GARE de TOULOUSE - MATABIAU (SNCF)
 
 
SITUATION / SITUATION / LAGE / SITUAZIONE / SITUACION / USITUOWANY :
- Région de Occitanie, ancienne Région de Midi-Pyrénées, Province de la langue d’Oc, Département de la Garonne (31), sur le canal du Midi, en France.
- Gare assez proche du Centre ville / City / Zentrum / Centro Cità / Centro Ciudad / Centrum miasta / Centraal gemeende.
- Gare située au carrefour des lignes de Bordeaux à Narbonne et de Brive-la-Gaillarde à Saint-Gaudens.
- La Ville de Toulouse avait 466.297 habitants / Inhabitants / Einwohnern / Abitanti / Habitantes / Mieszkaniec, (Toulousains) intra muros en 2014 et son agglomération comptait près de 750.000 habitants / Inhabitants / Einwohnern / Abitanti / Habitantes / Mieszkaniec.
- Ville jumelée avec les villes européennes de Bologne/Bologna en Italie, Elche en Espagne, Bristol au Royaune Uni, etc.
- Altitude de la gare / Sea level / Seehöhe / Altitudine / Altitud / Wysokosci : 115 mètres / m ü.M.
- La ville de Toulouse vous souhaite la bienvenue / The town of Toulouse send welcome to you / Toulouser Städtische willkommen für Sie zu gehen / Benvenuti in della Cità di Tolosa / Tolosa bienvenido / Tolosa zaprasza.
 

 
ACCES / ACCESS / ZUGANG / ACCESSO / ACCESO / DOSTEP :
Par transports collectifs / by publics transports / mit öffentliche Verkehrsmittel / per delli trasporti pubblici / por el transportes público / przez publicznej dworce :
- Trains SNCF / French National Railways / Französische national Bahnen / Treni SNCF / Trenes SNCF / Pociagi SNCF : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- TGV / French High Speed Trains / Französische ICE / TGV Treni Alta velocità / TGV Trenes Alta Velocidad / Pociagi TGV : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Trains IC-EC / IC-EC Trains / IC-EC Züge / Treni IC-EC / Trenes IC-EC / Pociagi IC-EC : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Trains Téoz / Téoz trains / Téoz Züge / Treni Teoz / Trenes Teoz / Pociagi Teoz : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Trains privés / privates trains / Privät Züge / Treni privati / Trenes / Pociagi : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Regio TER / Regio trains / Regio Züge / Treno Trasporto Regionale TTR / Regio tren / Pociagi regionalne : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, ceux de la Région Midi-Pyrénées.
- RER / … / S-Bahn / … / … / … : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, dont une desserte cadencée au 15 minutes pour Coulommiers.
- Métro / Tube / U-Bahn / Metropolitana / Metropolitan / Metro : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, de type VAL, de la SEMVAT.
- Tramways / Streetcars / Strassenbahnen / Tramvie / Tramvias / Tramwaje : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, (voir «tramways»).
- Trolleybus / Trolleys / Obus / Filobus / Trolles / Trollejbuz : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Funiculaire / Funicular / Seilbahn / Funicolare / Funicular / Linowa : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Bateaux / Boats / Shiffen / Batelli / Barcos / Statek : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, sur le canal du Midi en face de la gare.
- Bus / Bus / Autobus / Autobus / Autobus / Autobus : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Cars, autocars / Corriera / Autokar : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Taxis / Taxi / Taxi / Tassi / … / Taksowka : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.

Par cycles / By cycles / Mit Rad / Per cicli / Por el ciclos / Przez kolarski :

Parc à vélo de moyenne capacité devant la gare.

Par route / By road / Mit Strasse / Per la strada / Por el carretera / Przez droga :

Suivre / Follow / Folgen / Seguire / Seguir / Isc :
le fléchage routier «Gare SNCF» ou «Gare de Matabiau».
 

 
HEURES D'OUVERTURE AU PUBLIC / WORKING HOURS / ARBEITZEIT / ORARIO DI LAVORO / HORAS DE APERTURA / GODZINY OTWARTE :
Billets délivrés aux guichets (sous réserve de modifications) / Tickets Office / Fahrkartenschalter / Biglietterie / billete ventanilla / kasa biletowa :
- Ouvert tous les jours, 7 jours sur 7 / every day / Jeden Tag, Von 7-7 / touti i giorni / todo los dias / tydzien :
- Ouvert de 7h70 à 20h00 / 7.00a.m – 8h00 p.m. / 07.30 Uhr – 20.00 Uhr / dalle 7.00 alle 20.00 / del 7.00 a 20.00 / od 07:00 do 20:00.
- Automates / Automates (self-service machines) / Automaten / Automati / Autómatas / PLC.

Agence de Voyage (sous réserve de modifications) / Travel Agency / Reisebüro / Ufficio Viaggo / Officina Viage / Biuro podrozy :
- Ouvert du lundi au vendredi de 9.00 à 18h00 et le samedi de 9.00 à 16.00 (fermé les dimanches et fêtes).
- Open to Mondays to Fridays 9.00 a.m. - 6.00 p.m. and Saturdays 9.00 a.m. – 4.00 p.m. (Sundays and Public Holidays are closed).
- Geöffnet von Mo. Bis Fr. 09.00 bis 18.00 und Sa. 09.00 bis 16.00 Uhr (Sonn- und Ferientags geschlossen).
- Aperto lunedi - venerdi : dalle 9.00 alle 18.00 e sabato dalle 9.00 alle 16.00 (chiuso domeneca e giorni festivi generali).
- Abierto lunes – viernes : del 9.00 a 18.00 y sábado del 9.00 a 16.00 (cerrado domingo y días de fiesta general).
- Czinne od ponniedzialku do piatku w godzinach od 09:00 do 18:00, sobota od 09:00 do 16:00 (zamkniete w niedziele i swieta).

Change (sous réserve de modifications) / Exchange / Wechsel / Cambio / Troca / Kantor :

- Oui, mais pas dans la gare et horaires non communiqués.
- Yes, but no in the station and times no communicate.
- Ja, sondern nicht im Bahnhof und Stunden nicht mitteilen.
- Si, ma non alla stazione e orario non confermare.
- Sí, pero no en la estación y los horarios comunicados.
- Tak, ale nie na stacji, a nie przekazane harmonogramow.
 

 
CORRESPONDANCES / CONNECTION / ANSCHLUSS / COINCIDENZA / COMBINACION / PRZESIADKA :
* En direction de Bordeaux, Paris-Montparnasse (par TGV).
* En direction de Lille-Europe (par TGV).
* En direction de Dijon-Ville (par TGV).
* En direction de Lyon-Part-Dieu (par TGV).
- Correspondance en gare de Valence-TGV pour Grenoble, Grenoble-Universités-Gières, Chambéry, Aix-les-Bains, Annecy.
- Correspondance en gare de Lyon-Part-Dieu pour Genève (changement de train), Lausanne, Fribourg, Bern/Berne, Zürich-HB.
* En direction de Toulouse-Sainte-Agne, Colomiers, l’Isle Jourdain, Gimont, Auch.
* En direction de Toulouse-Sainte-Agne, Portet-Saint-Simon, Auterive, Saverdun, Vernet-d’Ariège, Pamiers, Foix, Tarascon-sur-Ariège, Ax-les-Thermes, Latour-de-Carol - Enveitg, Puigcerdá.
- Correspondance en gare de Latour-de-Carol pour Bourg-Madame, Villefranche-de-Conflent (changement de train), Perpignan.
- Correspondance en gare de Latour-de-Carol pour Puigcerdá, Ripoll, Vich, Granollers-Centro, Barcelona/Barcelone.
- Correspondance en gare de Latour-de-Carol pour Puigcerdá, Ribes-Enllaç (changement de train), Nuria.
* En direction de Toulouse-Sainte-Agne, Portet-Saint-Simon, Muret, Boussens, Saint-Gaudens, Montréjeau – Gordan-Polignan, Lannemezan, Tarbes, Lourdes, Pau , Orthez, Bayonne, Biarritz, Saint-Jean-de-Luz, Hendaye/Hendaya, Irún.
- Correspondance en gare de Montréjeau – Goran-Polignan pour Bagnères-de-Luchon (par autocars uniquement, ligne fermée jusqu’en décembre 2020).
- Correspondance en gare de Pau pour Oloron-Sainte-Marie, Bedous.
- Correspondance en gare de Bayonne pour Saint-Jean-Pied-de-Port.
- Correspondance en gare d’Irún pour San Sebastian (+ vers Espagne et Portugal).
- Correspondance en gare d’Irún pour San Sebastian, Burgos, Valladolid, Madrid.
- Correspondance en gare d’Irún pour San Sebastian, Pamplona/Pampelune, Tudela de Navarra, Zaragoza/Saragosse, Barcelona/Barcelone.
* En direction de Gaillac, Albi, Carmaux, Rodez.
* En direction de Gaillac, Capdenac, Aurillac, Clermont Ferrand, Riom, Vichy, Nevers, Paris-Austerlitz.
- Correspondance en gare de Clermont Ferrand pour Riom, Vichy, Roanne, Lyon-Part-Dieu.
- Correspondance en gare de Clermont Ferrand pour Thiers.
* En direction de Castelnaudary, Carcassonne, Narbonne, Béziers, Montpellier-Saint-Roch, Nîmes, Arles, Marseille-Saint-Charles, Toulon, Nice-Ville.
- Correspondance en gare de Narbonne pour Port-la-Nouvelle, Rivesaltes, Perpignan, Port-Vendres, Cerbère (changement de train), Figueras, Girona/Gérone, Barcelona/Barcelone.
- Correspondance en gare de Béziers pour Millau, Sévérac-le-Château, Le Monastier, Mende.
- Correspondance en gare de Nîmes pour Alès, La Bastide, Mende.
- Correspondance en gare de Montpellier-Saint-Roch par TGV pour Nîmes, Avignon-TGV (changement de train/Kreuzung), Avignon-Centre.
- Correspondance en gare de Montpellier-Saint-Roch par TGV pour Nîmes, Avignon-TGV (changement de train/Kreuzung), Sorgues-Chateauneuf-du-Pape, Monteux, Carpentras.
- Correspondance en gare de Montpellier-Saint-Roch par TGV pour Nîmes, Avignon-TGV, Valence-TGV, Lyon-Part-Dieu, Bellegarde-sur-Valserine, Genève (changement de train/Kreuzung), Lausanne, Fribourg, Bern/Berne, Zürich-HB.
- Correspondance en gare de Montpellier-Saint-Roch par TGV pour Nîmes, Valence-TGV (changement de train), Grenoble, Grenoble-Universités-Gières, Chambéry, Aix-les-Bains, Bellegarde-sur-Valserine, Genève/Genf (changement de train), Lausanne/Losanna, Fribourg/Freiburg (FR), Bern/Berne/Berna, Zürich-HB.
- Correspondance en gare de Montpellier-Saint-Roch pour Nîmes, Avignon-Centre, Valence-Ville (changement de train), Grenoble, Grenoble-Universités-Gières, Chambéry, Aix-les-Bains, Bellegarde-sur-Valserine, Genève (+ Suisse).
- Correspondance en gare de Marseille-Saint-Charles pour Aix-en-Provence, Manosque, Saint-Auban, Sisteron, Veynes-en-Dévoluy, Gap, Embrun, Briançon.
- Correspondance en gare de Marseille-Saint-Charles pour Aix-en-Provence, Manosque, Saint-Auban, Sisteron, Veynes-en-Dévoluy (changement de train), Lus-la-Croix-Haute, Clelles, Grenoble (par la ligne des Alpes).
- Correspondance en gare de Nice-Ville pour Peillon, Sospel, Breil-sur-Roya, Fontan-Saorge, Saint-Dalmas-de-Tende, Tende (changement de train), Limone, Coni/Cuneo (changement de train) Fussano, Savigliano, Carmagnola, Torino/Turin.
- Correspondance en gare de Nice-Ville pour Monaco-Monte-Carlo, Menton, Ventimiglia/Vintimille, San Remo, Savona/Savone, Genova/Gênes, Pavia/Pavie, Milano/Milan/Mailand.
- Correspondance en gare de Nice-Ville pour Monaco-Monte-Carlo, Menton, Ventimiglia/Vintimille, San Remo, Savona, Roma-Termini/Rome-Termini, Napoli-Centrale/Naples-Centrale/Neapel.
- Correspondance en gare de Nice-Ville pour Ventimiglia/Vintimille, Milano-Centrale/Milan/Mailand, Innsbruck-Hbf, Wien-West/Vienne-Ouest, Warszawa-Centralna/Varsovie-Centrale, Brest, Minsk, Smolensk, Moskova/Moscou/Moskau.
* En direction de Saint-Jory, Montauban-Ville-Bourbon, Castelsarrasin, Moissac, Agen, Tonneins, Marmande, Langon, Bordeaux-Saint-Jean.
- Correspondance en gare de Montauban-Ville-Bourbon pour Caussade, Cahors.
- Correspondance en gare d’Agen pour Fumel, Le Buisson, Périgueux.
- Correspondance en gare de Bordeaux-Saint-Jean pour Saintes, Rochefort, La Rochelle, Luçon, La-Roche-sur-Yon, Clisson, Nantes (changement de train), Redon, Rennes, Saint-Malo.
* En direction de Montauban-Ville-Bourbon, Cahors, Brive-la-Gaillarde, Limoges-Bénédictins, Châteauroux, Issoudun, Vierzon, Orléans, Paris-Austerlitz (via ligne POLT).
- Correspondance en gare de Brive-la-Gaillarde pour Tulle, Ussel.
- Correspondance en gare de Limoges-Bénédictins pour Poitiers, Saint-Maixent, Niort, La Rochelle.
- Correspondance en gare de Limoges-Bénédictins pour Guéret, Montluçon, Roanne, Lyon-Part-Dieu (changement de train) Grenoble.
- Correspondance en gare d’Agen pour Fumel, Le Buisson, Sarlat.
- Correspondance en gare d’Agen pour Fumel, Le Buisson (changement de train), Bergerac, Libourne.
* En direction de nombreuses autres destinations.
 

