GARE SNCF de " BELFORT "
 
 
SITUATION / SITUATION / LAGE / SITUAZIONE / SITUACION / USITUOWANY :
- Région de Franche-Comté, Département du Territoire de Belfort (90), en France.
- Gare assez proche du Centre ville / City / Zentrum / Centro Cità / Centro Ciudad / Centrum miasta / Centraal gemeende.
- Gare située au PK 442,682 de la ligne de Paris-Est à Mulhouse-Ville, au PK 501,557 de la ligne Dôle-Ville à Belfort et à l’origine de la ligne de Belfort à Delle.
- La ville de Belfort avait 50.078 habitants / Inhabitants / Einwohnern / Abitanti / Habitantes / Mieszkaniec, (Belfortains) intra muros en 2010 et son agglomération comptait environ 100.000 habitants / Inhabitants / Einwohnern / Abitanti / Habitantes / Mieszkaniec.
- Ville jumelée avec les villes européennes de Leonberg en Allemagne, Delémont en Suisse, Strafford au Royaume Uni, etc.
- Altitude de la gare / Sea level / Seehöhe / Altitudine / Altitud / Wysokosci : 367 mètres.
- La ville de Belfort vous souhaite la bienvenue / The town of Belfry send welcome to you / Belforter Stadtische willkommen für Sie zu gehen / Benvenuti in della Cità di Belfort.
 

 
 

 
ACCES / ACCESS / ZUGANG / ACCESSO / ACCESO / DOSTEP :
Par transports collectifs / by publics transports / mit öffentliche Verkehrsmittel / per delli trasporti pubblici / por el transportes público / przez publicznej dworce :
- Trains SNCF / French National Railways / Französische national Bahnen / Treni SNCF / Trenes SNCF / Pociagi SNCF : Non / No / Nein / No / No / Niè, mais possible en gare de Belfort-Montbéliard-TGV.
- TGV / French High Speed Trains / Französische ICE / TGV Treni Alta velocità / TGV Trenes Alta Velocidad / Pociagi TGV : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Trains IC-EC / IC-EC Trains / IC-EC Züge / Treni IC-EC / Trenes IC-EC / Pociagi IC-EC : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Trains privés / privates trains / Privat Züge / Treni privati / Trenes / Pociagi : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Regio TER / Regio trains / Regio Züge / Treno Trasporto Regionale TTR / Regio tren / Pociagi regionalne : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, ceux de la Région Franche-Comté.
- RER / … / S-Bahn / … / … / … : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Métro / Tube / U-Bahn / Metropolitana / Metropolitano / Metro : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Tramways / Streetcars / Straßenbahnen / Tramvie / Tranvías / Tramwaje : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Trolleybus / Trolleys / Obus / Filobus / Trolles / Trollejbuz : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Funiculaire / Funicular / Seilbahn / Funicolare / Funicular / Linowa : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Bateaux / Boats / Schiffen / Batelli / Barcos / Statek : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Bus / Bus / Autobus / Autobus / Autobus / Autobus : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Cars, autocars / Corriera / Autokar : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Taxis / Taxi / Taxi / Tassi / … / Taksowka : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.

Par cycles / By cycles / Mit Rad / Per cicli / Por el ciclos / Przez kolarski :

Parc à vélo de moyenne capacité devant la gare.

Par route / By road / Mit Strasse / Per la strada / Por el carretera / Przez droga :

Suivre / Follow / Folgen / Seguire / Seguir / Isc :
le fléchage routier «Gare SNCF».
 

 
HEURES D'OUVERTURE AU PUBLIC / WORKING HOURS / ARBEITZEIT / ORARIO DI LAVORO / HORAS DE APERTURA / GODZINY OTWARTE :
Billets délivrés aux guichets (sous réserve de modifications) / tickets office / fahrkartenschalter / biglietteria / billete ventanilla / kasa biletowa :
- Ouvert du lundi au vendredi de 5h30 à 20h00, le samedi de 8h40 à 18.30, les dimanches et fêtes de 8h50 à 20h00.
- Open to Mondays to Fridays 5.30 a.m. - 8.00 p.m. ,Saturdays 8.40 a.m. – 6.30 p.m. , Sundays and Public Holidays 8.50 a.m. – 8.00 p.m..
- Geöffnet von Mo. Bis Fr. 05.30 bis 20.00 und Sa. 08.40 bis 18.30 Uhr, Sonn- und Ferientags 08.50 bis 20.00.
- Aperto lunedi - venerdi : dalle 5.30 alle 20.00, sabato dalle 8.40 alle 18.30, domeneca e giorni festivi generali dalle 8.50 alle 20.00.
- Abierto lunes – viernes : del 5.30 a 20.00, sábado del 8.40 a 18.30, domingo y días de fiesta general del 8.50 a 20.00.
- Automates / Automates (self-service machines) / Automaten / Automati / Autómatas.

Agence de Voyage (sous réserve de modifications) / Travel Agency / Reisebüro / Ufficio Viaggo / Officina Viage / Biuro podrozy :
- Ouvert du lundi au vendredi de 9.00 à 18h00 et le samedi de 9.00 à 16.00 (fermé les dimanches et fêtes)
- Open to Mondays to Fridays 9.00 a.m. - 6.00 p.m. and Saturdays 9 a.m. – 4 p.m. (Sundays and Public Holidays are closed).
- Geöffnet von Mo. Bis Fr. 09.00 bis 18.00 und Sa. 09.00 bis 16.00 Uhr (Sonn- und Ferientags geschlossen).
- Aperto lunedi - venerdi : dalle 9.00 alle 18.00 e sabato dalle 9.00 alle 16.00 (chiuso domeneca e giorni festivi generali).
- Abierto lunes – viernes : del 9.00 a 18.00 y sábado del 9.00 a 16.00 (cerrado domingo y días de fiesta general).

Change / Exchange / Wechsel / Cambio / Troca / Kantor :

- Oui, mais pas dans la gare et horaires non communiqués.
- Yes, but no in the station and times no communicate.
- Ja, sondern nicht im Bahnhof und Stunden nicht mitteilen.
- Si, ma non alla stazione e orario non confermare.
- Sí, pero no en la estación y los horarios comunicados.
 

