GARE de GENEVE - CORNAVIN (Geneva/Genf/Genivra) (CFF, SNCF, Léman Express)
 




 
SITUATION / SITUATION / LAGE / SITUAZIONE / SITUACION / USITUOWANY :

- Région de Suisse Romande, République & Canton de Genève, sur les rives du Lac Léman et sur le Rhône, en Suisse / Switzerland / Schweiz / Swizzera.
- Gare assez proche (15 minutes à pied) du Centre ville / City / Zentrum / Centro Città / Centro de la Ciudad / Centro Miasta / Centraal gemeende, et à 800 mètres des Rives du Lac Léman et du Rhône.
- Gare située au carrefour des lignes de Genève à Morges (Lausanne ou Yverdon), de Genève à Bellegarde-sur-Valserine (Bourg-en-Bresse, Lyon ou Grenoble).
- Navettes ferroviaires fréquentes (environ toutes les 15 minutes) avec la gare de « Genève-Aéroport » (desserte du palais des expositions de Genève «Palexpo»).
- La Ville de Genève avait 202.132 habitants / Inhabitants / Einwohnern / Abitanti / Habitantes / Mieszkaniec, intra muros en 2016 et son agglomération près de 550.000 habitants / Inhabitants / Einwohnern / Abitanti / Habitantes / Mieszkaniec, (Grand-Genève ou franco-valdo-genevois).
- Altitude de la gare / Sea level / Seehöhe / Altitudine / Altitud / Wysokosci : 436 mètres / m ü.M.
- La ville de Genève vous souhaite la bienvenue / The town of Geneva send welcome to you / Genfer Stadtische willkommen für Sie zu gehen / Benvenuti in della Città di Genivra / Ginebra bienvenido / Geneva zaprasza.
 

 
ACCES / ACCESS / ZUGANG / ACCESSO / ACCESO / DOSTEP :
Par transports collectifs / by publics transports / mit öffentliche Verkehrsmittel / per delli trasporti pubblici / por el transportes público / przez publicznej dworce :
- Trains CFF / Swiss Federal Railways / SBB Zügen / Treni FFS / Trenes SBB / Pociagi SBB-CFF : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Trains SNCF / French National Railways / Französische national Bahnen / Treni SNCF / Trenes SNCF / Pociagi SNCF : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- TGV / French High Speed Trains / Französische ICE / TGV Treni Alta velocità / TGV Trenes Alta Velocidad / Pociagi TGV : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- ICE / German High Speed Train / ICE Züge / ICE Germanese Alta velocità Treni / Trenes ICE / Pociagi ICE : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Trains IC-EC / IC-EC Trains / IC-EC Züge / Treni IC-EC / Trenes IC-EC / Pociagi IC-EC : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Trains privés / privates trains / Privät Züge / Treni privati / Trenes / Pociagi : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- Regio TER / Regio trains / Regio Züge / Treno Trasporto Regionale TTR / Regio tren / Pociagi regionalne, Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, ceux de la Région Rhône-Alpes.
- Regio CFF / Regio trains / Regio Züge / Treno Trasporto Regionale TTR / Regio tren / Pociagi regionalne : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak.
- RER / … / S-Bahn / … / … / … : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, pour Coppet, pour Lancy Pont Rouge, pour La Plaine (en CH) et Bellegarde-sur-Valserine (en FR).
- Métro / Tube / U-Bahn / Metropolitana / Metropolitan / Metro : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Tramways / Streetcars / Strassenbahn / Tramvie / Tranvia / Tramwaje : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, avec plusieurs lignes des TPG, voir «tramways».
- Trolleybus / Trolleys / Obus / Filobus / Trolles / Trollejbuz : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, avec plusieurs lignes des TPG, dont la ligne n° 10 pour l’Aéroport.
- Funiculaire / Funicular / Seilbahn / Funicolare / Funicular / Linowa : Non / No / Nein / No / No / Niè.
- Bateaux / Boats / Shiffen / Batelli / Barcos / Statek : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, sur le Lac Léman dont tour du lac et liaisons directs pour Nyon, Ivoire, Lausanne, Evian par la CGN (dont certains à vapeur les dimanches et fêtes, à 9h00, depuis l’embarcadère des Pâquis) et ceux des Mouettes Genevoises.
- Bus / Bus / Autobus / Autobus / Autobus / Autobus : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, avec plusieurs lignes des TPG + Noctibus (service nocturne).
- Cars, autocars / Corriera / Autokar : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, avec gare routière à 500 mètres, place Dorcière, accès par la rue du Mont Blanc.
- Taxis / Taxi / Taxi / Tassi / … / Taksowka : Oui / Yes / Ja / Si / Si / Tak, Tel 0800 801 802.

Par cycles / By cycles / Mit Rad / Per cicli / Por el ciclos / Przez kolarski :

- Parc à vélo de moyenne capacité derrière la gare.
- Location de vélo du Lu au Ve 8.30 – 18.45 et les Sa + Di+ F 9.00-13.00 et 14.00-18.30.

Par route / By road / Mit Strasse / Per la strada / Por el carretera / Przez droga :

Suivre / Follow / Folgen / Seguire / Seguir / Isc :
le fléchage routier «Gare CFF».
- Gare située au centre de Genève, avec parc à voitures (parking) courte et longue durée en sous sol.
 

 
HEURES D'OUVERTURE AU PUBLIC / WORKING HOURS / ARBEITZEIT / ORARIO DI LAVORO / HORAS DE APERTURA / GODZINY OTWARTE :
Billets délivrés aux guichets (sous réserve de modifications) / Tickets Office / Fahrkartenschalter / Biglietterie / Billete ventanilla / Kasa biletowa :
- Ouvert tous les jours, 7 jours sur 7 / open every day / Geöffnet von Jeden Tag, Von 7-7 / aperto touti i giorni / abierto todo los días / Czinne od tydzien :
- Ouvert de 6h00 à 20h45 / Opening 6.00 a.m. – 8h45 p.m. / Geöffnet 06.00 Uhr bis 20.45 Uhr / dalle 6.00 alle 20.45 / del 6.00 a 20.45 / od 06:00 do 20:45.
- Automates / Automates (self-service machines) / Automaten / Biglietterie automatiche / Autómatas / PLC.
- ATTENTION, pour la France, il existe en gare de Genève-Cornavin deux automates pour billets TER Rhône-Alpes utilisable avec uniquement avec des cartes bancaires, sans surtaxe de 10 francs suisses pour les billets internationaux (billets à destination des gares de la Région Auvergne-Rhône-Alpes uniquement).

Agence de Voyage (sous réserve de modifications) / Travel Agency / Reisebüro / Ufficio Viaggo / Officina Viage / Biuro podrozy :
- Ouvert du lundi au vendredi de 9.00 à 18h00 et le samedi de 9.00 à 12.30 et de 13.30 à 17.15 (fermé les dimanches et fêtes)
- Open to Mondays to Fridays 9.00 a.m. - 6.00 p.m. and Saturdays 9.00 a.m. – 0.30 p.m. and 1.30 p.m. – 5.15 p.m. (Sundays and Public Holidays are closed).
- Geöffnet von Mo. Bis Fr. 09.00 bis 18.00 und Sa. 09.00 bis 12.30 Uhr und 13.30 bis 17.15 Uhr (Sonn- und Ferientags geschlossen).
- Aperto lunedi - venerdi : dalle 9.00 alle 18.00 e sabato dalle 9.00 alle 12.30 e dalle 13.30 alle 17.15 (chiuso domeneca e giorni festivi generali).
- Abierto lunes – viernes : del 9.00 a 18.00 y sábado del 9.00 a 12.30 y del 13.30 a 17.15 (cerrado domingo y días de fiesta general).
- Czinne od ponniedzialku do piatku w godzinach od 08:30 do 18:30, sobota od 09:00 do 12:30 i od 13:30 do 17:15 (zamkniete w niedziele i swieta).

Change (sous réserve de modifications) / Exchange / Wechsel / Cambio / Troca / Kantor :

- Ouvert du lundi au vendredi de 7h00 à 20h00, le samedi de 7h00 à 19h00, les dimanches et fêtes de 9h00 à 13h30 et de 14h30 à 17h50.
- Open to Mondays to Fridays 7.00 a.m. – 8.00 p.m., Saturdays 7.00 a.m. – 7.00 p.m., Sundays and Public Holidays 7.00 a.m. – 1.30 p.m. and 2.30 a.m. – 5.50 p.m.
- Geöffnet von Mo. bis Fr. 07.00 bis 20.00 Uhr, Sa. 07.00 bis 19.00 Uhr, Sonn- und Ferientags 07.00 bis 13.30 Uhr und 14.30 bis 17.50 Uhr.
- Aperto lunedi - venerdi : dalle 7.00 alle 20.00, sabato dalle 7.00 alle 19.00, domeneca e giorni festivi generali dalle 7.00 alle 13.30 e dalle 14.30 alle 17.50.
- Abierto lunes - viernes : del 7.00 a 20.00, sábado del 7.00 a 19.00, domingo y días de fiesta general del 7.00 a 13.30 y del 14.30 a 17.50.
- Czinne od ponniedzialku do piatku w godzinach od 06:00 do 18:00, sobota od 07:00 do 19:00, niedziele i swieta od 07:00 do 13:30 i od 14:30 do 17:50.
 

