GARE de BRIVE - LA GAILLARDE (SNCF)
 
 
SITUATION / SITUATION / LAGE / SITUAZIONE / SITUACION / USITUOWANY :
- Région du Limousin, Département de la Corrèze (19), sur la Corrèze, en France.
- Gare assez proche du Centre ville / City / Zentrum / Centro Cità / Centro Ciudad / Centrum miasta / Centraal gemeende.
- Gare située au PK 499,959 de la ligne des Aubrais-Orléans à Montauban-Ville-Bourbon sur la ligne Paris – Orléans – Limoges – Toulouse (POLT), au PK 147, 580 de la ligne de Coutras à Tulle, à l’origine au PK 147,589 de la ligne de Brive-la Gaillarde à Toulouse via Capdenac, au PK 503,205 de la ligne de Nexon à Brive-la Gaillarde.
- La ville de Brive-la-Gaillarde avait 46.794 habitants / Inhabitants / Einwohnern / Abitanti / Habitantes / Mieszkaniec, (Brivistes) intra muros en 2013 et l’agglomération comptait environ 90.000 habitants / Inhabitants / Einwohnern / Abitanti / Habitantes / Mieszkaniec.
- La ville de Brive-la-Gaillarde est jumelée avec les villes européennes de Lauf an der Pegnitz en Allemagne), Castell-Platja d’Aro en Espagne et Guimarães au Portugal).
- Altitude de la gare / Sea level / Seehöhe / Altitudine / Altitud / Wysokosci : 142 mètres / m ü.M.
- La ville de Brive-la-Gaillarde vous souhaite la bienvenue / The town of Brive-la-Gaillarde send welcome to you / Brive-la-Gaillarder Stadtische willkommen für Sie zu gehen / Benvenuti in della Cità di Brive-la-Gaillarde / Brive-la-Gaillarde bienvenido / Brive-la-Gaillarde zaprasza.
 

 
ACCES / ACCESS / ZUGANG / ACCESSO / ACCESO / DOSTEP :
Par transports collectifs / by publics transports / mit öffentliche Verkehrsmittel / per delli trasporti pubblici / por el transportes público / przez publicznej dworce :
- Trains SNCF / French National Railways / Französische national Bahnen / Treni SNCF / Trenes SNCF / Pociagi SNCF : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- TGV / French High Speed Trains / Französische ICE / TGV Treni Alta velocità / TGV Trenes Alta Velocidad / Pociagi TGV : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Trains IC-EC / IC-EC Trains / IC-EC Züge / Treni IC-EC / Trenes IC-EC / Pociagi IC-EC : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Trains privés / privates trains / Privat Züge / Treni privati / Trenes / Pociagi : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Regio TER / Regio trains / Regio Züge / Treno Trasporto Regionale TTR / Regio tren / Pociagi regionalne : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, ceux de la Région Limousin.
- RER / … / S-Bahn / … / … / … : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Métro / Tube / U-Bahn / Metropolitana / Metropolitano / Metro : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Tramways / Streetcars / Straßenbahnen / Tramvie / Tranvías / Tramwaje : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Trolleybus / Trolleys / Obus / Filobus / Trolles / Trollejbuz : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Funiculaire / Funicular / Seilbahn / Funicolare / Funicular / Linowa : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Bateaux / Boats / Schiffen / Batelli / Barcos / Statek : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Bus / Bus / Autobus / Autobus / Autobus / Autobus : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, ceux du réseau urbain.
- Cars, autocars / Corriera / Autokar : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Taxis / Taxi / Taxi / Tassi / … / Taksowka : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.

Par cycles / By cycles / Mit Rad / Per cicli / Por el ciclos / Przez kolarski :

Parc à vélo de moyenne capacité devant la gare.

Par route / By road / Mit Strasse / Per la strada / Por el carretera / Przez droga :

Suivre / Follow / Folgen / Seguire / Seguir / Isc :
le fléchage routier «Gare SNCF».
 

 
HEURES D'OUVERTURE AU PUBLIC / WORKING HOURS / ARBEITZEIT / ORARIO DI LAVORO / HORAS DE APERTURA / GODZINY OTWARTE :
Billets délivrés aux guichets (sous réserve de modifications) / tickets office / Fahrkartenschalter / biglietteria / billete ventanilla / kasa biletowa :
- Ouvert du lundi au vendredi de 6h30 à 20h00, le samedi de 6h30 à 20h00, les dimanches et fêtes de 7h15 à 20h00.
- Open to Mondays to Fridays 6.30 a.m. – 8.00 p.m., Saturdays 6.30 a.m. – 8.00 p.m., Sundays and Public Holidays 7.15 a.m. – 8.00 p.m.
- Geöffnet von Mo. Bis Fr. 6.30 bis 20.00 Uhr, Sa. 6.30 bis 20.00 Uhr, Sonn- und Ferientags 7.15 bis 20.00 Uhr.
- Aperto lunedi – venerdi dalle 6.30 alle 20.00, sabato dalle 6.30 alle 20.00, domeneca e giorni festivi generali dalle 7.15 alle 20.00.
- Abierto lunes – viernes del 6.30 a 20.00, sábado del 6.30 a 20.00, domingo y días de fiesta general del 7.15 a 20.00.
- Czinne od ponniedzialku do piatku w godzinach od 06:30 do 20:00, sobota od 06:30 do 20:00, niedziele i swieta od 07:15 do 20:00.
- Automates / Automates (self-service machines) / Automaten / Automati / Autómatas / PLC.