 
CORRESPONDANCES / CONNECTION / ANSCHLUSS / COINCIDENZA / COMBINACION / PRZESIADKA :
* En direction de Belfort-Montbéliard-TGV.
- Correspondance en gare de Belfort-Montbéliard- pour Besançon-Franche-Comté-TGV, Dijon-Ville, Paris-GL.
- Correspondance en gare de Belfort-Montbéliard-TGV pour Besançon-Franche-Comté-TGV, Dijon-Ville, Lyon-Part-Dieu, Valence-TGV, Avignon-TGV, Marseille-Saint-Charles.
- Correspondance en gare de Belfort-Montbéliard-TGV pour Besançon-Franche-Comté-TGV, Dijon-Ville, Lyon-Part-Dieu (changement de train), Bourgoin, La-Tour-du-Pin, Voiron, Grenoble.
- Correspondance en gare de Belfort-Montbéliard-TGV pour Mulhouse-Ville, Colmar, Strasbourg-Ville.
- Correspondance en gare de Belfort-Montbéliard-TGV pour Mulhouse-Ville, Freiburg-im-Breisgau/Fribourg-en-Brigau.
* En direction de Dannemarie, Altkirch, Mulhouse-Ville, Colmar, Sélestat, Strasbourg-Ville.
- Correspondance en gare de Mulhouse pour Saint-Louis, Basel – Sankt-Johan, Bâle-SNCF/Basel-SNCF (changement de train), Brugg, Zürich-HB.
- Correspondance en gare de Mulhouse-Ville pour Mulhouse-Dornach, Cernay, Thann, Kruth.
- Correspondance en gare de Colmar pour Munster, Metzeral.
- Correspondance en gare de Sélestat pour Barr, Obernai, Molsheim (changement de train), Mutzig, Schirmeck, Saales, Saint-Dié-des-Vosges.
- Correspondance en gare de Strasbourg-Ville pour Vendenheim, Mommenheim, Réding, Saverne, Sarrebourg, Lunéville, Nancy.
- Correspondance en gare de Strasbourg-Ville pour Vendenheim, Mommenheim, Réding, Berthelming, Morhange, Rémilly, Metz (changement de train), Hagondange, Thionville, Luxembourg.
- Correspondance en gare de Strasbourg-Ville pour Vendenheim, Mommenheim, Obermodern, Ingwiller, Sarreguemines, Saarbrücken/Sarrebruck.
- Correspondance en gare de Strasbourg-Ville pour Vendenheim, Haguenau, Wissembourg.
- Correspondance en gare de Strasbourg-Ville pour Kehl, Offenburg.
- Correspondance en gare de Strasbourg-Ville pour Kehl, Baden-Baden, Karlsruhe, Mannheim, Frankfurt-am-Main/Francfort-sur-le-Main.
* En direction de Lure, Vesoul, Culmont-Chalindrey, Langres, Chaumont, Bar-sur-Aube, Vendeuvre, Troyes, Romilly-sur-Seine, Paris-Est.
- Correspondance en gare de Chaumont pour Saint-Dizier, Vitry-le-François, Châlons-en-Champagne, Epernay, Reims.
* En direction de Lure, Luxeuil-les-Bains, Aillevillers, Epinal, Blainville, Nancy.
- Correspondance en gare d’Epinal pour Charmes, Blainville, Nancy, Metz, Hagondange, Thionville, Luxembourg.
- Correspondance en gare d’Epinal pour Arches, Bruyères, Saint-Dié.
- Correspondance en gare d’Epinal pour Mattaincourt, Vittel, Contrexéville, Merrey, Andilly, Culmont-Chalindrey.
- Correspondance en gare d’Epinal pour Mattaincourt, Mirecourt.
* En direction de Montbéliard, Baume-les-Dames, Besançon-Viotte, Franois, Dôle-Ville, Auxonne, Genlis, Dijon-Ville.
- Correspondance en gare de Dijon-Ville pour Gevrey-Chambertin, Nuits-Saint-Georges, Corgoloin, Serrigny, Beaune, Meursault, Chagny, Montchanin, Le Creusot, Etang-sur-Arroux, Luzy, Cercy-la-Tour, Decize, Imphy, Nevers.
- Correspondance en gare de Dijon-Ville pour Gevrey-Chambertin, Nuits-Saint-Georges, Corgoloin, Serrigny, Beaune, Meursault, Chagny, Montchanin, Blanzy, Montceau-les-Mines, Génelard, Paray-le-Monial, Digoin, Gilly-sur-Loire, Dompierre-sur-Besbre, Montbeugny, Moulins-sur-Allier.
- Correspondance en gare de Dijon-Ville pour Is-sur-Tille, Culmont-Chalindrey.
- Correspondance en gare de Dijon-Ville pour Seurre, Louhans.
* En direction de Montbéliard, Baume-les-Dames, Besançon-Viotte, Arc-et-Senans, Mouchard, Arbois, Poligny, Lons-le-Saunier, Saint-Amour, Bourg-en-Bresse, Lyon-Part-Dieu.
- Correspondance en gare de Besançon-Viotte pour Le Valdahon, Morteau, Le Locle.
- Correspondance en gare de Bourg-en-Bresse pour Ambérieu, Culoz, Bellegarde-sur-Valserine, Genève.
- Correspondance en gare de Bourg-en-Bresse pour Ambérieu, Culoz, Bellegarde-sur-Valserine, Saint-Julien-en-Genevois, Annemasse, Machilly, Thonon-les-Bains, Evian-les-Bains.
- Correspondance en gare de Bourg-en-Bresse pour Ambérieu, Culoz, Aix-les-Bains, Chambéry, Montmélian, Saint-Jean-de-Maurienne, Modane.
- Correspondance en gare de Lyon-Part-Dieu pour Bourgoin, La-Tour-du-Pin, Voiron, Grenoble (changement de train), Vif, Clelles, Lus-la-Croix-Haute, Veynes, Gap, Embrun, Briançon.
- Correspondance en gare de Lyon-Part-Dieu pour Vienne, Valence-Ville, Livron, Montélimar, Pierrelatte, Bollène, Orange, Avignon-Centre.
- Correspondance en gare de Lyon-Part-Dieu pour Givors, Rive-de-Gier, Saint-Chamond, Saint-Etienne-Châteaucreux (changement de train), Firminy, Le Puy.
- Correspondance en gare de Lyon-Part-Dieu pour Lozanne, Tarare, Roanne.
* En direction de Morvillars, Delle (par autocars TER, par train dès le 12/12/2015), puis trains de Delle à Boncourt, Porrentruy, Delémont et Biel/Bienne.
 

 
PARTICULARITES / CHARACTERISTICS / BESONDERHEIT / PARTICOLARITA / PARTICULARIDAD / SZCZEGOLNY :
- Buffet + plusieurs commerces dans le hall et à proximité de la gare.
- Office du Tourisme / Tourist Information / Tourismus Zentrum / Ufficio Turistico / Oficina de Turismo / Centrum informacji Turystycznej.
- Eglises / Churches / Kirchen / Chiese / Iglesias / Kosciol.
- Temples / Temples / Templum / ... / … .
- Mosquée / Mosque / Moschee / moschea / mezquita / meczet.
- Synagogue / Synagogue / Synagoge / Sinagoga / Sinagoga / Syn.
- Hôtel de Ville / City Hall / Rathaus / Palazzo di Cità, Municipio / Ayuntamiento / Ratusz.
- Palais des Congrès / Congress Hall / Kongresshaus / Palazzio di Congrese / Palacio de Congreso / Palac w Kongress.
- Palais des Expositions / Exhibitions Hall / Messehaus / Palazzio di ... / Palacio de … / Palac w narazac.
- Zone piétonne / Pedestrian zone / Fussgangerzone / Zona pedestriale / Zona Peatonal / Strefa pieszych.
- Fortifications avec la célèbre sculpture du lion de Belfort réalisée par Bartholdi, dominant la ville, porte de Brisach.
- Remparts / Ramparts / Wiekhäuser / Bastioni.
- Portes, tours / towers / Toren, Turmen / Torre / Torres.
- Fontaines / fountains / Brunnen / Fontane / Fuentes / Fontanna.
- Place / place / Platz / Piazza / Plaza / Plac.
- Théâtre, festival musical / Theatre, music festival / Theater, Musik Festival / Teatro, festivi de Musico / Teatro / Teatr.
- Musée d’Art et d’histoire / Museum / Museum / Museo / Museo / Muzeum.
- Auberge de Jeunesse / Youth hostel / Jugend Herberge / Ostello della gioventù / alberge de juventud / Schronisko mlodziezowe.
- Gastronomie : spécialités régionales / Specialities / Spezialitäten / Specialiti, piatti tipici della regione / platos típicos de la zona / Specjalnosci.
 