 
CORRESPONDANCES / CONNECTION / ANSCHLUSS / COINCIDENZA / COMBINACION / PRZESIADKA :
* En direction de Genève-Aéroport.
* En direction de Lancy-Pont-Rouge (CEVA).
* En direction de Vernier, Meyrin, Zimeysa, Satigny, Russin, La Plaine, Pougny-Chancy, Bellegarde-sur-Valserine (RER).
* En direction de Genève-Sécheron, Chambésy, Les Tuileries, Genthod-Bellevue, Creux-de-Genthod, Versoix, Pont-Céard, Mies, Tannay, Coppet (RER).
- Correspondance en gare de Coppet pour Nyon, Gland, Rolle, Allaman, Etoy, Saint-Prex, Morges, Morges-Saint-Jean, Denges-Echallens, Renens-VD, Prilly-Malley, Lausanne (REV).
* En direction de Nyon, Morges, Lausanne, Vevey, Montreux, Aigle, Villeneuve (RE).
- Correspondance en gare de Nyon pour Saint-Cergue, La Cure (NStCM).
- Correspondance en gare de Morges pour Vufflens-le-Château, Apples, Bière (MBC).
* En direction de Nyon, Morges, Lausanne, Puidoux-Chexbres, Romont (RE).
* En direction de Bellegarde, Bourg-en-Bresse, Chessy-Marne-la-Vallée-TGV, Paris-Roissy-Charles-De-Gaulle-TGV, Lille-Europe (par TGV-Lyria, dès le 15/12/2015).
* En direction de Bellegarde, Bourg-en-Bresse, Paris-Gare-de-Lyon (par TGV-Lyria).
- Correspondance en gare de Bourg-en-Bresse pour Lons-le-Saunier, Besançon-Viotte, Montbéliard, Belfort.
- Correspondance en gare de Bourg-en-Bresse pour Oyonnax.
* En direction de Lyon-Part-Dieu, Avignon-TGV, Marseille-Saint-Charles, Toulon, Cannes, Nice-Ville/Nizza-Cità (par TGV Lyria).
* En direction de Lyon-Part-Dieu, Valence-TGV, Avignon-TGV, Montpellier-Saint-Roch (par TGV-Lyria).
- Correspondance en gare de Lyon-Part-Dieu pour Besançon-Franche-Comté-TGV, Belfort-Montbéliard-TGV, Mulhouse-Ville/Mülhausen-Stadt, Colmar/Kolmar, Strasbourg-Ville/Strassburg-Stadt.
- Correspondance en gare de Montpellier-Saint-Roch pour Béziers, Narbonne, Carcassonne, Toulouse-Matabiau, Montauban, Bordeaux-Saint-Jean.
- Correspondance en gare de Montpellier-Saint-Roch pour Béziers, Narbonne, Perpignan, Cerbère, Figueras/Figuères, Gerona/Gérone, Barcelona-Sants/Barcelone-S., Madrid-Chamartin.
* En direction de Lausanne/Losanna, Montreux, Sion, Visp/Viège, Brig/Brigue/Briga, Domodossola, Arona, Rho, Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand-Hbf.
- Correspondance en gare de Montreux pour Rocher-de-Naye (MOB).
- Correspondance en gare de Montreux pour Aigle, Villeneuve.
- Correspondance en gare de Sion pour Sierre/Siders/Sierra.
- Correspondance en gare de Domodossola pour Locarno (Centovalli – FART).
- Correspondance en gare de Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand-Hbf pour Brescia, Verona-Pota-Nuova/Vérone-Porte-Neuve, Vicenza/Vicence, Padova/Padoue, Venezia-Mestre/Venise-Mestre, Venezia-Santa-Lucia/Venise-Sainte-Lucie.
- Correspondance en gare de Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand-Hbf pour Bologna-Centrale/Bologne-Centrale, Firenze-SMN/Florence-SMN, Roma-Termini/Rome-Termini, Napoli-Centrale/Naples-Centrale/Neapel.
* En direction de Yverdon, Neuchâtel/Neuenburg (NE), Biel/Bienne, Delémont, Laufen/Laufon, Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS.
- Correspondance en gare d’Yverdon pour Payerne.
- Correspondance en gare d’Yverdon pour Sainte-Croix (Travys/YStC).
- Correspondance en gare de Neuchâtel/Neuenburg (NE) pour Le Locle, Morteau, Le Valdahon, Besançon-Viotte, Besançon-Franche-Comté-TGV.
- Correspondance en gare de Neuchâtel/Neuenburg (NE) pour Travers.
- Correspondance en gare de Delémont pour Glovelier, Porrentruy, Boncourt, Delle (jusqu’à Belfort et Belfort-Montbéliard-TGV à partir de la mi-décembre 2019).
- Correspondance en gare de Delémont pour Moutiers.
- Correspondance en gare de Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS pour Mulhouse-Ville/Mülhausen-Stadt, Colmar/Kolmar, Strasbourg-Ville/Strassburg-Stadt.
- Correspondance en gare de Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS pour Basel-Bad.Bf/Bâle-Bad/Basilea-Bad, Mülheim (Rhein), Freiburg-(Breisgau)-Hbf/Fribourg-(Brisgau)-Ple, Offenburg (changement de train), Kehl, Strasbourg-Ville/Strassburg-Stadt.
- Correspondance en gare de Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS pour Basel-Bad.Bf/Bâle-Bad/Basilea-Bad, Mülheim (Rhein), Freiburg-(Breisgau)-Hbf/Fribourg-(Brisgau)-Ple, Offenburg, Baden-Baden, Karlsruhe-Hbf/Carlsruhe-Ple, Mannheim-Hbf.
- Correspondance en gare de Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS pour Basel-Bad.Bf/Bâle-Bad/Basilea-Bad, Mülheim (Rhein) (changement de train), Neuenburg-(Rhein) /Neuchâtel-(Rhin), Mulhouse-Ville/Mülhausen-Stadt (via Chalampé).
* En direction de Nyon, Morges, Yverdon, Neuchâtel/Neuenburg (NE), Biel/Bienne, Olten, Zürich-HB, St.Gallen/Saint-Gall.
- Correspondance en gare de Biel/Bienne pour Delémont (changement de train/Kreuzung), Glovelier, Porrentruy, Boncourt, Delle (jusqu’à Belfort et Belfort-Montbéliard-TGV à partir de la mi-décembre 2019).
- Correspondance en gare de Biel/Bienne pour Delémont (changement de train/Kreuzung), Moutier.
* En direction de Lausanne/Losanna, Fribourg/Freiburg (FR), Bern/Berne/Berna, Zürich-HB, Zürich-Flughafen/Zurich-Aéroport/Zurich-Aeroporto, Winterthur/Winterthour, St.Gallen/Saint-Gall.
- Correspondance en gare de Lausanne/Losanna pour Vallorbe, Frasne, Andelot, Mouchard, Dôle-Ville, Auxonne, Dijon-Ville/Dijone-Città.
- Correspondance en gare de Lausanne/Losanna pour Pully-Nord, La Conversion, Puidoux-Chexbres, Palézieux (changement de train/Kreuzung), Lyss.
- Correspondance en gare de Lausanne/Losanna pour Flon (changement de train/Kreuzung), Echallens, Bercher (TL-LEB).
- Correspondance en gare de Fribourg/Freiburg (FR) pour Romont, Bulle (TPF).
- Correspondance en gare de Fribourg/Freiburg (FR) pour Payerne.
- Correspondance en gare de Fribourg/Freiburg (FR) pour Murten, Ins.
- Correspondance en gare de Bern/Berne/Berna pour Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS.
- Correspondance en gare de Bern/Berne/Berna pour Thun/Thoune, Spiez, Interlaken-West, Interlaken-Ost.
- Correspondance en gare de Bern/Berne/Berna pour Langnau, Luzern/Lucerne/Lucerna, Flüelen, Erstfeld, Bellinzona/Bellinzone, Lugano, Chiasso.
- Correspondance en gare de Zürich-HB pour Sargans, Buchs (SG), Bregenz, Lindau, Kempten, Buchloe, München-Hbf/Munich-Ple.
- Correspondance en gare de Zürich-HB pour Sargans, Buchs (SG), Bregenz, Landeck, Innsbruck-Hbf, Salzburg-Hbf/Salzbourg-Ple, Linz-Hbf, St.Pölten, Wien-West/Vienne-Ouest, Wien-Hbf/Vienne-Centrale, Budapesti/Budapest.
- Correspondance en gare de Zürich-HB pour Innsbruck-Hbf, Salzburg-Hbf/Salzbourg-Ple, Wien-West/Vienne/Ouest (par trains Railjet directs).
- Correspondance en gare de Zürich-HB pour Schaffhausen/Schaffhouse, Tübingen, Stuttgart-Hbf.
* En direction de Lausanne, Fribourg/Freiburg (FR), Bern/Berne, Sursee, Luzern/Lucerne/Lucerna.
- Correspondance en gare de Luzern/Lucerne/Lucerna pour Flüelen, Erstfeld, Bellinzona/Bellinzone, Lugano, Chiasso.
- Correspondance en gare de Luzern/Lucerne/Lucerna pour Stans, Engelberg (ZB).
- Correspondance en gare de Luzern/Lucerne/Lucerna pour Brünig-Hasliberg, Meiringen, Brienz, Interlaken-Ost.
* En direction de Lausanne/Losanna, Montreux, Sion, Visp/Viège, Brig/Brigue/Briga, Domodossola, Arona, Gallarate, Rho, Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand-Hbf, Brescia, Verona-Porta-Nuova/Vérone-Porte-Neuve, Vicenza/Vicence, Padova/Padoue, Venezia-Mestre/Venise-Mestre, Venezia-Santa-Lucia/Venise-SL.
- Correspondance en gare de Lausanne pour Pully-Nord, La Conversion, Puidoux-Chexbres, Palézieux.
- Correspondance en gare de Lausanne pour Pully, Lutry, Villette, Cully, Rivaz, Saint-Saphorin, Vevey, La-Tour-de-Peilz, Clarens, Montreux, Territet, Veytaux-Chillon, Villeneuve (REV-S3).
- Correspondance en gare de Lausanne pour Lutry, Rivaz, Saint-Saphorin, Vevey (changement de train/Kreuzung), Blonay, Les Pléiades.
- Correspondance en gare de Lausanne pour Pully-Nord, La Conversion, Puidoux-Chexbres (changement de train/Kreuzung), Vevey (changement de train/Kreuzung), Saint-Saphorin, Rivaz, Lutry, Lausanne (circuit circulaire par le train des vignes).
- Correspondance en gare de Montreux pour Chamby, Montbovon, Château d’Oex, Gstaad, Zweisimmen (changement de train/Kreuzung) Spiez, Interlaken-West/Entre-deux-Lacs-Ouest, Interlaken-Ost/Entre-deux-Lacs-Est.
- Correspondance en gare de Montreux pour Aigle, Bex, Saint-Maurice, Martigny (changement de train/Kreuzung), pour Orcières et Le Châble (TMR).
- Correspondance en gare de Montreux pour Aigle, Bex, Saint-Maurice, Martigny (changement de train/Kreuzung), pour Le Châtelard, Vallorcine, Chamonix-Mont-Blanc, Saint-Gervais-les-Bains-Le-Fayet (TMR).
- Correspondance en gare de Montreux pour Aigle, Bex, Saint-Maurice (changement de train/Kreuzung), Monthey-CFF, Le Bouveret, Saint-Gingolph.
- En direction de Lausanne, Montreux, Aigle, Sion, Visp/Viège, Brig/Brigue/Briga.
- Correspondance en gare de Montreux pour Chamby, Montbovon, Château d’Oex, Gstaad, Zweisimmen (changement de train/Kreuzung) Spiez, Interlaken-West/Entre-deux-Lacs-Ouest, Interlaken-Ost/Entre-deux-Lacs-Est.
- Correspondance en gare d’Aigle pour Leysin (TPC).
- Correspondance en gare d’Aigle pour Sépey, Diablerets (TPC).
- Correspondance en gare d’Aigle pour Ollon, Monthey, Chambéry (TPC).
- Correspondance en gare de Sion pour Sierre/Siders/Sierra.
- Correspondance en gare de Visp/Viège pour Zermatt (MGB).
- Correspondance en gare de Visp/Viège ou de Brig/Brigue/Briga pour Andermatt, Disentis, Chur/Coire (MGB + RhB).
- En direction de Bellegarde, Culoz, Virieu-le-Grand, Ambérieu, Meximieux, Lyon-Part-Dieu, Lyon-Perrache.
- Correspondance en gare d’Ambérieu pour Bourg-en-Bresse, Lons-le-Saunier, Besançon-Viotte, Belfort.
- Correspondance en gare de Lyon-Part-Dieu pour Besançon-Franche-Comté-TGV, Belfort-Montbéliard-TGV, Mulhouse-Ville/Mülhausen-Stadt, Colmar, Strasbourg-Ville/Strassburg-Stadt.
- Correspondance en gare de Lyon-Part-Dieu pour Moulins-sur-Allier, Saincaize, Bourges, Vierzon, Tours, Angers, Nantes.
- Correspondance en gare de Lyon-Part-Dieu pour Tarare, Roanne, Montbrison, Guéret, Limoges-Bénédictins, Périgueux, Bordeaux-Saint-Jean.
- Correspondance en gare de Lyon-Part-Dieu pour Tarare, Roanne, Clermont-Ferrand (changement de train), Thiers.
- Correspondance en gare de Lyon-Part-Dieu pour Givors, Saint-Chamond, Saint-Etienne-Châteaucreux, Firminy, Le Puy.
- Correspondance en gare de Lyon-Part-Dieu pour Vienne, Valence-Ville, Montélimar, Pierrelatte, Bollène, Orange, Avignon-Centre.
- Correspondance en gare de Lyon-Part-Dieu pour La Verpillère, Bourgoin, La-Tour-du-Pin, Voiron, Grenoble.
* En direction de Bellegarde, Aix-les-Bains, Chambéry, Grenoble-Universités-Gières, Grenoble.
- Correspondance en gare de Grenoble (ville) pour Voreppe, Moirans, Voiron, Rives.
- Correspondance en gare de Grenoble (ville) pour Vif, Monestier-de-Clermont, Clelles, Lus-la-Croix-Haute, Veynes, Gap.
* En direction de Bellegarde, Aix-les-Bains, Chambéry, Grenoble-Universités-Gières, Grenoble, Saint-Marcellin, Romans-Bourg-de-Péage, Valence-TGV, Valence-Ville.
- Correspondance en gare de Chambéry pour Montmélian, Saint-Jean-de-Maurienne, Modane, Bardonecchia/Bardonnèche, Oulx, Bussoleno, Torino/Turin.
- Correspondance en gare de Chambéry pour Montmélian, Albertville, Moutiers, Aime-La-Plagne, Landry, Bourg-Saint-Maurice.
- Correspondance en gare de Grenoble (ville) pour Monestier-de-Clermont, Clelles, Lus-la-Croix-Haute, Veynes, Gap, Embrun, Briançon.
- Correspondance en gare de Grenoble (ville) pour Monestier-de-Clermont, Clelles, Lus-la-Croix-Haute, Veynes (changement de train/Kreuzung), Laragne, Sisteron, Manosque, Aix-en-Provence, Marseille-Saint-Charles (par ligne touristique).
- Correspondance en gare de Valence-TGV pour Avignon-TGV, Marseille-Saint-Charles, Toulon, Cannes, Nice-Ville (par TGV).
- Correspondance en gare de Valence-TGV pour Nîmes, Montpellier-Saint-Roch, Figueras/Figuères, Gerona/Gérone, Barcelona-Sants/Barcelone-S. (par TGV).
- Correspondance en gare de Valence-Ville pour Montélimar, Pierrelatte, Bollène, Orange, Avignon-Centre.
* En direction de nombreuses autres destinations.
- Pour Annemasse – Evian-les-Bains, pour Annemasse – Annecy et pour Annemasse – Saint-Gervais – Chamonix, transfert par autobus directs TPG pour Annemasse (en France voisine) où sont assurées les correspondances. ATTENTION, secteur fortement perturbé par le chantier du CEVA jusqu’en décembre 2019.
 