Agence de Voyage (sous réserve de modifications) / Travel Agency / Reisebüro / Ufficio Viaggo / Officina Viage / Biuro podrozy :
- Ouvert du lundi au vendredi de 9.00 à 18h00 et le samedi de 9.00 à 16.00 (fermé les dimanches et fêtes).
- Open to Mondays to Fridays 9.00 a.m. - 6.00 p.m. and Saturdays 9.00 a.m. – 4.00 p.m. (Sundays and Public Holidays are closed).
- Geöffnet von Mo. Bis Fr. 09.00 bis 18.00 und Sa. 9.00 bis 16.00 Uhr (Sonn- und Ferientags geschlossen).
- Aperto lunedi - venerdi : dalle 9.00 alle 18.00 e sabato dalle 9.00 alle 16.00 (chiuso domeneca e giorni festivi generali).
- Abierto lunes – viernes : del 9.00 a 18.00 y sábado del 9.00 a 16.00 (cerrado domingo y días de fiesta general).
- Czinne od ponniedzialku do piatku w godzinach od 09:00 do 18:00, sobota od 09:00 do 16:00 (zamkniete w niedziele i swieta).

Change (sous réserve de modifications) / Exchange / Wechsel / Cambio / Troca / Kantor :

- Oui, mais pas dans la gare et horaires non communiqués.
- Yes, but no in the station and times no communicate.
- Ja, sondern nicht im Bahnhof und Stunden nicht mitteilen.
- Si, ma non alla stazione e orario non confermare.
- Sí, pero no en la estación y los horarios comunicados.
- Tak, ale nie na stacji, a nie przekazane harmonogramow.
 

 
CORRESPONDANCES / CONNECTION / ANSCHLUSS / COINCIDENZA / COMBINACION / PRZESIADKA :
* En direction d’Allassac, Uzerche, Limoges-Bénédictins, Ambazac, Saint-Sulpice-Laurière, La Souterraine, Argenton-sur-Creuse, Châteauroux, Vierzon, Les Aubrais (Orléans), Etampes, Paris-Austerlitz.
* En direction d’Uzerche, Limoges-Bénédictins.
- Correspondance en gare de Limoges-Bénédictins pour Saint-Léonard-de-Noblat.
- Correspondance en gare de Limoges-Bénédictins pour Bellac, Le Dorat, Montmorillon, Poitiers.
- Correspondance en gare de Limoges-Bénédictins pour Saint-Junien, La Rochefoucauld, Angoulême, Cognac, Saintes, Royan.
- Correspondance en gare de Limoges-Bénédictins pour Ambazac, Saint-Sulpice-Laurière, Guéret, Montluçon, Roanne, Tarare, Lyon-Perrache, Lyon-Part-Dieu (changement de train), Bourgoin-Jallieu, La-Tour-du-Pin, Voiron, Grenoble.
* En direction d’Objat, Saint-Yrieix, Nexon, Limoges-Bénédictins.
- Correspondance en gare de Limoges-Bénédictins pour Saint-Junien, La Rochefoucauld, Angoulême, Cognac, Saintes, Rochefort, La Rochelle (changement de train), Luçon, La-Roche-sur-Yon, Clisson, Nantes.
- Correspondance en gare de Limoges-Bénédictins pour Saint-Junien, La Rochefoucauld, Angoulême, Cognac, Saintes, Royan.
* En direction de Terrasson, Niversac, Périgueux, Mussidan, Coutras, Libourne, Bordeaux.
- Correspondance en gare de Périgueux pour Niversac, Le Buisson, Siorac-en-Périgord, Sarlat.
- Correspondance en gare de Périgueux pour Niversac, Le Buisson (changement de train), Bergerac, Libourne.
- Correspondance en gare de Bordeaux pour Pessac, Facture, Arcachon.
- Correspondance en gare de Bordeaux pour Pessac, Facture, Morcenx, Mont-de-Marsan.
- Correspondance en gare de Bordeaux pour Pessac, Facture, Morcenx, Dax, Bayonne, Biarritz, Saint-Jean-de-Luz, Hendaye, Irun.
* En direction de Tulle, Meymac, Ussel.
- Correspondance en gare de Meymac pour Eymoutiers, Saint-Léonard-de-Noblat.
* En direction de Tulle, Ussel, Neussargues, Massiac, Arvant, Issoire, Clermont-Ferrand.
- Correspondance en gare de Clermont-Ferrand pour Thiers, Noirétable, Boën, Montbrison, Saint-Etienne.
- Correspondance en gare de Clermont-Ferrand pour Riom, Vichy, Lapalisse, Roanne, Tarare Lyon-Perrache, Lyon-Part-Dieu (changement de train), Genève.
- Correspondance en gare de Clermont-Ferrand pour Riom, Vichy, Lapalisse, Roanne, Tarare Lyon-Perrache, Lyon-Part-Dieu (changement de train), Bourgoin-Jallieu, La-Tour-su-Pin, Voiron, Grenoble.
- Correspondance en gare de Clermont-Ferrand pour Vichy, Moulins-sur-Allier, Saincaize, Nevers.
- Correspondance en gare de Clermont-Ferrand pour Volvic, Laqueuille changement de train), Le Mont-Dore.
* En direction de Souillac, Cahors, Caussade, Montauban-Ville-Bourbon, Toulouse-Matabiau.
- Correspondance en gare de Montauban-Ville-Bourbon pour Moissac, Agen, Tonneins, Marmande, Langon, Bordeaux-Saint-Jean.
- Correspondance en gare de Toulouse pour Colomiers, l’Isle Jourdain, Gimont, Auch.
- Correspondance en gare de Toulouse pour Pamiers, Foix, Tarascon-sur-Ariège, Ax-les-Thermes, Latour-de-Carol, Puigcerdá.
- Correspondance en gare de Toulouse pour Saint-Gaudens, Lannemezan, Tarbes, Lourdes, Pau, Orthez, Bayonne, Biarritz, Saint-Jean-de-Luz, Hendaye, Irun.
- Correspondance en gare de Toulouse pour Saint-Gaudens, Lannemezan, Tarbes, Lourdes, Pau (changement de train), Oloron-Sainte-Marie, Bedous.
- Correspondance en gare de Toulouse pour Castelnaudary, Carcassonne (changement de train), Limoux, Quillan.
- Correspondance en gare de Toulouse pour Castelnaudary, Carcassonne, Narbonne, Béziers, Montpellier, Nîmes, Arles, Marseille-Saint-Charles, Toulon, Nice-Ville (changement de train), Monaco-Monte-Carlo, Menton, Vintimiglia/Vintimille, San Remo, Savona, Milano/Milan/Mailand.
- Correspondance en gare de Toulouse pour Castelnaudary, Carcassonne, Narbonne, Perpignan, Figueras, Girona/Gérone, Barcelona/Barcelone.
* En direction de Saint-Denis-près-Martel, Rocamadour, Gramat, Figeac, Capdenac, Rodez.
- Correspondance en gare de Rodez pour Albi.
* En direction de nombreuses autres destinations.
 