 
PARTICULARITES / CHARACTERISTICS / BESONDERHEIT / PARTICOLARITA / PARTICULARIDAD / SZCZEGOLNY :
- Buffet + plusieurs commerces dans le hall et à proximité de la gare.
- Office du Tourisme / Tourist Information / Tourismus Zentrum / Ufficio Turistico / Oficina de Turismo / Centrum informacji Turystycznej.
- Cathédrale gothique Saint Etienne / Cathedral / Sankt-Stephan Dom / Duomo, cattedrale / Catedral / Katedral.
- Basilique romane Saint Sernin, Eglise des Jacobins / Churches / Kirchen / Chiese / Iglesias / Kociol.
- Mosquée / Mosque / Moschee / moschea / mezquita / meczet.
- Synagogue / Synagogue / Synagoge / Sinagoga / Sinagoga / Syn.
- Hôtel de Ville / City Hall / Rathaus / Palazzo di Cità, Municipio / Ayuntamiento / Ratusz.
- Palais des Congrès / Congress Hall / Kongresshaus / Palazzio di Congrese / Palacio de Congresso / Palac w Kongress.
- Palais des Expositions / Exhibitions Hall / Messehaus / Palazzio di ... / Palacio de … / Palac w narazac.
- Zone piétonne / Pedestrian zone / Fussgangerzone / Zona pedestriale / Zona Peatonale / Strefa pieszych.
- Place de la Trinité avec fontaine / place of trinity with fountain / Platz mit Brunn / Piazza e fontana / Plaza y fuente / Plac + fontanna.
- Canal du Midi / Canal / Kanal / Canale / Canal / Kanal.
- Ponts sur le canal du Midi / bridges on the canal of Midi / Brücken am Midier Canal / Ponte / Puentes / Most.
- Médiathèque / Media library / Mediathek / Biblioteca / Biblioteca.
- Théâtre / Theatre / Theater / Teatro / Teatro / Teatr.
- Musée des Augustins, musée Saint-Raymond, musée de l’hôtel d’Assézat / Museum / Museum / Musei / Museos / Muzeum.
- Espace d’Art moderne et contemporain « Les Abattoirs » / Art Museum / Kuntz Museum / Museo / Museo / Muzeum.
- Capitale de l’aéronautique, Cité de la Caravelle, du Concorde et de l’Airbus, Cité de l’Espace.
- Toulouse porte le nom de ville rose à cause de ses nombreuses constructions en briques.
- Université / University / Universität / Università / Universidad / Uniwersytet.
- Auberge de Jeunesse / Youth hostel / Jugend Herberge / Ostello della gioventù / alberge de juventud / Schronisko mlodziezowe.
- Gastronomie : spécialités régionales / Specialities / Spezialitäten / Specialiti, piatti tipici della regione / platos típicos de la zona / Specjalnosci.
- Spécialités culinaires : saucisses de Toulouse, bonbons à la violette / Sausages of Toulouse / Würzte Spezialitäten.
 

 
ACTUALITES / NEWS / NEUHEIT INFORMATIONEN / NOVITA / NOTICIAS / WIADOMOCI :
* En direction de Luchon (par autocars uniquement depuis Montréjeau – Gourdan-Polignan, ligne fermée jusqu’en décembre 2020).
- ATTENTION, des lignes peuvent être fermées ou des ralentissements créés, pour causes de travaux. Se renseigner dans les gares.
- Nouvelles offres tarifaires et touristiques.
- L’AEDTF vous informe : Déplacez-vous en train! / The AEDTF say to you : use the train ! / Die AEDTF informiert : fährt Bahn !
 

 
ASTUCES, COMBINES ET AIDES POUR LES VOYAGEURS / ASTUTENESS, TRICKS AND AID TO PASSENGERS / VERSCHLAGENHEIT, KNIFFE, UND HILFE FUR DEN REISEND / ASTUZIA, COMBINI E SCALTREZZA PER DELLO VIAGGIO / ASTUCIA, COMBINA Y AYUDA POR EL VIAJEROS / PRZEBIEGLOSC, KOMBINACJA I POMOC DO PODROZNIK :
* En direction de Luchon (par autocars uniquement depuis Montréjeau – Gourdan-Polignan, ligne fermée jusqu’en décembre 2020).
- Attention, il existe aussi une gare de banlieue nommée Toulouse-Saint-Agne (nœud d’échange avec la ligne de métro B de Toulouse).
- Attention, surveillez vos bagages et effets personnels.
- Attention, peu de personnes parlent les langues étrangères.
- Pensez à comparer itinéraires, longueur de trajets et prix. Utilisez les abonnements annuels, mensuels ou hebdomadaires.
- Attention, les trains AVE, TGV, Thalys, Eurostar, Lyria et Téoz sont à réservation obligatoire et à supplément.
- Attention, les trains type Thalys ou Eurostar ne prennent pas en compte certaines réductions de la SNCF dont les abonnements fréquence.
- Les suppléments pour l’utilisation des trains ICE de la DB (En Allemagne) sont valables toute la journée quelque soit le nombre de trains ICE utilisés.
- Attention, beaucoup de lignes à grande vitesse (parcourues par des TGV, ICE, AVE) sont bordées de murs antibruit de plus de 4 mètres de hauteurs qui empêchent toute visibilité des voyageurs effectuant du tourisme.
- Tout ne passe pas par les Lignes Nouvelles à Grande Vitesse (LNGV) / NeuBauStrecke (NBS), pensez aussi aux lignes transversales comme celle de la ligne de la ligne de Paris – Toulouse via Orléans et Limoges (POLT) et aux lignes touristiques comme celles des Cévennes par les gorges de l'Allier entre Clermont-Ferrand et Nîmes, de la ligne des Alpes entre Marseille, Veynes et Grenoble, de la ligne Nice-Breil-Coni, de la ligne de Morcenx à Mont-de-Marsan, ou de la ligne de Pau à Oloron-Sainte-Marie.
- N’oubliez pas d’utiliser les quelques possibilités offertes par la ligne transversale Bordeaux – Lyon via Limoges, Guéret et Montluçon pour vous rendre en Région Rhône – Alpes, ou par la ligne transversale Bordeaux – Nantes via La Rochelle et La-Roche-sur-Yon.
- Pensez aux lignes touristiques comme celles de la ligne de la Cerdagne (surnommé train jaune ou « Canari ») et de la ligne de chemin de fer à crémaillère de Ribes – Nuria en Espagne (cette dernière est accessible depuis Latour-de-Carol et Puigcerdá par les trains pour Barcelona/Barcelone, descendre en gare de Ribes).
- Pensez à utiliser les nombreuses lignes transversales ou régionales, vous y ferrez de nombreuses et intéressantes découvertes touristiques.
- Il existe plusieurs lignes régionales très intéressantes autour de Toulouse. N'hésitez pas à les utiliser.
- Pensez à réserver vos places sur les trains grandes lignes, surtout en période d’été ou de pointes de sports d’hiver. La réservation est obligatoire sur les TGV et les trains Téoz.
 

 
SECOURS, URGENCES / RESCUE, EMERGENCY / HILFE, NOTTRUF / AIUTO, EMERGENZA / SOCCORO, URGENTE / POMOC, NAGLOSC :
- Police, Gendarmerie / Police / Polizei, Gendarmerie / Polizia, Carabinieri / Policia, Guardia Civil / Policja, Zendarmeria : Tel : 112 et 17.
- Pompiers, Incendie / Firemen, Fire / Feuerwehr, Feuer / Pompiri, fuoco / Bomberos, fuego / Strazak, Pozar : Tel : 112 et 18.
- Médecin, Ambulance / Doctor, Ambulance / Artz, Krankenwagen / Medico, Ambulanza / Medico, Ambulancia / Lekarz, Ambulans : Tel 112 et 15.
- En France (Im Frankreich) : SOS Victimes, en cas d’agression, disparition, vol, viol, accident, déraillement, vous pouvez utilisez le téléphone par n° vert (Green number, Nr. Grün) gratuit (Free use for you / Gratis für Sie) pour les aides aux victimes, en composant le 08.842.846.37.
 

 
CURIOSITES FERROVIAIRES / RAILWAYS CURIOSITIES / SEHENWÜRDDIGKEITEN EISENBAHNEN / CURIOSITA FERROVIARIA / CURIOSIDADES FERROCARRILES / CIEKAWOSC KOLEJOWY :
- Importantes installations ferroviaires, marquise.
- le bâtiments voyageurs (BV) de la gare de Toulouse-Matabiau est classé monument historique le 28/12/1984.
- Matériels ferroviaires variés à traction électrique et thermique / electric’s and diesel’s engines / Electro- und Diesel Lokomotiven und Triebwagen / Locomotive Elettrice e Diesel.
- Circulation de trains internationaux pour Lourdes ou l’Espagne / international trains / International Züge / Treni internazionali / Trenes internationales.
- Trains Express Régionaux de type TER / regional trains / Regional Züge / Treno Trasporto Regionale (TTR) / Trenes regionales.
- Lignes métros et de tramways / Lines of underground’s and tramcars / U-Bahn und Strassenbahnlinien / Tramvie e metropolitano / Tranvias y metropolitan.
 