 
 

 
PARTICULARITES / CHARACTERISTICS / BESONDERHEIT / PARTICOLARITA / PARTICULARIDAD / SZCZEGOLNY :
- Buffet + change + plusieurs commerces dans le hall, sous la place de la gare et à proximité de la gare ouverts 7 jours sur 7 de 7h à 22h, dont pharmacie.
- Office du Tourisme / Tourist Information / Tourismus Zentrum / Ufficio Turistico / Oficina de Turismo / Centrum informacji Turystycznej.
- Ville de Calvin et Haut lieu du protestantisme, Temple / Calviner Stadt, Templum.
- Cathédrale Saint-Pierre (culte protestant) / Cathedral / St. Petersdom / Duomo, cattedrale / Catedral / Katedra.
- Eglise Notre-Dame, Eglise Saint-Germain, Eglise catholique romaine / Churches / Mariakirche, St. Germankirche / Chiese / Iglesias / Kociol.
- Mosquée / Mosque / Moschee / moschea / mezquita / meczet.
- Synagogue / Synagogue / Synagoge / Sinagoga / Sinagoga / Syn.
- Hôtel de Ville / City Hall / Rathaus / Palazzo di Cità, Municipio / Ayuntamiento / Ratusz / Stadhuis.
- Palais des expositions et des congrès PALEXPO / Congress Hall and Exhibition Hall PALEXPO / PALEXPO Messe und Kongresshaus / Palazzio di Congrese / Palacio de Congresso / Palac w Kongress.
- Zone piétonne / Pedestrian zone / Fussgangerzone / Zona pedestriale / Zona Peatonal / Strefa pieszych.
- Jardin botanique et jardin anglais, horloge fleurie sur le quai Général Guisan / garden / Garten / Giardini / jardin, parque / park.
- Mausolée du duc de Brunswick, sur le quai Wilson.
- Fontaines / fountains / Brunnen / Fontane / Fuentes / Fontanna.
- Jet d'eau de 140 mètres de hauteur et sortant à 200 km/h de la tuyère située dans le lac Léman.
- Parc sur les rives du Lac Léman / garden on lake of Geneva / Garten am Genfersee / Lago di Genivra.
- Tour du lac et promenade en bateau / Boats on lake of Geneva / Schiffen am Genfersee / Battelli Lago di Genivra.
- Port de plaisance / Port / Hafen / Porto / Puerto / Port.
- Théâtre / Theatre / Theater / Teatro / teatro / teatr.
- Musée d’histoire des sciences, musée d’Art et d’histoire, musée d’histoire naturelle, musée de l’horlogerie, musée Ariana / Museum / Muzeum.
- Musée international de la Croix Rouge, Musée internationale de l’automobile / Internationales Rotkreuz Museum und Automuseum.
- Musée des Suisses à l’étranger, Musée militaire genevois / Museum / Genfermilitärmuseum / Musei / Museos / Muzeum.
- Palais des Nations (ONU), Bureau International du Travail (BIT), Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Centre International de la Croix Rouge (CICR).
- Université (HEG), Centre hospitalier / University, Hospital / Universität, Spital / Università / Universidad / Uniwersytet.
- Université / University / Universität / Università / Universidad / Uniwersytet.
- Auberge de Jeunesse / Youth hostel / Jugend Herberge / Ostello della gioventù / alberge de juventud / Schronisko mlodziezowe.
- Gastronomie : spécialités régionales / Specialities / Spezialitäten / Specialiti, piatti tipici della regione / platos típicos de la zona / Specjalnosci.
- Spécialités culinaires : « Avantines » de la firme Favarger (chocolats), Marmites genevoises (marmite en chocolat remplie de bonbons, emballés aux couleurs genevoises, accompagnés de petits pétards et de légumes en massepain) / Avantines (chocolates) / Avantines (Schokoladen).
 

 
ACTUALITES / NEWS / NEUHEIT INFORMATIONEN / NOVITA / NOTICIAS / WIADOMOCI :
- ATTENTION, en raison de travaux, une grande partie des trains est supprimée entre les gares de Genève (Cornavin) et de Genève-Aéroport jusqu’au 13/12/2014.
- ATTENTION, depuis le 11/12/2011, la gare de Genève-Eaux-Vives est fermée pour travaux du CEVA du 11/12/2011 à décembre 2019, la gare de Chêne-Bourg est fermée depuis le 31/03/2013, service de substitution par autocars entre la gare d’Annemasse et la gare de Genève-Cornavin.
- ATTENTION, pour la France, il existe en gare de Genève-Cornavin deux automates pour billets TER Rhône-Alpes utilisables uniquement avec des cartes bancaires, sans surtaxe de 10 francs suisses pour les billets internationaux (billets à destination des gares de la Région Rhône-Alpes uniquement).
- ATTENTION, les travaux d’énormes d’extension de la gare de Lausanne, par les CFF, vont générer de 2017 à 2025 d’importantes perturbations sur les dessertes ferroviaires et sur les déplacements piétonniers dans la gare. Se renseigner auprès des CFF qui effectuent un affichage dans la gare et sur leur site Internet.
- Nouvelles offres tarifaires et touristiques.
- L’AEDTF vous informe : Déplacez-vous en train! / The AEDTF say to you : use the train ! / Die AEDTF informiert : fährt Bahn !
 

 
ASTUCES, COMBINES ET AIDES POUR LES VOYAGEURS / ASTUTENESS, TRICKS AND AID TO PASSENGERS / VERSCHLAGENHEIT, KNIFFE, UND HILFE FUR DEN REISEND / ASTUZIA, COMBINI E SCALTREZZA PER DELLO VIAGGIO / ASTUCIA, COMBINA Y AYUDA POR EL VIAJEROS / PRZEBIEGLOSC, KOMBINACJA I POMOC DO PODROZNIK :
- Attention, surveillez vos bagages et effets personnels.
- ATTENTION, pour la France, il existe en gare de Genève-Cornavin un automate pour billets TER Rhône-Alpes utilisable avec uniquement avec des cartes bancaires, sans surtaxe de 10 francs suisses pour les billets internationaux (billets à destination des gares de la Région Rhône-Alpes uniquement).
- ATTENTION, en France (dont le quai « France » en gare de Cornavin) le compostage des billets est obligatoire avant la montée dans les trains (bornes de compostage de couleur « jaune » (si l’appareil est en panne s’adresser au contrôleur sous peine d’amende). Tous les trains TER et RER de la Région Rhône-Alpes desservant cette gare transportent les vélos, mais en nombre limité. Tous les trains TGV de la SNCF et les TER de la Région Rhône-Alpes sont uniquement en non fumeurs.
- ATTENTION, depuis le 11/12/2011, la gare de Genève-Eaux-Vives est fermée pour travaux du CEVA du 11/12/2011 à décembre 2019, la gare de Chêne-Bourg est fermée depuis le 31/03/2013, service de substitution par autocars entre la gare d’Annemasse et la gare de Genève-Cornavin.
- ATTENTION, les travaux d’énormes d’extension de la gare de Lausanne, par les CFF, vont générer de 2017 à 2025 d’importantes perturbations sur les dessertes ferroviaires et sur les déplacements piétonniers dans la gare. Se renseigner auprès des CFF qui effectuent un affichage dans la gare et sur leur site Internet.
- ATTENTION, pour la France (et la Région Rhône-Alpes en particulier) de nombreux trains partent uniquement de la gare française d’Annemasse à destination de la Haute Savoie avec la desserte des gares d’Annemasse, Thonon-les-Bains, Evian-les-Bains, Annecy, Rumilly, La-Roche-sur-Foron, Bonneville, Cluses, Sallanches, Saint-Gervais, etc…. Il est possible également de se rendre directement en taxi en gare d’Annemasse pour avoir les correspondances.
- Trains TGV Lyria directs pour Paris (via Bourg-en-Bresse et Mâcon-TGV), pour Marseille et pour Montpellier (via Lyon et Avignon-TGV).
- Pour vous rendre à l’aéroport de Genève-Cointrin, la plupart des grands trains continuent jusqu’à Genève-Aéroport ou en repartent. Pour une question de pris, prendre un billet aux distributeurs des TPG et non pas à ceux des CFF. Les billets TPG donnent accès durant une heure sur le réseau CFF du territoire genevois et aux bâteaux des Mouettes genevoises.
- Pour vous rendre en Italie, vous avez plusieurs possibilités. Si vous allez au Nord du pays l’itinéraire le plus direct est de passer via Genève où des trains relient directement (ou par changement à Visp/Viège) Genève à Milano/Milan/Mailand via Brig/Brigue et Domodossola (par le tunnel du Simplon). Si vous allez au Sud du pays l’itinéraire le plus direct est de passer via Chambéry et Modane (tunnel du Mont Cenis avec des trains directs de Lyon à Torino/Turin où vous aurez des correspondances pour le Sud de l’Italie. Il n’existe plus de trains de nuit tant au départ de Genève qu’au départ de Lyon ou de Chambéry.
- Pensez à comparer itinéraires, longueur de trajets et prix. Utilisez les abonnements annuels, mensuels ou hebdomadaires. N’oubliez pas la carte ½ tarif.
- Attention, les trains TGV, Thalys, Eurostar, Lyria et Téoz sont à réservation obligatoire et à supplément.
- Attention, les trains type Thalys ou Eurostar ne prennent pas en compte certaines réductions de la SNCF dont les abonnements fréquence.
- Les suppléments pour l’utilisation des trains ICE de la DB (En Allemagne) sont valables toute la journée quelque soit le nombre de trains ICE utilisés.
- Pour München/Munich, Wien/Vienne et Stuttgart prendre les trains IC des CFF de Genève-Cornavin jusqu’à Zürich-HB, puis trains directs de Zürich-HB à München-Hbf/Munich-Ple, de Zürich-HB à Wien-Hbf/Vienne-Ple et de Zürich-HB à Stuttgart-Hbf.
- Pensez à réserver vos places sur les trains grandes lignes, surtout en période d’été ou de pointes de sports d’hiver. La réservation est obligatoire sur les TGV, ICE, Thalys, Eurostar, Téoz et Lyria.
- Depuis la gare de centrale de Genève (dite gare de Cornavin) partent les trains SNCF pour et de les gares de Bellegarde, Lyon Part Dieu, Lyon Perrache, Grenoble-Universités-Gières (Campus universitaire de Grenoble), Grenoble (gare centrale avec centre ville), Valence-TGV (correspondances TGV), Valence-Ville (gare centrale avec centre ville) et les TGV.
- Attention, beaucoup de lignes à grande vitesse (parcourues par des TGV, ICE, AVE) sont bordées de murs antibruit de plus de 4 mètres de hauteurs qui empêchent toute visibilité des voyageurs effectuant du tourisme.
- Tout ne passe pas par les Lignes Nouvelles à Grande Vitesse (LNGV) / NeuBauStrecke (NBS) et les ICE, pensez à utiliser les nombreuses lignes transversales ou régionales, vous y ferrez de nombreuses et intéressantes découvertes touristiques.
- N’oubliez pas de visiter et d’utiliser les lignes touristiques ferroviaires régionales comme celles autour du lac Léman, avec le Nyon – Saint-Cergue au départ de Nyon, le Bière – Apple – Morges au départ de Morges, le Lausanne – Echallens – Bercher (TL-LEB) au départ de Lausanne, le Martigny – Orcières (TMR) et Martigny – Châtelard – Chamonix (TMR), ainsi que les différentes lignes du MOB à Vevey et Montreux, et des TPC à Aigle. Ces voyages peuvent tous se faire dans la journée au départ de Genève. De même, en France voisine, il existe des lignes régionales dignes d’intérêt comme celles de la ligne des Alpes entre Grenoble, Veynes et Marseille, ou celle de Nice-Breil-Coni. Il existe aussi le funiculaire de Saint-Hilaire-du-Touvet (entre Chambéry et Grenoble), le Chemin de fer de La Mure (au sud de Grenoble), le tramway du Mont Blanc (TMB à Saint-Gervais) ou le chemin de fer du Montenvers (à Chamonix) ou encore le chemin de fer du Vivarais (en Ardèche).
 

 
 

 
SECOURS, URGENCES / RESCUE, EMERGENCY / HILFE, NOTTRUF / AIUTO, EMERGENZA / SOCCORO, URGENTE / POMOC, NAGLOSC :
- Police, Gendarmerie / Police / Polizei, Gendarmerie / Polizia, Carabinieri / Policia, Guardia Civil / Policja, Zendarmeria : Tel : 112 et 117.
- Pompiers, Incendie / Firemen, Fire / Feuerwehr, Feuer / Pompiri, fuoco / Bomberos, fuego / Strazak, Pozar : Tel : 112 et 118.
- Médecin, Ambulance / Doctor, Ambulance / Artz, Krankenwagen / Medico, Ambulanza / Medico, Ambulancia / Lekarz, Ambulans : Tel 112 et 144.
- En France (Im Frankreich) : SOS Victimes, en cas d’agression, disparition, vol, viol, accident, déraillement, vous pouvez utilisez le téléphone par n° vert (Green number, Nr. Grün) gratuit (Free use for you / Gratis für Sie) pour les aides aux victimes, en composant le 08.842.846.37.
 

 
CURIOSITES FERROVIAIRES / RAILWAYS CURIOSITIES / SEHENWÜRDDIGKEITEN EISENBAHNEN / CURIOSITA FERROVIARIA / CURIOSIDADES FERROCARRILES / CIEKAWOSC KOLEJOWY :
- Matériels ferroviaires variés à traction électrique et thermique / electric’s and diesel’s engines / Electro- und Diesel Lokomotiven und Triebwagen / Locomotive Elettrice e Diesel.
- Circulation de trains internationaux / international trains / International Züge / Treni internazionali / Trenes internacionales / Pociagi.
- Trains Express Régionaux de type TER / regional trains / Regional Züge / Treno Trasporto Regionale (TTR) / Trenes regionales / Pociagi regionalne.
- Dépôt de locomotives / locomotives shed / Lokomotiven Bw / Deposito de locomotive.
- Lignes de tramways / Lines of tramcars / Strassenbahnlinien / Linee Tranviaria / Lineas de Tramvias / Tramwaje.
- Matériels ferroviaires variés appartenant à plusieurs compagnies ferroviaires suisses et françaises.
- Passage de locomotives électriques bi-fréquence ou polycourants des SBB/CFF/FFS et de la SNCF.
- Gare avec importantes installations ferroviaires dont certaines commutables en courant 25kV-16-2/3Hz et 25kV-50Hz.
- Gare d’échange CFF/SNCF/TPG.
- Train d’Extension et de Secours (TES).
- Centre d’entretien des RAmes à Caisses Inclinables (RACI).
 