 
PARTICULARITES / CHARACTERISTICS / BESONDERHEIT / PARTICOLARITA / PARTICULARIDAD / SZCZEGOLNY :
- Buffet + plusieurs commerces dans le hall et à proximité de la gare.
- Office du Tourisme / Tourist Information / Tourismus Zentrum / Ufficio Turistico / Oficina de Turismo / Centrum informacji Turystycznej.
- Collégiale Saint-Martin, Eglise Saint-Sernin, chapelle des pénitents / medieval Churches / mittelalterlich Kirchen / Chiese / Iglesias / Kosciol.
- Monuments médiévaux, fortifications.
- Hôtel de Ville / City Hall / Rathaus / Palazzo di Cità, Municipio / Ayuntamiento / Ratusz.
- Place / place / Platz / Piazza / Plaza / Plac.
- Jardin / Garden / Garten / Giardini / jardin, parque / park.
- Pont sur la Corrèze / bridge on the Correze / Brücke am Correze / Ponte sù Correze / Puente / Most.
- Médiathèque / Media library / Mediathek / Biblioteca / Biblioteca.
- Théâtre municipal / theatre / Theater / teatro / teatro / teatr.
- Foire du livre / Library exhibition / Buchermesse / … / … .
- Musée Labenche, Centre Michelet / Museum / Museum / Musei / Museos / Muzeum.
- Auberge de Jeunesse / Youth hostel / Jugend Herberge / Ostello della gioventù / alberge de juventud / Schronisko mlodziezowe.
- Gastronomie : spécialités régionales / Specialities / Spezialitäten / Specialiti, piatti tipici della regione / platos típicos de la zona / Specjalnosci.
- Spécialités culinaires : moutarde à la violette de Brive, fabriquée à base de moût de raisin, liqueur de noix, foie gras, truffes (champignons).
 

 
ACTUALITES / NEWS / NEUHEIT INFORMATIONEN / NOVITA / NOTICIAS / WIADOMOCI :
- ATTENTION, des lignes peuvent être fermées ou des ralentissements créés, pour causes de travaux. Se renseigner dans les gares.
- Nouvelles offres tarifaires et touristiques.
- L’AEDTF vous informe : Déplacez-vous en train! / The AEDTF say to you : use the train ! / Die AEDTF informiert : fährt Bahn !
 

 
ASTUCES, COMBINES ET AIDES POUR LES VOYAGEURS / ASTUTENESS, TRICKS AND AID TO PASSENGERS / VERSCHLAGENHEIT, KNIFFE, UND HILFE FUR DEN REISEND / ASTUZIA, COMBINI E SCALTREZZA PER DELLO VIAGGIO / ASTUCIA, COMBINA Y AYUDA POR EL VIAJEROS / PRZEBIEGLOSC, KOMBINACJA I POMOC DO PODROZNIK :
- Attention, surveillez vos bagages et effets personnels.
- Attention, peu de personnes parlent les langues étrangères.
- Pensez à comparer itinéraires, longueur de trajets et prix. Utilisez les abonnements annuels, mensuels ou hebdomadaires.
- Attention, les trains TGV, Thalys, Eurostar, Lyria et Téoz sont à réservation obligatoire et à supplément.
- Attention, les trains type Thalys ou Eurostar ne prennent pas en compte certaines réductions de la SNCF dont les abonnements fréquence.
- Les suppléments pour l’utilisation des trains ICE de la DB (En Allemagne) sont valables toute la journée quelque soit le nombre de trains ICE utilisés.
- Attention, beaucoup de lignes à grande vitesse (parcourues par des TGV, ICE, AVE) sont bordées de murs antibruit de plus de 4 mètres de hauteurs qui empêchent toute visibilité des voyageurs effectuant du tourisme.
- Tout ne passe pas par les Lignes Nouvelles à Grande Vitesse (LNGV) / NeuBauStrecke (NBS), pensez aussi aux lignes transversales comme celles de la ligne de Bordeaux à Lyon via Limoges, Guéret et Montluçon ainsi qu’aux lignes touristiques comme celles des Cévennes par les gorges de l'Allier entre Clermont-Ferrand et Nîmes, de la ligne des Alpes entre Grenoble, Veynes et Marseille, comme celle de Nice-Breil-Coni.
- Pensez à utiliser les nombreuses lignes transversales ou régionales, vous y ferrez de nombreuses et intéressantes découvertes touristiques.
- Il existe plusieurs lignes régionales très intéressantes autour de Brive-la-Gaillarde. N'hésitez pas à les utiliser.
- Pensez à réserver vos places sur les trains grandes lignes, surtout en période d’été ou de pointes de sports d’hiver. La réservation est obligatoire sur les TGV et les trains Téoz.
 