 
ACTUALITES / NEWS / NEUHEIT INFORMATIONEN / NOVITA / NOTICIAS / WIADOMOCI :
- Ouverture de la gare TGV de Belfort-Montbéliard-TGV le 11/12/2011, sur la ligne du TGV Rhin-Rhône (navettes TER entre la gare de Belfort et celle de Belfort-Montbéliard-TGV.
- Réhabilitation en cours de la ligne entre Belfort et Delle pour assurer en 2015 les correspondances avec le TGV Rhin-Rhône, avec connexion avec la gare TGV de Belfort-Méroux. La réouverture au trafic ferroviaire de la ligne de Delle à Boncourt (+Suisse) est déjà effective depuis le 10/12/2006.
Nouvelles offres tarifaires et touristiques.
- L’AEDTF vous informe : Déplacez-vous en train! / The AEDTF say to you : use the train ! / Die AEDTF informiert : fährt Bahn !
 

 
ASTUCES, COMBINES ET AIDES POUR LES VOYAGEURS / ASTUTENESS, TRICKS AND AID TO PASSENGERS / VERSCHLAGENHEIT, KNIFFE, UND HILFE FUR DEN REISEND / ASTUZIA, COMBINI E SCALTREZZA PER DELLO VIAGGIO / ASTUCIA, COMBINA Y AYUDA POR EL VIAJEROS / PRZEBIEGLOSC, KOMBINACJA I POMOC DO PODROZNIK :
- Attention, ouverture de la gare de Belfort-Montbéliard-TGV le 11/12/2011, sur la ligne du TGV Rhin-Rhône (navettes TER entre la gare de Belfort et celle de Belfort-Montbéliard-TGV.
- Attention, surveillez vos bagages et effets personnels.
- Attention, peu de personnes parlent les langues étrangères.
- Pensez à comparer itinéraires, longueur de trajets et prix. Utilisez les abonnements annuels, mensuels ou hebdomadaires.
- Attention, les trains TGV, Thalys, Eurostar, Lyria et Téoz sont à réservation obligatoire et à supplément.
- Attention, les trains type Thalys ou Eurostar ne prennent pas en compte certaines réductions de la SNCF dont les abonnements fréquence.
- Les suppléments pour l’utilisation des trains ICE de la DB (En Allemagne) sont valables toute la journée quelque soit le nombre de trains ICE utilisés.
- Attention, beaucoup de lignes à grande vitesse (parcourues par des TGV, ICE, AVE) sont bordées de murs antibruit de plus de 4 mètres de hauteurs qui empêchent toute visibilité des voyageurs effectuant du tourisme.
- Tout ne passe pas Lignes Nouvelles à Grande Vitesse (LNGV) / NeuBauStrecke (NBS) et les ICE, pensez aussi aux lignes classiques.
- Tout ne passe pas par les TGV, pensez aussi aux lignes transversales comme celles de la ligne de Paris à Basel via Troyes, Chaumont, Vesoul, Belfort et Mulhouse et aux lignes touristiques comme celle de la ligne des Alpes sur Grenoble – Veynes – Gap – Briançon, comme celle de Nice – Breil – Coni ou de Besançon – Le Locle.
- Pensez à utiliser les nombreuses lignes transversales ou régionales, vous y ferrez de nombreuses et intéressantes découvertes touristiques.
- Il existe plusieurs lignes régionales très intéressantes autour de Belfort. N'hésitez pas à les utiliser.
- Attention, trains pour la Suisse, la plupart des trains internationaux transitent via Belfort et Mulhouse en direction de Basel, et via Vallorbe en direction de Lausanne. Il existe également une desserte via Besançon, Morteau, et Le Locle en direction de Neuchâtel. La liaison ferroviaire directe internationale Delle – Boncourt (1,6 km) en direction de Delémont et Bienne/Biel, est réouverte à partir du 10/12/2006, grâce à l’action commune de nombreuses associations dont l’AEDTF. La réouverture de la section française entre Delle et Belfort est programmée pour 2015 après la mise en service en 2011 du TGV Rhin-Rhône-Méditerranée, avec connexion avec la gare de Belfort-Montbéliard-TGV.
 

 
SECOURS, URGENCES / RESCUE, EMERGENCY / HILFE, NOTTRUF / AIUTO, EMERGENZA / SOCCORO, URGENTE / POMOC, NAGLOSC :
- Police, Gendarmerie / Police / Polizei, Gendarmerie / Polizia, Carabinieri / Policia, Guardia Civil / Policja, Zendarmeria : Tel : 112 et 17.
- Pompiers, Incendie / Firemen, Fire / Feuerwehr, Feuer / Pompiri, fuoco / Bomberos, fuego / Strazak, Pozar : Tel : 112 et 18.
- Médecin, Ambulance / Doctor, Ambulance / Artz, Krankenwagen / Medico, Ambulanza / Medico, Ambulancia / Lekarz, Ambulans : Tel 112 et 15.
- En France (Im Frankreich) : SOS Victimes, en cas d’agression, disparition, vol, viol, accident, déraillement, vous pouvez utilisez le téléphone par n° vert (Green number, Nr. Grün) gratuit (Free use for you / Gratis für Sie) pour les aides aux victimes, en composant le 08.842.846.37.
 

 
CURIOSITES FERROVIAIRES / RAILWAYS CURIOSITIES / SEHENWÜRDDIGKEITEN EISENBAHNEN / CURIOSITA FERROVIARIA / CURIOSIDADES FERROCARRILES / CIEKAWOSC KOLEJOWY :
- Matériels ferroviaires variés à traction électrique ou diesel / electric’s and diesel’s engines / Electro und Diesel Lokomotiven und Triebwagen / Locomotive Elettrice e Diesel.
- Trains Express Régionaux de type TER / regional trains / Regional Züge / Treno Trasporto Regionale (TTR) / Trenes regionales / Pociagi regionalne.
- Importante usine de construction de locomotives et de TGV (Alstom, ex-Alsthom).
- Ancienne halle à marchandises.
 

