GARE de NARBONNE (SNCF)
 
 
SITUATION / SITUATION / LAGE / SITUAZIONE / SITUACION / USITUOWANY :
- Région de Languedoc-Roussillon, Province de Catalan, Département de l’Aude (11), en France.
- Gare assez éloignée du Centre ville / City / Zentrum / Centro Cità / Centro Ciudad / Centrum miasta / Centraal gemeende.
- Gare située au PK 406,117 de la ligne de Bordeaux-Saint-Jean à Sète-Ville et à l’origine de la ligne de Narbonne à Port-Bou (frontière).
- La ville de Narbonne avait 51.869 habitants / Inhabitants / Einwohnern / Abitanti / Habitantes / Mieszkaniec, (Narbonnais) intra muros en 2012.
- Ville jumelée avec les villes européennes de Weilheim en Allemagne, Salford au Royaume Uni, Grosseto et Aoste en Italie, etc.
- Altitude de la gare / Sea level / Seehöhe / Altitudine / Altitud / Wysokosci : 11 mètres / m ü.M.
- La ville de Narbonne vous souhaite la bienvenue / The town of Narbonne send welcome to you / Narbonner Stadtische willkommen für Sie zu gehen / Benvenuti in della Cità di Narbonna / Narbonne bienvenido / Narbonna zaprasza.
 

 
ACCES / ACCESS / ZUGANG / ACCESSO / ACCESO / DOSTEP :
Par transports collectifs / by publics transports / mit öffentliche Verkehrsmittel / per delli trasporti pubblici / por el transportes público / przez publicznej dworce :
- Trains SNCF / French National Railways / Französische national Bahnen / Treni SNCF / Trenes SNCF / Pociagi SNCF : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- TGV / French High Speed Trains / Französische ICE / TGV Treni Alta velocità / TGV Trenes Alta Velocidad / Pociagi TGV : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Trains RENFE / Spain National Railways / Spanische national Bahnen / Treni RENFE / Trenes RENFE / Pociagi RENFE : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Trains IC-EC / IC-EC Trains / IC-EC Züge / Treni IC-EC / Trenes IC-EC / Pociagi IC-EC : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Trains privés / privates trains / Privat Züge / Treni privati / Trenes / Pociagi : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Regio TER / Regio trains / Regio Züge / Treno Trasporto Regionale TTR / Regio tren / Pociagi regionalne : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, ceux de la Région Languedoc-Roussillon.
- RER / … / S-Bahn / … / … / … : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Métro / Tube / U-Bahn / Metropolitana / Metropolitano / Metro : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Tramways / Streetcars / Straßenbahnen / Tramvie / Tranvías / Tramwaje : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Trolleybus / Trolleys / Obus / Filobus / Trolles / Trollejbuz : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Funiculaire / Funicular / Seilbahn / Funicolare / Funicular / Linowa : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Bateaux / Boats / Schiffen / Batelli / Barcos / Statek : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Bus / Bus / Autobus / Autobus / Autobus / Autobus : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, ceux du réseau urbain.
- Cars, autocars / Corriera / Autokar : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Taxis / Taxi / Taxi / Tassi / … / Taksowka : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.

Par cycles / By cycles / Mit Rad / Per cicli / Por el ciclos / Przez kolarski :

Parc à vélo de moyenne capacité devant la gare.

Par route / By road / Mit Strasse / Per la strada / Por el carretera / Przez droga :

Suivre / Follow / Folgen / Seguire / Seguir / Isc :
le fléchage routier «Gare SNCF».
 

 
HEURES D'OUVERTURE AU PUBLIC / WORKING HOURS / ARBEITZEIT / ORARIO DI LAVORO / HORAS DE APERTURA / GODZINY OTWARTE :
Billets délivrés aux guichets (sous réserve de modifications) / tickets office / Fahrkartenschalter / biglietteria / billete ventanilla / kasa biletowa :
- Ouvert du lundi au vendredi de 8h00 à 19h00, le samedi de 8h00 à 19h00, les dimanches et fêtes de 9h00 à 19h00.
- Open to Mondays to Fridays 8.00 a.m. – 7.00 p.m., Saturdays 8.00 a.m. – 7.00 p.m., Sundays and Public Holidays 9.00 a.m. – 7.00 p.m.
- Geöffnet von Mo. bis Fr. 08.00 bis 19.00 Uhr, Sa. 08.00 bis 19.00 Uhr, Sonn- und Ferientags 09.00 bis 19.00 Uhr.
- Aperto lunedi - venerdi : dalle 8.00 alle 19.00, sabato dalle 8.00 alle 19.00, domeneca e giorni festivi generali dalle 9.00 alle 19.00.
- Abierto lunes - viernes : del 8.00 a 19.00, sábado del 8.00 a 19.00, domingo y días de fiesta general del 9.00 a 19.00.
- Czinne od ponniedzialku do piatku w godzinach od 08:00 do 19:00, sobota od 08:00 do 19:00, niedziele i swieta od 09:00 do 19:00.
- Automates / Automates (self-service machines) / Automaten / Automati / Autómatas / PLC.

Agence de Voyage (sous réserve de modifications) / Travel Agency / Reisebüro / Ufficio Viaggo / Officina Viage / Biuro podrozy :
- Ouvert du lundi au vendredi de 9.00 à 18h00 et le samedi de 9.00 à 16.00 (fermé les dimanches et fêtes).
- Open to Mondays to Fridays 9.00 a.m. - 6.00 p.m. and Saturdays 9.00 a.m. – 4.00 p.m. (Sundays and Public Holidays are closed).
- Geöffnet von Mo. Bis Fr. 09.00 bis 18.00 und Sa. 09.00 bis 16.00 Uhr (Sonn- und Ferientags geschlossen).
- Aperto lunedi - venerdi : dalle 9.00 alle 18.00 e sabato dalle 9.00 alle 16.00 (chiuso domeneca e giorni festivi generali).
- Abierto lunes – viernes : del 9.00 a 18.00 y sábado del 9.00 a 16.00 (cerrado domingo y días de fiesta general).
- Czinne od ponniedzialku do piatku w godzinach od 09:00 do 18:00, sobota od 09:00 do 16:00 (zamkniete w niedziele i swieta).

Change (sous réserve de modifications) / Exchange / Wechsel / Cambio / Troca / Kantor :

- Oui, mais pas dans la gare et horaires non communiqués.
- Yes, but no in the station and times no communicate.
- Ja, sondern nicht im Bahnhof und Stunden nicht mitteilen.
- Si, ma non alla stazione e orario non confermare.
- Sí, pero no en la estación y los horarios comunicados.
- Tak, ale nie na stacji, a nie przekazane harmonogramow.
 