 
SECOURS, URGENCES / RESCUE, EMERGENCY / HILFE, NOTTRUF / AIUTO, EMERGENZA / SOCCORO, URGENTE / POMOC, NAGLOSC :
- Police, Gendarmerie / Police / Polizei, Gendarmerie / Polizia, Carabinieri / Policia, Guardia Civil / Policja, Zendarmeria : Tel : 112 et 17.
- Pompiers, Incendie / Firemen, Fire / Feuerwehr, Feuer / Pompiri, fuoco / Bomberos, fuego / Strazak, Pozar : Tel : 112 et 18.
- Médecin, Ambulance / Doctor, Ambulance / Artz, Krankenwagen / Medico, Ambulanza / Medico, Ambulancia / Lekarz, Ambulans : Tel 112 et 15.
- En France (Im Frankreich) : SOS Victimes, en cas d’agression, disparition, vol, viol, accident, déraillement, vous pouvez utilisez le téléphone par n° vert (Green number, Nr. Grün) gratuit (Free use for you / Gratis für Sie) pour les aides aux victimes, en composant le 08.842.846.37.
 

 
CURIOSITES FERROVIAIRES / RAILWAYS CURIOSITIES / SEHENWÜRDDIGKEITEN EISENBAHNEN / CURIOSITA FERROVIARIA / CURIOSIDADES FERROCARRILES / CIEKAWOSC KOLEJOWY :
- Matériels ferroviaires variés à traction électrique et thermique / electric’s and diesel’s engines / Electro- und Diesel Lokomotiven und Triebwagen / Locomotive Elettrice e Diesel.
- Trains Express Régionaux de type TER / regional trains / Regional Züge / Treno Trasporto Regionale (TTR) / Trenes regionales / Pociagi regionalne.
- Belle marquise de quai.
 