 
HISTORIQUE / HISTORICAL / HISTORISCH / STORICO / HISTORICO / HISTORYCZNY :
- Le 25/10/1840, mise en service de la ligne de 28 km entre Mulhouse et Saint-Louis, par la Compagnie de l’Est.
- Le 25/06/1855, mise en service de la ligne de 45 km entre Dijon et Dôle, par la Compagnie du PLM.
- Le 16/05/1857, mise en service de la ligne de 38 km entre Dôle et Salins, par la Compagnie du PLM.
- Le 15/10/1857, mise en service de la ligne de 25 km entre Mulhouse et Dannemarie, par la Compagnie de l’Est.
- Le 15/02/1858, mise en service de la ligne de 22 km entre Dannemarie et Belfort, par la Compagnie de l’Est.
- Le 22/02/1858, mise en service de la ligne de 84 km entre Vesoul et Langres, par la Compagnie de l’Est.
- Le 26/04/1858, mise en service de la ligne de 62 km entre Vesoul et Belfort, par la Compagnie de l’Est.
- Le 01/06/1858, mise en service de la ligne de 96 km entre Belfort et Besançon, par la Compagnie du PLM.
- Le 24/07/1860, mise en service de la ligne de 11 km entre Pontarlier et la frontière suisse, par la Compagnie du PLM.
- Le 24/09/1863, mise en service de la ligne de 53 km entre Vesoul et Gray, par la Compagnie de l’Est.
- Le 24/09/1863, mise en service de la ligne de 43 km entre Epinal et Aillevillers, par la Compagnie de l’Est.
- Le 10/11/1864, mise en service de la ligne de 24 km entre Epinal et Remiremont, par la Compagnie de l’Est.
- Le 29/06/1868, mise en service de la ligne de 26 km entre Belfort et Delle, par la Compagnie du PLM.
- Le 25/04/1878, mise en service de la ligne de 31 km entre Aillevillers et Lure, par la Compagnie de l’Est.
- Le 15/06/1878, mise en service de la ligne de 11 km entre Aillevillers et Plombières, par la Compagnie de l’Est.
- Le 05/06/1881, mise en service de la ligne de 17 km entre Aillevillers et Le Val d’Ajol Faymont, par la Compagnie de l’Est.
- Le 04/08/1884, mise en service de la ligne de 74 km entre Besançon et la frontière suisse (Le Locle), par la Compagnie du PLM.
- Le 04/01/1892, mise en service de la ligne de 24 km entre Altkirch et Ferrette, par Compagnie AL.
- Le 01/01/1902, création des Chemins de Fer Fédéraux (CFF).
- Le 01/10/1910, mise en service de la ligne de 17 km entre Dannemarie et Pfetterhouse, par la Compagnie AL.
- Le 01/11/1910, mise en service de la ligne de 3 km entre Pfetterhouse et la frontière suisse, par Compagnie AL.
- En 1920, création de trains directs Paris – Milano/Milan via Belfort, Delle, Biel/Bienne, Bern/Berne, le Lötschberg et le Simplon.
- Le 15/05/1933, mise en service de l’électrification en 15Kv 16 2/3 Hz entre Delémont et Delle, par les CFF.
- Le 31/08/1937, parution du décret-loi instaurant la création de la SNCF.
- Le 01/01/1938, mise en place de la SNCF qui prend le relais des différents grands réseaux privés français.
- A partir de 1946, des locomotives à vapeur de type 141 R du dépôt de Dôle desservent Belfort et Mulhouse.
- En 1952, mise en service de rames tractées sur pneumatique sur Paris-Est – Mulhouse, avec traction par des locomotives à vapeur de type 230 K.
- Le 20/07/1953, fermeture de la ligne entre Altkirch et Ferrette, par la SNCF.
- En 1954, suppression du passage des trains directs Paris – Milano/Milan/Mailand via Belfort et Delle et création de 2 relations Paris – Belfort – Berne - Interlaken.
- Le 02/06/1957, création des premiers trains luxueux et rapides européens de type Trans Europ Express (TEE).
- Le 02/06/1957, création du TEE l’ «Arbalète» reliant Paris-Est à Zürich-HB via Troyes, Chaumont, Vesoul, Belfort, Mulhouse-Ville et Basel-SBB/Bâle-CFF. Cette rame était composée d’éléments automoteurs de type RGP1-TEE de la SNCF à laquelle était souvent attelée en queue un rame RGP1 verte de la SNCF limitée au parcours français de Paris à Mulhouse.
- En 1958, un autorail RGP1 à 5 caisses, dont 2 en livrée rouge TEE et 3 (2 XR + 1X) en livrée verte, assure le TEE 40 « l’Arbalète » Zürich-HB – Paris-Est via Mulhouse, la tranche verte étant origine Mulhouse et sans supplément car non TEE.
- Le 10/10/1959, la locomotive à vapeur à charbon 241 A 25 de la SNCF était en service et manœuvrait sur la plaque tournante du dépôt de Belfort.
- Le 01/01/1962, renumérotation du parc moteur de la SNCF.
- En Mai 1962, la locomotive à vapeur 141 P 18 tracte l’Express Paris-Est – Mulhouse-Ville, composé de voitures DEV Inox.
- Le 01/01/1964, le dépôt de Belfort comptait dans ses effectifs 38 locomotives à vapeur de type 231 G, 231 K, 141 P et 140 C.
- Le 02/08/1964, le TEE l’ «Arbalète» reliant Paris-Est à Zürich-HB est équipé d’une rame automotrice diesel NS/CFF (souvent en double composition).
- En octobre 1965, le dépôt de Dijon-Périgny cédait ses dernières locomotives à vapeur 141 R à charbon au dépôt de Dôle. Les 141 R doloises effectuent de nombreux trains de fret sur Belfort – Mulhouse et quelques omnibus sur Dôle – Besançon.
- Le 02/11/1965, fermeture de la ligne entre Dannemarie et Pfetterhouse (+ frontière suisse), par la SNCF.
- En été 1966, la locomotive diesel-électrique BB 69002 tracte un train de voyageurs Paris-Est – Mulhouse-Ville.
- En été 1966, la locomotive diesel-électrique CC 72002 tracte un train de voyageurs Paris-Est – Basel-SNCF/Bâle-SNCF.
- En été 1967, une locomotive à vapeur 141 P quitte Belfort pour Mulhouse avec un train de voyageurs entièrement composé de voitures de la DB.
- En été 1967, le dépôt de Belfort reçoit sa 1ère dotation de 15 locomotives à vapeur 141 R à charbon en provenance des dépôts de Reims, Sarreguemines et Mulhouse-Nord, en remplacement de ses locomotives de type 141 P. Jusqu’alors seules les 141 R de Dijon, de Dôle ou de Mulhouse-Nord étaient de passage au dépôt de Belfort sans y être affectées.
- En Septembre 1967, la locomotive à vapeur à charbon 141 R 244 de la SNCF tracte de Delle à Belfort un train voyageurs composé d’un fourgon CFF et de deux voitures à voyageurs des CFF (une B et une AB) en provenance de Bern/Berne.
- Le 09/12/1967, la locomotive à vapeur à charbon 141 R 62 de la SNCF tracte un train voyageurs composé l’unique voiture mixte 1ère/2ème classe des CFF (directe à destination de Bern/Berne), entre Belfort et Delle.
- Le 01/01/1968, le dépôt de Belfort avait dans ses effectifs 13 locomotives à vapeur 141 R à charbon.
- Le 13/08/1968, la locomotive à vapeur à charbon 141 R 244 de la SNCF tracte un train voyageurs composé l’unique voiture mixte 1ère/2ème classe des CFF (directe en provenance de Bern/Berne), entre Delle et Belfort.