 
HISTORIQUE / HISTORICAL / HISTORISCH / STORICO / HISTORICO / HISTORYCZNY :
- Le 07/05/1855, mise en service de la ligne ferroviaire entre Yverdon et Bussigny, par la compagnie de l’Ouest Suisse (OS).
- Le 01/07/1855, mise en service de la ligne ferroviaire entre Bussigny, Renens et Morges, par la compagnie de l’Ouest Suisse (OS).
- Le 05/05/1856, mise en service de la ligne ferroviaire entre Lausanne et Renens -VD, par la compagnie de l’Ouest Suisse (OS).
- Le 10/06/1856, mise en service de la ligne ferroviaire entre Villeneuve et Bex, par la compagnie de l’Ouest Suisse (OS).
- Le 23/06/1856, mise en service de la ligne ferroviaire de 75 km entre Lyon-Saint-Clair, Ambérieu et Bourg-en-Bresse, par la Compagnie du PLM.
- Le 07/05/1857, mise en service de la ligne ferroviaire de 65 km entre Ambérieu et Seyssel, par la Compagnie du PLM.
- En 1858, mise en service de la première gare PLM de Cornavin.
- Le 18/03/1858, mise en service de la ligne ferroviaire de 35 km entre Seyssel (France) et la frontière suisse (La Plaine), par la Compagnie du PLM.
- Le 14/04/1858, mise en service de la ligne ferroviaire entre Morges et Coppet, par la compagnie de l’Ouest Suisse (OS).
- Le 21/04/1858, mise en service de la ligne ferroviaire entre Coppet et Versoix, par la compagnie de l’Ouest Suisse (OS).
- Le 25/06/1858, mise en service de la ligne ferroviaire entre Versoix et Genève, par la compagnie du Genève Versoix (GV).
- Le 01/08/1858, mise en service de la ligne de Genève à Lausanne, longue de 64 km. Cette ligne supportait en 2002 sur une simple double voie limitée à 140 km/h un trafic de 235 circulations voyageurs /jour dans les deux sens auxquelles s’ajoutent quelques trains de marchandises entre les triages de Denges et de La Praille.
- Le 14/07/1859, mise en service de la ligne ferroviaire entre Martigny et Bouveret, par la compagnie LI.
- Le 10/05/1860, mise en service de la ligne ferroviaire entre Martigny et Sion, par la compagnie LI.
- Le 02/04/1861, mise en service de la ligne ferroviaire entre Lausanne/Losanna et Villeneuve, par la compagnie de l’Ouest Suisse (OS).
- Le 19/08/1862, mise en service du 1er tramway de Genève, par la compagnie TGCa.
- Le 04/09/1862, mise en service de la ligne ferroviaire entre Lausanne/Losanna et Balliswil, par la compagnie du Lausanne/Losanna – Fribourg/Freiburg (FR) – Bern/Berne/Berna (LFB).
- Le 15/010/1868, mise en service de la ligne ferroviaire entre Sion et Sierre/Siders/Sierra, par la compagnie LI.
- En 1873, agrandissement de la première gare PLM de Cornavin.
- Le 01/06/1886, mise en service de la ligne de 18 km d’Evian-les-Bains à Saint-Gingolph, par le PLM.
- Le 01/06/1886, mise en service de la ligne ferroviaire entre Bouveret et Saint-Gingolph, par la compagnie de Suisse Occidentale (SO).
- Le 27/07/1887, mise en service de la ligne ferroviaire entre Genève, Cours-de-Rive et Veyrier, par la compagnie de Genève à Veyrier (GV).
- Le 01/06/1888, mise en service de la ligne ferroviaire entre Genève-Eaux-Vives, Chêne-Bourg et Ambilly (Annemasse), par la compagnie du Genève - Annemasse (GA).
- Le 06/06/1888, mise en service de la ligne ferroviaire de 2 km d’Annemasse à Ambilly (vers Genève-Eaux-Vives), par le PLM.
- Le 01/06/1889, mise en service de la ligne de tramway à vapeur de la Société genevoise de chemin de fer à Voie Etroite (VE).
- En 1893, seconde extension de la première gare PLM de Cornavin et Exposition Nationale Suisse, inaugurées par le genevois Adrien LACHENAL, Président de la Confédération Helvétique et membre du Conseil d’Administration des CFF.
- En 1896, l’indicateur PLM indiquait plusieurs trains à vapeur Paris – Genève via Bellegarde. Un dépliant « Tarentaise » du PLM indiquait même un voyage circulaire Annecy – Ugine – Albertville – Montmélian – Gières-Uriage – Grenoble – Voiron – Saint André le Gaz – Lépin le lac – Chambéry – Aix les Bains – Grésy – Albens – Rumilly – Lovagny – Annecy, avec un billet valable 15 jours. Ce même dépliant indiquait que le PLM offrait une réduction du 01/05 au 15/10/1896 pour l’achat de billet aller-retour pour l’exposition nationale suisse qui avait lieu à Genève.
- Le 08/08/1900, constitution de la Société Genevoise des Tramways Electrique (CGTE).
- Le 01/01/1901, reprise de la Société genevoise de chemin de fer à Voie Etroite (VE) par la CGTE.
- Le 01/01/1902, création des Chemins de Fer Fédéraux suisses (CFF) / Schweizerische Bundesbahn (SBB) / Ferrovie Federali Svizzere (FFS).
- Le 01/05/1902, mise en service de la ligne ferroviaire entre Lausanne/Losanna et La Conversion, par la compagnie du Jura Simplon (JS).
- Le 01/05/1902, mise en service de la ligne ferroviaire entre Puidoux-Chexbres et Palézieux, par la compagnie du Jura Simplon (JS).
- Le 01/01/1903, intégration de la Compagnie du Jura-Simplon (JS) au sein des CFF.
- Le 01/10/1904, mise en service de la ligne ferroviaire entre La Conversion et Grandvaux, par les CFF.
- Le 01/10/1904, mise en service de la ligne ferroviaire entre Palézieux et Oron, par les CFF.
- Le 30/09/1905, mise en service de la ligne ferroviaire entre Grandvaux et Puidoux-Chexbres, par les CFF.
- En 1906, création de la Compagnie du Chemin de Fer du Bern Lötschberg Simplon (BLS).
- Le 01/05/1906, mise en service de la ligne ferroviaire entre Oron et Vauderens, par les CFF.
- Le 12/02/1909, incendie de la première gare PLM de Cornavin.
- Le 01/05/1911, mise en service de la double voie entre Vauderens et Siviriez, par les CFF.
- En 1914, Exposition Nationale Suisse à Bern/Berne/Berna.
- Le 15/10/1920, mise en service de la ligne ferroviaire entre Siviriez et Romont, par les CFF.
- Le 01/02/1925, mise en service de l’électrification entre Lausanne/Losanna, Renens et Yverdon, par les CFF.
- Le 25/12/1925, mise en service de l’électrification entre Renens et Genève/Genf/Genivra, par les CFF.
- Le 19/02/1926, mise en service de l’électrification entre Lausanne/Losanna et Palézieux, par les CFF.
- Le 28/03/1927, mise en service de l’électrification entre Palézieux et Romont, par les CFF.
- Le 01/04/1927, on note la circulation du train Rapide n° 653 Paris-GL (08h00) – Genève/Genf/Genivra (20h12), via Dijon-Ville (12h35/13h30), Bourg-en-Bresse (15h15/15h20) et Bellegarde (17h50/18h25).
- Le 01/04/1927, on note la circulation du train Express n° 665 Lyon-Perrache (07h10) – Genève/Genf/Genivra (13h05), via Lyon-Brotteaux (07h22/07h40), Lyon-Saint-Clair (07h47), Ambérieu (08h30/08h37), Culoz (09h47/10h03), et Bellegarde (10h45).
- Le 01/04/1927, on note la circulation du train Express 2641/42 Grenoble (06h55) – Genève/Genf/Genivra (13h05), via Pontcharra (07h34), Montmélian (07h44/07h47), Chambéry (08h02/08h50), Aix-les-Bains (09h07/09h25), Culoz (09h48) et donnant correspondance sur le train n° 665 à Culoz (10h03) et Bellegarde (10h45).
- Le 15/05/1927, mise en service de l’électrification entre Romont et Bern/Berne/Berna, par les CFF.
- Le 14/05/1928, mise en service de l’électrification entre Bern/Berne/Berna et Neuchâtel/Neuenburg (NE), par les CFF.
- En janvier 1929, publication du 1er numéro du « Bulletin du PLM », revue bimestrielle destinée au personnel.
- Le 25/06/1929, mise en service du hall principal de la nouvelle gare de Cornavin qui ne sera achevée complètement par la construction de l’aile Ouest en 1931.
- En 1931, achèvement de la construction de l’aile Ouest de la gare de Cornavin.
- Le 15/05/1934, mise en service de la double voie entre Fribourg/Freiburg (GR) et Bern/Berne/Berna (BE), par les CFF.
- Le 01/04/1936, reprise de la Compagnie de Genève à Veyrier (GV) par la CGTE.
- Le 01/08/1936, création par l’Etat français du billet annuel de congés payés offrant 30% de réduction.
- Le 02/10/1938, suppression du trafic des voyageurs sur la ligne ferroviaire entre Le Bouveret, Saint-Gingolph et Evian-les-Bains.
- En hiver 1938, on note la circulation du rapide nocturne SM/MS Genève/Genf/Genivra – Ventimiglia/Vintimille et de l’express de jour GM/MG Genève – Marseille-Saint-Charles.
- En 1939, Exposition Nationale Suisse au Landi à Zürich.
- En 1943, les CFF équipent de pantographe certaines de leurs locomotives à vapeur comme la 8522, afin de faire face à la pénurie de charbon.
- En 1944, arrivée en gare de Cornavin d’une locomotive à vapeur de la série (Reihe) 140 C du PLM pavoisée aux couleurs franco-suisse marquant la réouverture de la ligne PLM en provenance de Bellegarde sur Valserine après le conflit de la seconde guerre mondiale.
- Le 26/09/1949, mise en service de la double voie entre Matran et Fribourg/Freiburg (FR), par les CFF.
- Le 14/05/1950, mise en service de la double voie entre Romont et Villaz Saint-Pierre, par les CFF.
- Le 18/03/1951, mise en service de la double voie entre Villaz-Saint-Pierre et Chénens, par les CFF.
- Le 15/06/1953, la relation estivale Grenoble –Digne (Nice) par ligne des Alpes entre Grenoble et Veynes, est amorcée à Genève et est assurée par les autorails Decauville de la série (Reihe) X 2000 et X 2100 de la SNCF.
- Du 15/06/1953 au 30/09/1953, circulation de la relation estivale Genève/Genf/Genivra – Grenoble – Veynes – Digne (Nice) assurée par les autorails Decauville de la série (Reihe) X 2000 et X 2100 de la SNCF.
- Le 02/09/1953, l’autorail X 2103 (futur XABDP X 52103) assure une relation Digne – Veynes – Grenoble – Genève/Genf/Genivra par la ligne des Alpes.
- Le 14/12/1953, mise en service de la double voie entre Chénens et Cottens, par les CFF.
- Au printemps 1954, un autorail De Dietrich assure le TA 502 Genève/Genf/Genivra – Lausanne/Losanna – Vallorbe – Dijon-Ville via Frasne, Mouchard et Dôle-Ville.
- Du 18/06/1954 au 19/09/1954, la relation estivale Genève/Genf/Genivra – Grenoble – Digne (Nice) par ligne des Alpes entre Genève, Grenoble et Veynes, est assurée par les autorails Decauville de la série (Reihe) X 2400 du dépôt de Grenoble ou par des X 2000 et X 2100 (futurs X 52000 et X 52100) du dépôt de Grenoble.
- Le 30/06/1954, un autorail spécial RGP-2 de la série (Reihe) X 2700 + XR 7700 (en livrée verte et crème) du dépôt de Lyon-Vaise, va depuis Lyon pour la 1ère fois en Suisse, arrive à 16h45 à Genève-Cornavin d’où il repart à 17h45 avec une délégation des CFF.
- Le 01/07/1954, la relation directe MB/BM Lyon – Montluçon – Limoges-Bénédictins – Bordeaux-Saint-Jean (et retour), assuré par les autorails quadricaisses RGP-2 de la série (Reihe) X 2700 + XR 7700 (en livrée verte et crème) du dépôt de Lyon-Vaise, est amorcé à Genève, devient la relation GB/BG et couvre désormais 809 km (record de France pour un trajet réalisé par un autorail).
- Le 01/07/1954, la relation commerciale entre Dijon-Ville et Lausanne/Losanna via Vallorbe (et retour) est prolongée sur Genève/Genf/Genivra et est assurée par des autorails RGP-2 de la série (Reihe) X 2700 + XR 7700 (en livrée verte et crème) du dépôt de Lyon-Vaise au lieu de l’autorail De Dietrich.
