GARE de CANNES (SNCF)
 
 
SITUATION / SITUATION / LAGE / SITUAZIONE / SITUACION / USITUOWANY :
- Région de Provence-Alpes-Côte-d’Azur (P.A.C.A.), en Provence, Département des Alpes Maritimes (06), sur les rives de la Méditerranée, en France.
- Gare à 10 minutes à pied du Centre ville / City / Zentrum / Centro Cità / Centro Ciudad / Centrum miasta / Centraal gemeende.
- Gare à 15 minutes à pied des plages du littoral.
- Gare située au PK 193,132 de la ligne de Marseille-Saint-Charles à Ventimiglia/Vintimille-frontière.
- La ville de Cannes avait 73.325 habitants / Inhabitants / Einwohnern / Abitanti / Habitantes / Mieszkaniec, (Cannois) intra muros en 2013.
- Ville jumelée avec les villes européennes de Gstaad en Suisse, Kensington et Chelsea au Royaume Uni, Florence/Firenze en Italie, Budapest/Budapesti en Hongrie, etc.
- Altitude de la gare / Sea level / Seehöhe / Altitudine / Altitud / Wysokosci : 22 mètres / m ü.M.
- La ville de Cannes vous souhaite la bienvenue / The town of Cannes send welcome to you / Canneser Stadtische willkommen für Sie zu gehen / Benvenuti in della Cità di Cannes / Cannes bienvenido / Cannes zaprasza.
 

 
ACCES / ACCESS / ZUGANG / ACCESSO / ACCESO / DOSTEP :
Par transports collectifs / by publics transports / mit öffentliche Verkehrsmittel / per delli trasporti pubblici / por el transportes público / przez publicznej dworce :
- Trains SNCF / French National Railways / Französische national Bahnen / Treni SNCF / Trenes SNCF / Pociagi SNCF : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- TGV / French High Speed Trains / Französische ICE / TGV Treni Alta velocità / TGV Trenes Alta Velocidad / Pociagi TGV : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Trains IC-EC / IC-EC Trains / IC-EC Züge / Treni IC-EC / Trenes IC-EC / Pociagi IC-EC : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Trains privés / privates trains / Privat Züge / Treni privati / Trenes / Pociagi : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Regio TER / Regio trains / Regio Züge / Treno Trasporto Regionale TTR / Regio tren / Pociagi regionalne : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, ceux de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur.
- RER / … / S-Bahn / … / … / … : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, desserte « Métrazur » et services directs entre Cannes et Grasse.
- Métro / Tube / U-Bahn / Metropolitana / Metropolitano / Metro : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Tramways / Streetcars / Straßenbahnen / Tramvie / Tranvías / Tramwaje : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Trolleybus / Trolleys / Obus / Filobus / Trolles / Trollejbuz : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Funiculaire / Funicular / Seilbahn / Funicolare / Funicular / Linowa : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Bateaux / Boats / Schiffen / Batelli / Barcos / Statek : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Bus / Bus / Autobus / Autobus / Autobus / Autobus : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, ceux du réseau urbain.
- Cars, autocars / Corriera / Autokar : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Taxis / Taxi / Taxi / Tassi / … / Taksowka : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.

Par cycles / By cycles / Mit Rad / Per cicli / Por el ciclos / Przez kolarski :

Parc à vélo de faible capacité devant la gare.

Par route / By road / Mit Strasse / Per la strada / Por el carretera / Przez droga :

Suivre / Follow / Folgen / Seguire / Seguir / Isc :
le fléchage routier «Gare SNCF».
 

 
HEURES D'OUVERTURE AU PUBLIC / WORKING HOURS / ARBEITZEIT / ORARIO DI LAVORO / HORAS DE APERTURA / GODZINY OTWARTE :
Billets délivrés aux guichets (sous réserve de modifications) / tickets office / Fahrkartenschalter / biglietteria / billete ventanilla / kasa biletowa :
- Ouvert du lundi au vendredi de 6h00 à 20h20, le samedi de 6h00 à 20h20, les dimanches et fêtes de 7h10 à 19h20.
- Open to Mondays to Fridays 6.00 a.m. – 8.20 p.m., Saturdays 6.00 a.m. – 8.20 p.m., Sundays and Public Holidays 7.10 a.m. – 7.20 p.m.
- Geöffnet von Mo. bis Fr. 06.00 bis 20.20 Uhr, Sa. 06.00 bis 20.20 Uhr, Sonn- und Ferientags 07.10 bis 19.20 Uhr.
- Aperto lunedi - venerdi : dalle 6.00 alle 20.20, sabato dalle 6.00 alle 20.20, domeneca e giorni festivi generali dalle 7.10 alle 19.20.
- Abierto lunes - viernes : del 6.00 a 20.20, sábado del 6.00 a 20.20, domingo y días de fiesta general del 7.10 a 19.20.
- Czinne od ponniedzialku do piatku w godzinach od 06:00 do 20:20, sobota od 09:00 do 20:20, niedziele i swieta od 07:10 do 19:20.
- Automates / Automates (self-service machines) / Automaten / Automati / Autómatas / PLC.

Agence de Voyage (sous réserve de modifications) / Travel Agency / Reisebüro / Ufficio Viaggo / Officina Viage / Biuro podrozy :
- Ouvert du lundi au vendredi de 9.00 à 18h00 et le samedi de 9.00 à 16.00 (fermé les dimanches et fêtes).
- Open to Mondays to Fridays 9.00 a.m. - 6.00 p.m. and Saturdays 9.00 a.m. – 4.00 p.m. (Sundays and Public Holidays are closed).
- Geöffnet von Mo. Bis Fr. 09.00 bis 18.00 und Sa. 9.00 bis 16.00 Uhr (Sonn- und Ferientags geschlossen).
- Aperto lunedi - venerdi : dalle 9.00 alle 18.00 e sabato dalle 9.00 alle 16.00 (chiuso domeneca e giorni festivi generali).
- Abierto lunes – viernes : del 9.00 a 18.00 y sábado del 9.00 a 16.00 (cerrado domingo y días de fiesta general).
- Czinne od ponniedzialku do piatku w godzinach od 09:00 do 18:00, sobota od 09:00 do 16:00 (zamkniete w niedziele i swieta).

Change (sous réserve de modifications) / Exchange / Wechsel / Cambio / Troca / Kantor :

- Oui, mais pas dans la gare et horaires non communiqués.
- Yes, but no in the station and times no communicate.
- Ja, sondern nicht im Bahnhof und Stunden nicht mitteilen.
- Si, ma non alla stazione e orario non confermare.
- Sí, pero no en la estación y los horarios comunicados.
- Tak, ale nie na stacji, a nie przekazane harmonogramow.
 