 
HISTORIQUE / HISTORICAL / HISTORISCH / STORICO / HISTORICO / HISTORYCZNY :
- Le 31/05/1855, mise en service de la ligne de 42 km entre Bordeaux Saint-Jean et Langon, par la Compagnie du Midi.
- Le 04/12/1855, mise en service de la ligne de 54 km entre Langon et Tonneins, par la Compagnie du Midi.
- Le 28/05/1856, mise en service de la ligne de 65 km entre Tonneins et Valence d’Agen, par la Compagnie du Midi.
- Le 30/08/1856, mise en service de la ligne de 96 km entre Valence d’Agen et Toulouse, par la Compagnie du Midi.
- Le 23/04/1857, mise en service de la ligne de 219 km entre Toulouse et Sète (Cette), par la Compagnie du Midi.
- Le 30/08/1858, mise en service de la ligne de 171 km entre Montauban – Viviez - Saint-Christophe et Viviez - Decazeville, par la Compagnie du PO.
- Le 25/08/1859, mise en service de la ligne de 48 km entre Mont-de-Marsan et Riscle, par la Compagnie du Midi.
- Le 24/09/1859, mise en service de la ligne de 51 km entre Riscle et Tarbes, par la Compagnie du Midi.
- Le 17/09/1860, mise en service de la ligne de 72 km entre Périgueux et Brive-la-Gaillarde, par la Compagnie du PO.
- Le 05/11/1860, mise en service de la ligne de 29 km entre Saint-Christophe et Rodez, par la Compagnie du PO.
- Le 26/08/1861, mise en service de la ligne de 98 km entre Limoges et Périgueux, par la Compagnie du PO.
- Le 19/10/1861, mise en service de la ligne de 63 km entre Toulouse et Pamiers, par la Compagnie du Midi.
- Le 05/11/1861, mise en service de la ligne de 23 km entre Arvant et Massiac, par la Compagnie du PO.
- Le 07/04/1862, mise en service de la ligne de 17 km entre Pamiers et Foix, par la Compagnie du Midi.
- Le 10/11/1862, mise en service de la ligne de 97 km entre Brive-la-Gaillarde et Capdenac, par la Compagnie du PO.
- Le 03/08/1863, mise en service de la ligne de 140 km entre Périgueux et Agen, par la Compagnie du PO.
- Le 24/10/1864, mise en service de la ligne de 87 km entre Toulouse, Tessonières et Lexos, par la Compagnie du PO.
- Le 24/10/1864, mise en service de la ligne de 18 km entre Tessonières et Albi, par la Compagnie du PO.
- Le 09/04/1866, mise en service de la ligne de 21 km entre Tarbes et Lourdes, par la Compagnie du Midi.
- Le 16/08/1866, mise en service de la ligne de 35 km entre Massiac et Murat, par la Compagnie du PO.
- Le 12/11/1866, mise en service de la ligne de 65 km entre Aurillac et Figeac, par la Compagnie du PO.
- Le 20/06/1867, mise en service de la ligne de 39 km entre Lourdes et Pau, par la Compagnie du Midi.
- Le 20/07/1868, mise en service de la ligne de 48 km entre Murat et Aurillac, par la Compagnie du PO.
- Le 15/12/1869, mise en service de la ligne de 47 km entre Castres et Albi, par la Compagnie du PO.
- Le 28/08/1871, mise en service de la ligne de 26 km entre Brive-la-Gaillarde et Tulle, par la Compagnie du PO.
- Le 17/06/1873, mise en service de la ligne entre Toulouse et Bayonne et de l’antenne de 35,6 km de Montréjeau à Bagnères-de-Luchon, par la Compagnie du Midi.
- Le 20/12/1875, mise en service de la ligne de 81 km entre Brive-la-Gaillarde et Nexon, par la Compagnie du PO.
- Le 20/08/1877, mise en service de la ligne de 16 km entre Foix et Tarascon-sur-Ariège, par la Compagnie du Midi.
- Le 22/10/1877, mise en service de la ligne de 82 km entre Toulouse et Auch, par la Compagnie du Midi.
- Le 10/04/1884, mise en service de la ligne de 63 km entre Cahors et Montauban, par la Compagnie du PO.
- Le 11/12/1884, mise en service de la ligne de 44 km entre Montauban et Saint-Sulpice-sur-Tarn, par la Compagnie du Midi.
- Le 31/08/1886, mise en service de la ligne entre Boussens et Saint-Girons, par la Compagnie du Midi.
- Le 04/03/1888, mise en service de la ligne de 55 km entre Saint-Sulpice-sur-Tarn et Castres, par la Compagnie du Midi.
- Le 22/04/1888, mise en service de la ligne de 25 km entre Tarascon-sur-Ariège et Ax-les-Thermes, par la Compagnie du Midi.
- Le 01/06/1891, mise en service de la ligne de 89 km entre Souillac, Brive-la-Gaillarde et Cahors, par la Compagnie du PO.
- Le 01/07/1893, mise en service de la ligne de 96 km entre Limoges, Uzerche et Brive-la-Gaillarde, par la Compagnie du PO.
- Le 31/07/1897, mise en service de la 1ère ligne de tramways hippomobiles de Toulouse.
- Le 12/12/1897, mise en service de la ligne de 80 km entre Montauban et Mézin, par la Compagnie du Midi.
- Le 20/11/1898, mise en service de la ligne de 26 km entre Pamiers et Mirepoix, par la Compagnie du Midi.
- En 1900, le réseau de tramways hippomobiles de Toulouse compte 11 km de lignes.
- Le 15/08/1902, mise en service de la ligne de 19 km entre Foix et Labastide-de-Sérou, par la Compagnie du Midi.
- Le 15/10/1903, mise en service de la ligne de 28 km entre Labastide-de-Sérou et Saint-Girons, par la Compagnie du Midi.
- Le 07/05/1906, mise en service des 3 premières lignes de tramways électriques de Toulouse.
- En 1910, toutes les lignes de tramways de Toulouse sont électrifiées.
- En 1920, le réseau de tramways électriques de Toulouse compte 10 lignes en service.
- En 1926, création de la Société des Transports en Commun de la Région Toulousaine (STCRT).
- Le 22/07/1929, mise en service de la ligne de 43 km entre Ax-les-Thermes et Puigcerdá (Espagne), par la Compagnie du Midi.
- En 1935, mise en service de l’électrification en courant 1.500 V.cc de la section de ligne de Montauban à Sète.
- Le 01/08/1936, création par l’Etat français du billet annuel de congés payés offrant 30% de réduction.
- Le 16/08/1937, suppression de la ligne de tramways n° 8 de Toulouse.
- Le 31/08/1937, parution du décret-loi instaurant la création de la SNCF.
- Le 01/01/1938, mise en place de la SNCF qui prend le relais des différents grands réseaux privés français.
- Le 29/10/1943, mise sous tension de l’électrification en 1500 V cc de la ligne de 163 km de Brive-la-Gaillarde à Montauban.
- En 1947, mise en service de l’électrification en courant 1.500 V.cc de la section de ligne de Sète à Montpellier.
- En 1947, mise en service de l’électrification en courant 1.500 V.cc de la section de ligne de Montpellier à Nîmes-Courbessac.
- En 1948, mise en service des automotrices doubles Z 7401 et Z 7402 par la SNCF sur la ligne de Toulouse à Latour-de-Carol.
- En 1952, affectation au dépôt de Toulouse de locomotives électriques de la série BB 300.
- Le 04/07/1952, création de la relation commerciale directe LT/TL entre Lyon-Perrache et Toulouse-Matabiau (609 km), via Saint-Etienne-Châteaucreux, Le-Puy-en-Velay, Saint-Georges-d’Aurac, La Bastide – Mende, Sévérac-le-Château, Rodez et Albi (et retour) assurée par des autorails ADX-2 (+ remorques) du dépôt de Carmaux (près de Toulouse).
- Le 12/07/1954, suppression de la ligne n° 12 des tramways électriques de Toulouse.
- En 1956, une locomotive électrique BB 4200 tracte un omnibus Foix – Toulouse-Matabiau, composé de 3 voitures à 3 essieux ex-PLM modernisées Sud-Est.
- Le 03/06/1956, suppression de la 3ème classe, par la SNCF.
- Le 23/06/1956, la locomotive électrique 2D2 5109 (ex-E.709) quitte la gare de Toulouse-Matabiau en tête du train n° 1002 pour Paris-Austerlitz.
- Le 28/05/1957, mise en service de l’X 2801 au Centre Autorails de Carmaux, le 1er autorail de type X 2800 de la SNCF.
- Le 02/06/1957, mise en service des X 2802 et X 2803 au Centre Autorails de Carmaux.
- Le 02/06/1957, mise en service des X 2801 à X 2803 sur Toulouse – Bordeaux et Toulouse – Aurillac via Capdenac.
- Le 02/06/1957, création des premiers trains luxueux et rapides européens de type Trans Europ Express (TEE).
- Le 05/06/1957, mise en service de l’X 2805 au Centre Autorails de Carmaux.
- Le 07/07/1957, dernier jour de circulation des tramways sur la ligne n° 1 avec la motrice n° 79 et la remorque n° 481 sur la dernière ligne de l’ancien réseau des tramways de Toulouse.
- Le 31/12/1957, le dépôt de Toulouse, compte dans ses effectifs 8 autorails de type X 2800, à savoir les X 2801 à X 2803, X 2805, X 2807, X 2810, X 2812 et X 2814.
- En 1958, le dépôt de Toulouse, reçoit dans ses effectifs les autorails X 2816, X 2817, X 2819 à X 2821, X 2825, X 2827, X 2829 et X 2831, et perd ses derniers autorails de type ADX 2.
- Le 01/06/1958, la relation commerciale directe LT/TL entre Lyon-Perrache et Toulouse-Matabiau (609 km), via Saint-Etienne-Châteaucreux, Le-Puy-en-Velay, Saint-Georges-d’Aurac, La Bastide-Saint-Laurent-les-Bains, Mende, Mende, Sévérac-le-Château, Rodez et Albi (et retour) est désormais assurée par des autorails X 2800, en livrée rouge et crème à toit crème, (+ remorques) du dépôt de Toulouse.
- En été 1958, transfert des autorails du Centre Autorails de Carmaux qui est supprimé, au dépôt de Toulouse dont les travaux d’aménagements pour recevoir les autorails sont achevés.
- Le 29/12/1958, le dépôt de Toulouse cède l’autorail X 2816 au dépôt de La Rochelle.
- Le 17/08/1959, l’autorail X 2413, en livrée rouge et crème et à toit crème, assure la relation Lyon – Toulouse via Saint-Etienne, Le Puy, Mende et Albi.
- En 1959, le dépôt de Toulouse, reçoit dans ses effectifs les autorails X 2833, X 2835, X 2837 à X 2839, X 2843, X 2847 et X 2829.
- Le 01/06/1959, fermeture de la ligne de 65 km de Auch à Vic-Bigorre, par la SNCF.
- En 1960, le dépôt de Toulouse, reçoit dans ses effectifs les autorails X 2854, X 2857, X 2862, X 2865, X 2869, X 2872 et X 2878.
- Le 15/11/1960, création du train le « Capitole » entre Paris et Toulouse, via Orléans, Limoges, Brive, Cahors et Montauban. Ces relations étaient assurées avec la vitesse commerciale moyenne de 101,7 km/h de Paris à Toulouse.
- En 1961, le dépôt de Toulouse, reçoit dans ses effectifs les autorails X 2881, X 2887, X 2891, X 2896 et X2905.
- En 1961, la relation entre Bordeaux-Saint-Jean et Toulouse-Matabiau via Marmande, Agen et Montauban-Ville-Bourbon (et retour) est assurée par deux autorails X 2800 du dépôt de Toulouse encadrant 4 remorques XR Decauville.
- Le 03/12/1961, le dépôt de Toulouse, reçoit du dépôt de Châlons-sur-Marne l’autorail X 2844, portant sa dotation à 36 engins de ce type.
- Le 01/01/1962, renumérotation du parc moteur de la SNCF.
- Le 09/02/1962, le dépôt de Toulouse, reçoit l’autorail X 2908.