 
CORRESPONDANCES / CONNECTION / ANSCHLUSS / COINCIDENZA / COMBINACION / PRZESIADKA :
* En direction de Port la Nouvelle, Rivesaltes, Perpignan, Elne, Argelès-sur-Mer, Collioure, Port-Vendres, Cerbère, Port-Bou.
- Correspondance en gare de Perpignan pour Prades, Villefranche de Conflent – Vernet-les-Bains (changement de train), Latour-de-Carol (par le train jaune « Canari »).
- Correspondance en gare de Perpignan pour Prades, Villefranche-de-Conflent (changement de train), Font-Romeu, Bourg-Madame, Latour-de-Carol (par le train jaune « Canari »).
- Correspondance en gare de Perpignan pour Prades, Villefranche-de-Conflent (changement de train), Font-Romeu, Bourg-Madame, Latour-de-Carol (changement de train), Puigcerdá, Ribes (changement de train), Nuria.
- Correspondance en gare de Perpignan pour Prades, Villefranche-de-Conflent (changement de train), Font-Romeu, Bourg-Madame, Latour-de-Carol (changement de train), Puigcerdá, Ribes Ripoll, Vich, Granollers, Barcelona/Barcelone (itinéraire touristique).
* En direction de Perpignan, Figueras/Figuères, Girona/Gérone, Barcelona/Barcelone.
- Correspondance en gare de Barcelona/Barcelone pour Valencia/Valence.
- Correspondance en gare de Barcelona/Barcelone pour Madrid.
- Correspondance en gare de Barcelona/Barcelone pour Granollers, Vich, Ribes Ripoll, Puigcerdá, Latour-de-Carol (changement de train), Bourg-Madame, Font-Romeu, Villefranche-de-Conflent (changement de train), Villefranche-de-Conflent, Perpignan.
- Correspondance en gare de Barcelona/Barcelone pour Granollers, Vich, Ribes (changement de train), Nuria.
* En direction de Carcassonne, Castelnaudary, Toulouse-Matabiau, Montauban-Ville-Bourbon, Castelsarrasin, Moissac, Agen, Marmande, Langon, Bordeaux-Saint-Jean.
- Correspondance en gare de Carcassonne pour Verzeille, Limoux, Alet-les-Bains, Couiza-Montazels, Quillan.
- Correspondance en gare de Toulouse-Matabiau pour Saint-Gaudens, Lannemezan, Tarbes, Lourdes, Pau, Orthez, Bayonne, Biarritz, Hendaye, Irun.
- Correspondance en gare de Toulouse-Matabiau pour Saint-Gaudens, Luchon.
- Correspondance en gare de Toulouse-Matabiau pour Colomiers, L’Isle-Jourdain, Aubiet, Auch.
- Correspondance en gare de Montauban pour Cahors, Brive-la-Gaillarde, Limoges, Orléans.
- Correspondance en gare de Bordeaux-Saint-Jean pour Saintes, Rochefort, La Rochelle.
* En direction de Béziers, Montpellier-Saint-Roch, Nîmes, Valence-TGV, Lyon-Part-Dieu (par TGV).
- Correspondance en gare de Lyon-Part-Dieu pour Bourg-en-Bresse, Besançon-Viotte, Belfort, Mulhouse, Colmar, Strasbourg-Ville
- Correspondance en gare de Lyon-Part-Dieu pour Ambérieu, Culoz, Bellegarde-sur-Valserine, Genève.
- Correspondance en gare de Lyon-Part-Dieu pour Saint-Germain-au-Mont-d’Or, Villefranche-sur-Saône, Mâcon-Ville.
- Correspondance en gare de Lyon-Part-Dieu pour Givors, Rive-de-Gier, Saint-Chamond, Saint-Etienne, Firminy.
* En direction de Béziers, Montpellier-Saint-Roch, Nîmes, Valence-TGV, Lyon-Saint-Exupéry, Paris-GL (par TGV).
- Correspondance en gare de Montpellier-Saint-Roch pour Valence-TGV, Lyon-Part-Dieu (changement de train), Bourg-en-Bresse, Besançon-Viotte, Belfort, Mulhouse, Colmar, Strasbourg-Ville.
- Correspondance en gare de Valence-TGV pour Valence-Ville.
- Correspondance en gare de Valence-TGV pour Romans, Saint-Marcellin, Tullins, Moirans, Grenoble, Grenoble-Universités-Gières, Pontcharra, Montmélian, Chambéry, Aix-les-Bains, Bellegarde-sur-Valserine, Genève.
- Correspondance en gare de Valence-TGV pour Romans, Saint-Marcellin, Tullins, Moirans, Grenoble, Grenoble-Universités-Gières, Pontcharra, Montmélian, Chambéry, Aix-les-Bains, Annecy.
- Correspondance en gare de Valence-TGV pour Livron, Crest, Die, Veynes-Dévoluy, Gap, Embrun, Briançon.
* En direction de Béziers, Montpellier-Saint-Roch, Nîmes, Valence-TGV, Lyon-Saint-Exupéry, Paris-Charles-de-Gaulle, Lille-Europe (par TGV).
- Correspondance en gare de Valence-TGV pour Valence-Ville.
- Correspondance en gare de Lille-Europe pour Bruxelles-Midi/Brussel-Zuid/Brussels, Antwerpen/Anvers, Amsterdam-CS.
- Correspondance en gare de Lille-Europe pour Calais-Frethun, London-St.Pancras/Londres-Saint-Pancras.
* En direction de Béziers, Agde, Sète, Montpellier-Saint-Roch, Lunel, Nîmes, Arles, Miramas, Marseille-Saint-Charles, Toulon, Cannes, Nice-Ville.
- Correspondance en gare de Béziers pour Bédarieux, Millau, Le Monastier, Marvejols, Saint-Flour, Clermont-Ferrand (par la ligne des Causses).
- Correspondance en gare de Béziers pour Bédarieux, Millau, Le Monastier, Barjac, Mende (par la ligne des Causses).
- Correspondance en gare de Montpellier-Saint-Roch pour Lyon-Part-Dieu (changement de train), Bourg-en-Bresse, Besançon-Viotte, Belfort, Mulhouse, Colmar, Strasbourg-Ville.
- Correspondance en gare de Montpellier-Saint-Roch pour Lyon-Part-Dieu (changement de train), Mâcon, Tournus, Chalon-sur-Saône, Chagny, Beaune, Dijon-Ville.
- Correspondance en gare de Montpellier-Saint-Roch pour Nîmes, Valence-TGV, Lyon-Saint-Exupéry, Paris-GL.
- Correspondance en gare de Montpellier-Saint-Roch pour Nîmes, Valence-TGV (changement de train), Romans, Saint-Marcellin, Grenoble, Grenoble-Universités-Gières, Pontcharra, Montmélian, Chambéry, Aix-les-Bains, Rumilly, Annecy.
- Correspondance en gare de Montpellier-Saint-Roch pour Nîmes, Valence-TGV (changement de train), Romans, Saint-Marcellin, Grenoble, Grenoble-Universités-Gières, Pontcharra, Montmélian, Chambéry, Aix-les-Bains, Bellegarde, Genève.
- Correspondance en gare de Montpellier-Saint-Roch pour Nîmes, Lyon-Saint-Exupéry, Genève (changement de train), Lausanne, Bern/Berne, Zürich-HB.
- Correspondance en gare de Montpellier-Saint-Roch pour Lunel, Nîmes, Avignon-Ville, Orange, Bollène, Pierrelatte, Montélimar, Livron, Valence-Ville, Vienne, Lyon-Part-Dieu.
- Correspondance en gare de Montpellier-Saint-Roch pour Lunel, Nîmes, Alès, La Bastide, Mende.
- Correspondance en gare de Nîmes pour Alès, Brioude, Clermont-Ferrand (changement de train), Nevers, Montargis, Melun, Paris-Austerlitz.
- Correspondance en gare de Nîmes pour Vauvert, Aigues-Mortes, Le-Grau-du-Roi.
- Correspondance en gare de Marseille pour Aix-en-Provence, Manosque, Saint-Auban, Sisteron, Laragne, Veynes-Dévoluy, Gap, Embrun, Briançon.
- Correspondance en gare de Marseille pour Aix-en-Provence, Manosque, Saint-Auban, Sisteron, Laragne, Veynes-Dévoluy (changement de train), Lus-la-Croix-Haute, Clelles-Mens, Grenoble.
- Correspondance en gare de Nice-Ville pour Monaco, Menton, Ventimiglia/Vintimille, San Remo, Savona, Milano/Milan/Mailand.
- Correspondance en gare de Nice-Ville pour Monaco, Menton, Ventimiglia/Vintimille, San Remo, Savona, Genova/Gênes, Roma/Rome, Napoli/Naples.
- Correspondance en gare de Nice-Ville pour Sospel, Breil-sur-Roya, Coni, Limone, Torino/Turin.
* En direction de nombreuses autres destinations.
- Trains Talgo directs de Montpellier-Saint-Roch à Barcelona/Barcelone via Perpignan.
- Passage de trains « Téoz » Bordeaux – Nice et vice-versa, à réservation et supplément obligatoires.
 