 
CORRESPONDANCES / CONNECTION / ANSCHLUSS / COINCIDENZA / COMBINACION / PRZESIADKA :
* En direction de Cannes-La-Bocca, Le Bosquet, La Frayère, Ranguin, Mouans-Sartoux, Grasse.
* En direction de Toulon, Marseille-Saint-Charles, Aix-TGV, Avignon-TGV, Valence-TGV, Lyon-Part-Dieu, (par TGV).
- Correspondance en gare de Avignon-TGV pour Sorgues-Chateauneuf-du-Pape, Monteux, Carpentras.
- Correspondance en gare de Avignon-TGV pour Avignon-Centre (TER).
- Correspondance en gare de Valence-TGV pour Romans, Saint-Marcellin, Moirans, Grenoble, Grenoble-Universités-Gières, Pontcharra, Montmélian, Chambéry, Aix-les-Bains, Bellegarde, Genève.
- Correspondance en gare de Valence-TGV pour Romans, Saint-Marcellin, Moirans, Grenoble, Grenoble-Universités-Gières, Pontcharra, Montmélian, Chambéry, Aix-les-Bains, Rumilly, Annecy.
* En direction de Toulon, Marseille-Saint-Charles, Aix-TGV, Avignon-TGV, Valence-TGV, Lyon-Saint-Exupéry, Paris-G.L. (par TGV).
- Correspondance en gare de Valence-TGV pour Romans, Saint-Marcellin, Moirans, Grenoble, Grenoble-Universités-Gières, Pontcharra, Montmélian, Chambéry, Aix-les-Bains, Bellegarde, Genève.
- Correspondance en gare de Valence-TGV pour Romans, Saint-Marcellin, Moirans, Grenoble, Grenoble-Universités-Gières, Pontcharra, Montmélian, Chambéry, Aix-les-Bains, Rumilly, Annecy.
* En direction de Toulon, Marseille-Saint-Charles, Aix-TGV, Avignon-TGV, Valence-TGV, Lyon-Saint-Exupéry, Roissy Charles De Gaulle, Lille-Europe, Bruxelles/Brussel. (par TGV).
* En direction de Toulon, Marseille-Saint-Charles, Aix-TGV, Avignon-TGV, Valence-TGV, Lyon-Saint-Exupéry, Roissy Charles De Gaulle, Lille-Europe, Calais-Frethun, London-St.Pancras. (par TGV).
* En direction de Toulon, Marseille-Saint-Charles, Aix-TGV, Avignon-TGV, Valence-TGV, Lyon-Part-Dieu, Besançon-Franche-Comté-TGV, Belfort-Montbéliard-TGV, Mulhouse-Ville, Colmar, Strasbourg-Ville. (par TGV).
* En direction de Mandelieu - La Napoule, Les Arcs - Draguignan, Toulon, La Seyne – Six Fours, Saint-Cyr-les-Lecques, La Ciotat, Cassis, Aubagne, Marseille-Saint-Charles.
* En direction de Toulon, Marseille-Saint-Charles, Miramas, Arles, Tarascon, Nîmes, Lunel, Montpellier-Saint-Roch, Sète, Agde, Béziers, Narbonne, Carcassonne, Toulouse, Montauban, Bordeaux-Saint-Jean.
- Correspondance en gare de Marseille-Saint-Charles pour Gardanne, Aix-en-Provence, Manosque, Sisteron, Laragne, Veynes-en-Dévoluy, Gap, Embrun, Briançon.
- Correspondance en gare de Marseille-Saint-Charles pour Gardanne, Aix-en-Provence, Manosque, Sisteron, Laragne, Veynes-en-Dévoluy (changement de train), Lus-la-Croix-Haute, Clelles, Grenoble.
- Correspondance en gare de Marseille-Saint-Charles pour Martigues, Port de Bouc, Istres, Miramas, Salon-de-Provence, Cavaillon, Avignon-Centre.
- Correspondance en gare de Marseille-Saint-Charles pour Miramas, Arles, Tarascon, Avignon-Centre, Bollène, Pierrelatte, Montélimar, Livron, Valence-Ville, Vienne, Lyon-Part-Dieu (changement de train), Mâcon-Ville, Tournus, Chalon-sur-Saône, Chagny, Beaune, Dijon-Ville.
- Correspondance en gare de Marseille-Saint-Charles pour Miramas, Arles, Tarascon, Avignon-Centre, Bollène, Pierrelatte, Montélimar, Livron, Valence-Ville(changement de train), Valence-TGV, Romans, Saint-Marcellin, Moirans, Grenoble, Grenoble-Universités-Gières, Pontcharra, Montmélian, Chambéry, Aix-les-Bains, Bellegarde, Genève.
- Correspondance en gare de Marseille-Saint-Charles pour Miramas, Arles, Tarascon, Avignon-Centre, Bollène, Pierrelatte, Montélimar, Livron, Valence-Ville(changement de train), Valence-TGV, Romans, Saint-Marcellin, Moirans, Grenoble, Grenoble-Universités-Gières, Pontcharra, Montmélian, Chambéry, Aix-les-Bains, Rumilly, Annecy.
- Correspondance en gare de Marseille-Saint-Charles pour Miramas, Arles, Tarascon, Avignon-Centre (changement de train), Avignon-TGV, Sorgues-Chateauneuf-du-Pape, Monteux, Carpentras.
- Correspondance en gare de Miramas pour Salon-de-Provence, Cavaillon, Avignon-Centre.
- Correspondance en gare de Montpellier-Saint-Roch pour Béziers, Narbonne, Perpignan, Figueras/Figuères, Girona/Gérone, Barcelona/Barcelone.
- Correspondance en gare de Nîmes pour Alès, Langogne, Langeac, Brioude, Clermont-Ferrand, Nevers, Paris-Austerlitz.
- Correspondance en gare de Nîmes pour Vauvert, Aigues-Mortes, Le Grau du Roi.
- Correspondance en gare de Carcassonne pour Limoux, Quillan.
- Correspondance en gare de Perpignan pour Villefranche-de-Conflent, Latour-de-Carol.
* En direction de Nice-Ville, Monaco-Monte-Carlo, Menton, Ventimiglia/Vintimille, Milano-Centrale/Milan/Mailand (Thello).
* En direction d’Antibes, Nice-Ville, Monaco-Monte-Carlo, Menton, Ventimiglia/Vintimille (Téoz, TER).
- Correspondance en gare de Nice-Ville pour Monaco-Monte-Carlo, Menton, Ventimiglia/Vintimille, San Remo, Savona, Genova/Gênes, Tortona/Tortone, Pavia/Pavie, Milano/Milan/Mailand (changement de train), Arona, Domodossola, Brig/Brigue/Briga, Visp/Viège, Spiez, Thun/Thoune, Bern/Berne, Basel-SBB/Bâle-CFF.
- Correspondance en gare de Nice-Ville pour Monaco, Menton, Ventimiglia/Vintimille, San Remo, Savona/Savone, Alessandria, Milano/Milan/Mailand (changement de train), Monza, Como/Côme, Chiasso, Lugano, Bellinzona, Luzern/Lucerne, Zürich-HB.
- Correspondance en gare de Nice-Ville pour Monaco, Menton, Ventimiglia/Vintimille, San Remo, Savona/Savone, Genova/Gênes, Tortona, Pavia/Pavie, Milano-Centrale/Milan/Mailand (changement de train), Verona/Vérone, Trento/Trente, Brennero/Brenner, Innsbruck-Hbf, München-Hbf/Munich-Ple.
- Correspondance en gare de Nice-Ville pour Monaco, Menton, Ventimiglia/Vintimille, San Remo, Savona/Savone, Genova/Gênes, La Spezia, Viareggio, Pisa/Pise, Roma/Rome, Napoli/Naples.
- Correspondance en gare de Nice-Ville pour Sospel, Breil-sur-Roya, Limone, Cuneo, Fossano, Savigliano, Carmagnola, Torino/Turin.
- Correspondance en gare de Nice-CP pour Annot, Digne (par les Chemins de fer de la Provence).
* En direction de nombreuses autres destinations.
 

 
PARTICULARITES / CHARACTERISTICS / BESONDERHEIT / PARTICOLARITA / PARTICULARIDAD / SZCZEGOLNY :
- Buffet + plusieurs commerces dans le hall et à proximité de la gare.
- Office du Tourisme / Tourist Information / Tourismus Zentrum / Ufficio Turistico / Oficina de Turismo / Centrum informacji.
- Eglises / Churches / Kirchen / Chiese / Iglesias / Kociol.
- Mosquée / Mosque / Moschee / moschea / mezquita / meczet.
- Synagogue / Synagogue / Synagoge / Sinagoga / Sinagoga / Syn.
- Hôtel de Ville / City Hall / Rathaus / Palazzo di Cità, Municipio / Ayuntamiento / Ratusz.
- Palais des Congrès / Congress Hall / Kongresshaus / Palazzio di Congrese / Palacio de Congreso / Palac w Kongress.
- Capitale du Cinéma avec son célèbre festival international du film.
- Port maritime et port de plaisance / Harbour / Hafen / Porto / Puerto / Port.
- Station balnéaire avec plages de sable fin à 10 minutes à pied de la gare.
- Musées / Museum / Museum / Musei / Museos / Muzeum.
- Auberge de Jeunesse / Youth hostel / Jugend Herberge / Ostello della gioventù / alberge de juventud / Schronisko mlodziezowe.
- Gastronomie : spécialités régionales / Specialities / Spezialitäten / Specialiti, piatti tipici della regione / platos típicos de la zona / Specjalnosci.
 

 
ACTUALITES / NEWS / NEUHEIT INFORMATIONEN / NOVITA / NOTICIAS / WIADOMOCI :
- ATTENTION, des lignes peuvent être fermées ou des ralentissements créés pour causes de travaux. Se renseigner dans les gares.
- Nouvelles offres tarifaires et touristiques.
- L’AEDTF vous informe : Déplacez-vous en train! / The AEDTF say to you : use the train ! / Die AEDTF informiert : fährt Bahn !
 

 
ASTUCES, COMBINES ET AIDES POUR LES VOYAGEURS / ASTUTENESS, TRICKS AND AID TO PASSENGERS / VERSCHLAGENHEIT, KNIFFE, UND HILFE FUR DEN REISEND / ASTUZIA, COMBINI E SCALTREZZA PER DELLO VIAGGIO / ASTUCIA, COMBINA Y AYUDA POR EL VIAJEROS / PRZEBIEGLOSC, KOMBINACJA I POMOC DO PODROZNIK :
- Attention, surveillez vos bagages et effets personnels.
- Attention, peu de personnes parlent les langues étrangères.
- Pensez à comparer itinéraires, longueur de trajets et prix. Utilisez les abonnements annuels, mensuels ou hebdomadaires.
- Attention, les trains TGV, Thalys, Eurostar, Lyria et Téoz sont à réservation obligatoire et à supplément.
- Attention, les trains type Thalys ou Eurostar ne prennent pas en compte certaines réductions de la SNCF dont les abonnements fréquence.
- Les suppléments pour l’utilisation des trains ICE de la DB (En Allemagne) sont valables toute la journée quelque soit le nombre de trains ICE utilisés.
- Attention, beaucoup de lignes à grande vitesse (parcourues par des TGV, ICE, AVE) sont bordées de murs antibruit de plus de 4 mètres de hauteurs qui empêchent toute visibilité des voyageurs effectuant du tourisme.
- Tout ne passe pas Lignes Nouvelles à Grande Vitesse (LNGV) / NeuBauStrecke (NBS), pensez aussi aux lignes transversales comme celles de la ligne de la ligne Nantes à Bordeaux via Saintes, de la ligne de Bordeaux à Lyon via Limoges et Montluçon ainsi qu’aux lignes touristiques comme celles de Saint-Gervais à Martigny via Chamonix et Vallorcine, des Cévennes par les gorges de l'Allier de Nîmes à Clermont-Ferrand, de la ligne des Alpes entre Marseille, Aix-en-Provence, Sisteron, Veynes (puis Grenoble ou Briançon), comme celle de Nice – Breil-sur-Roya – Coni, Nice – Digne ou de Cannes – Grasse.
- Pensez à utiliser les nombreuses lignes transversales ou régionales, vous y ferrez de nombreuses et intéressantes découvertes touristiques.
- Il existe plusieurs lignes régionales très intéressantes autour de Cannes. N'hésitez pas à les utiliser.
- Pensez à réserver vos places sur les trains grandes lignes, surtout en période d’été ou de pointes de sports d’hiver. La réservation est obligatoire sur les TGV et les trains Téoz.
 