- Le 05/07/1962, le dépôt de Toulouse, reçoit l’autorail X 2918.
- En 1962, une des deux automotrices doubles Alsthom-Somua Z 7400 assure une relation Foix – Toulouse-Matabiau.
- En 1962, mise en service des automotrices Z 7100 et suppression des automotrices doubles Z 7401 et Z 7402 sur la ligne de Toulouse à Latour-de-Carol-Enveitg.
- Au 31/12/1962, le dépôt de Toulouse compte dans ses effectifs 38 autorails de type X 2800, à savoir les X 2801 à X 2803, X 2805, X 2807, X 2812, X 2814, X 2817, X 2819 à X 2821, X 2825, X 2827, X 2829, X 2831, X 2833, X 2835, X 2837 à X 2839, X 2843, X 2844, X 2847, X 2854, X 2857, X 2862, X 2865, X 2869, X 2872, X 2878, X 2881, X 2887, X 2891, X 2896, X 2905, X2908 et X 2918.
- En 1964, la locomotive à vapeur 231 G 258 du dépôt de Bordeaux tracte de Bordeaux à Montauban le train BL. La locomotive électrique BB 9210, en livrée verte d’origine prend le relais de traction de ce train en gare de Montauban.
- En mai 1964, la locomotive diesel-électrique 040 DG 4, en livrée d’origine, stationne au dépôt de Toulouse.
- Le 11/03/1966, le dépôt de Toulouse réceptionne dans ses effectif l’autorail X 5843, en provenance du centre autorails d’Agen.
- Le 04/04/1966, le dépôt de Toulouse réceptionne dans ses effectif les autorails X 2325 et X 2332, en provenance du dépôt de La Rochelle.
- Le 21/05/1966, le dépôt de Toulouse réceptionne dans ses effectif les autorails X 2302, X 2304, X 2319 et X 2331, en provenance du dépôt de La Rochelle.
- Le 27/07/1966, la locomotive électrique BB 8534 tracte l’omnibus 1059 Cahors (18h00) – Toulouse-Matabiau (21h10), composé d’une rame de voitures à essieux modernisées ex-PO.
- Le 10/11/1966, le dépôt de Toulouse renvoie l’autorail X 5843 au centre autorails d’Agen.
- Le 28/05/1967, création du train le « Capitole » n° 1009 Paris-Austerlitz (18h00) et Toulouse-Matabiau (24h00), via Limoges-Bénédictins, Brive-la-Gaillarde, Cahors et Montauban-Ville-Bourbon avec en sens inverse le « Capitole » n° 1010 Toulouse-Matabiau (17h45) – Paris-Austerlitz (23h45). Ce train est composé de rames remorquées de voitures UIC de 1ère classe (rouge rubis 602 avec filet latéral gris dauphin 836) tractée par des locomotives électriques de type BB 9200, les BB 9281, BB 9288, BB 9291 et BB 9292 (avec mêmes couleurs que les voitures, avec plaque « Capitole » et aptes à 250 km/h). Pour la première fois un train commercial atteint quotidiennement la vitesse de 200 km/h entre Vierzon et Les Aubrais.
- Le 02/06/1967, la locomotive électrique BB 9292, en livrée Capitole rouge à bande latérale blanche et avec plaque Capitole, tracte le train Rapide 1009 « Capitole » Paris-Austerlitz – Toulouse-Matabiau, composé d’une rame de voitures UIC avec bogies Y24A1S, en livrée Capitole rouge à bande latérale blanche.
- Le 17/04/1968, une locomotive électrique de la série BB 9200, en livrée Capitole rouge à bande latérale blanche et avec plaque Capitole, tracte le train Rapide 1009 « Capitole » Paris-Austerlitz – Toulouse-Matabiau, composé d’une rame de voitures UIC avec bogies Y24A1S, en livrée Capitole rouge à bande latérale blanche.
- En mai 1968, l’autorail X 2872, en livrée rouge et crème à toit crème, tractant plusieurs remorques, assure le TA Direct 3547 Toulouse-Matabiau – Saint-Girons.
- En été 1968, la locomotive électrique CC 7117, en livrée d’origine, tracte un train Paris-Austerlitz – Toulouse-Matabiau via Brive-la-Gaillarde.
- Le 28/09/1968, devant le succès de la relation « Capitole » du soir, création d’un « Capitole » du matin 1029 Paris-Austerlitz (07h45) – Toulouse-Matabiau (13h45) et 1030 Toulouse-Matabiau (07h45) – Paris-Austerlitz (13h45).
- Le 27/12/1968, une UM des locomotives électriques BB 4123 et BB 4125, tracte de bout en bout, l’omnibus 3418 Latour-de-Carol-Enveitg – Toulouse-Matabiau, composé de 5 voitures, à savoir quatre C10myfi et une A3c2B5c3.
- Le 31/12/1968, le dépôt de Toulouse réceptionne dans ses effectif 8 autorails U 150, à savoir les X 5818, X 5819, X 5822, X 5823, X 5827, X 5828, X 5847 et X 5850, en provenance du centre autorails de Carcassonne.
- Le 01/01/1969, le dépôt de Toulouse compte toujours dans ses effectifs 7 autorails Renault VH, à savoir les X 2002, X 2211, X 2225, X 2226, X 2229, X 2230 et X 2232.
- En été 1969, on note la circulation du train PN Pau – Nice-Ville.
- En août 1969, la locomotive électrique BB 9282, en livrée rouge Capitole mais sans plaque Capitole, manoeuvre en gare de Toulouse-Matabiau.
- Le 20/07/1969, l’autorail X 2814, en livrée rouge et crème et à toit crème, assure la relation LT Lyon – Toulouse via Saint-Etienne, Le Puy, Mende et Albi.
- Le 14/07/1970, une locomotive diesel-électrique de la série CC 72000, en livrée bleue et blanche, tracte le train Rapide 1110 Clermont-Ferrand – Paris-Austerlitz, composé ‘une rame de 12 voitures.
- Le 29/07/1970, la locomotive électrique de la série BB 9282, en livrée Capitole rouge à bande latérale blanche et avec plaque Capitole, tracte le train Rapide 1030 « Capitole » Toulouse-Matabiau – Paris-Austerlitz, composé d’une rame de voitures UIC avec bogies Y24A1S, en livrée Capitole rouge à bande latérale blanche.
- Le 27/09/1970, création du TEE le « Capitole » entre Paris et Toulouse (712,3 km), via Limoges, Brive-la-Gaillarde, Cahors et Montauban. Ce train est composé de rames remorquées de voitures TEE Grand Confort et tractées par des locomotives électriques de type CC 6500. Ces relations étaient assurées avec la vitesse commerciale moyenne de 118,7 km/h de Paris à Toulouse. Devant le succès commercial, il fallut dédoubler les rames en périodes de pointe.
- Le 01/06/1991, fermeture au trafic des marchandises et fermeture totale de la ligne de Boussens à Saint-Girons, par la SNCF.
- Le 08/10/1969, le dépôt de Toulouse cède son dernier autorails Renault VH, à savoir l’X 2211, au dépôt de Montluçon.
- Le 15/11/1969, l’autorail X 2812, en livrée rouge et crème et à toit crème + une remorque, assure la relation LT Lyon – Toulouse via Saint-Etienne, Le Puy, Mende et Albi.
- Au 01/01/1970, le dépôt de Toulouse compte dans ses effectifs 38 autorails de type X 2800.
- Le 09/04/1970, fermeture de la ligne ferroviaire entre Bon Encontre et Auch, par la SNCF.
- Le 27/09/1970, création du TEE le « Capitole » entre Paris-Austerlitz et Toulouse-Matabiau (712,3 km), via Orléans, Limoges, Brive, Cahors et Montauban. Ce train est composé de rames remorquées de voitures TEE Grand Confort et tractées par des locomotives électriques de type CC 6500. Ces relations étaient assurées avec la vitesse commerciale moyenne de 118,7 km/h de Paris à Toulouse. Devant le succès commercial, il fallut dédoubler les rames en périodes de pointe.
- Le 28/12/1970, un autorail de la série X 2800, en livrée rouge et crème à toit rouge, tractant une remorque unifiée, en livrée rouge et crème à toit crème, assure le Direct Albi-Ville – Toulouse-Matabiau.
- Le 13/02/1971, la locomotive électrique BB 9414, en livrée d’origine, quitte la gare de Toulouse-Matabiau avec un long train de voyageurs.
- Le 16/05/1971, comme chaque vendredi soir, dédoublement du TEE le « Capitole » reliant Paris-Austerlitz et Toulouse-Matabiau avec au départ de Paris-Austerlitz le TEE 1009 tracté par la locomotive électrique CC 6517 et le TEE 10.009 tracté par la locomotive électrique CC 6527 de la SNCF.
- Le 23/05/1971, nouvelle numérotation des trains de voyageurs et de fret à la SNCF.
- Le 26/09/1971, fermeture de la ligne sur Cahors – Monsempron – Libos, par la SNCF.
- Le 01/01/1972, en France, l’Etat crée les Schémas Régionaux de Transports (SRT).
- En été 1972, une ancienne locomotive électrique BB ex-P0, en livrée verte, manœuvre une voiture Grill Express, en livrée rouge et grise, en gare de Toulouse-Matabiau.
- En août 1972, les deux omnibus pair et impair Toulouse-Matabiau – Latour-de-Carol-Enveitg se croisent en gare de Saint-Paul-Saint-Antoine.
- En septembre 1972, la locomotive électrique CC 7105, en livrée d’origine, stationne sur le grill extérieur du dépôt de Toulouse-Matabiau.
- Le 01/01/1973, création de la Compagnie Toulousaine de Transports (CTT) qui remplace la STCRT.
- En 1973, la locomotive diesel-électrique CC 72028, en livrée bleue et blanche avec plaques reliefs et macarons rouges d’extrémités, tractait le train express reliant Quimper à Toulouse-Matabiau (785 km).
- En mai 1973, la locomotive diesel-électrique CC 72050, en livrée bleue et blanche avec plaques reliefs et macarons rouges d’extrémités, stationnait à Toulouse.
- Le 13/05/1973, un autorail X 2800, en livrée rouge et crème et à toit rouge, tracte 2 remorques et assure le train 7861 Albi – Toulouse.
- Le 09/03/1973, le dépôt de Toulouse reçoit l’autorail X 2901 du dépôt de Metz.
- En 1973, le dépôt de Toulouse reçoit du dépôt de Lyon-Vaise les autorails X 2808, X 2816, X 2900 et X 2914 en échange des X 2827, X 2905, X 2908 et X 2918 de Toulouse transférés au dépôt de Lyon-Vaise.
- En 1974, la locomotive diesel-électrique CC 72033, en livrée bleue et blanche avec plaques reliefs et macarons rouges d’extrémités, assurait la traction de l’express composé de 9 voitures « Forestier » vertes, reliant Quimper à Toulouse-Matabiau.
- En 1974, le dépôt de Toulouse reçoit du dépôt de Lyon-Vaise les autorails X 2897, X 2898 et X 2899 en échange des X 2817, X 2820 et X 2821 de Toulouse, transférés au dépôt de Lyon-Vaise.
- Le 26/05/1974, mise en service des trains Talgo de nuit « Joan Miró » Paris-Austerlitz – Barcelona-França/Barcelone (1137 km) via Les Aubrais-Orléans, Vierzon, Port-Bou, Figueras/Figuères et Gerona/Gérone (et retour).
- Le 09/07/1974, une triplette de locomotives électriques BB 4100 (BB 4122 + BB 4112 + BB 4133), tracte, de Toulouse-Saint-Jory à Latour-de-Carol-Enveitg, un train de marchandises composé de 12 wagons.
- Du 29/09/1974 au 29/03/1975, des autorails X 2800 du dépôt de Toulouse assurent une nouvelle relation Bordeaux – Mont-de-Marsan sous l’égide des autorités locales et régionales.