 
PARTICULARITES / CHARACTERISTICS / BESONDERHEIT / PARTICOLARITA / PARTICULARIDAD / SZCZEGOLNY :
- Buffet + plusieurs commerces dans le hall et à proximité de la gare.
- Office du Tourisme / Tourist Information / Tourismus Zentrum / Ufficio Turistico / Oficina de Turismo / Centrum informacji Turystycznej.
- Cathédrale gothique Saint-Just et Saint-Pasteur / gothic Cathedral / gotic Dom / Duomo, Cattedrale / Catedral / Katedra.
- Basilique Saint-Paul, église gothique de Notre-Dame-de-Lamourguier / Churches / Kirchen / Chiese / Iglesias / Kociol.
- Mosquée / Mosque / Moschee / moschea / mezquita / meczet.
- Synagogue / Synagogue / Synagoge / Sinagoga / Sinagoga / Syn.
- Hôtel de Ville / City Hall / Rathaus / Palazzo di Cità, Municipio / Ayuntamiento / Ratusz.
- Palais des Congrès / Congress Hall / Kongresshaus / Palazzio di Congrese / Palacio de Congreso / Palac w Kongress.
- Palais des Expositions / Exhibitions Hall / Messehaus / Palazzio di ... / Palacio de … / Palac w narazac.
- Zone piétonne / Pedestrian zone / Fussgangerzone / Zona pedestriale / Zona Peatonal / Strefa pieszych.
- Palais des Archevêques / King Palace / König Palast / Palazzo / Palacio / Palac.
- Canal de la Robine (classé au patrimoine mondial de l‘UNESCO / Canal / Kanal / Canale / Canal / Kanal.
- Médiathèque / Media library / Mediathek / Biblioteca.
- Théâtre / theatre / Theater / teatro / teatro / teatr.
- Musée d’Archéologie, Musée des Beaux-Arts / Museum / Museum / Musei / Museos / Muzeum.
- Université / University / Universität / Università / Universidad / Uniwersytet.
- Auberge de Jeunesse / Youth hostel / Jugend Herberge / Ostello della gioventù / alberge de juventud / Schronisko mlodziezowe.
- Gastronomie : spécialités régionales / Specialities / Spezialitäten / Specialiti, piatti tipici della regione / platos típicos de la zona / Specjalnosci.
 

 
ACTUALITES / NEWS / NEUHEIT INFORMATIONEN / NOVITA / NOTICIAS / WIADOMOCI :
- ATTENTION, des lignes peuvent être fermées ou des ralentissements créés pour causes de travaux. Se renseigner dans les gares.
- Nouvelles offres tarifaires et touristiques.
- L’AEDTF vous informe : Déplacez-vous en train! / The AEDTF say to you : use the train ! / Die AEDTF informiert : fährt Bahn !
 

 
ASTUCES, COMBINES ET AIDES POUR LES VOYAGEURS / ASTUTENESS, TRICKS AND AID TO PASSENGERS / VERSCHLAGENHEIT, KNIFFE, UND HILFE FUR DEN REISEND / ASTUZIA, COMBINI E SCALTREZZA PER DELLO VIAGGIO / ASTUCIA, COMBINA Y AYUDA POR EL VIAJEROS / PRZEBIEGLOSC, KOMBINACJA I POMOC DO PODROZNIK :
- Attention, surveillez vos bagages et effets personnels.
- Attention, peu de personnes parlent les langues étrangères.
- Pensez à comparer itinéraires, longueur de trajets et prix. Utilisez les abonnements annuels, mensuels ou hebdomadaires.
- Attention, les trains TGV, Thalys, Eurostar, Lyria et Téoz sont à réservation obligatoire et à supplément.
- Attention, les trains type Thalys ou Eurostar ne prennent pas en compte certaines réductions de la SNCF dont les abonnements fréquence.
- Les suppléments pour l’utilisation des trains ICE de la DB (En Allemagne) sont valables toute la journée quelque soit le nombre de trains ICE utilisés.
- Pour se rendre en Allemagne, possibilité de transiter via Lyon et Strasbourg, ou via Genève et Zürich, ou via Nice et Milano/Milan.
- Attention, beaucoup de lignes à grande vitesse (parcourues par des TGV, ICE, AVE) sont bordées de murs antibruit de plus de 4 mètres de hauteurs qui empêchent toute visibilité des voyageurs effectuant du tourisme.
- Tout ne passe pas par les Lignes Nouvelles à Grande Vitesse (LNGV) / NeuBauStrecke (NBS), pensez aussi aux lignes transversales comme celles de Toulouse à Paris via Limoges et Orléans (POLT), de la ligne des Alpes entre Marseille, Veynes et Grenoble et aux lignes touristiques, comme celle de la ligne de la Cerdagne entre Villefranche-de-Conflent et Latour-de-Carol, celle des Cévennes par les gorges de l'Allier entre Nîmes et Clermont-Ferrand, celle de Nice-Breil-Coni.
- Il existe plusieurs lignes régionales très intéressantes autour de Narbonne. N'hésitez pas à les utiliser.
- Pensez à réserver vos places sur les trains grandes lignes, surtout en période d’été ou de pointes de sports d’hiver. La réservation est obligatoire sur les TGV et les trains Téoz.
 

 
SECOURS, URGENCES / RESCUE, EMERGENCY / HILFE, NOTTRUF / AIUTO, EMERGENZA / SOCCORO, URGENTE / POMOC, NAGLOSC :
- Police, Gendarmerie / Police / Polizei, Gendarmerie / Polizia, Carabinieri / Policia, Guardia Civil / Policja, Zendarmeria : Tel : 112 et 17.
- Pompiers, Incendie / Firemen, Fire / Feuerwehr, Feuer / Pompiri, fuoco / Bomberos, fuego / Strazak, Pozar : Tel : 112 et 18.
- Médecin, Ambulance / Doctor, Ambulance / Artz, Krankenwagen / Medico, Ambulanza / Medico, Ambulancia / Lekarz, Ambulans : Tel 112 et 15.
- En France (Im Frankreich) : SOS Victimes, en cas d’agression, disparition, vol, viol, accident, déraillement, vous pouvez utilisez le téléphone par n° vert (Green number, Nr. Grün) gratuit (Free use for you / Gratis für Sie) pour les aides aux victimes, en composant le 08.842.846.37.
 

 
CURIOSITES FERROVIAIRES / RAILWAYS CURIOSITIES / SEHENWÜRDDIGKEITEN EISENBAHNEN / CURIOSITA FERROVIARIA / CURIOSIDADES FERROCARRILES / CIEKAWOSC KOLEJOWY :
- Matériels ferroviaires variés à traction électrique ou diesel / electric’s and diesel’s engines / Electro und Diesel Lokomotiven und Triebwagen / Locomotive Elettrice e Diesel.
- Circulation de trains internationaux / international trains / International Züge / Treni internazionali / Trenes internacionales.
- Trains Express Régionaux de type TER / regional trains / Regional Züge / Treno Trasporto Regionale (TTR) / Trenes regionales / Pociagi regionalne.
- Ancienne et imposante gare PLM avec marquise.
 