 
SECOURS, URGENCES / RESCUE, EMERGENCY / HILFE, NOTTRUF / AIUTO, EMERGENZA / SOCCORO, URGENTE / POMOC, NAGLOSC :
- Police, Gendarmerie / Police / Polizei, Gendarmerie / Polizia, Carabinieri / Policia, Guardia Civil / Policja, Zendarmeria : Tel : 112 et 17.
- Pompiers, Incendie / Firemen, Fire / Feuerwehr, Feuer / Pompiri, fuoco / Bomberos, fuego / Strazak, Pozar : Tel : 112 et 18.
- Médecin, Ambulance / Doctor, Ambulance / Artz, Krankenwagen / Medico, Ambulanza / Medico, Ambulancia / Lekarz, Ambulans : Tel 112 et 15.
- En France (Im Frankreich) : SOS Victimes, en cas d’agression, disparition, vol, viol, accident, déraillement, vous pouvez utilisez le téléphone par n° vert (Green number, Nr. Grün) gratuit (Free use for you / Gratis für Sie) pour les aides aux victimes, en composant le 08.842.846.37.
 

 
CURIOSITES FERROVIAIRES / RAILWAYS CURIOSITIES / SEHENWÜRDDIGKEITEN EISENBAHNEN / CURIOSITA FERROVIARIA / CURIOSIDADES FERROCARRILES / CIEKAWOSC KOLEJOWY :
- Matériels ferroviaires variés à traction électrique et thermique / electric’s and diesel’s engines / Electro- und Diesel Lokomotiven und Triebwagen / Locomotive Elettrice e Diesel.
- Circulation de trains internationaux / international trains / International Züge / Treni internazionali / Trenes internacionales.
- Trains Express Régionaux de type TER / regional trains / Regional Züge / Treno Trasporto Regionale (TTR) / Trenes regionales / Pociagi regionalne.
- Circulation ferroviaire intense en période estivale.
- Dépôt et Ateliers de réparation ferroviaire important à Cannes La Bocca.
 