- Le 13/08/1968, la locomotive diesel électrique A1A-A1A 68510 tracte un train de marchandises entre Delle et Belfort.
- Le 01/01/1969, le dépôt de Belfort avait encore dans ses effectifs des locomotives à vapeur 141 R à charbon dont les 141 R n° 56, 89 et 527.
- En Février 1969, le dépôt de Belfort avait sur son grill enneigé une locomotive à vapeur 141 R chaude stationnant côte à côte une 141 R froide à sa droite et les locomotives diesel-électriques BB 66411 et A1A-A1A 68515 à sa gauche.
- Le 31/05/1969, la locomotive diesel-électrique CC 72004, en livrée bleue et blanche et fenêtres d’angles, tracte de bout en bout le train n° 51 Paris-Est – Belfort, composé d’un fourgon chaudière, d’une rame de voitures DEV Inox avec une voiture restaurant Vru intercalée.
- En Juin 1969, la locomotive électrique quadricourants CC 21001 sort des usines Alsthom de Belfort.
- En été 1969, la locomotive diesel-électrique CC 72006, en livrée bleue et blanche, tracte un train Paris-Est – Basel-SBB-Bâle-CFF, composé d’un fourgon chaudière et d’une rame de voitures à voyageurs en livrée verte.
- En été 1969, les locomotives à vapeur 141 R 527 et 141 R 56 stationnent sous pression sur les voies extérieures du dépôt de Belfort.
- En été 1969, la locomotive diesel-électrique CC 72006, en livrée bleue et blanche, tracte un train Paris-Est – Basel-SBB-Bâle-CFF, composé d’un fourgon chaudière et d’une rame de voitures à voyageurs en livrée verte.
- Le 23/09/1969 le TEE l’ «Arbalète» reliant Paris-Est à Zürich-HB est équipé d’une rame remorquée TEE ex « Mistral 59» de la SNCF.
- En Mars 1970, la locomotive à vapeur à charbon 141 R 511, du dépôt de Belfort, tracte un lourd train de marchandises de Belfort à Mulhouse.
- En Avril 1970, la locomotive à vapeur à charbon 141 R 426, du dépôt de Belfort, tracte le train de permissionnaires P 14064 et quitte la gare de Belfort peu avant la mise sous tension des caténaires déjà installées.
- En Avril 1970, la locomotive à vapeur à charbon 141 R 116, du dépôt de Belfort, tracte le train tracte au départ de Belfort l’Express SL Strasbourg-Ville – Lyon-Perrache via Belfort et Besançon-Viotte.
- En 1970, la locomotive diesel-électrique CC 70002 tracte un train de marchandises Delle – Belfort.
- Fin 1970, le dépôt de Belfort perdait ses dernières locomotives à vapeur 141 R à charbon.
- En Mars 1971, la locomotive diesel-électrique CC 72041, en livrée bleue et blanche, de la SNCF tractait un train Basel-SNCF/Bâle-SNCF – Paris-Est, composé d’un fourgon chaudière et d’une rame de 9 voitures « Est » en livrée verte.
- Le 23/05/1971, nouvelle numérotation des trains de voyageurs à la SNCF et la nouvelle livrée «160» verte et grise habille les voitures des trains Lyon-Perrache – Strasbourg-Ville via Besançon-Viotte et Belfort.
- Le 01/01/1972, en France, l’Etat crée les Schémas Régionaux de Transports (SRT).
- Le 07/05/1973, la relation aller n° 5189/90 Lyon-Perrache – Mulhouse-Ville et retour 1590/91 Mulhouse -Ville – Lyon-Perrache, est assurée par des Rames à Turbines à Gaz (RTG).
- Le 30/09/1973, mise en service des turbotrains de type RTG entre Lyon et Strasbourg, via Mulhouse et Besançon.
- En 1975, limitation à Belfort des trains directs Paris – Berne via Belfort et Delle.
- En 1976, la Région Rhône-Alpes signe son 1er Schéma Régional de Transports (SRT) et crée le SOFRA.
- Le 25/09/1976, la locomotive diesel-électrique CC 72022, en livrée bleue et blanche, tracte de Paris-Est à Basel-SBB/Bâle-CFF, le TEE 64 « L’Arbalète » Pais-Est – Zürich-HB, composé d’un fourgon générateur DX type DEV en livrée rouge grenat et de voitures Inox « Mistral 59 ».
- Le 25/09/1976, la locomotive diesel-électrique CC 72076, en livrée bleue et blanche, tracte le train n° 1041 Paris-Est – Basel-SBB/Bâle-CFF, composé de deux voitures DEV vertes et grises, de 3 voitures DEV Inox, d’une voiture Vru et de 7 voitures DEV Inox et d’un fourgon Dd4s vert et gris.
- Le 01/10/1976, le TEE l’ « Arbalète » reliant Paris-Est à Zürich-HB est équipé d’une rame remorquée TEE ex « Mistral-69 » de la SNCF, tractée par une locomotive diesel de type CC 72000 du dépôt SNCF de Chalindrey jusqu’à Basel-SBB/Bâle-CFF.
- En Octobre 1976, la locomotive diesel-électrique CC 72041, en livrée bleue et blanche, tracte de bout en bout le train n° 1044 de Basel-SBB/Bâle-CFF à Paris-Est, composé d’un fourgon chaudière, d’une voiture DEV verte, de 2 voitures DEV Inox, d’une voiture Grill Express rouge et grise, de 8 voitures DEV Inox et d’un fourgon à bagages.
- Le 23/10/1976, la locomotive électrique BB 20208, en livrée verte d’origine avec liserés blancs, tracte un omnibus Belfort 6 Montbéliard, composé de 5 voitures « Romilly » dont une AB placée en 4ème position et d’un fourgon à bagages placé en 3ème position, tous en livrée verte.
- En Juillet 1977, la locomotive diesel-électrique CC 72075, en livrée bleue et blanche, tracte le train Corail Paris-Est – Mulhouse, composé d’une rame homogène de voitures Corail Intercités.
- Le 03/04/1978, mise en service du compostage des billets et suppression des tickets de quai et du contrôle des billets à l’entrée et à la sortie des gares.
- Le 12/05/1979, la locomotive diesel électrique CC 72031 (en livrée bleue et blanche) tractait de Belfort à Delle le train voyageurs 1085 composé de l’unique voiture, en livrée verte, des CFF Belfort - Bern/Berne via Delle, Boncourt, Porrentruy, Delémont et Biel/Bienne.
- Le 26/05/1979, dernier jour de circulation du TEE l’ « Arbalète » reliant Paris-Est à Zürich-HB, via Mulhouse-Ville et Basel-SBB/Bâle-CFF.
- En Avril 1981, la locomotive diesel-électrique CC 72020, en livrée bleue et blanche, tractait le train 1746 Mulhouse – Paris-Est.
- En Juin 1983, la locomotive diesel-électrique CC 72031, en livrée bleue et blanche, tractait un Rapide Basel-SNCF/Bâle-SNCF – Paris-Est via Belfort.
- En Décembre 1983, la locomotive électrique BB 16725, en livrée verte d’origine avec liserés blancs, tracte un omnibus Mulhouse – Belfort, composé de 2 voitures B10 USI en livrée verte et grise, d’une voiture A9 DEV en livrée verte, d’une voiture B6D Est en livrée verte et d’une voiture B10 USI en livrée verte et grise.
- En Mai 1984, la locomotive diesel-électrique CC 72020, en livrée bleue et blanche, tractait le train 1746 Mulhouse-Ville – Paris-Est.
- En Octobre 1984, une rame RGP1 à 4 caisses, en livrée orange et grise, assure l’Express n° 1063 Nancy-Ville – Belfort.