- Du 18/06/1954 au 19/09/1954, la relation estivale Genève/Genf/Genivra – Grenoble – Digne (Nice) par ligne des Alpes entre Genève, Grenoble et Veynes, est assurée par les autorails Decauville de la série X 2400 du dépôt de Grenoble ou par autorails de la série (Reihe) X 2000 et X 2100 (futurs X 52000 et X 52100) du dépôt de Grenoble.
- Le 15/07/1954, la rame automotrice diesel type RGP2 de la série (Reihe) X 2700 + XR 7700 (en livrée verte et crème) bicaisses de la SNCF, en livrée verte et crème, assure le train « Le Genevois » Dijon-Ville – Genève/Genf/Genivra via Lausanne/Losanna.
- Le 28/07/1954, mise sous tension en 25 kV-50 Hz de l’électrification de la ligne de La-Roche-sur-Foron à Annemasse.
- Le 01/10/1955, création de la relation GC/CG « Le Catalan » Genève – Grenoble – Valence-Ville – Avignon-Centre – Port-Bou, assurée en autorails de type RGP-2 quadricaisses de la série (Reihe) X 2700 + XR 7700 (en livrée verte et crème).
- Le 02/10/1955, mise en service de la double voie entre Cottens et Rosé, par les CFF.
- Le 02/10/1955, mise en service intégrale de la double voie sur la ligne ferroviaire entre Lausanne et Fribourg, par les CFF.
- Le 14/10/1955, inauguration officielle de la relation GC/CG « Le Catalan » Genève – Grenoble – Valence-Ville – Avignon-Centre – Port-Bou, assurée en autorails de type RGP-2 quadricaisses de la série (Reihe) (en livrée verte et crème).
- Le 16/12/1955, mise sous tension en 1.500 V continu de l’électrification de la ligne de Culoz à Bellegarde-sur-Valserine.
- Le 27/04/1956, la locomotive à vapeur (type Mikado) 141 R 743 de la SNCF tracte un train de marchandises (Güterzug) de Genève-La Praille à Bellegarde via Satigny et La Plaine.
- Le 02/06/1956, suppression de la ligne entre Genève, Cours-de-Rive et Veyrier de l’ex-GV, par la CGTE.
- Le 03/06/1956, suppression de la 3ème classe, par la SNCF, la DB, les FS et les SBB/CFF/FFS.
- Le 20/09/1956, mise sous tension en 1.500 V continu de l’électrification de la ligne de Bellegarde-sur-Valserine à Genève.
- Le 27/09/1956, inauguration de l’électrification de la ligne de Bellegarde-sur-Valserine à Genève avec une rame tractée par la locomotive électrique CC 7121 de la SNCF.
- Le 02/06/1957, création des premiers trains luxueux et rapides européens de type Trans Europ Express (TEE).
- Le 01/06/1958, création du train international de type Trans Europ Express (TEE) « Lemano » sur Genève/Genf/Genivra – Lausanne/Losanna – Brig/Brigue/Briga – Domodossola – Milano-Centrale/Milan/Mailand (370,7 km). Cette relation était assurée par une rame automotrice double diesel Breda de la série (Reihe) Aln 442-448 (dite « Camion »), en livrée rouge et crème des FS.
- Le 31/05/1959, le train GC/CG « Le Catalan » assurant la liaison Genève – Cerbère via Chambéry et Grenoble (864,7 km) assuré avec un couplage de RGP-2 + RGP-1 (en livrée verte et crème) de la SNCF.
- Le 31/05/1959, les autorails panoramiques X 4205 et X 4206 assurent pour la première fois la relation « Alpazur » Genève – Grenoble – Digne (et retour).
- Le 29/05/1960, le train GC/CG « Le Catalan » assurant la liaison Genève – Cerbère via Chambéry et Grenoble (864,7 km) assuré uniquement par des RGP-1 (en livrée verte et crème) de la SNCF, le couplage avec les RGP-2 de moindre puissance posant des problèmes de traction.
- En 1961, la locomotive électrique Ae 4/7 n° 10908, en livrée verte, tracte un train Brig/Brigue/Briga – Genève/Genf/Genivra.
- Le 01/01/1962, renumérotation du parc moteur de la SNCF.
- En 1962, livraison de véhicules neufs avec 12 trolleybus EH 100 S Berliet - Sécheron et 15 autobus PH 100 Berliet, à la CGTE.
- En août 1962, la SNCF loua aux CFF la locomotive à vapeur à charbon 141 R 399 du dépôt de Grenoble, pour des essais en charge d’un pont entre Oerlikon et Wallisellen le 27/08/1962. L’acheminement de Grenoble à Zürich s’effectua via Genève où elle fut tractée par la locomotive électrique Ae 3/6 II n° 10407 des CFF jusqu’à Zürich.
- Le 26/05/1963, création du train « Hispania Express » Köbenhavn/Copenhague – Port-Bou, via Lubeck, Hamburg-Hbf/Hambourg-Ple, Hannover-Hbf/Hanovre-Ple, Frankfurt-(Main)-Hbf/Francfort-(Main)-Ple, Mannheim-Hbf, Freiburg-(Breisgau)-Hbf/Fribourg-(Brisgau)-Ple, Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS, Biel/Bienne, Lausanne/Losanna, Genève/Genf/Genivra, Bellegarde, Lyon-Brotteaux, Valence-Ville, Avignon-Centre, Nîmes, Montpellier-Saint-Roch, Béziers, Narbonne et Perpignan. Ce train était tracté sur le parcours français par une locomotive électrique CC 7100 de Genève à Avignon, une locomotive à vapeur 241 P d’Avignon à Narbonne et une locomotive 141 R de Narbonne à Port-Bou.
- Le 17/03/1964, mise en service de la 3ème voie entre Lausanne/Losanna et Renens, par les CFF.
- Du 30/04 au 25/10/1964, a eu lieu à Lausanne/Losanna, l’Exposition Nationale Suisse. Durant toute la durée de cette exposition une gare provisoire spécifique avait été créée à Lausanne/Losanna (Lausanne Expo 64, entre Renens et Lausanne au point kilométrique 1,823) avec dessertes directes pour toute la Suisse, dont Genève/Genf/Genivra.
- Le 31/05/1964, mise en service du train rapide de 1ère classe avec supplément GM « le Rhodanien » Genève/Genf/Genivra (17h26) – Marseille-Saint-Charles (22h45) via Bellegarde (17h53), Culoz (18h18), Aix-les-Bains (18h37), Chambéry (18h49), Grenoble (19h30), Romans – Bourg-de-Péage (20h19), Valence-Ville (20h34) et Avignon-Centre (21h37), avec en sens inverse le rapide de 1ère classe avec supplément MG « le Rhodanien » Marseille-Saint-Charles (08h00) – Genève (13h15) via Avignon-Centre (09h05), Valence-Ville (10h09), Romans – Bourg-de-Péage (10h22), Grenoble (11h12),Chambéry (11h52), Aix-les-Bains (12h04), Culoz (12h25) et Bellegarde (12h47), assuré par des rames automotrices diesel-électriques ex-TEE de type RGP 1 de la série (Reihe) C 2700 + XR 2700, rouge et crème, en bi, tri, quadri, pentacaisses (parfois 6 en période de pointe).
- Le 15/09/1964, l’autorail panoramique X 4210 + remorque XR 7921, tous deux en livrée rouge et crème, assure la relation Alpazur Genève – Grenoble – Digne et quitte Genève/Genf/Genivra alors que la locomotive électrique Ae 3/6 I n° 10687 stationne sur la voie en bout de quai.
- Le 18/11/1964, circulation d’une rame type RGP-1 rouge ex-TEE assurant le train Genève – Marseille-Saint-Charles baptisé le « Rhodanien » et d’une rame type RGP-1 verte assurant le train Genève/Genf/Genivra – Port-Bou, baptisé le « Catalan ».
- En 1965, livraison de 20 trolleybus articulés (les 1ers trolleybus articulés de Genève) type 4GTP de Berna-SWS-SAAS n° 601 à 621, à la CGTE.
- Le 30/05/1965, création du train TEE « Rheingold » entre Genève/Genf/Genivra et Amsterdam-CS (1038 km) via Lausanne/Losanna, Bern/Berne/Berna, Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS, Basel-Bad.Bf/Bâle-Bad./Basilea-Bad, Freiburg-(Breisgau)-Hbf/Fribourg-(Brisgau)-Ple, Karlsruhe-Hbf/Carlsruhe-Ple, Mannheim-Hbf, Mainz-Hbf/Mayence-Ple, Koblenz-Hbf/Coblence-Ple, Bonn-Hbf, Köln-Hbf/Cologne-Ple, Düsseldorf-Hbf, Duisburg-Hbf, Arnhem, Utrecht et Amsterdam-CS. Ce train comportait des voitures directes pour Hoek van Holland. La relation « Rheingold » était assurée par deux jeux de rames remorquées de voitures ex-« Rheinpfeil » de 1962 (en livrée d’origine bleue et crème et avec voiture panoramique AD4üm-62 + WRm 131) de la DB dont la traction est assurée par des locomotives de la série (Reihe) Re 4/4 I (en livrée verte et logo TEE sur les faces frontales) des CFF, relayées par des locomotives électriques de la série (Reihe) E 10 (en livrée bleue et crème) de la DB et à nouveau relayées par des locomotives électriques de la série (Reihe) BB 1100 (en livrée bleue cobalt) des NS.
- Le 02/07/1965, une locomotive électrique de la série (Reihe) Re 4/4 I des CFF, en livrée verte et logo TEE sur les faces frontales, tracte de Genève/Genf/Genivra à Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS le TEE « Rheingold » bitranches Genève/Genf/Genivra – Amsterdam CS / Hoek van Holland, composé d’une rame ex-« Rheinpfeil » avec 4 voitures DB de 1962, en livrée d’origine bleue et crème.
- En été 1966, la locomotive électrique BB 25514 de la SNCF, en livrée verte d’origine, tracte de Genève à Culoz les deux voitures directes Genève/Genf/Genivra – Paris-GL/Parigi-GL, dont une B10 (ex-C10) type DEV-1946 avec jupe longue, ancien marquage SNCF et bogies Y 16, et une A9 UIC de la SNCF avec bogies Y26, toutes deux en livrée verte, qui seront rattachées à Culoz au train Chambéry – Paris-GL.
- En mai 1967, on note la circulation de l’Express tritranches n° 633 Paris-GL – Chambéry/Genève/Saint-Gervais-les-Bains, composé, entre autres, d’une voiture B4D Sud-Est modernisée, de deux voitures B11 Bacalan, une A8 OCEM à rivets apparents, etc.
- Le 28/05/1967, création du rapide 37/38 « Le Genevois » reliant Paris-GL/Parigi-GL à Genève/Genf/Genivra via Vallorbe et Lausanne (et retour), assuré en RGP-1 ex-TEE bicaisses de la SNCF, avec voiture restaurant. Ce train reprend la desserte existante au départ de Dijon-Ville pour Lausanne/Losanna et Genève/Genf/Genivra.
- Le 29/06/1967, le train rapide le « Rhodanien », en RGP-1 rouge ex-TEE, quitte Genève/Genf/Genivra pour Bellegarde, Culoz, Aix-les-Bains, Chambéry, Grenoble, Valence-Ville, Avignon-Centre et Marseille-Saint-Charles.
- En juillet 1967, une rame automotrice diesel quadricaisses RGP2 (deux motrices encadrant deux remorques XR), en livrée verte et crème, assure la relation de 1ère classe GO « Genève – Océan » Genève/Genf/Genivra – Nantes via Lyon-Perrache et Saincaize.
- Le 14/12/1967, la gare de Genève-Cornavin recevait le « Canteuropa Express », train composé de voitures CIWL (dont des voitures-lits et voitures-restaurants) venant de Paris (11 et 12/12), Lyon (le 13/12). Ce train parcoure l’Europe pendant 20 jours avec une troupe d’artistes dont les chanteurs Gigliola Cinquetti, Rita Pavone et Boby Solo. Ce train parti d‘Italie, est passé par l’Autriche, la Tchécoslovaquie, l’Allemagne, la Suisse, la France, la Belgique, la Hollande, le Danemark. Après avoir quitté Genève, ce train continua sa route vers Grenoble (le 16/12), Toulon (le 17/12) et Nice (le 18/12) pour retourner en Italie.
- Du 06 au 18/02/1968, Xe Jeux Olympiques d’hiver de Grenoble, inaugurés par le Général Charles de Gaulle (Président de la République Française). Durant cette période, plusieurs trains spéciaux avaient pour origine Genève/Genf/Genivra (et retour) pour desservir la gare provisoire de « Grenoble-Olympique ».
- Le 20/08/1968, la locomotive électrique CC 7154, en livrée bicolore d’origine, tracte la tranche Genève du Rapide PA (Pyrénées-Alpes) Hendaye/Cerbère – Genève/Saint-Gervais et achemine depuis Bellegarde un wagon à marchandises Gs3.11 placé en tête de la rame à voyageurs.
- Le 31/05/1969, dernier jour de circulation de la ligne n° 1A des tramways de la CGTE en gare de Genève-Eaux-Vives.
- Le 31/05/1969, dernier jour de circulation du rapide 38/38 « Le Genevois » reliant Paris-GL/Parigi-GL à Genève/Genf/Genivra via Vallorbe et Lausanne/Losanna (et retour), assuré en RGP-1 ex-TEE bicaisses de la SNCF, avec voiture-restaurant.