 
HISTORIQUE / HISTORICAL / HISTORISCH / STORICO / HISTORICO / HISTORYCZNY :
- Le 20/07/1857, mise en service de la ligne de 75 km entre Coutras et Périgueux, par la Compagnie PO.
- Le 30/08/1858, mise en service de la ligne de 171 km entre Montauban et Viviers - Saint Christophe et entre Viviers et Decazeville (4 km), par la Compagnie PO.
- Le 17/09/1860, mise en service de la ligne de 72 km entre Périgueux et Brive-la-Gaillarde, par la Compagnie PO.
- Le 26/08/1861, mise en service de la ligne de 98 km entre Limoges et Périgueux, par la Compagnie PO.
- Le 10/11/1862, mise en service de la ligne de 97 km entre Brive-la-Gaillarde et Capdenac, par la Compagnie PO.
- Le 03/08/1863, mise en service de la ligne de 140 km entre Périgueux et Agen, par la Compagnie PO.
- Le 28/08/1871, mise en service de la ligne de 26 km entre Brive-la-Gaillarde et Tulle, par la Compagnie PO.
- Le 20/12/1875, mise en service de la ligne de 81 km entre Nexon et Brive-la-Gaillarde, par la Compagnie PO.
- Le 19/09/1880, mise en service de la ligne de 67 km entre Tulle et Ussel, par la Compagnie PO.
- Le 31/12/1880, mise en service de la ligne de 41 km entre Limoges et Eymoutiers, par la Compagnie PO.
- Le 06/06/1881, mise en service de la ligne de 104 km entre Ussel et Clermont-Ferrand, par la Compagnie PO.
- Le 19/12/1881, mise en service de la ligne de 29 km entre Périgueux et Ribérac, par la Compagnie PO.
- Le 02/07/1882, mise en service de la ligne de 25 km entre Sarlat et Soriac, par la Compagnie PO.
- Le 28/08/1882, mise en service de la ligne de 10 km entre Aubusson et Felletin, par la Compagnie du PO.
- Le 08/10/1883, mise en service de la ligne de 49 km entre Eymoutiers et Meymac, par la Compagnie PO.
- Le 20/11/1883, rétrocession de lignes appartenant à la Compagnie de l’Etat à celle du PO.
- Le 10/04/1884, mise en service de la ligne de 63 km entre Cahors et Montauban, par la Compagnie PO.
- Le 30/08/1884, mise en service de la ligne de 24 km entre Cazoulès et Sarlat, par la Compagnie PO.
- Le 11/12/1884, mise en service de la ligne de 44 km entre Montauban et Saint-Sulpice -Tarn, par la Compagnie du Midi.
- Le 25/10/1885, mise en service de la ligne de 45 km entre Montluçon et Auzances, par la Compagnie PO.
- Le 11/07/1886, mise en service de la ligne de 69 km entre Cahors et Capdenac, par la Compagnie PO.
- Le 15/11/1886, mise en service de la ligne de 74 km entre Marmande et Bergerac, par la Compagnie PO.
- Le 13/06/1887, mise en service de la ligne de 47 km entre Auzances et Eygurande, par la Compagnie PO.
- Le 04/03/1888, mise en service de la ligne de 55 km entre Saint-Sulpice –Tarn et Castres, par la Compagnie du Midi.
- Le 27/08/1888, mise en service de la ligne de 30 km entre Bergerac et Mussidan, par la Compagnie PO.
- Le 14/04/1890, mise en service de la ligne de 31 km entre Mussidan et Ribérac, par la Compagnie PO.
- Le 23/04/1891, mise en service de la ligne de 25 km entre Marmande et Casteljaloux, par la Compagnie du Midi.
- Le 11/05/1891, mise en service de la ligne de 61 km entre Aurillac, Miécaze et Saint-Denis-près-Martel, par la Compagnie PO.
- Le 01/06/1891, mise en service de la ligne de 89 km entre Souillac, Brive-la-Gaillarde et Cahors, par la Compagnie PO.
- Le 29/12/1891, mise en service de la ligne de 46 km entre Mauriac et Miécaze, par la Compagnie PO.
- Le 01/07/1893, mise en service de la ligne de 22 km entre Mauriac et Largnac, par la Compagnie PO.
- Le 07/08/1893, mise en service de la ligne de 49 km entre Casteljaloux et Roquefort, par la Compagnie du Midi.
- Le 17/09/1893, mise en service de la ligne de 96 km entre Brive-la-Gaillarde, Uzerche et Limoges, par la Compagnie PO.
- Le 01/06/1899, mise en service de la ligne de 14 km entre Laqueuille et Le Mont-Dore, par la Compagnie PO.
- Le 01/07/1902, mise en service de la ligne de 16 km entre Sarlat et Gourdon, par la Compagnie PO.
- Le 01/06/1905, mise en service de la ligne de 44 km entre Felletin et Ussel, par la Compagnie PO.
- Le 31/08/1937, parution du décret-loi instaurant la création de la SNCF.
- Le 01/01/1938, mise en place de la SNCF qui prend le relais des différents grands réseaux privés français.
- En 1947, le train nocturne Paris – Rodez est prolongé jusqu’à Millau.
- En mai/juin1951, le dépôt de Brive-la-Gaillarde recevait dans ses effectifs ses 2 premières locomotives à vapeur de type 141 TA, les n° 465 et 470.
- En 1952, mise en service d’autorails X 2400 du dépôt de Limoges sur deux omnibus Brive-la-Gaillarde – Rodez.
- Le 30/06/1953, le dépôt de Brive-la-Gaillarde comptait dans ses effectifs 13 locomotives à vapeur de type 141 TA dont les n° 312, 319, 338, 357, 363, 392, 394, 401, 411, 450, 459, 465 et 470.
- En 1954, des autorails Renault de type ADP 2 circulaient en gare de Brive-la-Gaillarde.
- Le 01/01/1957, le dépôt de Brive-la-Gaillarde comptait dans ses effectifs 6 locomotives à vapeur de type 141 TA dont les n° 338, 357, 394, 401, 411 et 450.
- Le 28/05/1957, mise en service de l’X 2801 au Centre Autorails de Carmaux, le 1er autorail de type X 2.800 de la SNCF.