- En 1975, mise en service des 1ères des 3.892 nouvelles voitures Corail climatisées de 1ère et 2ème classe de la SNCF. Les voitures Corail ont constitué un progrès considérable dans le service ferroviaire et son exploitation à la SNCF et démocratisait la climatisation et la vitesse minimale de 160 km/h.
- Le 30/05/1975, le dépôt de Toulouse transfert au dépôt de Lyon-Vaise l’autorail X 2819 en livrée rouge et crème.
- Le 28/06/1975, le dépôt de Toulouse reçoit du dépôt de Lyon-Vaise l’autorail X 2913 en livrée rouge et crème.
- En 1976, la Région Rhône-Alpes signe son 1er Schéma Régional de Transports (SRT) et crée le SOFRA.
- Le 24/01/1976, la locomotive diesel-électrique CC 72091, en livrée bleue et blanche avec plaques reliefs et macarons rouges d’extrémités, tracte le train Nantes – Bordeaux-Saint-Jean – Toulouse-Matabiau, composé d’une rame de 5 voitures Corail, en livrée d’origine, et de voitures UIC en livrée verte et grise.
- Le 24/09/1976, le dépôt de Toulouse transfert au dépôt de Limoges l’autorail X 2864 en livrée rouge et crème.
- Le 01/10/1976, le dépôt de Toulouse met en service l’X 2801 son 1er autorail type X 2800 modernisé en livrée bleue et blanche.
- En 1977, mise en service des 1ères des 290 nouvelles voitures-couchettes Corail climatisées de 2ème classe de la SNCF.
- En janvier 1977, le dépôt de Toulouse transfert au dépôt de Limoges 5 autorails de la série X 2800, à savoir les X 2837, X 2866, X 2871, X 2873 et X 2875, en livrée rouge et crème.
- En mars 1977, le dépôt de Toulouse transfert au dépôt de Limoges l’autorail X 2886 en livrée rouge et crème.
- En avril 1977, le dépôt de Toulouse transfert au dépôt de Limoges 3 autorails de la série X 2800, à savoir les X 2853, X 2856 et X 2877 en livrée rouge et crème.
- En mai 1977, le dépôt de Toulouse transfert au dépôt de Limoges 12 autorails de la série X 2800, à savoir les X 2801, X 2814, X 2815, X 2849, X 2865, X 2872, X 2887, X 2894, X 2902, X 2904, X 2906 et X 2908, en bleue et blanche.
- En mai 1977, le dépôt de Toulouse reçoit du dépôt de Limoges 10 autorails de la série X 2800, à savoir les X 2837, X 2853, X 2856, X 2864, X 2866, X 2871, X 2873, X 2875, X 2877 et X 2886, en livrée rouge et crème.
- En 1977, la relation directe 5494/5 et 4594/5 ex-LT/TL entre Lyon-Perrache et Toulouse-Matabiau (609 km), via Saint-Etienne-Châteaucreux, Le-Puy-en-Velay, Saint-Georges-d’Aurac, La Bastide – Mende, Sévérac-le-Château, Rodez et Albi (et retour) est désormais assurée par des autorails X 2800 modernisés (en livrée bleue et blanche) du dépôt de Toulouse.
- Le 31/12/1977, le dépôt de Toulouse compte dans ses effectifs 55 autorails de la série X 2800, dont 22 modernisés en livrée bleue et crème, à savoir les X 2804, X 2812, X 2817, X 2820, X 2821, X 2825, X 2831, X 2833, X 2853, X 2854, X 2868, X 2878, X 2881, X 2882, X 2884, X 2889, X 2890, X 2891, X 2903, X 2907, X 2809 et X 2910, ainsi que 33 anciens en livrée rouge et crème les X 2805, X 2807, X 2808, X 2816, X 2822, X 2823, X 2832, X 2835, X 2837, X 2845, X 2846, X 2856, X 2857, X 2860, X 2861, X 2864, X 2866, X 2898, X 2900, X 2805, X 2901, X 2913, X 2914 et X 2915.
- Le 03/04/1978, mise en service du compostage des billets et suppression des tickets de quai et du contrôle des billets à l’entrée et à la sortie des gares.
- En 1978, le dépôt de Toulouse reçoit du dépôt de Metz les autorails X 2840, X 2876 et X 2884, en livrée rouge et crème.
- En janvier 1979, le dépôt de Toulouse transfert au dépôt de Lyon-Vaise les autorails X 2838, X 2845 et X 2866 en livrée rouge et crème.
- En février 1979, le dépôt de Toulouse transfert au dépôt de Lyon-Vaise l’autorail X 2914 en livrée rouge et crème.
- En 1979, le dépôt de Toulouse transfert au le dépôt de Limoges 4 autorails de la série X 2800, à savoir les X 2804, X 2805, X 2912 et X 2919, en livrée bleue et blanche.
- Le 31/12/1979, le dépôt de Toulouse compte dans ses effectifs 41 autorails de la série X 2800, à savoir les X 2817, X 2820, X 2821, X 2824 à X 2826, X 2828, X 2831, X 2833, X 2839, X 2841, X 2847, X 2850, X 2851, X 2853, X 2854, X 2864, X 2867, X 2868, X 2871, X 2876 à X 2884, X 2889 à X 2892, X 2900, X 2903, X 2905, X 2907, X 2909, X 2910, X 2815 et X 2918, tous modernisés en livrée bleue et blanche.
- Le 01/04/1980, le centre autorails de Toulouse met en service l’X 2827 son dernier autorail type X 2800 modernisé en livrée bleue et blanche.
- Le 21/05/1980, mise sous tension de l’électrification en 1500 V cc de la ligne de Bordeaux à Montauban.
- Le 31/12/1980, le dépôt de Toulouse compte dans ses effectifs 25 autorails de la série X 2800.
- Le 31/12/1981, le dépôt de Toulouse compte dans ses effectifs 13 autorails de type X 2800.
- Le 29/03/1982, le train « Le Capitole » s’immobilise au PK 378,9 au lieu-dit « Les Coussats » sur la commune d’Ambazac (près des anciens PN et poste sémaphorique, suite à un attentat à la bombe qui fait 5 morts et 28 blessés.
- Au service d’été 1982, renforcement des dessertes dires « Garonnets » sur la ligne Toulouse-Matabiau – Muret, Boussens, Saint-Gaudens – Montréjeau (104 km) avec 3 allers-retours Toulouse-Matabiau – Montréjeau et 2 allers-retours Toulouse-Matabiau – Saint-Gaudens, un aller-retour Toulouse-Matabiau – Montréjeau – Tarbes – Pau et un aller Montréjeau – Toulouse-Matabiau. Utilisation d’automotrices électriques de type Z2.
- En octobre 1982, l’automotrice Z 4415 et sa remorque, en livrée verte, assure un tain omnibus Toulouse-Matabiau – Foix – Ax-les-Thermes.
- Le 01/01/1983, la SNCF devient un Etablissement Public Industriel et Commercial (EPIC).
- En 1983, mise en service des automotrices Z 7300 et suppression des automotrices doubles Z 4100 sur la ligne de Toulouse à Latour-de-Carol-Enveitg.
- En juillet 1984, une UM de locomotives électriques BB 8500 (BB 8603 en tête), en livrée verte d’origine, tracte un train Latour-de-Carol – Toulouse-Matabiau composé d’une voiture Bruhat B10t, d’une B4D métallisée PLM, de deux voitures Bruhat B10t, d’une AB ex-PO, une voiture Bruhat B10t, toutes en livrée verte.
- En août 1984, une UM3 de trois locomotives électriques de type BB 4100 tracte de Toulouse-Saint-Jory à l’usine de Luzenac-Garanou (via Foix) un train complet de wagons citernes à bogies pour transport de pulvérulents.
- Le 30/08/1984, l’autorail X 2817, en livrée bleue et blanche avec une remorque XR 6000, assure la relation LT Lyon-Perrache – Toulouse-Matabiau via Saint-Etienne, Le Puy, Mende et Albi.
- En septembre 1984, une UM de locomotives électriques BB 4100, tracte, de Toulouse-Saint-Jory à Ax-les-Thermes, un 1seul wagon et croise un train de voyageurs descendant sur Toulouse, tracté par une UM de locomotives électriques BB 9400 (une en livrée verte en tête et une en livrée Arzens en deuxième position).
- Le 29/09/1984, dernier jour de circulation du TEE le « Capitole » reliant Paris-Austerlitz et Toulouse-Matabiau, via Orléans et Limoges.
- Le 28/12/1984, le bâtiments voyageurs (BV) de la gare de Toulouse-Matabiau est classé monument historique.
- En mai 1985, une UM de locomotives BB 4100 (BB 4116 en tête), tracte, de Toulouse-Saint-Jory à Ax-les-Thermes, un train de marchandises composé de 6 wagons.
- En été 1985, la relation directe 5494/5 et 4594/5 ex-LT/TL (de 609 km), relie Lyon-Perrache (9.18) à Toulouse-Matabiau (19.54) avec retour Toulouse-Matabiau (8.10) à Lyon-Perrache (19.27).
- Le 30/09/1985, le dépôt de Toulouse reçoit du dépôt de Limoges l’autorail X 2887 en remplacement de l’X 2821 toulousain hors service après un accident en Août 1985.
- Le 21/03/1986, la locomotive électrique BB 4110 (mise en service le 10/09/1928) du dépôt de Toulouse effectue son dernier train sur la ligne de Tarbes à Montauban avant d’être remisée le 28 mars suivant « garée bon état » (GBE) au dépôt de Toulouse.
- En août 1986, la locomotive électrique BB 9279, en livrée verte avec bandes latérales blanches et moustache fines blanches, tracte un train Corail Marseille-Saint-Charles – Bordeaux-Saint-Jean.
- Les 17 et 18/03/1988, un train spécial baptisé « TEE 70 » (Train de l’Education et de l’Economie, 70 = Haute-Saône) a circulé de Vesoul à Toulouse emmenant à Toulouse 371 étudiants et leurs professeurs venant de Gray, Héricourt, Lure, Luxeuil et Vesoul.
- Le 27/08/1988, dernier jour de circulation de la relation directe 5494/5 et 4594/5 ex-LT/TL entre Lyon-Perrache et Toulouse-Matabiau (609 km), via Saint-Etienne-Châteaucreux, Le-Puy-en-Velay, Saint-Georges-d’Aurac, La Bastide – Mende, Sévérac-le-Château, Rodez et Albi (et retour) assurée par des autorails X 2800 (en livrée bleue et blanche) du dépôt de Toulouse.
- En 1989, mise en service des dernières des 3.892 nouvelles voitures Corail climatisées de 1ère et 2ème classe de la SNCF.
- Le 14/03/1989, la locomotive électrique BB 9319, en livrée verte Arzens, tracte l’express Corail Bayonne – Toulouse-Matabiau via Pau, composé de voitures Corail.
- De fin juin au début septembre 1990, mise en service d’une voiture-lits soviétique (2 voitures SZD affectées à ce service à savoir, les n° 017 04139, 56 20 70-80 452-0 et 017 03487, 56 20 70-80 447-4) reliant Moscou à Madrid (4.831 km, record européen de distance pour une voiture directe) via Berlin, Frankfurt (Main)-Hbf/Francfort (Main)-Ple, Basel-SBB/Bâle-CFF, Genève, Chambéry, Grenoble, Valence-Ville, Avignon-Centre, Montpellier-Saint-Roch, Toulouse-Matabiau, et Hendaye/Hendaya (et retour), le parcours étant effectué en 3 jours et 4 nuits. La voiture directe soviétique circulait une fois par semaine, le lundi au départ de Moscou avec arrivée le vendredi à Madrid, et retour le samedi de Madrid avec arrivée le mercredi à Moscou. Les autres jours, la voiture-lits soviétique était limitée au parcours Moscou – Frankfurt, Moscou – Bern/Berne ou Moscou - Genève. De Moscou à Basel-SBB/Bâle-CFF, cette voiture lits soviétique était incorporée au train D 358/D 359. Sur le parcours français, elle était acheminée par les trains 5479 Genève – Hendaye via Grenoble et 4678 Hendaye – Genève via Grenoble et Chambéry.
- Le 12/08/1990, une locomotive diesel-électrique BB 66400, en livrée bleue et blanche, pousse une RRR3, en livrée bleue Midi-Pyrénées, et assure une relation Mazamet – Castres – Toulouse-Matabiau.