- Le 31/05/1969, dernier jour de circulation du train GC/CG le « Catalan » assurant la liaison Genève/Genf/Genivra – Cerbère via Chambéry et Grenoble (864,7 km) assuré avec des RGP rouge de 1ère classe de la SNCF. La composition de ce train variant de 4, 5, 6, 7 et 8 caisses.
- Le 31/05/1969, le « Catalan - Talgo » dans le sens Barcelona-França/Barcelone – Genève/Genf/Genivra via Grenoble était tracté par la locomotive diesel-hydraulique espagnole 3001T « Virgen de Lourdes » de la RENFE, en livrée inox à bande rouge pour prendre son nouveau service au départ de Genève le lendemain.
- Le 01/06/1969, création du train international de type Trans Europ Express (TEE) avec du matériel moteur et tracté espagnol de type « Talgo » à écartement variable des essieux, baptisé TEE 70/71 « Catalan-Talgo » Genève/Genf/Genivra (10h40) – Barcelona-França/Barcelone (20h30) via Grenoble (12h51), et retour TEE 72/73 « Catalan-Talgo » Barcelona-França/Barcelone (09h45) – Genève/Genf/Genivra (19h38) via Grenoble (17h28), avec des locomotives diesel-hydrauliques Krauss-Maffei (type BB) de la série (Reihe) T 3001 à T 3005 de la RENFE et rames tractée de type Talgo III. E, en livrée Inox avec bande latérale rouge de la RENFE.
- Le 01/06/1969, on note la circulation du train TEE 70/71 « Catalan-Talgo » Genève/Genf/Genivra (10h40) – Barcelona-França/Barcelone (20h30) via Bellegarde (11h08), Culoz (11h32), Aix-les-Bains (11h54), Chambéry (12h08/12h09), Grenoble (12h51), Valence-Ville (13h59), Avignon-Centre (15h01/15h03), Nîmes (15h31), Montpellier-Saint-Roch (15h59), Béziers (16h42), Narbonne (16h54/16h58), Perpignan (17h32), Cerbère (18h01), Port-Bou (18h23) et Gerona/Gérone (19h13, avec en sens inverse le TEE 72/73 « Catalan-Talgo » Barcelona-França/Barcelone (09h45) – Genève/Genf/Genivra (19h38) via Gerona/Gérone (11h02), Port-Bou (11h52), Cerbère (12h14), Perpignan (12h42), Narbonne (13h16), Béziers (13h33), Montpellier-Saint-Roch (14h14), Nîmes (14h45), Avignon-Centre (15h14/15h16), Valence-Ville (16h21), Grenoble (17h28), Chambéry (18h08/18h09), Aix-les-Bains (18h22), Culoz (18h45) et Bellegarde (19h09).
- 01/06/1969, le train « Hispania Express » Köbenhavn/Copenhague – Port-Bou est limité au parcours Hamburg/Hambourg – Port-Bou, via Hannover-Hbf/Hanovre-Ple, Frankfurt-(Main)-Hbf/Francfort-(Main)-Ple, Mannheim-Hbf, Freiburg-(Breisgau)-Hbf/Fribourg-(Brisgau)-Ple, Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS, Biel/Bienne, Lausanne/Losanna, Genève/Genf/Genivra, Bellegarde, Lyon-Brotteaux, Valence-Ville, Avignon-Centre, Nîmes, Montpellier-Saint-Roch, Béziers, Narbonne et Perpignan.
- Le 29/10/1969, la locomotive diesel-hydraulique 3005 T de la RENFE tracte de bout en bout le train TEE« Catalan-Talgo » Genève/Genf/Genivra et Barcelona/Barcelone via Chambéry et Grenoble (857 km), composé d’une rame articulée Talgo III espagnole de la RENFE.
- En octobre 1969, la locomotive diesel-hydraulique 3001 T « Virgen de Lourdes » de la RENFE tracte de bout en bout le TEE« Catalan-Talgo » Genève/Genf/Genivra et Barcelona-França/Barcelone via Grenoble, composé d’une rame articulée Talgo III espagnole de la RENFE.
- En 26/09/1970, pour célébrer avec faste son cinquantenaire de la Société d’appareillages électriques « Merlin-Gerin » de Grenoble, l’amicale des anciens de l’établissement a emmené 2.800 personnes (dîtes les « Mergers ») à un grand banquet sur les bords du lac Léman à Lausanne. A cet effet, elle a affrété 3 trains spéciaux composés de 13 voitures B9 pour chacun des trains A et B et 12 voitures B10 pour le train C, au départ de Grenoble (train A à 7h14, train B à 7h27 et train C à 7h50) et une UM 2 d’autorails bicaisses (type EAD) de la série (Reihe) X 4500 (avec l’XR 8333 en tête) au départ de Saint-Vallier-sur-Rhône pour acheminer ses membres à Lausanne (arrivée à 10h39). Les rames remorquées ont été tractées par des locomotives diesel-électriques de type A1A-A1A 68000 de la SNCF (la 68047 pour le train A, la 68073 pour le train B et la 68023 pour le train C) du dépôt de Chambéry puis par des locomotives électriques CC 7100 de Culoz (rebroussement) à Genève, puis à partir de Genève par l’automotrice électrique RBe 4/4 n° 1422 pour le train A et des locomotives électriques Re 4/4 II pour les trains B et C (avec arrivée à Lausanne, train A à 11h01, train B à 11h30 et train C à 11h50). Les rames C et D furent garée à Lausanne, la rame A à Saint-Maurice et la rame B à Villeneuve. Les deux autorails circulèrent en UM par leurs propres moyens jusqu’à Lausanne (où ils furent garés sur les voies extérieurs du dépôt, de même pour le retour en terre dauphinoise. Au retour, les départs se firent à Lausanne pour les trains A, B, C et D respectivement à 19h20, 19h37, 19h55 et 20h10. Les arrivées à Grenoble pour les trains A, B et C se firent respectivement à 23h 17, 23h32 et 23h47, et à Saint-Vallier-sur-Rhône aux 1ères heures du lendemain matin.
- Le 17/12/1970, dernière circulation de la relation directe GB/BG Genève/Genf/Genivra – Lyon-Brotteaux – Montluçon – Limoges-Bénédictins – Bordeaux-Saint-Jean (et retour), assuré par les autorails quadricaisses RGP-2 de la série (Reihe) X 2700 + XR 7700 (en livrée verte et crème) du dépôt de Lyon-Vaise.
- Le 17/12/1970, suite à de trop nombreuses pannes, dernier jour de circulation des locomotives diesel-hydrauliques Krauss-Maffei (type BB) de la série (Reihe) T 3001 à T 3005 de la RENFE, en livrée rouge et Inox, pour la traction de Genève à Cerbère du TEE 70/71 (et 72/73 au retour) « Catalan-Talgo » Genève/Genf/Genivra – Barcelona-França/Barcelone via Chambéry, Grenoble, Valence-Ville, Avignon-Centre, Nîmes, Montpellier-Saint-Roch, Narbonne, Cerbère et Figueras/Figuères.
- Le 18/12/1970, 1er jour de circulation des locomotives diesel-électriques de la série (Reihe) BB 67400 de la SNCF, du dépôt de Nîmes, en livrée bleue et blanche et dotées de tampons hydrauliques spéciaux, pour la traction de Genève à Cerbère du TEE 70/71 (et 72/73 au retour) « Catalan-Talgo » Genève/Genf/Genivra – Barcelona-França/Barcelone via Chambéry, Grenoble, Valence-Ville, Avignon-Centre, Nîmes, Montpellier-Saint-Roch, Narbonne, Cerbère et Figueras/Figuères.
- Du 27/02/1971 au 03/03/1971, des autorails (type EAD) de la série (Reihe) X 4500, en livrée rouge et crème à toit rouge de la SNCF, assurent deux liaisons quotidienne Genève/Genf/Genivra – Grenoble-Alpexpo (et retour) à l’occasion du 14ème Salon International des Sports d’Hiver de Grenoble (SIG 71).
- Le 03/03/1971, une locomotive électrique de la série (Reihe) Re 4/4 I, en livrée verte et sigle TEE, tracte de Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS à Genève/Genf/Genivra, le TEE « Rheingold » Hoek Van Holland – Genève/Genf/Genivra, composé de 4 voitures DB, en livrée TEE rouge et crème.
- En mars 1971, la locomotive diesel (SLM) Bm 4/4 n° 18417 des CFF, en livrée brun-rouge, tracte un train omnibus Genève – La Plaine.
- Le 04/05/1971, passage à Genève de 3 trains spéciaux des CFF désignés par les couleurs rouge, violet et blanc partis respectivement de Sierre/Siders/Sierra, Sion et Genève/Genf/Genivra et transportant des pèlerins suisses à Lourdes, via Grenoble, Valence-Ville, Avignon-Centre, Montpellier-Saint-Roch et Toulouse-Matabiau.
- Le 10/05/1971, passage à Genève de 3 trains spéciaux des CFF désignés par les couleurs rouge, violet et blanc à destination respectivement de Sierre/Siders/Sierra, Sion et Genève/Genf/Genivra et transportant des pèlerins suisses revenant Lourdes via Toulouse-Matabiau, Montpellier-Saint-Roch, Avignon-Centre, Valence-Ville et Grenoble.
- Le 22/05/1971, dernière circulation du train de 1ère classe GM/MG « le Rhodanien » Genève/Genf/Genivra – Marseille-Saint-Charles via Grenoble en RGP 1 ex-TEE de la série (Reihe) X 2700 + XR 2700, il est remplacé par un train EC 5692/93 en rame Corail dès le lendemain, le nom de « Le Rhodanien » étant repris par un TEE Paris-GL – Marseille-Saint-Charles.
- Le 23/05/1971, nouvelle numérotation des trains de voyageurs et de fret à la SNCF.
- Du 23/05/1971 au 25/09/71, on note le circulation du train TEE 70/71 « Catalan-Talgo » Genève/Genf/Genivra (10h40) – Barcelona-França/Barcelone (20h30), via Bellegarde (11h08/11h09), Culoz (11h34/11h42), Aix-les-Bains (11h58/11h59), Chambéry (12h12/12h13), Grenoble (12h52/12h53), Valence-Ville (13h56/13h57), Avignon-Centre (14h59/15h10), Nîmes (15h29/15h30), Montpellier-Saint-Roch (15h57/15h58), Béziers (16h38/16h39), Narbonne (16h55/16h57), Perpignan (17h31/17h32), Cerbère (18h01/18h03) et Port-Bou (18h25/18h27) avec en sens inverse le TEE 72/73 « Catalan-Talgo » Barcelona-França/Barcelone (09h45) – Genève/Genf/Genivra (19h38) via Port-Bou, Cerbère (12h12/12h14), Perpignan (12h41/12h42), Narbonne (13h14/13h16), Béziers (13h32/13h33), Montpellier-Saint-Roch (14h11/14h12), Nîmes (14h40/14h41), Avignon-Centre (15h08/15h10), Valence-Ville (16h20/16h21), Grenoble (17h27/17h28), Chambéry (18h07/18h08), Aix-les-Bains (18h19/18h20), Culoz (18h37/18h44) et Bellegarde (19h07/19h08).
- Du 23/05/1971 au 25/09/71, on note le circulation du train Express 5698/99 (ex-RG) Ventimiglia/Vintimille (19h32) – Genève/Genf/Genivra (08h10) via Menton (19h42/19h45), Monaco – Monte-Carlo (19h54/19h57), Beaulieu-sur-Mer (20h07), Nice-Ville/Nizza-Cità (20h15/20h30), Cagnes-sur-Mer (20h41), Antibes (20h48/20h51), Cannes (21h05/21h09), Saint-Raphaël-Valescure (21h31/21h34), Les Arcs (21h54/21h56), Toulon (22h33/22h39), Marseille-Saint-Charles (23h28/23h56), Arles (00h45), Avignon-Centre (01h07/01h16), Valence-Ville (03h05/03h21), Romans – Bourg-de-Péage (03h23), Saint-Marcellin (03h54), Moirans (04h18/04h19), Grenoble (04h36/04h41), Pontcharra (05h17), Montmélian (05h27/05h28), Chambéry (05h41/06h00), Aix-les-Bains (06h12/06h13), Culoz (06h54/07h00), Seyssel-Corbonod (07h14) et Bellegarde (07h29h/07h39).
- Du 23/05/1971 au 25/09/71, on note le circulation du train Express 8563/62 Grenoble (07h43) – Genève/Genf/Genivra (10h20) via Pontcharra-sur-Bréda (08h26), Montmélian (08h33/08h34), Chambéry (08h44/08h46), Aix-les-Bains (08h57/08h59), Culoz (09h15/09h25) et Bellegarde (09h49/09h51).
- Du 23/05/1971 au 25/09/71, on note le circulation du train Corail Rapide 5692/93 Genève/Genf/Genivra (17h10) – Marseille-Saint-Charles (22h49) via Bellegarde (17h39/17h40), Culoz (18h03/18h09), Aix-les-Bains (18h26/18h27), Chambéry (18h40/18h41), Grenoble (19h22/19h23), Romans – Bourg-de-Péage (20h13), Valence-Ville (20h27/20h39), Avignon-Centre (21h40) et Arles.
- Du 23/05/1971 au 25/09/71, on note le circulation du train Express 8586/87 Genève/Genf/Genivra (17h51) – Grenoble (20h40) via Bellegarde (18h18/18h21), Culoz (18h52/18h58), Aix-les-Bains (19h21/19h22), Chambéry (19h33/19h37), Montmélian (19h49/19h50) et Pontcharra-sur-Bréda (19h59).