 
HISTORIQUE / HISTORICAL / HISTORISCH / STORICO / HISTORICO / HISTORYCZNY :
- Le 20/10/1858, mise en service de la ligne de 16 km entre Marseille et Aubagne, par la Compagnie du PLM.
- Le 03/05/1859, mise en service de la ligne de 50 km entre Aubagne et Toulon, par la Compagnie du PLM.
- Le 01/09/1862, mise en service de la ligne de 69 km entre Toulon et Les Arcs, par la Compagnie du PLM.
- Le 10/04/1863, mise en service de la ligne de 77 km entre Les Arcs et Cagnes-Vence (Cagnes-sur-Mer), par la Compagnie du PLM.
- Le 18/10/1864, mise en service de la ligne de 13 km entre Les Arcs et Draguignan, par la Compagnie du PLM.
- Le 18/10/1864, mise en service de la ligne de 11 km entre Cagnes-Vence (Cagnes-sur-Mer) et Nice, par la Compagnie du PLM.
- Le 09/10/1868, mise en service de la ligne de 15 km entre Nice et Monaco, par la Compagnie du PLM.
- Le 06/12/1869, mise en service de la ligne de 9 km entre Monaco et Menton, par la Compagnie du PLM.
- Le 13/11/1871, mise en service de la ligne de 17 km entre La Bocca (Cannes) et Grasse, par la Compagnie du PLM.
- Le 18/03/1872, mise en service de la ligne de 4 km entre Menton et la frontière italienne, par la Compagnie du PLM.
- Le 14/08/1891, mise en service de la ligne entre Digne et Mézel, par la Compagnie du Midi.
- En 1892, mise en service de la ligne entre Nice et Puget-Théniers, par la Compagnie du Midi.
- Le 25/02/1899, mise en service du 1er tramway électrique à voie métrique entre Cannes et La Bocca, entre Cannes et Le Cannet, et entre Cannes et Golfe-Juan, par la Compagnie des Tramways de Cannes (CTC).
- Le 31/01/1900, mise en service du prolongement du 1er tramway électrique entre Cannes et Golfe Juan avec deux branches sur Antibes et Vallauris, par la Compagnie des Tramways de Cannes (CTC).
- Le 01/07/1905, création des Chemins de Fer de l’Etat Italien / Ferrovie dello Stato (FS).
- Le 04/12/1907, mise en service du prolongement du 1er tramway électrique entre Cannes et La Bocca jusqu’à Mandelieu, par la Compagnie des Tramways de Cannes (CTC), le réseau total des CTC comptant alors à son apogée 25 km de longueur.
- Le 03/07/1911, ouverture complète de la ligne entre Digne et Nice, par la Compagnie du Midi et exploitation par la Compagnie Sud-France.
- Le 16/08/1915, mise en service du 2ème tramway électrique à voie métrique entre Cannes et Grasse, par la Société des Tramways de la Côte d’Azur (STCA).
- Dans la nuit du 22 au 23/03/1924, incendie du dépôts des tramways des CTC (rue Cirrode à Cannes) détruisant 25 motrices sur 31 et 12 remorques sur 16.
- En février 1925, la locomotive à vapeur Pacific 231 D 106 (ex-série 6301 à 6480 du PLM) tracte Marseille-Saint-Charles à Nice-Ville le train « Calais – Méditerranée Express », composé avec du matériel de la CIWL en bois de teck.
- En été 1925, la locomotive à vapeur 230 C 63 tracte Marseille-Saint-Charles à Nice-Ville le train « Calais – Méditerranée Express », composé avec du matériel de la CIWL en bois de teck, composé d’un fourgon et de plusieurs voitures-lits de type R.
- En 1926, une locomotive à vapeur Pacific de la série 6100 du PLM tracte le train « Calais – Méditerranée Express », composé de fourgon, voiture-restaurant et voitures lits de la CIWL, désormais toutes métalliques.
- Le 01/10/1926, fermeture par faillite du 2ème tramway électrique entre Cannes et Grasse, par la Société des Tramways de la Côte d’Azur (STCA).
- En 1927/1928 (service d’hiver), on note, entre autres, le circulation du train mixte 265 quotidien (1ère, 2ème et 3ème classes) Marseille-Saint-Charles (11h35) – Aubagne (12h10/12h18) – La Ciotat (12h46) – Saint-Cyr-sur-Mer-La-Cadière (12h56) – La Seyne-Tamaris (13h28) – Toulon (13h35/14h04) – Carnoules (15h05/15h14) – Les Arcs (16h03/16h20) – Fréjus (16h58) – Saint-Raphael-Valescure (17h05) – Cannes (18h02/18h12) – Antibes (18h35) – Cagnes-sur-Mer (18h52) – Nice-Ville (19h15) donnant correspondance au train Express 911 Cannes (18h40) – Antibes (19h04) - Nice-Ville (19h32/19h40) – Monaco (20h05) – Monte-Carlo (20h12) – Menton (20h23/20h27) – Ventimiglia/Vintimille (20h45) desservant toutes les gares, par le PLM.
- Le 30/10/1928, inauguration de la ligne entre Nice et Breil-sur-Roya, par le PLM.
- Le 31/10/1928, mise en service de la ligne de 63 km entre Nice et Breil-sur-Roya, par le PLM.
- Le 31/10/1928, mise en service de la ligne entre Airole, Breil-sur-Roya et Saint-Dalmas-de-Tende, par le PLM.
- En janvier 1929, publication du 1er numéro du « Bulletin du PLM », revue bimestrielle destinée au personnel.
- Le 01/12/1930, fermeture des prolongements du 1er tramway électrique entre La Bocca et Mandelieu ainsi qu’entre La Source et Antibes, par la Compagnie des Tramways de Cannes (CTC).
- Le 08/03/1933, fermeture du 1er tramway électrique à voie métrique entre Cannes et La Bocca, par la Compagnie des Tramways de Cannes (CTC).
- Le 09/04/1933, fermeture du 1er tramway électrique entre Cannes et La Source, par la Compagnie des Tramways de Cannes (CTC).
- Le 15/04/1933, fermeture du 1er tramway électrique entre Cannes et Le Cannet, par la Compagnie des Tramways de Cannes (CTC).
- Le 01/08/1936, création par l’Etat français du billet annuel de congés payés offrant 30% de réduction.
- En 1937, la locomotive diesel 262 BD 1 du PLM avec ses 4.000 CV relia Paris à Menton (1.111km) à la vitesse commerciale de 100 km/h. Cette locomotive, avec sa sœur 262 BD 2, terminèrent leur carrière sur le littoral méditerranéen de 1945 à 1950, ayant effectuée chacune plus d’un million de km.
- Le 31/08/1937, parution du décret-loi instaurant la création de la SNCF.
- Le 01/01/1938, mise en place de la SNCF qui prend le relais des différents grands réseaux privés français.
- Le 02/10/1938, fermeture au trafic des voyageurs de la ligne de 17 km entre La Bocca (Cannes) et Grasse, par la SNCF.
- En juin 1940, bombardements des ouvrages d’art entre Breil-sur-Roya et Vievola.
- En 1946, réouverture de la ligne entre Coni/Cuneo et Vievola, en Italie.
- En avril 1947, réouverture de la ligne entre Nice et Breil-sur-Roya.
- En 1950, circulation d’autorails Bugatti entre Marseille-Saint-Charles et Nice-Ville avec arrêts à Toulon, Saint-Raphaël et Antibes.
- Le 05/10/1952, le train « Le Mistral » Paris-GL – Marseille-Saint-Charles est prolongé jusqu’à Nice-Ville. Il est tracté par une locomotive électrique CC 7100 de Paris à Lyon, par une locomotive à vapeur Mountain de la série 241 P Sud-Est entre Lyon et Marseille et par une locomotive à vapeur Mikado 141 R entre Marseille et Nice.
- Le 03/06/1956, suppression de la 3ème classe, par la SNCF.
- Le 30/09/1956, création du train « Ligure » Nice-Ville – Milano-Centrale/Milan/Mailand, avec utilisation d’une rame automotrice bicaisses diesel-électrique Breda. Elle fut transformée en relation Trans Europ Express (TEE) en 1957, toujours assurée par une rame Bréda. Puis se fut une rame de voiture TEE italienne aux couleurs rouge et crème tractée par une locomotive électrique BB 16000 de couleur verte de la SNCF (sur le parcours français).
- En décembre 1956, la locomotive à vapeur 141 R 1155, tracte de Nice-Ville à Marseille-Saint-Charles le train « Le Mistral » Nice-Ville – Paris-GL via Marseille-Saint-Charles, Lyon-Perrache et Dijon-Ville, composé d’une voiture Pullman CIWL, d’une voiture-restaurant CIWL et de 3 voitures Inox climatisées.
- En décembre 1956, la locomotive à vapeur 141 R 1169, tracte de Marseille-Saint-Charles à Ventimiglia/Vintimille le train BR Bordeaux – Riviera.
- En décembre 1956, la locomotive à vapeur 141 R 1176, tracte de Marseille-Saint-Charles à Ventimiglia/Vintimille le train de nuit Paris-GL – Ventimiglia/Vintimille.
- En mars 1957, l’omnibus TA 365 Marseille-Saint-Charles– Nice-Ville est assuré par un autorail X 2400 + 2 remorques XR 8100.
- Le 28/05/1957, mise en service de l’X 2801 au Centre Autorails de Carmaux (Tarn), le 1er autorail de type X 2800 de la SNCF.
- Le 02/06/1957, création des premiers trains luxueux et rapides européens de type Trans Europ Express (TEE).
- Le 12/08/1957, la relation « Ligure » Milano-Centrale/Milan/Mailand – Nice-Ville/Nizza-Cità, assurée par une rame automotrice double diesel Breda Aln 442-448 (dite « Camion »), en livrée rouge et crème, des FS, devient TEE et est prolongée jusqu’à Marseille (549,2 km) et circule via Genova, Savona, Imperia Porto, San Remo, Ventimiglia/Vintimille, Monaco, Nice-Ville, Antibes, Cannes, Saint-Raphaël et Toulon.
- En décembre 1957, la locomotive à vapeur 141 R 703, tracte de Marseille-Saint-Charles à Ventimiglia/Vintimille le train SR Strasbourg-Ville-Ville – Ventimiglia/Vintimille, composé d’un fourgon ex-PLM et de 9 voitures métallisées Est.
- Le 01/05/1958, la locomotive électrique BB 9204 tracte le train 51 Paris-GL – Dijon –Ville – Lyon-Perrache – Valence-Ville – Avignon- Centre – Marseille-Saint-Charles – Nice-Ville – Vintimiglia/Vintimille.
- Le 30/08/1958, une rame automotrice double diesel Breda Aln 442-448 (dite « Camion »), en livrée rouge et crème des FS, assure le TEE « Ligure » Marseille-Saint-Charles – Milano-Centrale/Milan/Mailand via Nice-Ville.
- Du 22 au 24/10/1958, les locomotives diesel-électriques 060 DB 5 et 060 DB 8 du dépôt de La Rochelle assurent en double-traction des essais de remorque de trains lourds de voyageurs entre Marseille-Saint-Charles et Nice-Ville et Ventimiglia/Vintimille, avec une rame composée d’une voiture de mesure et de 16 voitures Forestier vertes.
- Le 01/03/1959, on note la circulation des trains GR et RG Genève-Riviera (Ventimiglia/Vintimille) via Grenoble et Marseille et Riviera (Ventimiglia/Vintimille) – Genève via Marseille et Grenoble.
- Le 03/12/1959, la rupture du barrage de Malpasset a fait 424 victimes et avait emporté les deux dernières remorques d’un convoi ferroviaire composé de l’autorail X 2804 et de ses trois remorques, non loin de la gare de Fréjus (côté Toulon).
- Au service d’hiver 1960/1961, l’Express Cerbère – Ventimiglia/Vintimille était tracté de Nîmes à Marseille par une locomotive à vapeur type 231 G Sud-Est et était composé d’un fourgon Dqd2m à 3 essieux et d’une rame multi tranches (6 tranches) de 14 voitures.
- Le 01/01/1962, renumérotation du parc moteur de la SNCF.
- Le 31/08/1962, la 141 R 1126 quitte la gare de Nice-Ville pour Marseille-Saint-Charles avec un train composé de voitures directes avec des tranches en provenance de München/Munich, Wien/Vienne et Trieste, tandis que la 141 R 1113 par juste derrière avec un train Ventimiglia/Vintimille – Paris-GL via Marseille-Saint-Charles.
- En avril 1963, le dépôt de Nice-Saint-Roch est le 1er dépôt de France à recevoir des autorail type EAD de la série X 4300.
- Le 31/05/1964, création des trains FR et RF « Flandres-Riviera » au départ de la gare de Paris-Nord pour la Côte d’Azur via la gare de Paris-GL (et vice-versa).
- En 1964, la locomotive à vapeur 141 R 879, au fuel, tracte un train de voyageurs entre Marseille-Saint-Charles et Ventimiglia/Vintimille, composé de 10 voitures « 3 pattes » modernisée Sud-Est ex-PLM.
- En septembre 1964, un autorail bicaisses X 4300, en livrée rouge et crème à toit crème et grandes baies vitrées frontales d’origine, assure le TA Menton – Cannes.