- Le 30/09/1990, mise en service de la section de 86 km entre Courtalain (Bif) et Vouvray de la branche Aquitaine du TGV Atlantique, par la SNCF.
- Le 30/09/1990, mise en service d’une relation TGV directe Paris-Montparnasse – Toulouse-Matabiau, en 5h30 de durée de trajet.
- En 1991, fermeture totale de la ligne entre Boussens et Saint-Girons.
- De fin juin au début septembre 1991, reconduction de la voiture-lits soviétique reliant Moscou à Madrid (4.831 km, record européen de distance pour une voiture directe) via Genève, Chambéry, Grenoble, Valence, Avignon, Montpellier et Hendaye/Hendaya (et retour), le parcours étant effectué en 3 jours et 4 nuits.
- En juin 1992, la locomotive électrique BB 9257, en livrée verte et blanche avec sigle allongé, tracte le train Toulouse-Matabiau – Paris-Austerlitz via Souillac, composé d’une rame homogène des voitures Corail.
- Du 26/06 au 21/08/1992, dernier été de circulation de la voiture-lits soviétique reliant Moscou à Madrid (4.831 km, record européen de distance pour une voiture directe) via Genève, Chambéry, Grenoble, Valence, Avignon, Montpellier, Toulouse et Hendaye/Hendaya (et retour), le parcours étant effectué en 3 jours et 4 nuits.
- En 1993, création des Trains Express Régionaux (TER) par les Régions et la SNCF.
- Le 14/03/1993, la locomotive à vapeur historique 141 R 1126 tracte un train spécial Toulouse-Matabiau – Gimont (et retour).
- Le 20/03/1993, la locomotive à vapeur historique 141 R 1126 tracte un train spécial Toulouse-Matabiau – Gimont (et retour).
- En mars 1993, la locomotive diesel-électrique BB 67470, en livrée bleue et blanche et logo nouille, tracte de bout en bout le train 4399 Nantes – Toulouse-Matabiau, composé d’une rame de 6 voitures dont deux voitures B10 Inox DEV, deux voitures A4B5 UIC, toutes deux en livrée verte et grise, et de deux voitures B10 Inox DEV.
- Le 23/05/1993, au service d’été, les trains Talgo de nuit 477 et 474 « Joan Miró » Paris-Austerlitz – Barcelona/Barcelone via Les Aubrais-Orléans, Vierzon, Port-Bou, Figueras/Figuères et Gerona/Gérone (et retour), est désormais assuré avec une marche à V 200 entre Les Aubrais et Vierzon, permettant un gain de 15mn en direction de l’Espagne avec Paris-Austerlitz (21h15) – Barcelona/Barcelone (08h25) avec 1137 km, et de 21 mn au retour vers Paris avec Barcelona/Barcelone (20h55) – Paris-Austerlitz (08h15).
- Le 30/05/1993, la locomotive à vapeur historique 141 R 1126 tracte un train spécial « Midirail » Toulouse-Matabiau – Narbonne - Cerbère (et retour).
- En juin 1993, la locomotive électrique BB 9266, en livrée verte d’origine du dépôt de Bordeaux, tracte le train ME 100 Brive-la-Gaillarde – Toulouse-Saint-Jory, composé de 5 wagons marchandises dont 4 couverts et un wagon porte-autos chargé.
- Le 26/07/1993, la locomotive à vapeur historique 141 R 1126 assure une marche Haut-le-pied (HLP) Toulouse-Matabiau – Brive-la-Gaillarde (et retour) pour essais du pont tournant de Brive-la-Gaillarde.
- En 1995, mise en service des 1ères voitures rénovées Corail Plus climatisées de 1ère et 2ème classe de la SNCF.
- En été 1995, les X 2800 du dépôt de Toulouse assurent des relations au départ de Toulouse pour Auch, Mazamet, Capdenac, Brive-la-Gaillarde et Rodez, ainsi qu’en fin de semaine sur Brive-la-Gaillarde – Aurillac, Capdenac – Sévérac-le-Château, et la ligne des Causses.
- En avril 1996, un autorail X 2800, en livrée bleue et blanche, tractant une XR 6000, assure un TER Rodez – Toulouse via Albi.
- En été 1996, mise en service des voitures Corail sur la relation Paris-Austerlitz – Toulouse-Matabiau via Limoges-Bénédictins.
- En 1997, six Régions expérimentent la régionalisation ferroviaire, à savoir l’Alsace, le Centre, le Nord-Pas-de-Calais, les Pays-de-la-Loire, Provence-Alpes-Côte-d’Azur et Rhône-Alpes.
- En mai 1997, essais de l’automoteur X 72501 Alstom sur la ligne de Toulouse à Latour-de-Carol-Enveitg.
- Les 06 et 07/12/1997, la locomotive à vapeur historique 141 R 1126 tracte un train spécial du 10ème Téléthon de Toulouse-Matabiau (20h15) à Lyon-Perrache (vers 19h30 le lendemain) via Carcassonne, Narbonne, Sète, Montpellier-Saint-Roch, Nîmes, Avignon-Centre et Valence-Ville, composé d’un wagon citerne pour transport de fuel, d’un fourgon chaudière, d’une voiture à voyageurs ancienne, d’un fourgon MC 76, en livrée verte et grise, de 5 voitures Corail et de 3 voitures-lits. La rame continuera sur Dijon-Ville et Paris tracté par une locomotive électrique.
- Le 08/12/1997 au matin, après avoir passé la nuit au dépôt de Lyon-Mouche, la locomotive à vapeur historique 141 R 1126, retourne de Lyon-Perrache sur Toulouse avec son wagon citerne, son fourgon chaudière et sa voiture d’accompagnement.
- En février 1998, l’automoteur diesel-électrique bicaisses (type X-TER) X 72515/516, en livrée TER, assure le TER n° 97865 Rodez – Toulouse-Matabiau.
- Le 22/03/1998, l’automoteur diesel-électrique bicaisses (type X-TER) X 72515/516, en livrée TER, assure le TER n° 97787 Toulouse-Matabiau – Auch.
- En 1999, la Région Limousin rallie les six Régions qui expérimentent la régionalisation ferroviaire.
- En 1999, le centre autorails de Toulouse compte dans ses effectifs 6 autorails de type X 2800, les autres autorails de ce type étant remplacé par des autorails de type X 2100. Les 6 derniers autorails X 2800 du dépôt de Toulouse sont transférés la même année au dépôt de Limoges.
- Le 26/02/1999, l’automotrice Z 7345, en livrée rouge et blanche, assure le TER 97826 Latour-de-Carol-Enveitg – Toulouse-Matabiau.
- Le 27/02/1999, une UM de locomotives électriques BB 8636 + BBB 8631, en livrée gris-béton, tracte un train Bruxelles/Brussel – Latour-de-Carol-Enveitg.
- Le 27/08/2000, la locomotive électrique BB 7402, en livrée gris béton, tracte de Toulouse à Lourdes un train de pèlerins italiens Ventimiglia/Vintimille – Lourdes composé de voitures FS en livrée beige et turquoise ou grise et rouge.
- En octobre 2000, la locomotive électrique de manœuvre CC 1111, la dernière à avoir été modernisée avec livrée Arzens orange et marron, stationne au dépôt de Toulouse. C’est l’une des six locomotives de la série CC 1100 encore en service à cette époque.
- En 2001, lancement du projet de la ligne E de tramway moderne à Toulouse.
- Le 01/01/2002, en France, la loi SRU transfert la tutelle des transports ferroviaires régionaux à l’ensemble des Régions françaises.
- En 2003, mise en service des 1ères des 430 voitures rénovées Corail Téoz climatisées de 1ère et 2ème classe de la SNCF.
- En 2003, dernière circulation régulière d’un autorail de type X 2800 à Toulouse sur une relation TER Clermont-Ferrand – Toulouse.
- En 2003, suppression du trafic fret sur la section de ligne de Montréjeau à Marignac, par la SNCF.
- Le 28/05/2003, une locomotive électrique BB 9300, en livrée gris béton avec bandeau orange, tracte un train Corail Toulouse-Matabiau – Limoges-Bénédictins, via Brive-la-Gaillarde, composé de 4 voitures Corail.
- En août 2003, l’automotrice (type Z2) Z 17341, en livrée bleue et grise TER, assure une relation Toulouse-Matabiau – Latour-de-Carol-Enveitg, via Foix.
- En décembre 2003, suppression des trains de nuits temporaires de périodes de pointe Paris-Austerlitz – Bordeaux-Saint-Jean et Paris-Austerlitz – Toulouse-Matabiau.
- En mai 2004, mise en service des trains Téoz sur la relation Paris-Austerlitz – Toulouse-Matabiau via Limoges-Bénédictins. La réservation y est obligatoire.
- Le 29/05/2004, la locomotive électrique BB 7288, en livrée gris béton, tracte le train Corail 4140 Hendaye/Hendaya – Toulouse-Matabiau, composé de voitures Corail.
- Le 17/06/2004, adoption du tracé définitif de la ligne E de tramway, longue de 10,8 km, du réseau de Toulouse.
- En 2004, la gare est devenue le terminus nord de la ligne D.
- Le 12/12/2004, suppression du train nocturne « Flandres – Roussillon » Calais – Port-Bou, par trains classiques en rames tractées.
- Le 27/05/2005, adoption d’un tramway moderne sur rails classiques pour le réseau de Toulouse.
- Le 15/08/2005, une rame du TGV Atlantique assure le train 8519 Paris-Montparnasse – Toulouse-Matabiau, via Bordeaux.
- Le 15/08/2005, un train Corail Bordeaux – Nice, via Toulouse, composé de 14 voitures Corail rénovées est tracté par une locomotive électrique BB 22200 en livrée multiservices.
- Le 18/12/2005, mise en service du Block Automatique à Permissivité Restreinte (BAPR) à compteurs d’essieux entre Portet-Saint-Simon (Toulouse Bif. ligne d’Auch) et Pamiers (53 km).
- En 2006, la SNCF met en place l’appellation « Intercités » en lieu et place de celle de « Corail Intercités ».
- Le 11/06/2006, une locomotive électrique BB 26000, en livrée gris béton, tracte de Lourdes à Toulouse un train de pèlerins allemands Lourdes – Regensburg/Ratisbonne, composé d’une voiture fourgon Eurofima de la SNCB en livrée orange C1, d’une voiture DB en livrée blanche à bande rouge et de voitures d’agence allemandes.
- Le 06/12/2006, la locomotive à vapeur 141 R 1126 (ex-SNCF de Narbonne) de l’ACPR effectue un train spécial au départ de Toulouse, ville dont le dépôt n’a jamais connu ce type de locomotive.
- En décembre 2006, diminution de la période de circulation des trains Nice-Ville – Cerbère - Port-Bou et Genève – Hendaye/Hendaya.
- Le 01/01/2007, le dépôt de Toulouse compte dans ses effectifs 11 autorails de la série X 72500, à savoir les X72507/518, X72537/588, X72539/540, X72541/542, X72575/576, X72583/584, X72587/588, X72633/634, X72653/654, X72657/658 et X72685/686.
- Le 30/06/2007, la gare de Toulouse-Sainte-Agne devient un nœud d’échange avec la mise en service à proximité de la ligne de Métro B de Toulouse.
- Le 12/07/2007, une UM de X 73500 de la Région Midi-Pyrénées assure une relation TER Toulouse-Matabiau – Rodez via Albi.
- En septembre 2007, la locomotive électrique BB 7255, en livrée gris béton avec bandeau latéral orange, tracte de Marseille à Bordeaux un train Corail Téoz Nice-Ville – Toulouse-Matabiau – Bordeaux-Saint-Jean, composé de 14 voitures Corail Téoz (2 coupons). Ce train dessert la gare de Montauban-Ville-Bourbon.