- Du 23/05/1971 au 25/09/71, on note le circulation du train Express 5696/97 (ex-GR) Genève/Genf/Genivra (22h16) – Ventimiglia/Vintimille (10h06) via Bellegarde (22h45/23h30), Culoz (23h28/23h34), Aix-les-Bains (23h52/00h06), Chambéry (00h19h/00h33), Montmélian (00h48/00h49), Pontcharra-sur-Bréda (00h56/00h57), Grenoble (01h29/00h36), Moirans (01h51/01h52), Saint-Marcellin (02h22/02h23), Romans – Bourg-de-Péage (02h45/00h46), Valence-Ville (03h05/03h21), Avignon-Centre (04h34/04h43), Arles (05h05), Marseille-Saint-Charles (05h38/06h13), Bandol (06h50), Toulon (07h00/07h04), Carnoules (07h26), Les Arcs (07h47/07h48), Saint-Raphaël-Valescure (08h05/08h07), Cannes (08h30/08h35), Antibes (08h47/08h49), Nice-Ville/Nizza-Cità (09h07/09h22) Beaulieu-sur-Mer (09h33), Monaco – Monte-Carlo (09h41/09h45) et Menton (09h54/09h56).
- Le 23/05/1971, à l’horaire d’été, huit allers-retours par trains relient Grenoble à Genève/Genf/Genivra. La SNCF édite un dépliant de couleur bleue sur l’ensemble de ses relations au départ et à l’arrivée de Genève.
- Le 03/07/1971, on note la circulation du train Grenoble (06h00) – Genève/Genf/Genivra via Culoz.
- En juillet 1971, une rame automotrice diesel bicaisses Breda de la série (Reihe) ALn 442-448 (dite « Camion ») des FS, en livrée TEE rouge et crème, assure le train TEE « Lemano » Genève/Genf/Genivra – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand via Lausanne/Losanna, Brig/Brigue/Briga et Domodossola.
- En août 1971, l’autorail XAD 2898, en livrée vert et crème à bandes blanches du dépôt de Lyon-Vaise, tractant une remorque unifiée XR, en livrée rouge et crème à toit rouge, assure une relation Genève/Genf/Genivra – Grenoble.
- Le 21/08/1971, on note la circulation du train Grenoble (06h12) – Genève/Genf/Genivra.
- Le 01/09/1971, on note la circulation du train « Catalan-Talgo » Genève/Genf/Genivra (10h20) – Grenoble – Montpellier – Narbonne – Barcelona-França/Barcelone.
- Le 10/09/1971, la locomotive électrique Re 4/4 II n° 11253 des CFF, en livrée TEE rouge et crème, tracte le TEE « Lemano » Genève/Genf/Genivra – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand-Hbf via Lausanne/Losanna, Brig/Brigue/Briga et Domodossola, composé d’une rame de 5 voitures TEE des FS (dont une WRz), en livrée rouge et crème.
- Le 10/09/1971, la locomotive diesel-électrique BB 67483 de la SNCF, en livrée d’origine bleue et blanche, tracte de Genève à Valence le train TEE « Catalan-Talgo » Genève/Genf/Genivra (10h40) – Barcelona-França/Barcelone (20h30) via Bellegarde (11h08/11h09), Culoz (11h34/11h42), Aix-les-Bains (11h58/11h59), Chambéry (12h12/12/13), Grenoble (12h52/12h53), Valence-Ville (13h56/13h57), Avignon-Centre (14h59/15h01), Nîmes (15h29), Montpellier (15h55/15h57), Narbonne (16h55/16h57), Perpignan (17h31), Cerbère (18h01), Port-Bou (18h25/18h27), composé d’une rame Talgo III de la RENFE, en livrée Inox à bande latérale rouge.
- Le 26/09/1971, prolongation de Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS à Genève/Genf/Genivra du TEE « Rheingold » assurant ainsi la relation directe Genève/Genf – Lausanne/Losanna – Bern/Berne/Berna – Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS – Köln-Hbf/Cologne-Ple – Hannover-Hbf/Hanovre-Ple. Sur le parcours suisse, la rame DB était composée de voitures en livrée bleue et crème (Blau/Creme). La tranche de 4 voitures directes (Ap + WRm131 + voiture panoramique AD4üm-62 + Ap) pour Genève était tractée au départ de Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS par une locomotive électrique de la série (Reihe) Re 4/4 I des CFF (dont la n° 10050), en livrée verte (Grün) et logo TEE.
- Du 26/09/1971 au 27/05/1972, on note la circulation du TEE 25 « Lemano » Genève/Genf/Genivra (13h18) – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand-Hbf (17h18), via Lausanne/Losanna (13h56), Sion (14h50), Brig/Brigue/Briga (15h28) et Domodossola (16h00) avec en sens inverse le TEE 24 « Lemano » Milano-Centrale/Milan/Mailand (08h25) – Genève/Genf/Genivra (12h28), via Domodossola (09h43), Brig/Brigue/Briga (10h20), Sion (10h54) et Lausanne/Losanna (11h51).
- Le 30/10/1971, on note la circulation du train Grenoble (07h43) – Genève/Genf/Genivra.
- 30/10/1971, la locomotive électrique Re 4/4 I n° 10042 des CFF (en livrée verte des CFF et avec logo frontal TEE) tracte le TEE « Rheingold », composé de 4 voitures DB (dont une voiture panoramique AD4üm-62 et une WRm-131), toutes en livrée TEE rouge et crème.
- Le 06/11/1971, on note la circulation du train Grenoble (07h43) – Genève/Genf/Genivra.
- Le 27/12/1971, on note la circulation du train Riviera – Genève/Genf/Genivra (RG) Ventimiglia/Vintimille – Marseille-Saint-Charles – Grenoble (04h41) – Genève/Genf/Genivra (07h25). William LACHENAL l’utilise ce jour-là pour se rendre à München-Hbf/Munich-Ple via Zürich-HB et Bregenz pour y effectuer un reportage pour l’hebdomadaire La Vie du Rail sur la préparation des Jeux Olympiques d’été de Munich 1972.
- Le 01/01/1972, en France, l’Etat crée les Schémas Régionaux de Transports (SRT).
- En 1972, circulation et essais d’une rame de tramway du Birseckbahn sur la ligne n° 12 du réseau des TPG.
- Le 28/05/1972, le TEE « Lemano » Genève/Genf/Genivra – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand-Hbf via Lausanne/Losanna, Brig/Brigue/Briga et Domodossola, voit cette relation était assurée par une rame tractée (dont une WRz) de couleurs rouge et crème des FS et tractée par une locomotive électrique de la série (Reihe) Re 4/4 II en livrée TEE des CFF.
- Le 28/05/1972, le train Genève/Genf/Genivra – Torino/Turin (ex- 639/640) est renuméroté 319/318 via Chambéry.
- Le 16/05/1972, par suite d’un éboulement de rochers le long du lac du Bourget vers Chindrieux, la voie ferrée reliant Aix-les-Bains à Culoz est totalement interrompue et le trafic du Sillon Alpin entre Grenoble et Genève/Genf/Genivra est détourné depuis Aix-les-Bains via Annecy et Annemasse sur la gare de Genève-Eaux-Vives avec transfert des voyageurs par autobus de type Saurer-Leyland des TPG (ligne n°14) entre la gare des Eaux-Vives et celle de Cornavin. Le dépôt d’Annemasse reçoit à cette occasion en renfort un lot de locomotives de la série (Reihe) BB 12000 venant du dépôt de Thionville et des autorails de la série (Reihe) X 4500 venants de Lyon-Vaise.
- Du 30/06/1972 au 03/09/1972, le train « Alpazur » circule quotidiennement uniquement entre Grenoble et Digne via Grenoble (355 km), suite à l’éboulement de Chindrieux.
- Le 01/10/1972, 1er service commercial régulier des autorails de la série (Reihe) X 4500 sur Valence – Grenoble – Chambéry – Genève/Genf/Genivra, détournés via Annecy et Genève-Eaux-Vives durant l’interception de Chindrieux.
- Du 16 au 29/10/1972, grande exposition de matériel ferroviaire en gare de Genève-Cornavin avec la locomotive à vapeur des CFF Ae 3/5 n° 705, la locomotive diesel des CFF Bm 4/4 n° 18408, en livrée brune, les locomotives électriques CFF Ae 3/5 n° 705, Ce 6/8 n° 14270, en livrée verte, Ae 6/6 n° 11425 « Canton de Genève », en livrée verte, Re 4/4 II TEE n° 11250, en livrée TEE rouge et crème, Re 6/6 n° 11602, prototype à caisse articulée en livrée verte, la locomotive à vapeur 231 H 8 de la SNCF, la locomotive électrique CC 6511, en livrée Arzens, de la SNCF, une locomotive diesel-électrique CC 72000, en livrée bleue et blanche, de la SNCF. Deux voitures Mark III, en livrée orange et blanche « Swiss Express » (de la rame prototype à caisse inclinable) tractées par la locomotive électrique Re 4/4 II n° 11103 des CFF, en livrée orange et blanche « Swiss Express », effectuait des navettes de démonstration entre Genève/Genf/Genivra et Coppet tandis qu’un turbotrain ETG SNCF effectuait des navettes de démonstration entre Genève et La Plaine.
- En octobre 1972, les locomotives électriques Ae 6/6 n° 11425 « Canton de Genève » (Kanton Genf), en livrée verte, Re 4/4 II TEE n° 11250, en livrée TEE rouge et crème, et Re 6/6 n° 11602, prototype à caisse articulée en livrée verte, sont garées côte à côte pour des besoins photographiques, sous la direction de Monsieur Adolphe AGUSTONI, Inspecteur de gare à Genève.
- En octobre 1972, la locomotive à vapeur 231 H 8 de la SNCF est garée seule pour un reportage photographique du photographe ferroviaire William LACHENAL, sous la direction de Monsieur Adolphe AGUSTONI, Inspecteur de gare à Genève.
- En octobre 1972, l’autorail X 3864 de la SNCF, en livrée rouge et crème, assure une navette Genève/Genf/Genivra – La Plaine et part de la voie 5.
- En octobre 1972, la locomotive électrique CC 7148, en livrée d’origine, tracte de Genève/Genf/Genivra à Chambéry le train 5692 Genève/Genf/Genivra – Marseille-Saint-Charles.
- En octobre 1972, une locomotive diesel Bm 4/4, en livrée brun-rouge, vient d’assurer une navette La Plaine – Genève/Genf/Genivra avec deux voitures unifiée à portes pliantes décallées.
- Le 07/11/1972, réouverture sur une voie le long du lac du Bourget vers Chindrieux.
- Le 13/11/1972, réouverture de la seconde voie le long du lac du Bourget vers Chindrieux.
- En décembre 1972, la locomotive diesel-électrique CC 72001, en livrée bleue et blanche, tracte le train Marseille-Saint-Charles – Genève/Genf/Genivra, composé d’un fourgon Dd OCEM 30, d’une voiture B11, d’une voiture A9 et de 3 voitures B10.
- En 1973, création de l’Association Genevoise du Musée des Tramways (AGMT).
- Début 1973, la locomotive électrique Re 4/4 I n° 10006, en livrée TEE rouge et crème, tracte de Genève/Genf/Genivra à Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS le TEE « Rheingold composé d’une rame tractée de la DB dont une voiture panoramique AD4üm-62, toute la rame en livrée rouge et crème.
- Le 02/06/1973, dernier jour de circulation des locomotives électriques de la série (Reihe) Re 4/4 I (repeintes en livrée rouge et crème TEE) sur le parcours suisse du TEE « Rheingold ».
- Le 03/06/1973, création d’une voiture directe de Genève/Genf/Genivra à Hoek-van-Holland au TEE « Rheingold ». Cette relation était assurée par une rame tractée de couleurs rouge et crème de la DB et désormais tractée par une locomotive électrique de la série (Reihe) Re 4/4 II, en livrée TEE des CFF.
- Du 29/06/1973 au 12/09/1973, on note la circulation du train temporaire d’été n° 5526/5527 Genève/Genf/Genivra (8h00), Bellegarde (8h32/8h34), Culoz (8h57/9h03), Aix-les-Bains (9h20/9h22), Chambéry (9h35/9h37), Grenoble (10h22/10h25), Valence-Ville (11h49/12h05), Avignon-Centre (13h05/13h07), Nîmes (13h35/13h50), Montpellier-Saint-Roch (14h17/14h20), Sète (14h37/14h38), Béziers (15h05/15h07), Narbonne (15h24/15h30), avec tranche Carcassonne (16h02/16h05), Toulouse-Matabiau (16h53/17h15), Lourdes (19h07), Bayonne (20h52), Hendaye/Hendaya (21h48) et tranche Narbonne (départ 15h42), Perpignan (16h18/16h21), Cerbère (16h51/16h55), Port-Bou (17h00).
- Le 25/07/1973, la locomotive électrique Re 4/4 I n° 10050 des CFF (en livrée rouge et crème TEE) tracte encore le TEE « Rheingold », composé de 4 voitures DB (sans voiture panoramique AD4üm-62), toutes en livrée TEE rouge et crème.