- En 1965, la locomotive diesel-électrique BB 67047, en livrée bleue et blanche avec plaque « Mistral », tracte de Nice à Marseille le TEE 2 Nice-Ville – Paris-GL, avec en tête de la rame un fourgon chaudière, en livrée bleue, une voiture Pullman et une voiture-restaurant de la CIWL.
- En 1965, une locomotive à vapeur 141 R fuel du dépôt de Nice-Saint-Roch, avec le chiffre 6 de la Région Méditerranée de la SNCF, tracte un train de voyageurs Marseille-Saint-Charles – Ventimiglia/Vintimille, composé d’un fourgon Dd ex-PLM et d’une rame de voyageurs de différents types.
- En avril 1965, le TEE « Ligure » circule entre Marseille et Milano-Centrale/Milan/Mailand et est assuré par deux rames TEE Bréda des FS.
- En mai 1965, la locomotive diesel-électrique BB 66127, en livrée bleue et blanche et portant le chiffre 6 de la Région SNCF Méditerranée, tracte le train SR Strasbourg-Ville – Ventimiglia/Vintimille.
- Le 30/05/1965, le rapide « Le Mistral » devient un TEE reliant Paris-GL et Nice-Ville (1085,8 km) via Dijon (sens impair seulement, pour cette gare), Lyon-Perrache, Valence-Ville, Avignon-Centre, Marseille-Saint-Charles, Toulon, Saint-Raphaël, Cannes et Antibes, assuré par une rame remorquée TEE Inox « Mistral 56 » de la SNCF avec voiture Pullman et wagon restaurant de la CIWL tractée par une locomotive électrique BB 9300 de la SNCF de Paris à Marseille, puis par une locomotive diesel électrique BB 67000 du dépôt de Nîmes (détachées au dépôt de Nice-Saint-Roch) de Marseille à Nice.
- Le 23/11/1965, mise en service de l’électrification en 25 kV-50 Hz de la ligne entre Marseille et Les Arcs qui entraîne une forte réduction des effectifs de locomotives à vapeur de type 141 R fuel, les dernières restantes se limitant à des circulation sur Veynes et sur L’Estaque, Port de Bouc et Miramas.
- En janvier 1966, une locomotive diesel-électrique BB 67006 du dépôt de Nîmes, en livrée d’origine, tracte un Express Nice-Ville – Marseille-Saint-Charles, composé d’un fourgon chaudière et d’une rame de voitures à voyageurs ex-PLM.
- En juillet 1966, la locomotive à vapeur Mikado 141 R 1151du dépôt de Nice-Saint-Roch, tracte de Nice aux Arcs, le train Rapide nocturne multitranches MS Méditerranée – Strasbourg-Ville/Nancy-Ville/Metz-Ville, avec en tête de sa composition un fourgon DD2.
- En juillet 1966, la locomotive diesel-électrique BB 66143 du dépôt de Portes, en livrée bleue et blanche, avec un fourgon chaudière, tracte de Ventimiglia/Vintimille à Cannes, l’Express de nuit n° 130 Roma-Termini/Rome-Terminus – Cannes via Ventimiglia/Vintimille.
- En février 1967, la locomotive diesel-électrique BB 67053, en livrée d’origine bleue et blanche, avec un fourgon chaudière, tracte de Toulon à Ventimiglia/Vintimille, l’Express GR Genève – Ventimiglia/Vintimille via Grenoble et Marseille-Saint-Charles.
- Le 12/09/1967, mise en service de l’électrification en 25 kV-50 Hz de la ligne entre Les Arcs et Saint-Raphaël-Valescure.
- Le 12/09/1967, mise sous tension de l’électrification en 25 kV-50 Hz de la ligne entre Les Arcs et Saint-Raphaël avec la locomotive électrique BB 25542 de la SNCF.
- Le 19/09/1967, la locomotive électrique BB 25246 de la SNCF tractant une rame de voitures DEV Inox atteint la vitesse relevée de 130 km/h entre Les Arcs et Saint-Raphaël.
- Le 02/01/1968, la locomotive diesel-électrique BB 67081, en livrée d’origine bleue et blanche, avec un fourgon chaudière, tracte de Toulon à Ventimiglia/Vintimille, l’Express de jour Strasbourg-Ville – Ventimiglia/Vintimille Ce train comporte des voitures directes en provenance de Hagen et de Bremerhaven et à Marseille des voitures pour Venezia-SL/Venise-SL et Trieste y ont été ajoutées.
- Le 01/03/1968, le dépôt de Nice-Saint-Roch transfert ses dernières locomotives à vapeur de type 141 R au fuel à ceux de Nîmes et de Narbonne, suite à l’électrification entre Saint-Raphaël et Cannes. Le dépôt dispose de BB 67000 en nombre suffisant pour les sections non électrifiées.
- En juin 1968, la locomotive diesel-électrique BB 67013 du dépôt de Nîmes, en livrée d’origine bleue et blanche, tracte le train de nuit SM (Strasbourg-Méditerranée) Strasbourg-Ville – Ventimiglia/Vintimille, composé de 9 voitures et un fourgon à bagages. A cette époque la gare de Cannes n’était pas encore recouverte d’une voie rapide et la voie longeait le Boulevard d’Alsace.
- Le 21/09/1968, le Rapide n° 3 « Train Bleu » voit sa marche accélérée Paris-GL (20h45) – Nice-Ville (08h30) ainsi que le Rapide n° 4 « Train Bleu » de sens inverse Nice-Ville (20h35) – Paris-GL (08h27). Les prestigieuses voitures-lits Lx de la CIWL de ces mêmes trains sont remplacées par des voitures-lits modernes MU ou T2, et les fourgons de la CIWL cède la place à des fourgons modernisés Sud-Est à 3 essieux, remplacés eux-mêmes rapidement par des fourgons Dd4S DEV, en livrée verte.
- Le 13/12/1968, mise en service de l’électrification en 25 kV-50 Hz de la ligne entre Saint-Raphaël-Valescure et Cannes.
- Le 01/01/1969, modification d’itinéraire pour le TEE « Ligure » amorcé à Avignon-Centre pour Milano/Milan/Mailand (670 km) via Marseille-Saint-Charles, Toulon, Saint-Raphaël, Antibes, Nice-Ville, Monaco-Monte-Carlo, Ventimiglia/Vintimille, San Remo, Porto, Savona et Genova P.P. assuré par deux rames automotrices diesel bicaisses Breda de la série ALn 442-448 (dite « Camion ») des FS, en livrée rouge et crème TEE.
- Le 28/01/1969, mise en service de l’électrification en 25 kV-50 Hz de la ligne entre Cannes et Ventimiglia/Vintimille.
- Le 08/02/1969, le TEE le « Mistral » reliant Paris à Nice, via Dijon et Lyon, circule pour la dernière fois avec les DEV Inox de 1956, la voiture Pullman et le fourgon générateur bleu.
- Le 09/02/1969, la locomotive électrique BB 25243, en livrée verte d’origine et pavoisée, tracte le TEE le « Mistral », nouvelle version avec des voitures Inox « Mistral 1969 » et inaugure l’achèvement de l’électrification de la ligne de la Côte d’Azur.
- Le 09/02/1969, le TEE « Le Mistral » voit sa composition assurée par une rame remorquée TEE Inox « Mistral 69 » de la SNCF avec voiture Pullman et wagon restaurant de la CIWL tractée par une locomotive électrique CC 6500 de la SNCF de Paris à Marseille puis par une BB 25200 de Marseille à Nice.
- Le 01/03/1969, la locomotive électrique BB 25539, en livrée verte d’origine, tracte de Nice-Ville à Marseille le train bitranches Wien/Vienne et Trieste – Marseille-Saint-Charles via Ventimiglia/Vintimille, composé de voitures SNCF, FS et ÖBB.
- En été 1969, une locomotive électrique BB 25200, en livrée verte d’origine, tracte de Marseille à Nice, le Rapide n° 25 Paris-G-L. – Nice-Ville, composé d’une voiture mixte BD UIC en livrée verte, une voiture B10 UIC en livrée verte, de 2 voitures A9 UIC en livrée verte, d’une voiture restaurant en livrée rouge et de plusieurs voitures UIC diverses en livrée verte.
- En été 1969, la locomotive électrique BB 25245, en livrée verte d’origine, tracte, de Marseille à Nice, le train PN Pau – Nice-Ville.
- Le 23/05/1971, nouvelle numérotation des trains de voyageurs à la SNCF.
- Le 01/01/1972, en France, l’Etat crée les Schémas Régionaux de Transports (SRT).
- Le 30/09/1972, dernier jour de circulation d’une rame automotrice diesel bicaisses Breda de la série ALn 442-448 (dite « Camion ») des FS, en livrée rouge et crème TEE, sur le TEE « Ligure » Milano-Centrale/Milan/Mailand – Avignon-Centre (670 km).
- Le 01/10/1972, le TEE « Ligure » change de composition avec des voitures TEE en livrée rouge et crème des FS tractée sur le parcours français par des BB 25200 en livrée verte de la SNCF.
- Le 30/10/1972, la locomotive électrique BB 25237, en livrée verte d’origine, tracte, de Marseille à Vintimille, le train 1581 Strasbourg-Ville – Ventimiglia/Vintimille, avec en tête de la rame 2 fourgons à bagages encadrant une allège postale moderne grenat suivies de 14 voitures.
- En avril 1973, la locomotive électrique BB 25246, en livrée verte d’origine avec plaque « Ligure », tracte, de Vintimille à Marseille, le TEE 46 le « Ligure » Milano-Centrale/Milan/Mailand – Avignon-Centre, composé d’une rame de 4 voitures TEE des FS, en livrée rouge et crème.
- En mai 1973, une locomotive électrique BB 25200, en livrée verte d’origine, tracte de Vintimille à Marseille, le train 5504 Wien-West/Vienne-Ouest – Marseille-Saint-Charles, composé d’un fourgon à bagages et de 5 voitures SNCF et ÖBB.
- En avril 1974, la locomotive électrique BB 25241, en livrée verte d’origine avec plaque « Ligure », tracte, de Vintimille à Marseille, le TEE 46 le « Ligure » Milano-Centrale/Milan/Mailand – Avignon-Centre, composé d’une rame de 4 voitures TEE des FS, en livrée rouge et crème.
- Le 12/04/1975, la locomotive électrique BB 25239, en livrée verte d’origine, tracte, de Marseille à Vintimille, le train 5019 pour Ventimiglia/Vintimille, composé d’une rame homogène de voitures DEV, en livrée « 160 » grise et verte, avec en tête un fourgon DEV, en livrée grise et verte.
- Le 12/04/1975, la locomotive électrique BB 25238, en livrée verte d’origine, tracte de Marseille à Vintimille, le train 343 Bordeaux-Saint-Jean Milano-Centrale/Milan/Mailand via Ventimiglia/Vintimille.
- En 1976, la Région Rhône-Alpes signe son 1er Schéma Régional de Transports (SRT) et crée le SOFRA.
- En janvier 1976, début des travaux de remise en état de la ligne entre Breil-sur-Roya et Vievola, financés par les FS.
- Le 22 /06/1977, la locomotive électrique BB 22204, en livrée d’origine gris béton, tracte de Marseille à Nice un train Bordeaux-Saint-Jean – Nice-Ville, composé d’une longue rame de voitures Corail avec une voiture Grill Express intercalée en 5ème position.
- En août 1977, la locomotive électrique BB 25230, en livrée verte d’origine, tracte de Nice à Marseille, le train n° 5048 Nice-Ville – Paris-GL, composé de 3 voitures B10 DEV, en livrée verte et grise, de 2 voitures A9 DEV, l’une en livrée verte et grise, l’autre en livrée verte, d’une voiture Grill Express, et d’autres voitures DEV en diverses livrées.
- En août 1977, la locomotive électrique BB 25224, en livrée verte d’origine, tracte de Marseille à Nice, le train n° 5061 Paris-GL – Nice-Ville, composé d’une allège postale longue (20 mètres) en livrée grenat, d’une voiture-lits type P Inox, de 2 voitures-lits T2-TEN, d’une voiture-lits MU-TEN et de voitures couchettes Bc9x UIC et Bc10 DEV, en livrées panachée verte et grise ou toute verte.
- En novembre 1977, le TEE « Ligure » avec 5 voitures TEE en livrée rouge et crème des FS est tracté tractée sur le parcours français par des BB 22200 de la SNCF.
- En 1978, construction de l’autorail double X 94630 + XR 98630 (X 4630 type EAD) peint aux couleurs bleu azur et jaune jonquille. Cet autorail commandé aux Ateliers du Nord de la France (ANF) par le Syndicat Intercommunal des Transports Publics (SITP) est le 1er véhicule ferroviaire commandé par une collectivité territoriale, il est à classe unique (2ème classe) et à conduite à agent seul. Il est destiné à la prochaine réouverture de la ligne de Cannes – La Bocca à Ranguin.