- Le 02/06/1957, création des premiers trains luxueux et rapides européens de type Trans Europ Express (TEE).
- En 1958, mise en service d’autorails X 2800 du dépôt de Carmaux sur les omnibus Brive-la-Gaillarde – Rodez.
- Le 15/11/1960, création du train le « Capitole » entre Paris et Toulouse, via Orléans, Limoges, Brive-la-Gaillarde, Cahors et Montauban. Ces relations étaient assurées avec la vitesse commerciale moyenne de 101,7 km/h de Paris à Toulouse.
- Le 01/01/1962, renumérotation du parc moteur de la SNCF.
- Le 01/01/1963, le dépôt de Brive-la-Gaillarde comptait dans ses effectifs 8 locomotives à vapeur de type 141 TA dont les n° 332, 353, 357, 394, 409, 425, 441 et 448.
- Le 01/01/1966, le dépôt de Brive-la-Gaillarde comptait dans ses effectifs 12 locomotives à vapeur de type 141 TA dont les n° 305, 317, 332, 346, 353, 357, 394, 425, 436, 441, 448 et 463.
- Le 01/09/1966, le dépôt de Brive-la-Gaillarde comptait dans ses effectifs 9 locomotives à vapeur de type 141 TA dont les n° 305, 317, 346, 353, 357, 394, 425, 441 et 448.
- En septembre1966, transfert des 9 dernières locomotives à vapeur de type 141 TA du dépôt de Brive-la-Gaillarde dont 5 sont transférées au dépôt d’Ussel et 4 le sont au dépôt d’Aurillac.
- Le 28/05/1967, création du train le « Capitole » entre Paris et Toulouse, via Orléans, Limoges, Brive-la-Gaillarde, Cahors et Montauban. Ce train est composé de rames remorquées de voitures UIC de 1ère classe (rouge carmin avec filet latéral blanc neige) tractée par des locomotives électriques de type BB 9200, les BB 9291 et BB 9292 (avec mêmes couleurs que les voitures et aptes à 250 km/h). Pour la première fois un train commercial atteint quotidiennement la vitesse de 200 km/h entre Vierzon et Les Aubrais.
- En Mars 1968, la locomotive à vapeur 141 TA 424 d’Ussel tractait un train de marchandises de Brive-la-Gaillarde à Ussel, via Tulle.
- En été 1968, la locomotive électrique CC 7117, en livrée d’origine, tracte un train Paris-Austerlitz – Toulouse-Matabiau via Brive-la-Gaillarde, gare qui possédait encore son ancien poste d’aiguillage à cabine surélevée.
- Le 27/09/1970, création du TEE le « Capitole » entre Paris et Toulouse (712,3 km), via Orléans, Limoges, Brive-la-Gaillarde, Cahors et Montauban. Ce train est composé de rames remorquées de voitures TEE Grand Confort et tractées par des locomotives électriques de type CC 6500. Ces relations étaient assurées avec la vitesse commerciale moyenne de 118,7 km/h de Paris à Toulouse. Devant le succès commercial, il fallut dédoubler les rames en périodes de pointe.
- Le 16/05/1971, comme chaque vendredi soir, dédoublement du TEE le « Capitole » reliant Paris et Toulouse avec au départ de Paris-Austerlitz le TEE 1009 tracté par la CC 6517 et le TEE 10.009 tracté par la CC 6527 de la SNCF.
- Le 26/09/1971, fermeture de la ligne de 51 km Cahors – Monsempron – Libos, par la SNCF.
- Le 01/01/1972, en France, l’Etat crée les Schémas Régionaux de Transports (SRT).
- En 1972, le dépôt d’Ussel devient dépôt annexe du dépôt de Brive-la-Gaillarde.
- Le 06/08/1973, fermeture au trafic des voyageurs de la ligne de 4 km entre Viviez et Decazeville-Fontvergne, par la SNCF.
- En 1974, mise en service des turbotrains de type RTG sur les relations Bordeaux – Lyon.
- En 1975, achèvement des travaux de restauration par le dépôt de Vierzon de la locomotives à vapeur de type 141 TA 452. Cette locomotive, ex pensionnaire des dépôts de Montluçon, de Neussargues et d’Aurillac, est la seule machine de ce type préservée. Elle a été construite en 1922 par Fives-Lille pour la Compagnie du PO. Mutée le 21/01/1923 au dépôt de Montluçon, elle acheva sa carrière fin 1969. Elle a été acheminée froide à Vierzon le 27/12/1971 pour restauration en livrée grise d’origine du PO avec son immatriculation d’alors sous le n° 5452. Cette locomotive représente aujourd’hui cette série à la Cité du train de Mulhouse (Musée du Chemin de fer).
- Le 03/04/1978, mise en service du compostage des billets et suppression des tickets de quai et du contrôle des billets à l’entrée et à la sortie des gares.
- Le 30/09/1979, fermeture de la ligne de 45 km entre Felletin et Ussel, par la SNCF.
- Le 01/06/1980, fermeture de la ligne de 41 km entre Sarlat et Saint-Denis-près-Martel, par la SNCF.
- Le 01/06/1980, fermeture au trafic des voyageurs de la ligne de 69 km entre Cahors et Capdenac, par la SNCF.
- Le 29/09/1984, dernier jour de circulation du TEE le « Capitole » reliant Paris et Toulouse, via Orléans, Limoges, Brive-la-Gaillarde, Cahors et Montauban.
- Le 03/08/1985, collision frontale à Flaujac entre l’autorail X 2821 et la BB 67630 tractant un train Brive-la-Gaillarde – Rodez.
- En 1987, mise en service du Block Manuel unifié de Vie Unique (BMVU) sur la ligne entre Brive-la-Gaillarde et Figeac, par la SNCF.
- En 1988, mise en service du Block Manuel unifié de Vie Unique (BMVU) sur la ligne entre Viviez et Rodez, par la SNCF.
- Le 01/10/1989, fermeture totale de la ligne de 4 km entre Viviez et Decazeville-Fontvergne, par la SNCF.