 
HISTORIQUE / HISTORICAL / HISTORISCH / STORICO / HISTORICO / HISTORYCZNY :
- Le 09/01/1845, mise en service de la ligne de 52 km entre Montpellier et Nîmes, par la Compagnie du PLM.
- Le 23/04/1857, mise en service de la ligne de 219 km entre Toulouse et Cette (Sète), par la Compagnie du Midi.
- Le 20/02/1858, mise en service de la ligne de 58 km entre Narbonne et Le Vernet, par la Compagnie du Midi.
- Le 01/07/1858, mise en service du raccordement de 4 km entre à Sète entre les lignes du PLM et du Midi, par la Compagnie du Midi.
- Le 12/07/1858, mise en service de la ligne de 4 km entre Le Vernet et Perpignan, par la Compagnie du Midi.
- Le 20/09/1858, mise en service de la ligne de 42 km entre Béziers et Bédarieux, par la Compagnie de Graissessac à Béziers.
- Le 28/12/1858, mise en service de la ligne de 10 km entre Bédarieux et Graissessac, par la Compagnie de Graissessac à Béziers.
- Le 12/07/1866, mise en service de la ligne de 27 km entre Perpignan et Collioure, par la Compagnie du Midi.
- Le 18/08/1867, mise en service de la ligne de 3 km entre Collioure et Port-Vendres, par la Compagnie du Midi.
- Le 14/08/1875, mise en service de la ligne de 5 km entre Port-Vendres et Banyuls, par la Compagnie du Midi.
- Le 23/01/1878, mise en service de la ligne de 7 km entre Banyuls et la frontière espagnole, par la Compagnie du Midi.
- Le 30/08/1880, mise en service de la ligne de 119 km entre Nîmes, Remoulins et Le Teil, par la Compagnie du PLM.
- Le 04/07/1887, mise en service de la ligne de 21 km entre Narbonne et Bize, par la Compagnie du Midi.
- Le 25/07/1887, mise en service de la ligne de 12 km entre Sète et Montbazin, par la Compagnie du Midi.
- Le 06/09/1902, mise en service de la ligne de 18 km entre Montbazin et Montpellier, par la Compagnie du Midi.
- Le 18/07/1910, mise en service de la ligne à voie métrique entre Villefranche-de-Conflent et Montlouis, par la Compagnie du Midi.
- Le 31/08/1937, parution du décret-loi instaurant la création de la SNCF.
- Le 01/01/1938, mise en place de la SNCF qui prend le relais des différents grands réseaux privés français.
- En 1938, le Réseau du Sud-Ouest SNCF compte 20 locomotives à vapeur de type P8 de la série 230 H n° 701 à 720 dont 13 sont affectées au dépôt de Narbonne et 7 au dépôt d’Agen.
- Dans les années 1940, la locomotive à vapeur 231 E 106 (ex-231-106 PO-Midi et ex-n° 3106 Midi) tracte le Rapide « Barcelone Express » composé d’une longue rame de voitures PO.
- Le 01/08/1945, on relève la circulation du train Alpes-Pyrénées (AP/PA) Saint-Gervais – Hendaye (et retour) via Chambéry, Grenoble Valence, Avignon, Montpellier, Narbonne et Toulouse.
- Le 17/10/1946, la locomotive à vapeur de type P8 de la série 4-230 H n° 714, de retour d’Allemagne après la guerre, stationne froide au dépôt de Narbonne. Elle sera ensuite mutée à l’Est-SNCF avant la création de la Région 6-Méditerranée dont fera partie le dépôt de Narbonne.
- En 1954, mise en place des service des premiers autorails de type X 2700 « Rames à Grand Parcours » (RGP-2) de la SNCF sur la relation « Le Catalan » de Genève à Cerbère via Chambéry, Grenoble, Valence, Avignon, Montpellier, Béziers, Narbonne et Perpignan.
- Le 01/10/1955, création de la relation GC/CG « Le Catalan » Genève – Grenoble – Avignon – Port-Bou, assurée en autorails de type RGP-2 quadricaisses de la série X 2700 + XR 7700 (en livrée verte et crème).
- Le 14/10/1955, inauguration officielle de la relation GC/CG « Le Catalan » Genève – Grenoble – Avignon – Port-Bou, assurée en autorails de type RGP-2 quadricaisses de la série X 2700 + XR 7700 (en livrée verte et crème).
- Le 02/06/1957, création des premiers trains luxueux et rapides européens de type Trans Europ Express (TEE).
- Le 31/05/1959, le train GC/CG « Le Catalan » assurant la liaison Genève – Cerbère via Chambéry et Grenoble (864,7 km) assuré avec un couplage de RGP-2 + RGP-1 (en livrée verte et crème) de la SNCF.
- Le 29/05/1960, le train GC/CG « Le Catalan » assurant la liaison Genève – Cerbère via Chambéry et Grenoble (864,7 km) assuré uniquement par des RGP-1 (en livrée verte et crème) de la SNCF, le couplage avec les RGP-2 de moindre puissance posant des problèmes de traction.
- Le 01/01/1963, le dépôt de Narbonne possédait 24 locomotives à vapeur de type 141 R à savoir les n° 720, 763, 765, 773, 794, 796, 825, 827, 829, 830, 834, 835, 836, 845, 846, 861, 863, 887, 888, 894, 899, 908, 919 et 922.
- En été 1963, création du train « Hispania Express » Köbenhavn/Copenhague – Port-Bou, via Lubeck, Hamburg/Hambourg, Hannover/Hanovre, Frankfurt-(Main)-Hbf/Francfort-(Main)-Ple, Mannheim-Hbf, Freiburg-(Breisgau)-Hbf/Fribourg-(Brisgau)-Ple, Basel-SBB/Bâle-CFF, Biel/Bienne, Lausanne, Genève, Bellegarde, Lyon-Brotteaux, Valence-Ville, Avignon-Centre, Nîmes, Montpellier-Saint-Roch, Béziers, Narbonne et Perpignan. Ce train était tracté sur le parcours français par une locomotive électrique CC 7100 de Genève à Avignon, une locomotive à vapeur 241 P d’Avignon à Narbonne et une locomotive 141 R de Narbonne à Port-Bou.
- En 1964, la locomotive à vapeur Mikado 141 R 957 tracte de Narbonne à Cerbère le Rapide 1021 Paris – Cerbère, avec en tête de la rame une allège postale.
- En 1964, une locomotive à vapeur (au fuel) Mikado 141 R tracte, de Narbonne à Cerbère, le train « Barcelona-Express » avec en tête de la rame deux fourgons DD2, en livrée verte, et une voiture postale, en livrée grenat.
- Le 31/05/1964, le train GC/CG le « Catalan » assurant la liaison Genève – Cerbère via Chambéry et Grenoble (864,7 km) assuré avec des RGP-1 quadricaisses ex-TEE de 1ère classe de la SNCF.
- Le 31/05/1964, création du train « la Tramontane », assuré par des autorails RGP-2 de type X 2700 + XR 7700, reliant Marseille à Port/Pou (et retour).
- Le 31/05/1964, le train GC/CG le « Catalan » assurant la liaison Genève – Cerbère via Chambéry et Grenoble (864,7 km) assuré avec des RGP-1 quadricaisses ex-TEE de 1ère classe de la SNCF.
- Le 31/05/1964, création du train « la Tramontane », assuré par des autorails RGP-2 de type X 2700 + XR 7700, reliant Marseille à Port/Pou (et retour).