- Le 03/04/1978, mise en service du compostage des billets et suppression des tickets de quai et du contrôle des billets à l’entrée et à la sortie des gares.
- Le 28/05/1978, réouverture partielle de la ligne Cannes – Grasse entre Cannes et Ranguin avec mise en service de l’autorail double X 94630 + XR 98630 (X 4630 type EAD) peint aux couleurs bleu azur et jaune jonquille.
- En août 1978, la locomotive électrique BB 22241, en livrée d’origine gris béton, tracte de Ventimiglia/Vintimille à Marseille – Saint-Charles le train « Flandres – Riviera » Ventimiglia/Vintimille – Lille-Flandres via Nice-Ville, composé d’une allège postale en livrée grenat, d’une voiture-lits T2, de plusieurs voitures couchettes dont une Ac4Bc5x UIC en livrée verte et grise et des Corail couchettes en livrée bleue et blanches (avec fenêtres ouvrantes).
- En février 1979, la locomotive électrique BB 22252, en livrée d’origine gris béton, tracte un train de Nice à Marseille le train TEE 10 « Le Mistral » Nice-Ville – Paris-GL.
- En mai 1979, la locomotive électrique BB 22283, en livrée d’origine gris béton, tracte un train de Marseille à Ventimiglia/Vintimille, composé de voitures de types divers dont 2 voitures FS pour Genova/Gênes.
- En juin 1979, la locomotive électrique BB 22253, en livrée d’origine gris béton, tracte le train Nice-Ville - Marseille, composé d’une allège postale en livrée grenat, de 2 voitures UIC en livrée verte et grise, d’une voiture DEV U46, en livrée verte et grise et de plusieurs voitures Corail.
- Le 05/10/1979, fin des travaux de remise en état de la ligne entre Breil-sur-Roya et Vievola, financés par les FS.
- Le 06/10/1979, réouverture de la ligne entre Breil-sur-Roya et Vievola.
- En été 1980, la locomotive électrique BB 22234, en livrée d’origine gris béton, tracte le train 182 « Train Bleu » composé de voitures-lits Trans Euro Nuit (TEN).
- En août 1980, la locomotive électrique BB 22324, en livrée gris béton, tracte le train hebdomadaire Saarbrücken/Sarrebruck – Nice-Ville, composé de 2 voitures de la SNCB (dont une en livrée orange C1 placée en 2ème position), une voiture DEV Inox de la SNCF, et de voitures de la DB (dont une en livrée orange C1 placée en queue du train).
- Le 21/09/1980, la locomotive électrique BB 22283, en livrée d’origine gris béton, tracte de Nice à Marseille le TEE 12 « Le Mistral » Nice-Ville – Paris-GL.
- Le 22/09/1980, une locomotive électrique BB 22200, en livrée d’origine gris béton, tracte de Nice à Marseille le TEE « Ligure » Avignon à Milano/Milan/Mailand, composé de voiture TEE des FS en livrée TEE rouge et crème.
- Le 27/09/1980, fermeture de la ligne de Les Arcs à Draguignan, par la SNCF.
- Le 27/05/1981, l’autorail bicaisses X 94630 + XR 98630, en livrée bleu azur et jaune jonquille, stationne en gare de Nice-Ville.
- Le 30/07/1981, une locomotive électrique BB 22200, en livrée d’origine gris béton, tracte de Marseille à Nice, le Rapide 5025 Paris-GL – Nice-Ville, composé d’une longue rame homogène de voitures Corail VU et VTU, dont en tête une A10tu, une B6Du, une A9u et une B11u.
- Le 22/05/1982, dernier jour de circulation du TEE « Ligure » reliant Avignon-Centre à Milano-Centrale/Milan/Mailand, via Marseille-Saint-Charles et Nice-Ville.
- Le 23/05/1982, suppression du TEE « Ligure » reliant Avignon-Centre à Milano-Centrale/Milan/Mailand, via Marseille-Saint-Charles et Nice-Ville.
- Le 01/01/1983, la SNCF devient un Etablissement Public Industriel et Commercial.
- En mars 1983, une UM3 d’autorail bicaisses EAD « Caravelle » X 4500 assure le TA 6848 Nice-Ville – Cannes, tous en livrée 1976 rouge et crème à toit rouge, et longe la mer Méditerranée sous un soleil printanier.
- Le 21/03/1983, la locomotive à vapeur 140 C 27 tractant un train spécial depuis Strasbourg, arrive à Nice où elle effectue plusieurs voyages sur Nice, Breil, Ventimiglia/Vintimille, Nice (le 25), Nice, Limone, Nice (le 26), Nice, Breil, Ventimiglia/Vintimille, Nice (les 27, 28 et 29 mars).
- Le 31/03/1983, la locomotive à vapeur 140 C 27 tractant un train spécial depuis Strasbourg, quitte Nice en direction de Miramas et retour à Hausbergen.
- En été 1983, la locomotive électrique BB 22236, en livrée d’origine gris béton, tracte de Marseille à Nice le train Saarbrücken/Sarrebruck – Nice-Ville, composé de 3 voitures SNCF (dont une Srj bar disco, une Eurofima en livrée orange C1 et une DEV Inox) et de voitures DB en livrée turquoise et crème.
- Le 10/07/1984, la locomotive électrique BB 22267, en livrée d’origine gris béton, tracte de Marseille à Nice le train Strasbourg – Ventimiglia/Vintimille, composé d’un voiture T2 TEN et d’une rame de voitures couchettes en livrée verte et grise.
- Le 14/09/1985, l’autorail bicaisses X 94630 + XR 98630, en livrée bleu azur et jaune jonquille, assure une desserte Cannes – Ranguin.
- Le 11/08/1986, la locomotive électrique BB 22341, en livrée d’origine gris béton, tracte de Nice à Marseille le Rapide n° 5220/5221 Nice-Ville – Lille-Flandres/Tourcoing, composé d’une rame de voitures DEV, en livrée « 160 » grise et verte.
- Le 04/04/1987, circulation du 1er TGV direct Paris-GL – Nice-Ville avec rebroussement à Marseille-Saint-Charles.
- En juillet 1987, la locomotive électrique BB 22362, en livrée d’origine gris béton, tracte de Marseille à Nice un train Paris – Nice-Ville, composé d’une allège postale en livrée grenat, et d’un panachage de voitures Corail et de voitures UIC, en livrée verte et grise.
- En février 1988, l’autorail bicaisses X 4792, en livrée bleue et jaune, assure les navettes Cannes – Ranguin.
- Le 29/05/1988, création d’un train direct entre Genève et Nice-Ville via Grenoble, par prolongation du train 5636/7 Genève (9h42), Grenoble, Valence (12h42) sur Nice (17h30) et mais avec un retour Nice (8h42), Genève (17h15) avec changement à Valence (13h35/14h09). A cette occasion, le train 5642/3 Genève (16H00) Marseille (21.25) ne circule plus que les vendredis entre Valence et Marseille de même que le train 5694/5 Marseille (7h09) Genève (12h38) ne circule plus que les samedis entre Valence et Marseille.
- Le 29/05/1988, mise en service du train Corail « Rouget de Lisle » reliant Strasbourg-Ville à Nice-Ville via Lyon-Perrache.
- Le 11/06/1988, baptême de la rame TGV PSE n° 94 « Les Arcs-en-Provence ».
- En août 1988, la locomotive électrique BB 22319, en livrée d’origine gris béton, tracte de Marseille à Ventimiglia/Vintimille le « Train Bleu » Paris - Ventimiglia/Vintimille, composé de 4 voitures-lits TEN et 2 voitures-couchettes Corail.
- En août 1988, la locomotive électrique BB 22253, en livrée d’origine gris béton, tracte de Marseille à Ventimiglia/Vintimille le train 447 « Ligure », composé de 6 voitures FS en livrée grise et grenat et de 2 voitures UIC de la SNCF (ces 2 dernière en rapatriement).
- Le 20/12/1988, l’autorail bicaisses X 94630 + XR 94630, en livrée bleu azur et jaune jonquille, assure une desserte Cannes – Ranguin.
- En août 1990, la locomotive électrique BB 22284, en livrée d’origine gris béton, tracte de Nice à Marseille le train « Ligure » composé d’une rame homogène de 7 voitures FS en livrée grise et crème.
- En avril 1991, la rame TGV PSE n° 40 assure la relation Paris-GL – Nice-Ville via Marseille-Saint-Charles.
- En été 1991, le train Genève – Nice-Ville via Grenoble est transformé en IC 370/1-379 Basel-SBB/Bâle-CFF – Genève – Grenoble – Nice-Ville.
- En 1993, création des Trains Express Régionaux (TER) par les Régions et la SNCF.
- Le 22/05/1993, dernier jour de circulation de l’IC 370/1-379 reliant Basel-SBB/Bâle-CFF à Nice-Ville via Bern/Berne, Lausanne, Genève, Chambéry, Grenoble, Valence-Ville, Avignon-Centre et Marseille-Saint-Charles remplacé le lendemain par une relation Corail Genève – Nice-Ville et retour.
- Le 22/05/1994, l’automoteur VT 613 620 (ex VT 08 520) de la DB assurait une course spéciale pour un groupe de ferrovipathes d’Hannover/Hanovre sur la ligne Grenoble – Veynes. Cette rame assurait un périple de 8 jours au départ de Hannover/Hanovre via Lausanne, Genève, Grenoble, Veynes, Marseille-Saint-Charles, Nice-Ville, Breil-sur-Roya, Albenga, Milano/Milan/Mailand, Fortezza, Salzburg/Salzbourg et Würzburg.
- Le 03/07/1994, mise en service du barreau Sud de la LGV Rhône-Alpes entre la bifurcation de Grenay (à l’Est de Lyon) et Saint-Marcel-lès-Valence (au Nord-Est de Valence) permettant à la majeure partie des TGV en provenance de Paris et à destination de Marseille, Toulon, Nice ou Montpellier, de ne plus transiter par Lyon – Part-Dieu.
- Le 03/07/1994, mise en service de la section de Saint-Quentin-Fallavier à Saint-Marcel-lès-Valence de la LGV-Rhône-Alpes (LN4).
- En été 1995, les trains de nuit 5696/7 Genève – Nice-Ville et 5698/9 Nice-Ville – Genève, via Grenoble, Avignon-Centre et Marseille-Saint-Charles, sont accélérés sur le parcours et se voient réduire leurs temps de stationnement à Chambéry.
- Le 23/11/1995, cessation de l’exploitation de la ligne entre Cannes et Ranguin.
- En août 1996, la locomotive électrique BB 22343, en livrée d’origine gris béton, tracte de Nice à Marseille un train Nice-Ville – Bordeaux-Saint-Jean composé d’une rame homogène de voitures Corail.
- En 1997, six Régions expérimentent la régionalisation ferroviaire, à savoir l’Alsace, le Centre, le Nord-Pas-de-Calais, les Pays-de-la-Loire, Provence-Alpes-Côte-d’Azur et Rhône-Alpes.
- En été 1997, le train de nuit « Flandres – Riviera » Calais-Ville – Ventimiglia/Vintimille est limité au parcours français Calais-Ville – Nice-Ville.
- Le 28/09/1997, suppression du train Corail « Rouget de Lisle » reliant Strasbourg-Ville à Nice-Ville via Lyon-Part-Dieu, et retour.
- En 1999, La Région Limousin rallie les six Régions qui expérimentent la régionalisation ferroviaire.
- En 1999, on note la circulation du train temporaire d’été bitranches Genève – Grenoble – Valence-Ville – Avignon/Centre – Perpignan/Nice.
- En 1999, mise en service et inauguration de la gare de Valence-TGV – Sud Rhône-Alpes.
- Le 30/05/1999, on note la circulation du train diurne bitranches Genève/Saint-Gervais-les-Bains – Nice-Ville via Grenoble, du train temporaire d’été Genève – Perpignan/Nice via Grenoble, du train nocturne Genève/Saint-Gervais-les-Bains – Nice-Ville via Grenoble.
- Le 20/05/2000, on note la circulation du train Nice-Ville – Saint-Gervais-les-Bains via Valence et Grenoble, composé de 9 voitures.
- Le 11/05/2001, circulation d’un train Bruxelles/Brussel/Brussels – Nice-Ville assuré par une ex-rame Eurostar 3203/04.
- Le 10/06/2001, mise en service de la LGV Méditerranée (LN5) et suppression des trains TRN de jour et de nuit Genève/Saint-Gervais – Nice via Grenoble, Valence-Ville, Avignon-Centre et Marseille-Saint-Charles.
- En 2001, on note la suppression des trains TRN de jour et de nuit Genève/Saint-Gervais – Nice-Ville, via Grenoble, Valence et Marseille.
- Le 01/01/2002, en France, la loi SRU transfert la compétence du transport ferroviaire aux Régions.
- Le 18/12/2004, inauguration du nouveau bâtiment voyageurs de la gare de Grasse.
- En décembre 2004, réduction des périodes de circulation du train nocturne « Flandres – Riviera » Lille-Flandres – Nice-Ville, par trains classiques en rames tractées.