- Le 20/09/2007, présentation d’une maquette grandeur nature d’une future rame de tramway Citadis 302 sur la place du Capitole à Toulouse.
- Le 12/10/2007, une locomotive électrique de la série BB 26000, en livrée d’origine, tracte le train Corail Téoz n° 3633 Paris-Austerlitz – Brive-la-Gaillarde – Toulouse-Matabiau – Cerbère, composé de 14 voitures Corail Téoz (2 coupons).
- En été 2007, fermeture de la ligne Toulouse – Auch pour travaux de modernisation.
- Le 13/12/2007, une des dernière circulation d’un autorail X 2800 sur la ligne Toulouse-Auch.
- Du 29/09/2008 au 24/10/2008, fermeture de la ligne Toulouse – Auch pour travaux de modernisation.
- Le 10/02/2008, la locomotive électrique BB 7258, en livrée multiservices, tracte le train CIC 4140 Hendaye/Hendaya – Toulouse-Matabiau, composé de 8 voitures Corail+ Intercités.
- Le 15/09/2008, une locomotive électrique BB 7200, en livrée Corail+, tracte de Toulouse à Lourdes un train de pèlerins italiens Ventimiglia/Vintimille – Lourdes composé de 12 voitures FS en livrée beige et turquoise.
- Le 17/09/2008, circulation du train de pèlerins n° 28202/3 Lourdes – Bratislava, composé d’une rame de voitures de la société Wagons Service Travel en livrée blanche et rouge.
- En mars 2009, livraison de la 1ère des 18 rames de tramway Citadis 302 du réseau de Toulouse.
- Le 07/12/2009, inauguration et mise en service du 6ème quai de la gare de Toulouse-Matabiau.
- Le 13/12/2009, mise en service de la halte ferroviaire de Gallieni-Cancéropole dans la banlieue de Toulouse sur la ligne d’Auch.
- En 2009, la gare de Toulouse-Matabiau a vu transité 9 millions de voyageurs/an.
- Le 31/05/2010, le Technicentre de Midi-Pyrénées (ex-dépôt de Toulouse) met en attente d’amortissement (AA) la locomotive électrique BB 8616, en livrée gris béton.
- Le 22/06/2010, la locomotive électrique BB 9328, en livrée gris béton et bandeau orange, tracte un train de pèlerins italiens Lourdes – Ventimiglia/Vintimille – Udine, composé de voitures FS en livrée beige et turquoise.
- Le 20/08/2010, la locomotive électrique BB 7410, en livrée « en voyage », tracte le train n° 14244 Bayonne – Toulouse- Matabiau, composé de 4 voitures Corail Intercités (1 A + 3 B).
- Le 25/08/2010, la locomotive électrique BB 7201, en livrée « en voyage », tracte le train IC 14261 Toulouse-Matabiau – Hendaye/Hendaya, composé de 6 voitures Corail Intercités.
- Le 25/08/2010, la locomotive électrique BB 9326, en livrée « en voyage », tracte le TER 872911 Toulouse-Matabiau – Pau, composé de 4 voitures Corail en livrée TER Midi-Pyrénées.
- Le 25/08/2010, la locomotive électrique BB 9328, en livrée gris béton, tracte le TER 872707 Toulouse-Matabiau – Pau, composé de 4 voitures Corail en livrée TER Midi-Pyrénées.
- Le 15/09/2010, la locomotive électrique BB 7296, en livrée gris béton, tracte de Toulouse à Lourdes un train de pèlerinage italien Prato – Ventimiglia/Vintimille – Lourdes, composé de 6 voitures FS en livrée beige et turquoise.
- Le 29/09/2010, la locomotive électrique BB 9325, en livrée multiservices, tracte le TER 872730 Pau – Toulouse-Matabiau, composé de 4 voitures Corail dont 3 en livrée TER Midi-Pyrénées et 1 en Corail Intercités, cette dernière étant placée en queue du train.
- Le 30/11/2010, mise en service prévue de la ligne E de tramway du réseau de Toulouse avec 10,8 km et 18 stations.
- Le 01/05/2011, la locomotive électrique BB 8608, en livrée gis béton et bandeau orange, tractant une rame RRR4 modernisée en livrée TER Midi-Pyrénées, assure le TER n° 872881 Toulouse-Matabiau – Luchon.
- Le 05/02/2011, une locomotive électrique tracte le train Corail Téoz n° 3631 Paris-Austerlitz – Cerbère via Toulouse-Matabiau.
- Le 23/03/2011, la locomotive électrique BB 7201, en livrée « en voyage », tracte le train CIC Bayonne – Toulouse-Matabiau, composé de voitures Corail Intercités.
- Du 02/05/2011 au 18/09/2011, fermeture complète de la section de ligne de Toulouse à Saint-Sulpice-Tarn pour la 1ère phase des travaux de modernisation de la ligne, dans le cadre du Plan rail de Midi-Pyrénées.
- Le 06/07/2011, circulation du train Corail Lunéa n° 4631 Hendaye/Hendaya – Nice-Ville, composé de diverses voitures Corail.
- Le 08/07/2011, la locomotive électrique BB 7258, en livrée multiservices, tracte de bout en bout le train Téoz n° 4665 Bordeaux-Saint-Jean – Marseille-Saint-Charles, composé de 14 voitures Corail en livrée Téoz (deux coupons de rame Téoz).
- Le 08/08/2011, la locomotive électrique BB 7214, en livrée gris béton, tracte un TER Toulouse-Matabiau – Pau, composé de 4 voitures Corail en livrée TER Midi-Pyrénées.
- Le 10/08/2011, la locomotive électrique BB 7229, en livrée « en voyage », tracte le train IC Toulouse-Matabiau – Hendaye, composé d’une rame de 6 voitures Corail dont la 1ère en livrée TER et les 5 autres en livrée Intercités.
- Le 15/08/2011, circulation du train de pèlerins n° 29671 Lourdes – Ventimiglia/Vintimille, composé d’une rame de 12 voitures FS en livrée beige et turquoise.
- Le 16/08/2011, la locomotive électrique BB 9309, en livrée gris béton, tracte le TER n° 872740 Pau – Toulouse-Matabiau, composé de 4 voitures Corail en livrée TER Midi-Pyrénées.
- Le 16/08/2011, la rame TGV-PSE n° 56, en livrée bleue et grise, assure le train de pèlerins 29687 Toulouse – Lourdes.
- Le 18/08/2011, la locomotive électrique BB 9303, en livrée « en voyage », tracte le train TER 872730 Pau – Toulouse-Matabiau, composé de 4 voitures en livrée TER Midi-Pyrénées.
- Le 19/08/2011, circulation du train de pèlerinage 29671 Reggio-de-Calabre (Italie) – Lourdes via Ventimiglia/Vintimille, Nice-Ville, Marseille-Saint-Charles, Narbonne et Toulouse-Matabiau, composé de 12 voitures des FS en livrée beige et turquoise.
- Le 01/10/2011, circulation du train de pèlerinage 29788 Lourdes – Reggio-de-Calabre (Italie) via Toulouse-Matabiau, Narbonne, Marseille-Saint-Charles, Nice-Ville et Ventimiglia/Vintimille, composé de 12 voitures des FS en livrée beige et turquoise.
- En novembre 2011, l’automoteur diesel bicaisses X 72588, en livrée TER Midi-Pyrénées, stationne à Toulouse.
- En décembre 2011, le train « La Palombe Bleue » Hendaye/Hendaya – Paris-Austerlitz voit sa périodicité réduite aux seuls week-ends et vacances scolaires (231 jours au lieu de 365) et son itinéraire modifié via Dax, Pau, Lourdes, Toulouse-Matabiau et Limoges-Bénédictins (au lieu de l’axe Bordeaux – Tours).
- Le 02/01/2012, la SNCF abandonne la dénomination Lunéa au profit de celle plus générale d’Intercités.
- Le 02/01/2012, la locomotive électrique BB 8614, en livrée multiservices, tracte le TER 3991 Toulouse-Matabiau – Luchon, composé de 3 voitures Bc Corail couchettes.
- En mars 2012, l’AGC B 81851, en livrée Midi-Pyrénées, assure un TER Castres – Toulouse-Matabiau.
- Du 02/05/2012 au 02/09/2012, fermeture complète de la section de ligne de Toulouse à Saint-Sulpice-Tarn pour la 2ème phase des travaux de modernisation de la ligne, dans le cadre du Plan rail de Midi-Pyrénées.
- Le 15/12/2012, les locomotives électriques BB 7268, en livrée gris béton, BB 9301, en livrée « multiservices » avec gris foncé, BB 26000 avec numéro exact non identifiable, en livrée gris béton, BB 7286, en livrée « en voyage », BB 8614, en livrée « multiservices » avec gris foncé, et BB 7200 avec numéro exact non identifiable, en livrée gris béton, stationnent sur le grill extérieur du Technicentre (dépôt) de Toulouse.
- Le 06/05/2013, circulation du train de pèlerins n° 29654 Lourdes – La Plaine – Wien/Vienne – Bratislava composé de 2 fourgons hongrois des MAV placés en tête, de 10 voitures de la société Wagons Service Travel en livrée blanche et rouge et avec une voiture restaurant autrichienne des ÖBB placée en 6ème position.
- Le 06/06/2013, une rame TGV-Atlantique (n° 357 ?) assure un train spécial Paris-Austerlitz (19h30) – Toulouse-Matabiau.
- Le 18/06/2013, la locomotive électrique BB 7265, en livrée gris béton, tracte de bout en bout le train IC Marseille-Saint-Charles – Bordeaux-Saint-Jean, composé d’une ancienne rame Corail Téoz.
- Le 30/06/2013, la rame TGV Duplex n° 603, en livrée Atlantique bleue et grise, assure un train de pèlerins Creil (10h12) – Lourdes (20h39) détourné depuis Bordeaux-Saint-Jean via Agen et Toulouse-Matabiau en raison d’inondations dans le Sud-Ouest.
- Du 02/09/2013 au 07/12/2013, fermeture complète de la section de ligne de Toulouse à Saint-Sulpice-Tarn pour la 3ème phase des travaux de modernisation (et mise en double voie partielle) de la ligne, dans le cadre du Plan rail de Midi-Pyrénées.
- Du 06/09/2013, l’autorail X 73734, en livrée Midi-Pyrénées, assure un TER Saint-Sulpice-Tarn – Toulouse-Matabiau.
- Le 10/11/2013, la locomotive électrique BB 26055, en livrée orange et gris béton, tracte le train 3630 Cerbère – Paris-Austerlitz via Narbonne, Toulouse-Matabiau, Montauban-Ville-Bourbon et Limoges-Bénédictins, composé d’une rame homogène de 12 voitures Corail Intercités.
- Le 13/11/2013, la locomotive diesel BB 1722 (type G 1206) louée par Régiorail Languedoc-Roussillon à Alpha Trains, en livrée bleue et blanche AT, stationne en gare de Toulouse –Matabiau en tête d’un train de fret.
- Le 13/12/2013, signature de la convention sur les Trains d’Equilibre du Territoire (TET) entre l’Etat français et la SNCF.
- Le 13/12/2013, dernier jour de circulation des trains Talgo de nuit « Elipsos » 477 et 474 « Joan Miró » Paris-Austerlitz (22h16) – Barcelona-França/Barcelone (1137 km) Les Aubrais-Orléans, Vierzon, Port-Bou, Figueras/Figuères et Gerona/Gérone (et retour) et « Francisco de Goya » Paris-Austerlitz – Madrid-Chamartin via Les Aubrais-Orléans, Blois, Poitiers, Vitoria-Gasteiz, Burgos, Valladolid (et retour).
- Le 13/12/2013, dernier jour de circulation du train de nuit 4630/4631« Autan » Hendaye/Hendaya (19h15) – Nice-Ville (08h35) via Bordeaux-Saint-Jean, Toulouse-Matabiau, Narbonne, Montpellier-Saint-Roch et Marseille-Saint-Charles.