- En été 1964, le TA 3456 Cerbère – Narbonne est assuré par une composition autorail X 5500 + remorque unifiée Verney + X 5500 + remorque unifiée Verney, tous les 4 en livrée rouge et crème à toit crème.
- En Juillet 1967, la locomotive à vapeur (au fuel) Mikado 141 R 1129 tracte, de Narbonne à Cerbère, un Rapide Cerbère – Paris-Austerlitz, composé d’une voiture postale et d’une longue rame de voitures DEV vertes.
- En Juillet 1967, la locomotive à vapeur (au fuel) Mikado 141 R 1150 tracte, de Narbonne à Cerbère, un train supplémentaire Cerbère – Paris-Austerlitz avec, en tête 3 fourgons DD2.
- En Juillet 1967, la locomotive à vapeur (au fuel) Mikado 141 R 1124 tracte le train « Barcelona-Express », composé d’un fourgon OCEM à bogies, d’une voiture postale en livrée grenat, de deux voiture-lits CIWL, d’une voiture-lits type P Inox, d’une voiture-lits CIWL, d’une voiture-lits type P Inox, et diverses voitures voyageurs de différents types, en livrée verte.
- En Juillet 1967, la locomotive à vapeur (au fuel) Mikado 141 R 1159 tracte de bout en bout un omnibus Cerbère – Narbonne, composé d’une rame homogène de voitures métallisées Sud-Est type « 3 pattes » ex-PLM.
- Le 31/05/1969, dernier jour de circulation du train GC/CG le « Catalan » assurant la liaison Genève – Cerbère via Chambéry et Grenoble (864,7 km) assuré avec des RGP rouge ex-TEE de 1ère classe de la SNCF. La composition de ce train variant de 4, 5, 6, 7 et 8 caisses.
- Le 31/05/1969, le « Catalan - Talgo » dans le sens Barcelona/Barcelone – Genève via Grenoble était tracté par la locomotive diesel-hydraulique espagnole 3001T « Virgen de Lourdes » de la RENFE, en livrée inox à bande rouge pour prendre son nouveau service au départ de Genève le lendemain.
- Le 01/06/1969, création du train international de type Trans Europ Express (TEE) avec du matériel moteur et tracté espagnol de type « Talgo » à écartement variable des essieux, baptisé TEE 70/71 (72/73 au retour) « Catalan-Talgo » Genève – Barcelona/Barcelone via Grenoble, Avignon, Montpellier, Narbonne, Cerbère et Figueras/Figuères, avec locomotives diesel-hydrauliques Krauss-Maffei (type BB) T 3001 à T 3005 de la RENFE et rames tractée de type Talgo III.
- Le 01/06/1969, le train « la Tramontane » est assuré par des autorails RGP-1 ex-TEE en remplacement des RGP-2 de type X 2700 + XR 7700, reliant Marseille à Port/Pou (et retour).
- En été 1969, on note la circulation du train PN Pau – Nice-Ville.
- Le 29/10/1969, le train TEE« Catalan-Talgo » circule entre Genève et Barcelona/Barcelone via Grenoble (857 km) et est assuré en rame articulée Talgo III espagnole tractée par la locomotive diesel-hydraulique 3005 T de la RENFE.
- Le 17/12/1970, suite à de trop nombreuses pannes, dernier jour de circulation des locomotives diesel-hydrauliques Krauss-Maffei (type BB) T 3001 à T 3005 de la RENFE, en livrée rouge et Inox, pour la traction de Genève à Cerbère du TEE 70/71 (et 72/73 au retour) « Catalan-Talgo » Genève – Barcelona/Barcelone via Grenoble, Avignon, Montpellier, Narbonne, Cerbère et Figueras/Figuères.
- Le 18/12/1970, 1er jour de circulation des locomotives diesel-électriques BB 67400 de la SNCF, du dépôt de Nîmes, en livrée bleue et blanche et dotées de tampons hydrauliques spéciaux, pour la traction de Genève à Cerbère du TEE 70/71 (et 72/73 au retour) « Catalan-Talgo » Genève – Barcelona/Barcelone via Grenoble, Avignon, Montpellier, Narbonne, Cerbère et Figueras/Figuères.
- Le 01/01/1971, le dépôt de Narbonne possédait 44 locomotives à vapeur de type 141 R à savoir les n° 782, 884, 895, 904, 971, 979, 1006, 1017, 1102, 1113, 1115, 1123, 1124, 1125, 1126, 1129, 1131, 1132, 1135, 1136, 1137, 1138, 1141, 1144, 1145, 1146, 1147, 1149, 1151, 1154, 1158, 1160, 1161, 1166, 1168, 1169, 1172, 1178, 1189, 1247, 1259, 1279, 1282 et 1298.
- En Avril 1971, la locomotive à vapeur 141 R 979 + 30 R 931 passe sur la plaque tournante du dépôt de Narbonne. Parmi les locomotives 141 R, on note la 141 R 1006 qui stationne froide avec un couvercle de protection sur sa cheminée.
- Le 04/05/1971, passage à Narbonne de 3 trains spéciaux des CFF désignés par les couleurs rouge, violet et blanc partis respectivement de Sierre, Sion et Genève et transportant des pèlerins suisses à Lourdes, via Grenoble, Valence-Ville, Avignon-Centre, Montpellier-Saint-Roch et Toulouse-Matabiau.
- Le 10/05/1971, passage à Narbonne de 3 trains spéciaux des CFF désignés par les couleurs rouge, violet et blanc à destination respectivement de Sierre, Sion et Genève et transportant des pèlerins suisses revenant Lourdes via Toulouse-Matabiau, Montpellier-Saint-Roch, Avignon-Centre, Valence-Ville et Grenoble.
- Le 23/05/1971, nouvelle numérotation des trains de voyageurs à la SNCF.
- Le 07/09/1971, la locomotive à vapeur 141 R 1168 a stationné en gare de Narbonne en tête d’un train de voyageurs.
- Le 01/01/1972, en France, l’Etat crée les Schémas Régionaux de Transports (SRT).
- En été 1972, le dépôt de Narbonne était le seul et le dernier de France à avoir des roulements réguliers de locomotives à vapeur de type 141 R avec quelques trains de marchandises et quelques trains de voyageurs périodiques entre Perpignan et Port-Bou.
- Le 01/01/1973, le dépôt de Narbonne possédait 15 locomotives à vapeur de type 141 R en réserve froide à savoir les n° 1107, 1111, 1115, 1116, 1123, 1124, 1125, 1129, 1136, 1141, 1144, 1145, 1146, 1166 et 1247.
- Le 30/05/1973, la locomotive à vapeur 141 R 1126 a effectué un train spécial en provenance de Lodève en traction vapeur entre Narbonne et Cerbère.
- Le 31/07/1973, les locomotives à vapeur sont toutes éteintes et garées froides.
- En Décembre 1973, le dépôt de Narbonne a dégaré 4 locomotives à vapeur de type 141 R à savoir les n° 1107, 1111, 1145 et 1247 qui effectuent chacune une marche d’essais entre Narbonne et Port-la-Nouvelle et retour (42 km).
- Le 01/01/1974, le dépôt de Narbonne possédait encore 6 locomotives à vapeur de type 141 R en réserve froide à savoir les n° 1115, 1125, 1126, 1145, 1146 et 1166.
- Début Janvier 1974, la locomotive à vapeur 141 R 1107 est dégarée et effectue une marche d’essais entre Narbonne et Port-la-Nouvelle et retour (42 km).
- Le 10/01/1974, la locomotive à vapeur 141 R 1107 est éteinte et garée froide. C’est la fin réelle de la traction à vapeur au dépôt de Narbonne.