- En Décembre 1987, la locomotive diesel-électrique CC 72068, en livrée bleue et blanche, tractait le train « Rouget de L’Isle » Strasbourg-Ville – Nice via Mulhouse et Belfort.
- En Février 1988, la locomotive diesel-électrique CC 72051, en livrée bleue et blanche, tractait un Rapide Basel-SNCF/Bâle-SNCF – Paris-Est via Belfort.
- Le 29/05/1988, création du train Corail « Rouget de l’Isle » entre Strasbourg et Nice, via Lyon et Avignon.
- En Juillet 1988, la locomotive diesel-électrique CC 72047, en livrée bleue et blanche, tractait un Rapide Basel-SNCF/Bâle-SNCF – Paris-Est via Belfort, composé d’une rame de 7 voitures DEV vertes et grises.
- En Novembre 1988, la locomotive diesel-électrique CC 72080, en livrée bleue et blanche, tractait un Rapide Strasbourg-Ville – Lyon-Perrache via Mulhouse-Ville, Belfort et Besançon-Viotte.
- Le 20/07/1990, la locomotive diesel-électrique CC 72011, en livrée bleue et blanche, tracte une rame de ballast des CFF en gare de Delle.
- En Octobre 1990, la locomotive diesel électrique CC 72051 (en livrée bleue et blanche) tractait deux voitures, en livrée verte, des CFF au départ de la gare de Delle pour Belfort.
- Le 21/01/1991, la locomotive diesel-électrique CC 72013, en livrée bleue et blanche, tracte un train Strasbourg-Ville – Lyon-Part-Dieu via Belfort et Besançon-Viotte, composé d’une rame homogène de 10 voitures Corail en livrée d’origine.
- Le 01/06/1991, fermeture de la ligne entre Aillevillers et Port d’Atelier, par la SNCF.
- Le 15/12/1991, la locomotive diesel électrique CC 72041 (en livrée bleue et blanche) tractait de Belfort à Delle le train voyageurs 1085 composé de deux voitures, en livrée verte, des CFF Belfort – Bern/Berne. A Delle, la locomotive électrique Re 4/4 I n° 10043 (en livrée rouge) des CFF prit le relais pour la Suisse.
- En Avril 1992, une UM de locomotives diesel-électriques A1A-A1A 68000 (68042 en tête, et toutes deux en livrée bleue et blanche) tracte de Delle à Belfort le train Bern/Berne – Belfort composé de deux voitures ABpm et Bpm, en livrée verte, des CFF.
- En Avril 1992, la locomotive diesel-électrique BB 67413 (en livrée bleue et blanche) tracte de Belfort à Delle le train Belfort – Bern/Berne composé de deux voitures Bpm et ABpm, en livrée verte, des CFF.
- En Mai 1992, la locomotive diesel-électrique CC 72006, en livrée bleue et blanche, tractait de Belfort à Delle le train voyageurs 1383 Paris – Belfort – Bern/Berne composé de deux voitures CFF de type ABpm et Bpm en livrée verte d’origine.
- En Juin1992, la locomotive diesel électrique CC 72029 (en livrée bleue et blanche) tracte une voiture, en livrée verte, des CFF de Belfort à Delle, et passe en gare de Delle le relais de traction à la locomotive électrique Ae 6/6 11403 (en livrée verte et moustaches) des CFF.
- En Juin 1992, la locomotive diesel-électrique CC 72082, en livrée bleue et blanche, tractait de Delle à Belfort le train de fret 45996 composé de 10 wagons dont une citerne à gaz à bogies, 3 wagons citernes à bogies et 6 wagons porte-autos vides.
- En été 1992, la locomotive diesel électrique CC 72030 (en livrée bleue et blanche) tractait de Belfort à Delle le train voyageurs 1085 composé de deux voitures, en livrée verte, des CFF Belfort – Bern/Berne.
- En Juillet 1992, la locomotive diesel-électrique CC 72048, en livrée bleue et blanche, tractait de Delle à Belfort un train voyageurs Bern/Berne – Paris-Est, composé de deux voitures CFF Bpm bicolores vertes et blanches.
- En Septembre 1992, la locomotive électrique BB 67530, en livrée bleue et blanche, tracte de Delle à Belfort le train express 1683 Bern/Berne – Belfort composé de deux voitures Bpm et ABpm, en livrée verte, des CFF.
- Le 26/09/1992, fermeture au trafic des voyageurs de la ligne ferroviaire entre (Belfort) Morvillars et Delle, par la SNCF, avec dernier service direct entre Delémont et Belfort.
- En 1993, création des Trains Express Régionaux (TER) par les Régions et la SNCF.
- Le 27/05/1995, fermeture au trafic des voyageurs de la ligne entre Boncourt et Delle, avec dernier service direct entre Delémont et Delle.
- Le 01/09/1995, dernière circulation d’un turbotrain de type RTG entre Lyon et Strasbourg.
- Le 10/09/1995, une UM de locomotives diesel-électriques BB 67400 (BB 67622 en tête), toutes deux en livrée bleue et blanche, tracte de Belfort à Lyon-Part-Dieu le train « Rouget de l’Isle » Strasbourg-Ville – Nice-Ville via Lyon-Part-Dieu, Besançon-Viotte, Belfort et Mulhouse-Ville, composé d’une rame homogène de voitures Corail en livrée d’origine.
- Le 24/09/1995, mise en place de nouveaux horaires sur de la ligne Lyon – Strasbourg suite à l’électrification complète de cet axe (avec l’électrification des derniers tronçons entre Franois et Arc-et-Senans et entre Mouchard et Saint-Amour).
- Le 24/09/1995, une rame Corail réversible assure, B5Dux en tête le train GL 6191/90 Strasbourg-Ville – Lyon-Perrache, composé de 9 voitures Corail dont la B5Dux poussée par une locomotive électrique.
- En 1997, six Régions expérimentent la régionalisation ferroviaire, à savoir l’Alsace, le Centre, le Nord-Pas-de-Calais, les Pays-de-la-Loire, Provence-Alpes-Côte-d’Azur et Rhône-Alpes.
- En Septembre 1997, la locomotive diesel-électrique CC 72036, en livrée bleue et blanche, tractait le train voyageurs Paris-Est – Basel-SNCF/Bâle-CFF via Belfort, composé de 5 voitures Corail.
- En Septembre 1997, la locomotive diesel-électrique CC 72063, en livrée bleue et blanche, tractait le train 113 « Le Corbusier » Paris-Est – Basel-SNCF/Bâle-CFF via Belfort, composé de 6 voitures Corail, dont une voiture Corail+ placée en 3ème position.
- Le 28/09/1997, suppression du train Corail « Rouget de Lisle » reliant Strasbourg à Nice via Lyon, et retour.
- En 1999, la Région Limousin rallie les six Régions qui expérimentent la régionalisation ferroviaire.
- En Août 2000, la locomotive diesel-électrique CC 72030, en livrée bleue et blanche, tractait le train voyageurs Paris-Est – Belfort, composé de voitures Corail+.
- En Mai 2001, le train EC 277/6 « Albert Schweitzer » Frankfurt (Main)/Francfort (Main) – Lyon-Perrache via Strasbourg-Ville, est désormais composé d’une rame remorquées de voitures DB en livrée blanches avec bande rouge.