- Le 13/12/2013, une UM2 de locomotives électrique BB 7305 et 22352, toutes deux en livrée gris béton, tracte de Bordeaux-Saint-Jean (21h21) à Marseille le dernier train de nuit 4630/4631« Autan » Hendaye (19h15) – Nice-Ville (08h35), composé d’une rame de 9 voitures Corail dont des voitures Corail BSI (à sièges inclinables), des voitures Corail couchettes en livrée d’origine et des voitures Corail couchettes en livrée Intercités de nuit.
- Le 15/12/2013, mise en service des TGV Euroduplex à deux niveaux sur Paris-Austerlitz – Barcelona-França/Barcelone.
- Le 15/12/2013, réouverture de la gare de Tanus (après 7 ans de fermeture) réaménagée avec un quai de 110 mères, sur la ligne Toulouse – Rodez, par la Région Midi-Pyrénées et la Commune de Taunus.
- Le 20/12/2013, mise en service de la prolongation de 4 km dite « ligne Garonne » de la ligne E de tramway du réseau de Toulouse entre les stations Arènes et Palais de Justice. La ligne T1 comporte désormais 24 stations pour un total de 14,3 km de ligne.
- Le 23/02/2014, une rame AVE 3100 de la RENFE assure une relation Barcelona/Barcelone – Toulouse-Matabiau.
- Le 01/07/2014, le Technicentre (dépôt) de Toulouse possède encore dans ses effectifs, mais en réparation différée (RD) les locomotives électriques BB 9301, en livrée Multiservices foncée et la plus ancienne locomotive de ligne de la SNCF (elle devrait être préservée), et BB 9319, en livrée gris béton, garée sur les voies extérieures.
- En mars 2014, mise en service de la 1ère des rames Regiolis du Technicentre (dépôt) de Toulouse.
- Du 19 au 20/04/2014, la locomotive électrique historique CC 6570, en livrée Arzens modernisée, tracte un train spécial Brive-La Gaillarde – Toulouse-Matabiau et retour.
- En 2014, mise en service du nouveau bâtiment pour l’entretien des rames Regiolis au Technicentre (dépôt) de Toulouse.
- En mai 2014, la locomotive électrique BB 7205, en livrée « En voyage », tracte le TER n° 871628 Toulouse-Matabiau – Brive-la-Gaillarde, composé de 4 voitures Corail, en livrée TER bleue et grise.
- Le 15/05/2014, une UM2 des locomotives diesel-électriques BB 67432, en livrée « En voyage » et d’une autre BB 67400, en livrée « Multiservices », tracte le train IC 3842 Toulouse-Matabiau – Nantes.
- Le 28/05/2014, l’autorail « Caravelle » X 4630 modernisé, en livrée TER Bourgogne, assure des essais en Région Midi-Pyrénées pour l’équipent de la nouvelle radio sol-train numérique (GSM-R) et stationne en gare de Toulouse-Matabiau.
- Le 28/07/2014, la locomotive diesel-électrique BB 75328 de la SNCF (ex-BB 75028 Fret, modifiée pour la traction des trains de voyageurs), en livrée gris-argent (dite « livrée fantôme »), stationne sur les voies extérieures du Technicentre (dépôt) de Toulouse. Elle fait partie d’un lot de locomotives pour assurer la traction des trains de nuits Paris-Austerlitz – Rodez/Albi entre Brive et Rodez ou Albi en remplacement des dernières locomotives diesel-électriques de la série BB 67400.
- Le 04/10/2014, une locomotive électrique de la série BB 26000 de la SNCF, en livrée gris béton et bandeau orange, tracte un train IC Paris-Austerlitz – Toulouse-Matabiau, composé d’une rame de voitures Corail en différentes livrées.
- Le 16/11/2014, dernier jour de circulation du train périodique nocturne Direct n° 3991 Paris-Austerlitz – Bagnères-de-Luchon. Ce train circulait dans le sens Paris-Luchon le vendredi et Luchon-Paris le dimanche, complété par un aller/retour le samedi de janvier à mars. Il circulait quotidiennement pendant les mois de juillet et août.
- Le 16/11/2014, dernière circulation du TER n° 872882 Bagnères-de-Luchon (17h31) – Montréjeau-Gourdan-Polignan, assuré par la rame de type ZGC 27618 en livrée TER grise et bleue, en présence en gare de Luchon des élus et d’une centaine de personnes souhaitant le maintien des trains.
- Le 16/11/2014, dernier jour de circulation du train périodique nocturne Direct n° 3990 Bagnères-de-Luchon (21h21) – Paris-Austerlitz, tractée par la locomotive électrique BB 7292, en livrée multiservices, avec 3 voitures.
- Le 17/11/2014, fermeture de la ligne ferroviaire à voie unique (avec rails à double champignons d’origine) de 35,6 km de Montréjeau (MTJ) à Bagnères-de-Luchon (LUC).
- En janvier 2015, la locomotive diesel-électrique BB 26020, en livrée gris béton et bandeau orange, tracte le train 3631 Paris-Austerlitz – Cerbère via Limoges-Bénédictins, Montauban-Ville-Bourbon, Toulouse-Matabiau et Narbonne, composé deux coupons de rame Corail Téoz, soit 14 voitures d’un poids total de 678 tonnes.
- Le 18/01/2015, la locomotive électrique BB 7294, en livrée gris-béton et bandeau orange, tracte le train de nuit Latour-de-Carol Paris-Austerlitz via Toulouse-Matabiau, composé au départ de Latour-de-Carol d’une rame de 4 voitures.
- Le 05/02/2015, une rame automotrice diesel XGC n° 76819/76820, en livrée TER Auvergne avec sérigraphie « Auvergne », assure le TER 871209 Clermont-Ferrand – Toulouse-Matabiau.
- Le 16/03/2015, au triage de Saint-Jory (près de Toulouse), la locomotive diesel Vossloh (type CC) E 4028 de VFLI, en livrée rouge et grise avec fleurs VFLI, tracte un train lourd de marchandises Condat-Le Lardin – Orgon, composé de wagons à bogies chargés de craie liquide.
- Le 11/04/2015, mise en service par TISSEO de la ligne de tramway E « Envol » desservant l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Aucune inauguration officielle n’a été faite.
- Le 17/04/2015, le wagon-grue Kirow KRC 1600 de l’entreprise Swietelsky était de passage à Toulouse.
- Le 06/05/2015, la locomotive électrique BB 26018 de la SNCF, en livrée carmillon, tracte le train IC 3631 Paris-Austerlitz – Toulouse-Matabiau – Cerbère, composé d’une rame homogène de voitures Corail en livrée Carmillon.
- Le 15/05/2015, la locomotive électrique BB 7281, en livrée gris béton et bandeau orange, tracte de Marseille à Bordeaux le train IC n° 4760 Nice-Ville – Bordeaux-Saint-Jean, composé d’une rame homogène de 14 voitures Téoz avec de deux coupons (2 x 7) de voitures Téoz.
- Le 30/05/2015, une double traction des autorails X 2819 et X 2914, en livrée bleue et blanche du l’Association des Passionnés des X 2800, assure un train spécial Toulouse – Rodez via le viaduc du Viaur.
- Le 01/01/2016, fusion des Régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées.
- Le 23/06/2016, réouverture de la ligne de 25 km entre Oloron – Sainte-Marie et Bedous, par la Région Aquitaine.
- Le 25/06/2016, circulation d’un train spécial tracté par la locomotive historique BB 66304 ex-SNCF, bariolée en noir et jaune, sur le trajet aller Toulouse-Matabiau (07h29), Castelnau-d’Estrefonds (7h50/07h52), Montauban-Ville-Bourbon (08h15/08h17), Castel-Sarazin (08h34/08h36), Moissac (08h45/08h47), Valence d’Agen (09h02/09h04), Agen (09h24/09h26), Tonneins (09h53/09h55), Marmande (10h10/10h12), Bègles (11h26/11h28) et Arcachon (12h23), avec au retour Arcachon (18h45), Bègles (19h44/19h46), Marmande (20h40/20h42), Tonneins (20h57/20h59), Agen (21h30/21h32), Valence d’Agen (23h19/23h21), Moissac (23h35/23h37), Castel-Sarazin (23h47/23h49), Montauban-Ville-Bourbon (00h05/00h07), Castelnau-d’Estrefonds (00h29/00h31) et Toulouse-Matabiau (00h55).
- Le 01/07/2016, inauguration officielle de la ligne entre Oloron – Sainte-Marie et Bedous, par la Région Aquitaine.
- Les 18 et 18/09/2016, à l’occasion des journées du patrimoine, le dépôt de Toulouse présente au public (avant la fermeture de l’ancien site) les locomotives électriques 2D2 5525, CC 6540 en livrée Arzens et la BB 348 en livrée gris béton, ainsi que les locomotives diesel-électriques BB 66170 et A1A-A1A 68081 en livrée bleue et blanche.
- Le 17/10/2016, la locomotive électrique BB 7282, en livrée gris béton et bandeau orange, tracte un train IC Bordeaux-Saint-Jean – Nice-Ville, composé d’une rame de 6 voitures Corail en livrée Intercités à l’exception de la voiture placée en 3ème position, en livrée Carmillon.
- Le 28/02/2017, inauguration de la LGV Océane (ex-TGV Sud-Europe-Atlantique) entre Tours et Bordeaux (340 km).
- Le 08/05/2017, mise en service d’une passerelle en gare de Saint-Jory.
- Le 11/05/2017, la locomotive électrique BB 7296, en livrée gris-béton et bandeau orange, tracte de Toulouse à Lourdes le train de pèlerinage (Pociag Pielgrzymov) n° 29323 Katowice – Lourdes via Frankfurt-am-Oder/Francfort-sur-Oder, Kehl, Strasbourg-Ville et Nîmes, composé de 14 voitures des PKP-Intercity (dont des voitures-lits comme la PL-PKPIC 52 51 70-70 039-3 WLAB-10ouz).
- Le 01/07/2017, inauguration de la LGV Océane (ex-Sud-Europe-Atlantique) de Paris-Montparnasse à Bordeaux-Saint-Jean.
- Le 02/07/2017, mise en service de la LGV Océane (ex-Sud-Europe-Atlantique) Paris-Montparnasse (8h52) – Bordeaux-Saint-Jean (10h56) en 2h04 avec 23 relations « Inoui ».
- En 2018, début des travaux pour la réouverture de la ligne de Montréjeau à Luchon, par la SNCF et la Région Occitanie.
- En décembre 2020, réouverture probable de la ligne de Montréjeau à Luchon, par la SNCF et la Région Occitanie.
- Entre 2020 et 2024, réouverture probable de la ligne de 32 km entre Bedous et Canfranc et réélectrification complète en 25 kV-50 Hz de la ligne Pau – Canfranc en 25 kV-50 Hz, par la Région Nouvelle Aquitaine.
 

 
 

 
ACTIVITES DE L'AEDTF / AEDTF ACTIVITIES / AKTIVITÄT FUR DIE AEDTF / ATTIVITA PER L'AEDTF / ACTIVIDAD DE AEDTF / AEDTF DZIALALNOSE :
- Depuis sa création en 1988, l’AEDTF milite pour l’ensemble des dessertes ferroviaires et plus particulièrement l’amélioration des dessertes ferroviaires internationales, nationales, interrégionales, régionales, transversales et transfrontalières.
- L’AEDTF souhaite une priorité sur les ouvrages ferroviaires (ponts et tunnels) permettant de franchir les obstacles naturels (fleuves et montagnes) et le développement des transports ferroviaires urbains tels que les Trams-trains / Regiotram, Tramways / Strassenbahn, RER / S-Bahn et métro / U-bahn.
- L’AEDTF s’implique activement en faveur du projet de modernisation de l’axe Paris - Orléans – Limoges – Toulouse (POLT), la réouverture de la ligne de Pau à Canfranc, mais aussi le projet du tunnel de base du Vignemale. Ces lignes sont complémentaires et non concurrentes, par ailleurs ces différents projets peuvent être financés par des moyens différents.