- Le 01/10/1989, la desserte Paris-Austerlitz – Aurillac est reportée via Clermont-Ferrand et Neussargues et suppression de la desserte nocturne Paris-Austerlitz – Aurillac via Brive-la-Gaillarde, par la SNCF.
- Le 21/01/1990, mise en service du Poste à Relais et à Commande Informatique (PRCI) de Brive-la-Gaillarde, par la SNCF.
- En Août 1992, une UM2 des locomotives diesel-électriques BB 66105 et BB 66106, toutes deux en livrée bleue et blanche, tracte un train de marchandises Aurillac – Brive-Estavel, composé de wagons pour transport de bois, chargés de billes de bois.
- En 1993, création des Trains Express Régionaux (TER) par les Régions et la SNCF.
- Le 22/05/1993, fermeture de la ligne de 44 km entre Rodez et Séverac, par la SNCF.
- Le 25/05/1993, mise en service du Block Automatique Lumineux (BAL) entre Figeac et Capdenac, par la SNCF.
- En juin 1993, la locomotive électrique BB 9266, en livrée verte d’origine du dépôt de Bordeaux, tracte le train ME 100 Brive-la-Gaillarde – Toulouse-Saint-Jory, composé de 5 wagons marchandises dont 4 couverts et un wagon porte-autos chargé.
- Le 26/07/1993, la locomotive à vapeur historique 141 R 1126 assure une marche Haut-le-pied (HLP) Toulouse-Matabiau – Brive-la-Gaillarde (et retour) pour essais du pont tournant de Brive-la-Gaillarde.
- En hiver 1994, le Train Corail Le « Ventadour », Lyon – Bordeaux via Clermont-Ferrand et Ussel, cesse d’être quotidien et ne circule plus que les vendredis sauf en période de vacances scolaires où il circule du lundi au samedi.
- En été 1995, les X 2800 du dépôt de Toulouse assurent des relations au départ de Toulouse pour Auch, Mazamet, Capdenac, Brive-la-Gaillarde et Rodez, ainsi qu’en fin de semaine sur Brive-la-Gaillarde – Aurillac, Capdenac – Sévérac-le-Château, et la ligne des Causses.
- En juin 1996, les locomotives à vapeur 141 TD 740 et 141 R 420 tractent en double traction un train spécial de Clermont-Ferrand à Brive-la-Gaillarde et retour.
- Le 10/03/1996, un turbotrain RTG assure le train 6880/1 sur la relation Lyon-Perrache – Bordeaux-Saint-Jean.
- En 1997, six Régions expérimentent la régionalisation ferroviaire, à savoir l’Alsace, le Centre, le Nord-Pas-de-Calais, les Pays-de-la-Loire, Provence-Alpes-Côte-d’Azur et Rhône-Alpes.
- En 1998, mise en service d’autorails X 72500 sur les TER Brive-la-Gaillarde – Rodez.
- En 1999, La Région Limousin rallie les six Régions qui expérimentent la régionalisation ferroviaire.
- Le 30/01/1999, un turbotrain RTG assure le train 6380/1 sur la relation Bordeaux-Saint-Jean – Lyon-Perrache.
- En juin 2000, l’autorail X 2804 effectuait une desserte TER Clermont-Ferrand – Brive-la-Gaillarde.
- En 2001, retrait progressif des turbotrains de type RTG sur les relations Bordeaux – Lyon.
- En 2001, mise en service d’autorails X 73500 en plus de X 72500 sur les TER Brive-la-Gaillarde – Rodez.
- Le 01/01/2002, en France, la loi SRU transfert la compétence du transport ferroviaire aux Régions.
- Le 15/12/2002, dernier jour de circulation du train autos-couchettes Bressoux/Denderleew – Tarbes/Lourdes.
- Le 28/05/2003, une locomotive électrique de la série BB 9300, en livrée gris-béton, tracte un train Corail Toulouse-Matabiau – Limoges-Bénédictins, via Brive-la-Gaillarde, composé de 4 voitures Corail.
- Le 12/08/2003, la locomotive diesel CC 72059, en livrée bleue et blanche, tracte le train 4490/1 le « Ventadour » Bordeaux-Saint-Jean – Grenoble via Clermont-Ferrand et Lyon-Part-Dieu (avec 4 voitures Corail).
- En Décembre 2003, suppression des trains de nuits temporaires de périodes de pointe Paris-Austerlitz – Bordeaux-Saint-Jean et Paris-Austerlitz – Toulouse-Matabiau.
- Décembre 2003, suppression du train direct Paris-Austerlitz – Agen, par trains classiques en rames tractées.
- Le 09/05/2004, les autorails X 2890 et 2889 effectuaient une desserte TER Clermont-Ferrand – Brive-la-Gaillarde, via Ussel.
- Le 11/12/2004, dernière circulation d’un turbotrain de type RTG entre Lyon et Bordeaux.
- Le 11/12/2004, dernière circulation du train « Ventadour » Bordeaux – Lyon – Grenoble tracté par une locomotive diesel-électrique de type CC 72000.
- Fin 2004, prenant le relais des RTG, la BB 67431 (en livrée Corail +) tracte une rame Corail de 5 voitures entre Lyon et Bordeaux.
- Le 12/01/2006, une locomotive diesel BB 67600 tracte de Brive-la-Gaillarde à Rodez, un train Corail Paris-Austerlitz – Rodez composé de 4 voitures Corail.
- En 2006, circulation d’un train direct entre Lyon et Bordeaux par Brive-la-Gaillarde, le vendredi et le dimanche, formé d'une rame de voitures Corail tractée par des locomotives diesel-électrique de type BB 67400.
- Le 24/07/2006, l’autorail X 73737, en livrée TER bleue et grise, assure un TER Rodez – Brive-la-Gaillarde.
- En Novembre 2006, une locomotive diesel BB 67400 tracte de Brive-la-Gaillarde à Rodez, un train Corail Paris-Austerlitz – Rodez composé de 4 voitures Corail.
- Le 10/12/2006, suppression de la relation directe par train Corail 3721/3722 Paris-Austerlitz – Rodez et retour, par la SNCF, obligeant les voyageurs à changer à Brive-la-Gaillarde.