- Le 26/05/1974, mise en service des trains Talgo de nuit « Joan Miró » Paris-Austerlitz – Barcelona-França/Barcelone (1137 km) via Les Aubrais-Orléans, Vierzon, Port-Bou, Figueras/Figuères et Gerona/Gérone (et retour).
- Le 31/12/1974, les 6 dernières locomotives à vapeur de type 141 R en réserve à savoir les n° 1115, 1125, 1126, 1145, 1146 et 1166 sont mise en attente d’amortissement par le dépôt de Narbonne.
- Narbonne a été un grand dépôt de locomotives à vapeur (l’un des derniers de France avec Nevers, Sarreguemines et Vénissieux) dont la locomotive à vapeur 141 R 1126 est aujourd’hui préservée.
- En Juillet 1975, la locomotive à vapeur 141 R 1126 (mutée à Narbonne depuis le 27/09/1966) a effectué le dernier train officiel en traction vapeur de l’ex-Région Méditerranée.
- Le 28/09/1975, le train TEE « Catalan-Talgo » avec sa rame remorquée espagnole et circulant habituellement entre Genève et Barcelona/Barcelone via Grenoble (857 km) ne passe plus par le Sillon Alpin et transite désormais via Lyon-Brotteaux (865,6 km).
- Le 28/09/1975, les nouvelles voitures Corail (gérance de Marseille) apparaissent sur les trains 4573/72 Toulouse-Matabiau – Marseille-Saint-Charles, 5524/25 puis 470 Marseille-Saint-Charles – Narbonne et Narbonne – Toulouse.
- Le 05/11/1975, les nouvelles voitures Corail (gérance de Marseille) apparaissent sur les trains 4555/4 et 5454/5 Bordeaux-Saint-Jean – Marseille-Saint-Charles (et retour), 4563/2 et 5462/3 Toulouse-Matabiau - Marseille-Saint-Charles (et retour).
- Le 01/12/1975, les nouvelles voitures Corail (gérance de Marseille) apparaissent sur les trains 4553/2 et 5452/3 Bordeaux-Saint-Jean – Marseille-Saint-Charles (et retour).
- En 1976, on note la circulation des trains Rapides 471/470 Paris – Port-Bou et Cerbère – Paris, composés de nouvelles voitures Corail.
- En Juillet 1976, une locomotive électrique vient de tracter, jusqu’à Narbonne, l’Express saisonnier n° 5586 Genève – Port-Bou, composé d’une rame de 10 voitures dont une B7D UIC en livrée verte, une Bruhat B10t en livrée verte, trois B10myfi DEV-AO Forestier en livrée verte, une DEV ex-Capitole en livrée rouge et blanche, une B7D UIC en livrée verte, une A8myfi DEV-AO Forestier en livrée verte, une B10myfi DEV-AO Forestier en livrée verte et deux Bruhat B10t en livrée verte.
- En 1977, une locomotive électrique BB 9200, en livrée verte d’origine, arrive à Narbonne en tête de l’Express 5464/65 avec en tête un ambulant postal OCEM et une autre allège postale.
- En début du service d’été 1977, les voitures Corail font leur apparition sur les trains autos-couchettes (TAC) estivaux 9756/57, 9716/17 et 9718/19 Narbonne – Strasbourg (et retour).
- Le 03/04/1978, mise en service du compostage des billets et suppression des tickets de quai et du contrôle des billets à l’entrée et à la sortie des gares.
- Le 28/09/1978, faute de clientèle suffisante via Lyon-Brotteaux, le TEE le « Catalan-Talgo » assuré avec du matériel moteur et tracté espagnol de type « Talgo » à écartement variable des essieux, baptisé « Catalan-Talgo », assurant la liaison directe Genève-Barcelona/Barcelone (et retour) transite à nouveau via Grenoble. Pour éviter un temps trop long de changement de traction, une locomotive de type BB 67500 ou CC 72000 était simplement ajoutée devant la BB 7200 entre Chambéry, Grenoble et Valence.
- En Septembre 1980, la locomotive diesel-électrique BB 67484, en livrée bleue et blanche, tracte de Cerbère à Narbonne l’Express n° 5588 composé d’une rame de 7 voitures dont une B6D DEV-Inox, une B10 OCEM verte, deux B10 DEV-AO vertes, une A9 UIC rouge ex-Capitole et deux B10 modernisées Sud-Est vertes.
- En Septembre 1980, la locomotive diesel-électrique BB 67484, en livrée bleue et blanche, tracte de Narbonne à Cerbère l’Express n° 5587 composé d’une rame de 7 voitures dont deux B10 modernisées Sud-Est vertes, une A9 UIC rouge ex-Capitole, deux B10 DEV-AO vertes, une B10 OCEM verte et une B6D DEV-Inox.
- Le 23/09/ 1981, mise en service de l’électrification en 1500 V cc entre Narbonne à Elne et de l’embranchement d’Elne à Boulou-Perthus, par la SNCF.
- Le 22/05/1982, dernier jour de circulation du TEE « Catalan-Talgo », assurant la liaison directe Genève – Barcelona/Barcelone via Lyon-Brotteaux (et retour) et remplacé dès le lendemain par un train EC via Lyon-Brotteaux mais toujours composé de la rame Talgo espagnole.
- Le 23/05/1982, création des EC « Catalan » entre Montpellier et Barcelona/Barcelone et « Mare Nostrum » entre Montpellier et Cartagena (1.053 km), assurés en rame tractée de type Talgo.
- Le 28/10/1982, la locomotive électrique BB 7294, en livrée gris béton, tracte l’EC « Catalan-Talgo » Genève – Barcelona/Barcelone via Chambéry et Grenoble, composé d’une rame Talgo III de la RENFE.
- Le 24/10/1983, inauguration de la nouvelle gare de Lyon Part-Dieu remplaçant la gare de Lyon-Brotteaux. Le train « Catalan-Talgo »dessert Lyon-Part-Dieu au lieu de Lyon-Brotteaux.
- En été 1986, le train « Hispania Express » Hamburg/Hambourg – Port-Bou, circulait dans l’horaire suivant : Hamburg/Hambourg (10h00), Hannover-Hbf/Hanovre-Ple (11h20), Göttingen (12h17), Fulda (13h37), Frankfurt-(Main)-Hbf/Francfort-(Main)-Ple (14h45), Mannheim-Hbf (15h30), Karlsruhe-Hbf/Carlsruhe-Ple (16h02), Basel-SBB/Bâle-CFF (17h59), Genève (21h31), Avignon-Centre (01.53), Montpellier-Saint-Roch (02h58), Port-Bou (05h37) et en sens inverse Cerbère (22h48), Montpellier-Saint-Roch (01h40), Avignon-Centre (02.50), Genève (8h03), Basel-SBB/Bâle-CFF (11h14), Karlsruhe-Hbf/Carlsruhe-Ple (12h59), Mannheim-Hbf (13h33), Frankfurt-(Main)-Hbf/Francfort-(Main)-Ple (14h42), Fulda (15h16), Göttingen (16h34), Hannover-Hbf/Hanovre-Ple (17h32),Hamburg/Hambourg (18h56).
- Le 19/07/1986, une locomotive électrique BB 7200, en livrée gris béton, tracte le train Corail 5454 Nice-Ville (14h05) – Bordeaux-Saint-Jean (23h15), composé d’une rame homogène de voitures Corail en livrée d’origine et avec un fourgon Dd Corail.
- En Août 1986, la locomotive électrique BB 7287, en livrée gris béton, tracte l’EC 70/71 Talgo Genève – Barcelona/Barcelone, composé d’une rame Talgo III, et marque l’arrêt en gare de Narbonne à 17h35 quai 1 voie A.