- Le 01/07/2001, la locomotive électrique BB 26159, en livrée gris béton, tracte le train EC 277/6 « Albert Schweitzer » Frankfurt (Main)/Francfort (Main) – Lyon-Perrache, composé d’une rame de voitures DB toutes en livrée blanche à Bande rouge à l’exception d’une voiture en livrée blanche et bleue ciel placée en 2ème position.
- Le 01/01/2002, la loi SRU transfert la compétence du transport ferroviaire aux Régions.
- En Mai 2002, la locomotive diesel-électrique CC 72034, en livrée bleue et blanche, tractait le train voyageurs Basel-SBB/Bâle-CFF – Paris-Est via Belfort, composé de 9 voitures Corail.
- En Juin 2002, la locomotive diesel-électrique CC 72086, en livrée bleue et blanche, tractait le train voyageurs Basel-SBB/Bâle-CFF – Paris-Est via Belfort.
- En Septembre 2002, la locomotive diesel-électrique CC 72051, en livrée bleue et blanche, tractait le train voyageurs Paris-Est – Basel-SBB/Bâle-CFF via Belfort, composé de 6 voitures Corail.
- Le 31/10/2002, un train spécial de l’association allemande « IGE Bahntouristik » arrive de Stuttgart à Strasbourg via Kehl, composé d’une rame remorquées de 5 voitures DB en livrée verte, pour effectuer un circuit ferroviaire en France via Besançon, Andelot, Morez, Saint-Claude, Bourg-en-Bresse, Chambéry et Grenoble. La rame reste garée le lendemain à Grenoble, les participants visitant le chemin de fer touristique de La Mure. Il poursuit son périple le 2 novembre sur un aller-retour Grenoble, Valence, Saint-Rambert-d’Albon, Tournon pour conduire les participants au chemin de fer du Vivarais. Le 3 novembre, il effectue son trajet de retour Grenoble, Lyon, Dijon, Besançon, Belfort, Lure, Epinal, Saint-Dié, Strasbourg, Kehl, Stuttgart.
- Le 15/06/2003, la Région Bourgogne met en service ses 12 voitures Corail modernisées sur l’axe Dijon – Belfort.
- Le 16/09/2003, le train EC 168 « Albert Schweitzer » Lyon-Perrache – Stuttgart via Strasbourg, composé d’une rame remorquées de 7 voitures DB en livrée blanches avec filet rouge, transite par la gare de Lyon – Part-Dieu tracté par la locomotive électrique BB 522309 de la SNCF.
- Le 30/09/2003, la locomotive diesel électrique CC 72080 (en livrée bleue et blanche) tractait le train voyageurs Basel-SBB/Bâle-CFF – Paris-Est via Belfort.
- Le 14/12/2003, certaines dessertes Dijon – Belfort sont prolongées jusqu’à Mulhouse.
- Le 12/12/2004, mise en service d’un TGV direct sur Strasbourg –Marseille (et retour) desservant Colmar, Mulhouse, Montbéliard, Besançon-Viotte, Lons-le-Saunier, Bourg-en-Bresse, Lyon -Part-Dieu, Avignon-TGV et Aix-TGV, l’EC « Albert Schweitzer » étant désormais limité à la relation Strasbourg - Stuttgart. Belfort n’est plus desservi.
- Le 10/12/2006, réouverture au trafic des voyageurs de la ligne ferroviaire internationale entre Delle et Boncourt.
- Le 10/06/2007, mise en service de la 1ère section de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) de 299 km entre Vaires et Baudrecourt pour les TGV et ICE sur Paris – Strasbourg.
- Le 10/06/2007, les trains directs diurnes en provenance de Paris-Est sont limités à Mulhouse ou Belfort (au lieu de Basel-SNCF/Bâle-SNCF).
- Le 01/08/2007, la locomotive diesel-électrique CC 72179, en livrée « en voyage », tracte un train Corail Paris-Est – Mulhouse-Ville.
- Le 08/12/2007, mise en service d’un TGV direct sur Paris-Est – Zürich-HB via la ligne TGV-Est, Strasbourg-Ville et Basel-SBB/Bâle-CFF.
- En Mars 2008, la locomotive électrique BB 26160, en livrée multiservices, tracte le train direct classique 4213 Strasbourg-Ville – Lyon-Part-Dieu via Belfort et Besançon-Viotte, composé d’une rame homogène de 10 voitures Corail+.
- En Avril 2008, la locomotive électrique BB 26162, en livrée gris béton, tracte le train direct classique 4215 Strasbourg-Ville – Lyon-Part-Dieu via Belfort et Besançon-Viotte, composé d’une rame homogène de 7 voitures Corail+.
- Le 09/10/2008, la locomotive diesel-électrique CC 72172 du dépôt de Chalindrey, en livrée « en voyage », tracte un train CIC Paris-Est – Mulhouse-Ville, composé de 7 voitures Corail+.
- En Janvier 2009, la locomotive électrique BB 22320, en livrée gris béton, tracte le train direct classique 4213 Strasbourg-Ville – Lyon-Part-Dieu via Belfort et Besançon-Viotte, composé d’une rame homogène de 7 voitures Corail+.
- Le 09/07/2009, la locomotive diesel-électrique CC 72177, en livrée « en voyage », tracte le train Corail 1035 Paris-Est – Belfort.
- En Août 2009, un automoteur X 73500 assure un TER Vesoul –Belfort.
- Le 22/08/2009, la locomotive diesel-électrique CC 72177, en livrée « en voyage », tracte le train Corail 1035 Paris-Est – Belfort, composé de 7 voitures Corail Intercités.
- Le 27/08/2009, la locomotive diesel-électrique BB 66471, en livrée bleue et blanche et logo SNCF carmillon, tracte une rame de 7 wagons à bogies chargés de ballast sur la voie unique entre Giromagny et Belfort.
- Le 24/04/2010, la locomotive diesel-électrique CC 72178, en livrée « en voyage », avec en véhicule la locomotive électrique BB 26156 en livrée gris béton, tracte le train bi tranches Corail Lunéa 4395 Nice/Port-Bou – Strasbourg-Ville via Dijon-Ville et Belfort, composé de 14 voitures et détourné par la ligne 15 via Culmont-Chalindrey.
- Le 08/05/2010, la locomotive diesel-électrique CC 72145, en livrée « en voyage », tracte le train Corail 1044 Belfort – Paris-Est, composé de 7 voitures Corail Intercités.
- Le 28/05/2010, la locomotive diesel-électrique CC 72163, en livrée « en voyage », tracte le train Corail 1044 Belfort – Paris-Est.
- Le 26/12/2010, la locomotive diesel-électrique CC 72172, en livrée « en voyage », tracte sous le soleil mais dans la neige le train Corail 1037 Paris-Est – Belfort, composé de 7 voitures Corail+.
- Le 26/12/2010, la locomotive diesel-électrique CC 72130, en livrée « en voyage », tracte sous le soleil mais dans la neige le train Corail 1944 Belfort – Paris-Est, composé de 7 voitures Corail+.
- En Février 2011, une locomotive électrique BB 26000, en livrée gris béton, tracte le train direct classique 4312 Lyon-Part-Dieu – Strasbourg-Ville via Besançon-Viotte et Belfort, composé d’une rame homogène de 7 voitures Corail+.
- Le 09/04/2011, la locomotive électrique BB 26074, en livrée gris béton, tracte le train direct classique 4213 Strasbourg-Ville – Lyon-Part-Dieu via Belfort et Besançon-Viotte, composé d’une rame homogène de 9 voitures Corail+.
- Le 09/04/2011, la locomotive électrique BB 260162, en livrée gris béton, tracte le train direct classique 4215 Strasbourg-Ville – Lyon-Part-Dieu via Belfort et Besançon-Viotte, composé d’une rame homogène de 9 voitures Corail+.