- Le 10/12/2006, mise en service de la relation directe Corail Téoz Paris-Austerlitz – Brive-la-Gaillarde – Toulouse-Matabiau et retour, par la SNCF.
- En juillet 2007, des autorails de type X 2800 du dépôt de Limoges, à savoir les X 2844, X 2885, X 2889, X 2907 et X 2913 circulent encore entre Limoges et Guéret, Limoges – Uzerche – Brive-la-Gaillarde, les vendredis sur Limoges – Poitiers et les dimanches entre Poitiers et Angoulême.
- En juillet 2007, l’autorail bicaisses X 72587, en livrée TER bleue et grise, assure un TER Rodez – Brive-la-Gaillarde.
- En été 2007, une seule rame voyageurs tractée circule de nuit entre Paris-Austerlitz, Brive-la-Gaillarde, Rodez et Carmaux.
- Le 12/10/2007, le train Corail Téoz n° 3633 Paris-Austerlitz – Brive-la-Gaillarde – Toulouse-Matabiau – Cerbère dessert la gare de Brive-la-Gaillarde avec 14 voitures Corail tractée par une locomotive électrique de la série BB 26000 en livrée d’origine.
- Le 09/11/2007, fermeture de la ligne entre Lapeyrouse et Volvic via le viaduc des Fades, par la SNCF.
- Le 09/12/2007, création d’un TGV direct Brive-la-Gaillarde – Lille-Europe via Juvisy-sur-Orge.
- Le 01/03/2008, fermeture de la ligne entre Montluçon et Eygurande-Merlines, par la SNCF.
- Le 15/05/2008, l’autorail X 2122 + un autre 2100, tous deux en livrée d’origine et encadrant une remorque XR 6000, assurent un TER Rodez – Brive-la-Gaillarde.
- Le 15/05/2008, les locomotives diesels BB 66078, en UM avec l’une de ses sœurs, assure un train de traverse entre Saint-Denis-près-Martel et le triage de Brive-Estavel.
- Le 06/08/2008, l’autorail X 2127, en livrée TER bleue et grise, assure un TER Rodez – Brive-la-Gaillarde.
- Le 23/09/2009, dernier jour de circulation du train autos-couchettes 24539/40 Calais – Narbonne.
- Le 21/05/2010, création d’un train Téoz-Eco Paris-Austerlitz – Toulouse-Matabiau via Brive-la-Gaillarde.
- Le 16/07/2010, la locomotive électrique BB 26074, en orange et gris béton, tracte le train Téoz Paris – Toulouse.
- Le 21/08/2010, l’autorail X 2248 assure le TER n° 868306 Brive-la-Gaillarde – Limoges-Bénédictins via Nexon.
- Le 12/12/2010, le TGV Brive-la-Gaillarde – Lille-Europe ne circule plus que 4 jours par semaine, du jeudi au dimanche au départ de Lille, et du vendredi au lundi au départ de Brive. Il circule également tous les jours en juillet et août 2011.
- En 2011, circulation les vendredis d’un train Intercités direct aller-retour Bordeaux – Ussel en rame Corail sous le numéro 4490 à l'aller et 4591 au retour, et circulation d’un train Intercités Bordeaux – Clermont-Ferrand à l’aller le samedi sous le numéro 4592 et au retour le dimanche sous le numéro 4595 en rame corail. Ces trains sont tractés par des locomotives diesel-électriques de type BB 67400.
- Le 02/01/2012, la SNCF abandonne la dénomination Lunéa au profit de celle plus générale d’Intercités.
- Le 31/07/2012, la locomotive électrique BB 26040, en orange et gris béton, tracte le train IC 3651 Paris-Austerlitz – Brive-la-Gaillarde, composé d’un coupon de rame Téoz avec 7 voitures.
- Le 07/12/2012, la locomotive électrique BB 26056, en orange et gris béton, tracte le train IC 3635 Paris-Austerlitz – Brive-la-Gaillarde, composé d’un coupon de rame Téoz avec 7 voitures.
- Le 13/12/2013, signature de la convention sur les Trains d’Equilibre du Territoire (TET) entre l’Etat français et la SNCF.
- Du 19 au 20/04/2014, la locomotive électrique historique CC 6570, en livrée Arzens modernisée, tracte un train spécial Brive-La Gaillarde – Toulouse-Matabiau et retour.
- Le 29/12/2014, un automoteur de la série X 73500, en livrée TER Auvergne, assure en solo un TER Aurillac – Brive-la-Gaillarde.
- Le 26/06/2015, une UM2 d’automotrices diesel de la série X 73500 (X 73784 en tête et en nouvelle livrée TER Limousin, le second en livrée TER classique), assure un TER Ussel – Brive-la-Gaillarde.
- Depuis le début d’octobre 2015, plus aucun train ne circule sur la ligne Aurillac – Brive-la-Gaillarde via Bretenoux-Biars et Saint-Denis-près-Martel. La coupure due à des travaux puis au problème de shuntage des ATER.
- Le 03/01/2016, réouverture aux dessertes ferroviaires de la ligne Aurillac – Brive-la-Gaillarde.
 

 
ACTIVITES DE L'AEDTF / AEDTF ACTIVITIES / AKTIVITÄT FUR DIE AEDTF / ATTIVITA PER L'AEDTF / ACTIVIDAD DE AEDTF / AEDTF DZIALALNOSE :
- Depuis sa création en 1988, l’AEDTF milite pour l’ensemble des dessertes ferroviaires et plus particulièrement l’amélioration des dessertes ferroviaires internationales, nationales, interrégionales, régionales, transversales et transfrontalières.
- L’AEDTF souhaite une priorité sur les ouvrages ferroviaires (ponts et tunnels) permettant de franchir les obstacles naturels (fleuves et montagnes) et le développement des transports ferroviaires urbains tels que les Trams-trains / Regiotram, Tramways / Strassenbahn, RER / S-Bahn et métro / U-bahn.
- L’AEDTF se bat pour le maintien de la transversale Bordeaux – Lyon et du train direct Bordeaux – Grenoble qui transite par cette ligne.