- Le 05/02/2005, circulation du train Corail n° 4239 « Lorazur » reliant Luxembourg à Nice-Ville via Nancy-Ville, Lyon-Part-Dieu et Marseille-Saint-Charles.
- Le 27/03/2005, réouverture de la ligne entre Cannes et Grasse via Cannes La Bocca et Ranguin, par la Région PACA.
- En 2005, revente d’occasion de l’autorail bicaisses X 94630 + XR 98630, en livrée bleu azur et jaune jonquille, à la Région Picardie, où après modernisation il circule sous le n° X 4744.
- En décembre 2005, fusion des trains Luxembourg – Nice-Ville et Strasbourg-Ville – Nice-Ville sur le parcours entre Dijon-Ville et Nice-Ville.
- Le 03/08/2006, la locomotive électrique BB 22243, en livrée gris béton, assure le train EC 139 « Riviera dei Fiori » Nice-Ville – Milano-Centrale/Milan/Mailand, composé d’une rame homogène de 9 voitures FS en livrée beige et bleue.
- En décembre 2006, diminution de la période de circulation du train de nuit Nice-Ville – Cerbère - Port-Bou.
- Le 07/07/2007, la locomotive électrique BB 223340, en livrée gris béton, tracte, de Marseille-Saint-Charles à Nice-Ville, le train 4621 Hendaye – Nice-Ville, composé d’une rame homogène de 14 voitures Corail.
- En décembre 2007, suppression du train de nuit Nice-Ville – Cerbère - Port-Bou.
- Le 19/09/2008, présentation en gare de Monaco-Monte-Carlo de la 1ère des 5 nouvelles rames TER Z 2N NG financées par la Principauté de Monaco et en livrée rouge et blanche, couleurs de la Principauté. Ces rames assurent certaines dessertes TER sur la section de ligne entre Ventimiglia/Vintimille et Grasse via Menton, Monaco, Nice et Cannes. < br> - Le 24/03/2008, une locomotive électrique BB 22200, en livrée gris béton, tracte un train Téoz Nice-Ville – Bordeaux-Saint-Jean.
- Le 26/06/2008, une locomotive électrique BB 26006, en livrée gris béton, tracte de Marseille-Saint-Charles à Nice-Ville le train Corail Lunéa Strasbourg-Ville – Nice-Ville.
- Le 13/12/2008, dernier jour de circulation du train Corail Lunéa Reims – Nice-Ville, via Dijon-Ville et Marseille-Saint-Charles, accroché au train « Lorazur » entre Chalindrey et Nice-Ville. Seul ce dernier continue de circuler.
- Le 13/12/2008, la locomotive électrique BB 22393, en livrée gris béton, tracte de bout en bout un TER Marseille-Saint-Charles – Nice-Ville, composé de voitures 5 Corail en livrée TER-PACA.
- Le 14/12/2008, mise en service de l’horaire cadencé sur les principales lignes de la Région PACA.
- Le 13/03/2009, une locomotive électrique BB 22200, en livrée gris béton, tracte le train Téoz 4764 Nice-Ville – Bordeaux-Saint-Jean.
- Le 25/06/2009, dernier jour de circulation du train Intercités « Flandres – Riviera » Lille-Flandres – Nice-Ville via Marseille-Saint-Charles.
- En été 2009, une locomotive électrique BB 22200, en livrée gris béton, tracte le train Téoz 4764 Nice-Ville – Bordeaux-Saint-Jean.
- Le 13/12/2009, suppression du train direct Nantes – Nice-Ville via Marseille-Saint-Charles.
- Le 07/08/2010, la locomotive électrique BB 26165, en livrée gris béton, tracte le train autos-couchettes (TAC) Köbenhavn/Copenhague – Hamburg/Hambourg – Fréjus, composé de 7 voitures des DSB et de la DB ainsi que de 8 wagons porte-autos.
- Le 12/12/2010, le « Train Bleu » Paris-GL – Ventimiglia/Vintimille est limité à Nice-Ville.
- Le 24/12/2010, la locomotive électrique BB 26163, en livrée « en voyage », tracte de Marseille-Saint-Charles à Nice-Ville, le train Téoz 4653 Bordeaux-Saint-Jean – Nice-Ville, composé d’une rame de 6 voitures Corail Intercités.
- Le 03/02/2011, une rame TGV Duplex assure le train n° 6176 Nice-Ville – Paris-G.L.
- Le 17/05/2011, la locomotive électrique BB 26163, en livrée « en voyage », tracte le train Téoz 4657 Bordeaux-Saint-Jean – Nice-Ville.
- Le 20/06/2011, la locomotive électrique BB 22342, en livrée gris béton, tracte le train auto accompagnée (TAA) n° 24516 Nice-Ville – Paris-Bercy, composé d’une longue rame de wagons porte-autos.
- Le 22/06/2011, la locomotive électrique BB 22245, en livrée fantôme, tracte un TER Marseille-Saint-Charles – Nice-Ville, composé d’une rame de voitures Corail.
- Le 06/07/2011, la locomotive électrique BB 26046, en livrée carmillon, tracte de Marseille à Nice le train Corail Lunéa n° 4631 Hendaye – Nice, composé de diverses voitures Corail.
- Le 06/07/2011, la BB 26046 tracte le train Téoz Nice-Ville – Bordeaux-Saint-Jean.
- Le 15/07/2011, la locomotive électrique BB 26164, en livrée « en voyage », tracte de Marseille à Nice le train 5711 (ex-« Train Bleu ») Paris-Austerlitz – Nice-Ville, composé d’une rame de voitures en livrée Corail Lunéa, à l’exception d’une voiture B10tu Corail avec logo Carmillon (placée en 4ème position).
- Le 25/07/2011, la locomotive électrique BB 22347, en livrée multiservices, avec en véhicule une autre BB 22200 en livrée gris béton, tracte de Marseille à Nice le train n° 14295 Strasbourg-Ville – Nice-Ville composé d’une rame homogène de 13 voitures Corail.
- Le 15/08/2011, la locomotive électrique BB 22240, en livrée fantôme, tracte le train de pèlerins n° 29671 Lourdes – Ventimiglia/Vintimille, composé d’une rame de 12 voitures FS en livrée beige et turquoise.
- Le 19/08/2011, la locomotive électrique BB 22240, en livrée fantôme, tracte de Ventimiglia/Vintimille à Marseille-Saint-Charles le train de pèlerinage 29671 Reggio-de-Calabre (Italie) – Lourdes via Vintimiglia/Vintimille, Nice-Ville, Marseille-Saint-Charles, Narbonne et Toulouse-Matabiau composé de 12 voitures des FS en livrée beige et turquoise.
- Le 01/10/2011, la locomotive électrique BB 22284, en livrée « en voyage », tracte de Lourdes à Marseille-Saint-Charles, le train de pèlerinage 29788 Lourdes – Reggio-de-Calabre (Italie) via Toulouse-Matabiau, Narbonne, Marseille-Saint-Charles, Nice-Ville et Ventimiglia/Vintimille, composé de 12 voitures des FS en livrée beige et turquoise.
- Le 06/10/2011, création de la Société Thello, détenue à 67 % par Trenitalia et à 33 % par Transdev pour l’exploitation des trains entre la France et l’Italie.
- Le 11/12/2011, au service d’hiver, suppression des trains périodiques Corail Lunéa 4625 Océan – Riviera (OC) Nantes – Nice-Ville et 4624 Riviera – Océan (RC) Nice-Ville – Nantes.
- Le 02/01/2012, la SNCF abandonne la dénomination Lunéa au profit de celle plus générale d’Intercités.
- Le 31/07/2012, la locomotive électrique BB 26063, en livrée fret verte et blanche, tracte de Nice à Marseille le train de nuit 4730 Nice-Ville (19h04) – Irun (12h00), composé d’une rame de voitures Corail dont des voitures Corail BSI (à sièges inclinables) et des voitures Corail couchettes en livrée d’origine.
- Le 22/08/2012, le train Téoz 4758 Nice-Ville – Bordeaux-Saint-Jean est assuré par la locomotive électrique BB 22318, en livrée gris béton, tractant une rame Corail Téoz.
- Le 13/12/2013, signature de la convention sur les Trains d’Equilibre du Territoire (TET) entre l’Etat français et la SNCF.
- Le 13/12/2013, dernier jour de circulation du train de nuit 4630/4631« Autan » Hendaye (19h15) – Nice-Ville (08h35) via Bordeaux-Saint-Jean, Toulouse-Matabiau, Narbonne Montpellier-Saint-Jean et Marseille-Saint-Charles.
- Le 23/03/2015, la locomotive électrique tricourants BB 36012, en livrée rouge et grise, tracte, de Marseille à Ventimiglia/Vintimille, le train Thello EC 147/148 Marseille-Saint-Charles – Milano-Centrale/Milan/Mailand, composé d’une rame de 8 voitures FS en livrée Thello.
- Le 07/04/2015, la locomotive électrique tricourants BB 36007, en livrée rouge et grise, tracte, de Marseille à Ventimiglia/Vintimille, le train EC 147/148 Thello Marseille-Saint-Charles – Milano-Centrale/Milan/Mailand, composé d’une rame de 8 voitures FS en livrée Thello.
- Le 08/04/2015, la locomotive électrique tricourants BB 36007, en livrée rouge et grise, tracte, de Marseille à Ventimiglia/Vintimille, le train EC 147/148 Thello Marseille-Saint-Charles – Milano-Centrale/Milan/Mailand, composé d’une rame de 8 voitures FS en livrée Thello.
- Le 13/04/2015, la locomotive électrique tricourants BB 36007, en livrée rouge et grise, tracte, de Ventimiglia/Vintimille à Marseille, le train Thello EC 144 Milano-Centrale/Milan/Mailand Marseille-Saint-Charles, composé d’une rame de 8 voitures FS en livrée Thello.
- Le 28/04/2015, la locomotive électrique tricourants BB 36007, en livrée rouge et grise, tracte, de Ventimiglia/Vintimille à Marseille, le train Thello EC 144 Milano-Centrale/Milan/Mailand Marseille-Saint-Charles, composé d’une rame de 8 voitures FS en livrée Thello.
- Le 07/07/2015, l’automotrice électrique (de type Regio 2N) n° 043L, en livrée TER-PACA, assure le TER 881126 Menton – Grasse et croise en gare de Mouans-Sartoux la rame (de type TER2NG) n° 440, en livrée rouge et blanche monégasque, allant en direction de Cannes.
- Le 15/08/2015, la locomotive électrique bicourants BB 22505, en livrée bleu marine et grise en version New Look TER-PACA, tracte, de Marseille à Nice, le train Téoz Bordeaux-Saint-Jean – Nice-Ville, composé de 14 voitures Corail Téoz.
- Le 09/05/2016, la locomotive électrique bicourants BB 22280, en livrée gris béton, tracte en marche W de Paris à Nice, une mini composition de l’ « Orient Express » composée de la voiture salon-bar 4160, en livrée bleue et crème CIWL, de la voiture-restaurant 2979, en livrée bleue CIWL, et d’un fourgon UIC, en livrée bleu CIWL.
- Le 09/05/2016, une automotrice électrique Z 26500, en livrée monégasque rouge et blanche, assure un TER Grasse – Nice-Ville – Ventimiglia/Vintimille.
- Le 09/05/2016, les locomotives diesel-électriques BB 66451 et BB 66404 encadrant la voiture d’auscultation des voies « Mauzin » assure un aller-retour sur la ligne Cannes – Grasse.
- Le 10/05/2016, la locomotive électrique bicourants BB 22280, en livrée gris béton, tracte un train spécial pour la Maison Dior (à l’occasion du festival de Cannes) de Nice à Grasse, une mini composition de l’ « Orient Express » composée de la voiture salon-bar 4160, en livrée bleue et crème CIWL, de la voiture-restaurant 2979, en livrée bleue CIWL, et d’un fourgon UIC, en livrée bleu CIWL. Au retour, faute de pouvoir manœuvrer en gare de Grasse, c’est la locomotive électrique bicourants BB 22334, en livrée gris béton, montée HLP qui tracta cette rame sur le trajet du retour.
- Le 11/05/2016, la locomotive électrique bicourants BB 22280, en livrée gris béton, tracte en marche W de Nice à Paris, une mini composition de l’ « Orient Express » composée de la voiture salon-bar 4160, en livrée bleue et crème CIWL, de la voiture-restaurant 2979, en livrée bleue CIWL, et d’un fourgon UIC, en livrée bleu CIWL.
- Le 12/05/2016, la locomotive électrique bicourants BB 25660, en livrée « en voyage » et tractant une rame RRR4, en livrée bleue PACA, assure un TER Ventimiglia – Nice-Ville – Grasse.
- Le 22/06/2016, la locomotive électrique bicourants BB 22285 RC, en livrée « Nord-Pas-de-Calais », tractant les RRR 322 et RRR 323 revenant d’un passage en tour en fosse au dépôt d’Avignon, assure un train W de rapatriement des deux rames entre Avignon et Nice.
- Le 08/07/2016, inauguration et mise en service des nouvelles automotrices à deux niveaux Regio 2N sur l’axe Grasse – Cannes – Nice – Ventimiglia/Vintimille.
 