- En Août 1986, la locomotive électrique BB 7258, en livrée gris béton, tracte un train Corail Nice-Ville – Bordeaux-Saint-Jean, composé d’une rame homogène de voitures Corail en livrée d’origine, et marque l’arrêt en gare de Narbonne à 17h20.
- En Août 1986, l’automotrice électrique Z 7118, en livrée bleue et blanche et en 4 éléments dont XR BDX, stationne en gare de Narbonne.
- Le 31/05/1987, le train « Catalan-Talgo », assurant la liaison directe Genève – Barcelona/Barcelone via Lyon-Part-Dieu devient un train EC mais toujours composé de la rame Talgo espagnole, ne dessert plus Lyon-Part-Dieu et transite à nouveau via Chambéry et Grenoble.
- Le 28/05/1989, création du train international EuroCity, en rame Talgo, « Pablo Casals», assurant la liaison nocturne directe Bern – Barcelona via Genève, Grenoble, Perpignan (et retour), mais sans aucun arrêt sur le territoire français.
- Au cours des années 1990, le train « Hispania Express » Hamburg/Hambourg – Port-Bou est limité au parcours Basel-SBB – Port-Bou, via Biel/Bienne, Lausanne, Genève, Bellegarde, Lyon-Brotteaux, Valence-Ville, Avignon-Centre, Nîmes, Montpellier-Saint-Roch, Béziers, Narbonne et Perpignan.
- Le 27/05/1990, le train international EuroCity « Pau Casals», en rame Talgo, assurant la liaison nocturne directe Bern/Berne – Barcelona/Barcelone via Genève, Grenoble, Perpignan (et retour), est désormais amorcé depuis Zürich-HB.
- Du 26/06 au 21/08/1992, mise en service d’une voiture-lits soviétique reliant Moscou à Madrid (4.831 km, record européen de distance pour une voiture directe) via Genève, Grenoble, Valence, Avignon, Montpellier et Irun (et retour), le parcours étant effectué en 3 jours et 4 nuits.
- En juillet 1992, la locomotive électrique BB 9224, en livrée verte à bande blanche, tracte le train Talgo de nuit « Joan Miró » Paris-Austerlitz – Barcelona/Barcelone via Vierzon et Port-Bou, avec une rame Talgo VI en livrée bleu sombre et crème.
- En 1993, création des Trains Express Régionaux (TER), par les Régions et la SNCF.
- Le 23/05/1993, suppression des arrêts de Bellegarde, Aix-les-Bains, Nîmes et Béziers de l’EC « Catalan-Talgo », assurant la liaison directe Genève-Barcelona via Chambéry et Grenoble (et retour) et tracté par une BB 7200 remorquée par une BB 67300 ou une CC 72000 (avec la BB 7200 en véhicule) de Chambéry à Valence.
- Le 09/09/1993, la locomotive électrique CC 6560, en livrée Arzens, tracte le train Corail n° 6952/3 Marseille-Saint-Charles – Bordeaux-Saint-Jean avec en tête une allège postale jaune.
- Le 22/05/1994, passage sur la ligne de Veynes à Grenoble d’un train composé de la locomotive diesel BB 67560 tractant la rame RRR 4 n° 84 de Toulouse assurant une course circulaire spéciale sur deux jours au départ de Cahors via Montauban, Toulouse, Montpellier, Nîmes, Marseille, Aix-en-Provence, Sisteron, Veynes, Lus-la-Croix-Haute, Grenoble, Valence-Ville, Avignon-Ville, Nîmes, Montpellier, Narbonne, Toulouse et Montauban.
- En été 1994, dernière circulation du train SP/PS Genève – Irun, quotidien jusqu’au 28/08/1994, les vendredis et dimanches jusqu’au 24/09/1994.
- Le 24/09/1994, dernier jour de circulation l’EC « Catalan-Talgo », assurant la liaison directe Genève-Barcelona via Chambéry et Grenoble (et retour).
- Le 25/09/1994, création d’un TGV Genève - Montpellier via Lyon, la rame espagnole Talgo étant limitée au parcours Montpellier - Barcelona.
- En 1996, mise en service du 1er TGV Paris – Perpignan (et retour), par la SNCF.
- En 1999, on note la circulation du train temporaire d’été bitranches Genève – Grenoble - Valence - Avignon - Perpignan/Nice.
- Le 21/08/1999, passage à Narbonne du train de nuit Schaerbeek – Port-Bou, composé d’une rame de 9 voitures tractée par la locomotive électrique BB 26145.
- En juillet 2000, passage à Narbonne du train « Mediterraneo-Talgo », tracté par une locomotive électrique de la série BB 7200.
- En 2001, suppression du train « Hispania Express » Basel-SBB – Port-Bou, via Biel/Bienne, Lausanne, Genève, Bellegarde, Lyon-Part-Dieu, Valence-Ville, Avignon-Centre, Nîmes, Montpellier-Saint-Roch, Béziers, Narbonne et Perpignan.
- Le 10/06/2001, mise en service commercial de la LGV-Méditerranée (LN5) et des gares d’Avignon-TGV et d’Aix-en-Provence-TGV.
- Le 01/01/2002, en France, la loi SRU transfert la compétence du transport ferroviaire à toutes les Régions.
- Le 17/02/2004, signature à Madrid de l’accord franco-espagnole pour la construction de la Ligne ferroviaire à Grande Vitesse (LGV), mixte voyageurs/Fret et à voie normale, de 44,4 km entre Figueras et Perpignan.
- Le 12/12/2004, suppression du train nocturne « Flandres – Roussillon » Calais – Port-Bou, par trains classiques en rames tractées.
- Le 15/08/2005, une locomotive électrique BB 22200, en livrée multiservices, tracte un train Corail Bordeaux-Saint-Jean – Nice-Ville via Toulouse, composé de 14 voitures Corail rénovées.
- En Décembre 2006, diminution de la période de circulation des trains Nice-Ville – Cerbère - Port-Bou et Genève – Hendaye.
- Le 30/06/2007, les locomotives électriques BB 26183 et BB 26110 tractent un train de fret de Cerbère à Narbonne.
- Le 31/08/2007, la locomotive électrique BB 7298, en livrée gris béton, tracte le train Talgo 71 Montpellier-Saint-Roch – Barcelona/Barcelone.
- Le 05/07/2007, une automotrice AGC électrique de la série Z 27500, en livrée rouge et grise Languedoc-Roussillon, assure un TER Montpellier-Saint-Roch – Perpignan. br> - Le 02/11/2007, la locomotive électrique BB 8617, en livrée « en voyage », tracte un TER Narbonne – Castelnaudary, composé d’une RRR3, en livrée Midi-Pyrénées.
- Le 25/11/2007, la locomotive électrique de la série BB 7200 de la SNCF, en livrée gris béton, tracte le train « Mare Nostrum » Montpellier-Saint-Roch – Cartagena/Carthagène, composé d’une rame Talgo à 7 voitures et 2 fourgons générateurs d’extrémités de la RENFE, en livrée bleue et blanche.
- En Décembre 2007, suppression du train de nuit Nice-Ville – Cerbère - Port-Bou.
- Le 24/03/2008, une locomotive électrique BB 22200, en livrée gris béton, assure un train Téoz Nice-Ville – Bordeaux-Saint-Jean.