- Le 09/04/2011, la locomotive électrique BB 26139, en livrée gris béton, tracte le train direct classique 4314 Lyon-Part-Dieu – Strasbourg-Ville via Besançon-Viotte et Belfort, composé d’une rame homogène de 7 voitures Corail+.
- Le 10/04/2011, la locomotive diesel-électrique CC 72175, en livrée « en voyage », tracte le train Corail 1041 Paris-Est – Belfort.
- Le 10/04/2011, la locomotive diesel-électrique CC 72158, en livrée « en voyage », tracte le train Corail 272158 Paris-Est – Belfort, composé de 7 voitures Corail Intercités.
- Le 26/04/2011, la locomotive électrique BB 26005, en livrée « en voyage », tracte le 1er train de journée Lyon-Perrache – Strasbourg-Ville via Lyon-Part-Dieu, Besançon-Viotte, Belfort et Mulhouse-Ville, composé d’une rame de 6 voitures Corail Intercités.
- Le 21/05/2011, la locomotive électrique BB 26156, en livrée gris béton, tracte le train direct classique 4215 Strasbourg-Ville – Lyon-Part-Dieu via Belfort et Besançon-Viotte, composé d’une rame homogène de 9 voitures Corail+.
- Le 17/08/2011, la locomotive électrique BB 26160, en livrée multiservices, tracte le train 4312 Lyon-Part-Dieu – Strasbourg-Ville via Besançon-Viotte et Belfort, composé d’une rame homogène de 7 voitures Corail+.
- Le 17/08/2011, la locomotive électrique BB 26164, en livrée « en voyage », avec en véhicule la BB 26075 en livré gris béton, tracte le train direct classique 4213 Strasbourg-Ville – Lyon-Part-Dieu via Belfort et Besançon-Viotte, composé de 2 coupons de rames homogènes de voitures Corail +, la rame du 4215 (ne circulant plus) étant acheminée en même, la ligne fermant quelques semaines pour travaux.
- Le 22/10/2011, la locomotive diesel-électrique CC 72148, en livrée « en voyage », tracte le train Corail 1035 Paris-Est – Belfort.
- Le 22/10/2011, la locomotive diesel-électrique CC 72151, en livrée « en voyage », tracte le train Corail 1841 Paris-Est – Vesoul.
- Le 02/11/2011, la locomotive électrique BB 26046, en livrée carmillon, tracte le train CIC n° 4219 Strasbourg-Ville – Lyon, via Belfort et Besançon-Viotte.
- Le 11/11/2011, la locomotive diesel-électrique CC 72084 du dépôt de Sotteville-lès-Rouen, en livrée bleue et blanche, tracte un train régulier Corail Paris-Est – Mulhouse-Ville.
- Le 28/11/2011, la locomotive diesel-électrique CC 72084 du dépôt de Sotteville-lès-Rouen, en livrée bleue et blanche, tracte un train régulier Corail Mulhouse-Ville –Paris-Est.
- Le 08/12/2011, la locomotive électrique BB 26160, en livrée carmillon, tracte le train CIC n° 4315 Strasbourg-Ville – Lyon-Perrache, via Belfort, Besançon-Viotte et Lyon-Perrache, composé d’une rame homogène de 7 voitures Corail+.
- Le 10/12/2011, la locomotive électrique BB 26052, en livrée gris béton, tracte le dernier train direct classique 4312 Lyon-Perrache – Strasbourg-Ville via Besançon-Viotte et Belfort, composé d’une rame homogène de 7 voitures Corail+.
- Le 11/12/2011, mise en service de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) Rhin-Rhône et des gares de Besançon-Franche-Comté-TGV et Belfort-Montbéliard-TGV.
- Le 11/12/2011, mise en service du TGV Rhin-Rhône avec la gare de Belfort-Montbéliard-TGV (à Méroux) et restructuration des dessertes TER.
- Le 10/01/2012, les locomotives diesel-électriques CC 72074, en livrée « en voyage », et la CC 72084, en livrée bleue et blanche, encadre les rames Flirt-France RABe 522-201 et 522-203 de Bâle en France via la ligne 4.
- Le 02/06/2012, la locomotive diesel-électrique CC 72147, en livrée « en voyage », tracte un CIC Paris-Est – Belfort, composé d’une rame de 6 voitures Corail Intercités, détourné par la ligne 1 via Villenoy pour raison de travaux.
- Le 03/06/2012, mise en service du raccordement direct de Mulhouse pour permettre le passage direct des TGV Strasbourg – Lyon via la LGV Est et permettant ainsi un gain de temps de près de 20 minutes.
- Le 22/07/2012, la locomotive électrique BB 22269, en livrée fantôme, tracte de bout en bout le TER 95846 Lyon-Perrache – Belfort via Lyon-Part-Dieu, et Besançon-Viotte, composé d’une rame de 8 voitures Corail en livrée TER Franche-Comté.
- Le 23/07/2012, la locomotive diesel-électrique CC 72140, en livrée « en voyage », tracte le CIC 1742 Belfort – Paris-Est, composé de 7 voitures Corail+.
- Le 09/11/2012, la locomotive diesel-électrique CC 72084, en livrée bleue et blanche, tracte un CIC Paris-Est – Belfort, composé de 6 voitures Corail+.
- Le 04/12/2010, la locomotive électrique BB 22341, en livrée gris béton, tracte un train Lyon-Perrache – Strasbourg-Ville via Lyon-Part-Dieu, Besançon-Viotte, Belfort et Mulhouse-Ville, composé d’une rame de 7 voitures Corail Intercités.
- Le 09/12/2012, réouverture au service des voyageurs de la ligne Mulhouse – Chalampé - Müllheim, avec 5 relations allers-retours Mulhouse-Ville/Mülhausen-Stadt – Müllheim-am-den-Rhein et 2 relations allers-retours Mulhouse-Ville/Mülhausen-Stadt – Freiburg-im-Breisgau-Hbf/Fribourg-en-Brisgau-Ple, par la Région Alsace et le Land de Bade-Wurtemberg.
- Le 09/05/2013, la locomotive diesel-électrique CC 72140, en livrée « en voyage », tracte de Belfort à Paris-Est le train VSOE 27042 Venezia/Venise – Calais via Basel-SBB/Bâle-CFF.
- En décembre 2015, réouverture au trafic des voyageurs de la ligne ferroviaire entre (Belfort) Morvillars et Delle avec connexion avec la gare TGV de Belfort-Méroux.
 

 
ACTIVITES DE L'AEDTF / AEDTF ACTIVITIES / AKTIVITÄT FUR DIE AEDTF / ATTIVITA PER L'AEDTF / ACTIVIDAD DE AEDTF / AEDTF DZIALALNOSE :
- Depuis sa création en 1988, l’AEDTF milite pour l’ensemble des dessertes ferroviaires et plus particulièrement l’amélioration des dessertes ferroviaires internationales, nationales, interrégionales, régionales, transversales et transfrontalières.
- L’AEDTF souhaite une priorité sur les ouvrages ferroviaires (ponts et tunnels) permettant de franchir les obstacles naturels (fleuves et montagnes) et le développement des transports ferroviaires urbains tels que les Trams-trains / Regiotram, Tramways / Strassenbahn, RER / S-Bahn et métro / U-bahn.
- Favorable au TGV Rhin – Rhône – Méditerranée, l’AEDTF milite en faveur de la réouverture des lignes de Delle à Belfort, de La Cluze à Nantua, de Pontarlier à Les Verrières et souhaite le renforcement des dessertes de la ligne Besançon à Le Locle.