 
ACTIVITES DE L'AEDTF / AEDTF ACTIVITIES / AKTIVITÄT FUR DIE AEDTF / ATTIVITA PER L'AEDTF / ACTIVIDAD DE AEDTF / AEDTF DZIALALNOSE :
- Depuis sa création en 1988, l’AEDTF milite pour l’ensemble des dessertes ferroviaires et plus particulièrement l’amélioration des dessertes ferroviaires internationales, nationales, interrégionales, régionales, transversales et transfrontalières.
- L’AEDTF souhaite une priorité sur les ouvrages ferroviaires (ponts et tunnels) permettant de franchir les obstacles naturels (fleuves et montagnes) et le développement des transports ferroviaires urbains tels que les Trams-trains / Regiotram, Tramways / Strassenbahn, RER / S-Bahn et métro / U-bahn.
- L'AEDTF est favorable à la réhabilitation et à l’électrification de la ligne ferroviaire Nice – Breuil – Coni, et à la modernisation des Chemins de fer de la Provence de Nice à Digne avec le prolongement de cette dernière ligne en voie métrique jusqu’à Saint-Auban pour offrir toutes les correspondances avec l’ensemble des TER du Val de Durance.
- L'AEDTF avait déjà activement milité pour la réouverture de la ligne Cannes – Grasse.