- Le 05/04/2008, l’autorail EAD X 4573, en livrée d’origine en rouge et crème à toit crème, assure un TER Perpignan – Narbonne.
- Le 18/06/2008, la locomotive électrique historique CC 6570, en livrée Arzens, de l’APCC assure un train spécial Avignon-Centre – Cerbère avec une rame composée de 5 voitures dont deux B10 Vtu Corail, en livrée TER grise et bleue, une A9 Corail en livrée Intercités, une B10 Vtu Corail en livrée Intercités et deux B10 Vtu Corail, en livrée TER grise et bleue.
- Le 17/02/2009, achèvement des travaux de la Ligne ferroviaire à Grande Vitesse (LGV) entre Perpignan (FR) et Figueras (ES) via le tunnel du Perthus.
- Le 20/07/2009, la locomotive électrique BB 7307, en livrée gris béton, tracte un train Corail Téoz n° 4754 Marseille-Saint-Charles – Bordeaux-Saint-Jean.
- Le 09/12/2009, la rame TGV-PSE n° 31, en livrée grise et bleue, assure le TGV n° 6861 Toulouse-Matabiau – Lyon-Part-Dieu.
- Le 26/06/2010, la locomotive électrique de la série BB 7200 de la SNCF, en livrée gris béton, tracte entre Narbonne et Cerbère le train « Catalan-Talgo », composé d’une rame Talgo à 12 voitures et 2 fourgons générateurs d’extrémités de la RENFE, en livrée rouge et gris métallisé.
- Le 19/12/2010, mise en service de la ligne à grande vitesse et à voie normale entre Figueras/Figuères et Perpignan.
- Le 05/02/2011, une locomotive électrique tracte le train Corail Téoz n° 3631 Paris-Austerlitz – Cerbère.
- Le 08/04/2011, une UM d’automotrices (ZGC) Z 27500 (avec en tête la Z 27896), toutes deux en livrée TER Languedoc-Roussillon, assure le TER 876305/4 Avignon-Centre – Toulouse-Matabiau.
- Le 04/08/2011, une locomotive électrique BB 7200, en livrée gris béton, tracte un train Corail Lunéa Paris-Austerlitz – Port-Bou, composé d’une rame de 9 voitures dont 7 Corail couchettes et 2 Corail normales placées en queue du train.
- Le 04/08/2011, l’automotrice (ZGC) Z 27885, en livrée TER Languedoc-Roussillon, assure un TER Narbonne – Carcassonne.
- Le 02/01/2012, la SNCF abandonne la dénomination Lunéa au profit de celle plus générale d’Intercités.
- Le 19/08/2012, la locomotive électrique BB 7267, en livrée gris béton, tracte un train Corail Téoz Bordeaux-Saint-Jean – Nive-Ville.
- Le 06/10/2012, la rame ZGC 27853/27854 en UM avec la ZGC 27849/27850, toutes deux en livrée rouge Languedoc-Roussillon, assurent un TER Avignon-Centre – Cerbère.
- Le 13/12/2012, suppression du train de nuit Genève – Irun.
- Le 13/12/2012, mise en service d’un TGV direct Genève – Barcelona/Barcelone via Lyon.
- Le 20/05/2013, la rame AVE n° 17 de la RENFE effectue une marche d’essais entre Perpignan et Toulouse-Matabiau.
- Le 22/05/2013, une rame AVE de la RENFE circule entre Narbonne et Cerbère.
- Le 06/06/2013, la locomotive électrique BB 26072, en livrée gris béton, tracte le Train Autos Couchettes (TAC) Narbonne – Hamburg/Hambourg via le défilé de Donzère sur la rive gauche du Rhône et composé d’une rame homogène de voitures de la DB, en livrée blanche et rouge, avec wagons porte-autos de la DB.
- Le 23/08/2013, une locomotive électrique BB 7200, en livrée fantôme, tracte un TER Avignon-Centre – Cerbère, composé d’une rame Corail de 6 voitures en livrée Languedoc-Roussillon.
- Le 27/08/2013, la locomotive électrique BB 7295, en livrée gris béton, tracte le train Talgo « Mare Nostrum » Cartagena/Carthagène – Montpellier-Saint-Roch.
- Le 13/12/2013, signature de la convention sur les Trains d’Equilibre du Territoire (TET) entre l’Etat français et la SNCF.
- Le 13/12/2013, dernier jour de circulation des trains Talgo de nuit « Elipsos » 477 et 474 « Joan Miró » Paris-Austerlitz (22h16) – Barcelona-França/Barcelone (1137 km) Les Aubrais-Orléans, Vierzon, Port-Bou, Figueras/Figuères et Gerona/Gérone (et retour) et « Francisco de Goya » Paris-Austerlitz – Madrid-Chamartin via Les Aubrais-Orléans, Blois, Poitiers, Vitoria-Gasteiz, Burgos, Valladolid (et retour).
- Le 13/12/2013, dernier jour de circulation du train de nuit 4630/4631« Autan » Hendaye (19h15) – Nice-Ville (08h35) via Bordeaux-Saint-Jean, Toulouse-Matabiau, Narbonne Montpellier-Saint-Jean et Marseille-Saint-Charles.
- Le 13/12/2013, une UM2 de locomotives électrique BB 7305 et 22352, toutes deux en livrée gris béton, tracte de Bordeaux-Saint-Jean (21h21) à Marseille le dernier train de nuit 4630/4631« Autan » Hendaye (19h15) – Nice-Ville (08h35), composé d’une rame de 9 voitures Corail dont des voitures Corail BSI (à sièges inclinables), des voitures Corail couchettes en livrée d’origine et des voitures Corail couchettes en livrée Intercités de nuit.
- Le 15/12/2013, mise en service des TGV Euroduplex à deux niveaux sur Paris-Austerlitz – Barcelona-França/Barcelone.
- Le 23/02/2014, une rame AVE 3100 de la RENFE assure une relation Barcelona/Barcelone – Toulouse-Matabiau.
- Le 30/05/2014, la rame automotrice Z 27882 (+ une 2ème rame en UM), en livrée Languedoc-Roussillon, assure le TER 876412 Cerbère – Avignon-Centre (13h20) et transporte de Montpellier-Saint-Roch (12h13) à Avignon-Centre (13h20) un groupe de membres de l’AEDTF.
- En Décembre 2014, suppression des derniers trains autos-couchettes (Autozug) Hamburg/Hambourg – Narbonne.
- Le 25/08/2015, la locomotive électrique bicourants BB 26163, en livrée en voyage, tracte, de Narbonne à Port-Bou, le train de nuit Luxembourg/Strasbourg – Port-Bou, composé de 8 voitures Corail et couchettes.
 

 
ACTIVITES DE L'AEDTF / AEDTF ACTIVITIES / AKTIVITÄT FUR DIE AEDTF / ATTIVITA PER L'AEDTF / ACTIVIDAD DE AEDTF / AEDTF DZIALALNOSE :
- Depuis sa création en 1988, l’AEDTF milite pour l’ensemble des dessertes ferroviaires et plus particulièrement l’amélioration des dessertes ferroviaires internationales, nationales, interrégionales, régionales, transversales et transfrontalières.
- L’AEDTF souhaite une priorité sur les ouvrages ferroviaires (ponts et tunnels) permettant de franchir les obstacles naturels (fleuves et montagnes) et le développement des transports ferroviaires urbains tels que les Trams-trains / Regiotram, Tramways / Strassenbahn, RER / S-Bahn et métro / U-bahn.
- L’AEDTF soutient le développement des liaisons ferroviaires de cette région dont la ligne TGV Montpellier – Barcelona.