- En été 1973, un autorail RGP1 bicaisses de la série (Reihe) X2700 + XR 2700, en livrée verte et crème, assure le train Express 5655 Lyon-Perrache – Genève/Genf/Genivra avec un unique arrêt à Bellegarde.
- Le 29/09/1973, dernier jour de circulation du train direct 319/318 Genève/Genf/Genivra – Torino/Turin (ex- 639/640) via Culoz, Chambéry et Modane.
- Le 27/03/1974, à 10h15 le train « Hispania Express » Hamburg/Hambourg – Port-Bou déraille à Choindez, entre Moutiers et Delémont, en faisant 3morts et 27 blessés dans la voiture-restaurant qui fit bi voie avant de se fracasser contre le mur du portail d’un tunnel.
- En 1974, mise en service des rames pendulaires « Swiss Express » de 14 voitures Mark III, en livrée orange et blanche « Swiss Express », tractées par des locomotives électriques de la série (Reihe) Re 4/4 II, en livrée spécifique « Swiss-Express » orange fluo et blanche, sur la ligne Genève/Genf – St.Gallen/Saint-Gall.
- Du 28/06/1974 au 01/09/1974, le train « Alpazur » avec un autorail panoramique de la série (Reihe) X 4200 avec remorque(s) XR Decauville, circule quotidiennement entre Genève/Genf/Genivra et Digne via Grenoble (355 km).
- En 1975, mise en service des 1ères des 3.892 nouvelles voitures Corail climatisées de 1ère et 2ème classe de la SNCF. Les voitures Corail ont constitué un progrès considérable dans le service ferroviaire et son exploitation à la SNCF et démocratisait la climatisation et la vitesse minimale de 160 km/h.
- En 1975, achat de 4 rames bi-caisses Düwag n° 1011 à 1014 de l’ASEAG d’Aix-la-Chapelle par les TPG de Genève où elles furent réimmatriculées sous les n° 795 à 798, puis 3 d’entre elles furent revendues au Mongy de Lille où elles furent réimmatriculées sous la série 300.
- En 1975, la locomotive électrique (dîte crocodile) Ce 6/8 I n° 14201 des CFF, en livrée verte, tracte la locomotive à vapeur 141 R 1244 ex- SNCF du dépôt de Vénissieux (ex-Auray) entre Genève/Genf/Genivra et Zurich via Lausanne/Losanna, Romont et Bern/Berne/Berna.
- En février 1975, la locomotive diesel-électrique BB 67556 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, tracte de Genève/Genf/Genivra à Valence-Ville le train TEE « Catalan-Talgo » Genève/Genf/Genivra – Barcelona/Barcelone via Grenoble, composé d’une rame Talgo III de la RENFE, en livrée Inox à bande latérale rouge.
- Le 01/06/1975, mise en service des trains Intervilles entre Genève/Genf/Genivra et Rorschach via Lausanne/Losanna, Bern/Berne/Berna et Zürich-HB. Ces relations étaient assurées par des rames composées d’une rame homogène de voitures Mark III, en livrée orange et blanche « Swiss Express », tractées par des locomotives électriques de la série (Reihe) Re 4/4 II (dont la locomotive Re 4/4 II n° 11103) arborant une livrée identiques aux voitures remorquées.
- Du 27/06/1975 au 31/08/1975, on note la circulation, désormais assurée par des autorails (type EAD) de la série (Reihe) X 4500/4600, du train « Alpazur » Genève/Genf/Genivra (10h08) – Digne (16h40) via Bellegarde (10h38), Culoz (11h07), Aix-les-Bains (11h24), Chambéry (11h38), Grenoble (12h20/13h20), Veynes (15h10), Sisteron (15h50) et Saint-Auban (16h13), et permettant par correspondance à Digne (16h50) une arrivée à Nice-CP (19h30), avec en sens inverse et relevant à Digne (09h40) la correspondance de Nice-CP (07h05), le train « Alpazur » Digne (09h55) – Genève/Genf/Genivra (16h15) via Saint-Auban (10h23), Sisteron (10h36), Veynes (11h25), Grenoble (13h20/14h00), Chambéry (14h43), Aix-les-Bains (14h57), Culoz (15h22) et Bellegarde (15h46).
- Le 31/08/1975, dernière circulation du train « Alpazur » Genève/Genf/Genivra (10h08) – Digne (16h40) via Chambéry, Grenoble, Veynes par la ligne des Alpes (et retour).
- Le 28/09/1975, le TEE le « Catalan-Talgo » assurant la liaison Genève/Genf/Genivra – Barcelona/Barcelone transite désormais via Lyon-Brotteaux (865,6 km). La relation Genève/Genf/Genivra – Valence via Grenoble étant remplacée par un turbotrain ETG dans le même sillon horaire.
- 28/09/1975, premier service commercial des turbotrains ETG sur Valence – Grenoble – Genève/Genf/Genivra.
- En 1975, livraison de 17 trolleybus articulés FBW-Hess-BBC n° 631 à 648, à la CGTE.
- En 1976, la Région Rhône-Alpes signe son 1er Schéma Régional de Transports (SRT) et crée le SOFRA permettant aux Départements de la Région de pouvoir conventionner seuls (la Loire et le Rhône se sont associés pour créer les relations « Stélyrail » entre Lyon et Saint-Etienne, puis l’Isère a crée les relations « Lazer » entre Rives et Grenoble, prolongée par la suite jusqu’à Gières).
- En 1976, la locomotive électrique Re 4/4 II n° 11251, en livrée TEE rouge et crème, tracte le TEE « Lemano » Genève/Genf/Genivra – Lausanne/Losanna – Brig/Brigue/Briga – Domodossola – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand-Hbf, composé d’une rame de 5 voitures TEE (dont une WRz) des FS, en livrée rouge et crème.
- Le 28/03/1976, tous les trains Lyon/Lione – Genève/Genf/Genivra sont remplacés par des rames tractées aptes à la vitesse maximale de 140 km/h.
- Le 20/04/1976, sortie des ateliers d’Oullins de l’autorail Decauville X 52103 du dépôt de Grenoble, entièrement remis à neuf pour sa présentation au musée du chemin de fer de Mulhouse (actuelle Cité du train). Cet autorail a circulé, entre autres, sur la ligne Grenoble – Genève.
- Le 30/05/1976, suppression de la desserte « Alpazur » remplacée par des turbotrains ETG sur Genève/Genf/Genivra – Grenoble avec correspondance à Grenoble pour Veynes-Dévoluy et Digne par la ligne des Alpes françaises avec correspondance par les chemins de fer de la Provence (CP) pour Nice.
- En juillet 1976, une locomotive électrique de la série (Reihe) CC 6500 SNCF, tracte de Genève/Genf/Genivra à Culoz l’Express saisonnier n° 5586 Genève/Genf/Genivra – Port-Bou, composé d’une rame de 10 voitures dont une B7D UIC en livrée verte, une Bruhat B10t en livrée verte, trois B10myfi DEV-AO Forestier en livrée verte, une DEV ex-Capitole en livrée rouge et blanche, une B7D UIC en livrée verte, une A8myfi DEV-AO Forestier en livrée verte, une B10myfi DEV-AO Forestier en livrée verte et deux Bruhat B10t en livrée verte.
- En 1977, la Compagnie Genevoise des Tramways Electriques (CGTE) devient les Transports Publics Genevois (TPG).
- En 1977, la nouvelle livrée orange fluo C1 fait son apparition sur les 15 nouvelles voitures Eurofima des CFF pour le trafic international.
- En 1977, mise en service de 20 voitures Am 61 de 1ère classe des CFF.
- En 1977, mise en service des 1ères des 290 nouvelles voitures-couchettes Corail climatisées de 2ème classe de la SNCF.
- En 1977, création du rapide « Jean-Jacques Rousseau » reliant Paris-GL/Parigi-GL à Genève/Genf/Genivra via Dijon-Ville, Vallorbe et Lausanne/Losanna, assuré en rame Eurofima orange et tracté par une UM2 de locomotives électriques de la série (Reihe) BB 25500 de la SNCF de Dôle à Vallorbe relayée par une locomotive électrique de la série (Reihe) Re 6/6 des CFF de Vallorbe à Lausanne/Losanna.
- Le 10/09/1977, une locomotive électrique de la série (Reihe) Re 4/4 II, en livrée orange et blanche « Swiss Express », tracte un train IC Genève/Genf/Genivra – St.Gallen/Saint-Gall, composé d’une rame homogène de voitures Mark III, en livrée orange et blanche « Swiss Express ».
- Le 10/09/1977, la locomotive électrique Re 4/4 II n° 11253, en livrée TEE rouge et crème, tracte de Domodossola à Genève/Genf/Genivra, le TEE « Lemano », composé de 5 voitures FS (dont une WRz), en livrée TEE rouge et crème.
- Le 11/09/1977, la locomotive à vapeur historique C 5/6 n° 2978 des CFF, tracte un train spécial Lausanne/Losanna – Genève/Genf/Genivra (et retour).
- En 1978, nombreux trains spéciaux des CFF pour et de Genève – La Praille à l’occasion de la Fête fédérale de gymnastique.
- En 1978, location, circulation et essais d’une rame articulée double de tramway n° 202 en livrée jaune et rouge du BLT tractant une remorque en livrée verte des BVB sur la ligne n° 12 du réseau des TPG.
- En juillet 1978, on note la circulation du train temporaire d’été Genève/Genf/Genivra – Port-Bou via Grenoble et Montpellier-Saint-Roch, composé d’une rame de 8 voitures vertes à l’exception d’une voiture ex-Capitole, en livrée rouge avec bande blanche, placée en 3ème position derrière une voiture mixte 1ère et 2ème classe verte.
- En été 1978, on note le train Rapide bitranches 229 « Jean-Jacques Rousseau » Paris-GL/Parigi-GL (17h03) – Vallorbe (21h29/21h40) – Genève/Genf/Genivra (22h52) / Belfort (22h10) – Bern/Berne/Berna (22h58) composé pour la tranche Paris-GL/Parigi-GL – Genève/Genf/Genivra (Cornavin) de 6 voitures CFF (3 voitures Eurofima Bm VSE, en livrée orange C1, + une voiture-restaurant WRm, en livrée rouge, + 2 voitures Eurofima Am VSE, en livrée orange C1), pour la tranche Paris-GL/Parigi-GL – Bern/Berne/Berna de 3 voitures CFF (une voiture Eurofima Am VSE + 2 voitures Eurofima Bm VSE, en livrée orange C1), et pour la tranche Paris-GL/parigi-GL – Belfort de 4 voitures Corail SNCF (A9u VSE + B11tu + B11tu + B6Du). Sur le parcours français par une locomotive électrique quadricourants de la série (Reihe) CC 21000 de la SNCF.
- Le 28/09/1978, faute de clientèle suffisante via Lyon-Brotteaux, le TEE le « Catalan-Talgo » assuré avec du matériel moteur et tracté espagnol de type « Talgo » à écartement variable des essieux, baptisé « Catalan-Talgo », assurant la liaison directe Genève/Genf/Genivra – Barcelona/Barcelone (et retour) transite à nouveau via Grenoble. Pour éviter un temps trop long de changement de traction, une locomotive des séries (Reihen) BB 67500 ou CC 72000 était simplement ajoutée devant la locomotive électrique de la série (Reihe) BB 7200 entre Chambéry, Grenoble et Valence.
- Le 27/05/1979, le départ de TEE « Rheingold » est avancé au départ de Genève/Genf/Genivra à 11h17 (HEC) pour permette une arrivée moins tardive à Amsterdam-CS à 22h56 (HEC) et le composition de la tranche directe Genève/Genf/Genivra – Amsterdam-CS se compose de 4 voitures (2 Av + 1 Ap + 1 WRm131) de la DB, en livrée TEE rouge et crème.
- Le 31/05/1980, dernier jour de circulation du TEE « Rheingold » sur le parcours de Genève/Genf/Genivra à Bern/Berne/Berna, avec 4 voitures DB tractées par la locomotive électrique Re 4/4 I n° 10033 des CFF (au lieu d’une Re 4/4 II) en livrée TEE rouge et crème.
- En été 1980, le TEE « Lemano » reliant Genève/Genf/Genivra à Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand-Hbf via Lausanne/Losanna, Brig/Brigue/Briga et Domodossola, était assuré par une rame de 5 voitures TEE (dont une WR) des FS tractée par une locomotive électrique de la série (Reihe) Re 4/4 II TEE des CFF de Genève/Genf/Genivra à Domodossola et par une locomotive électrique de la série (Reihe) E 444 des FS sur le parcours italien.
- Les 27 et 28/09/1980, exposition de matériel ferroviaire CFF et SNCF en gare de Genève La Praille, avec présentation d’une locomotive électrique de la série (Reihe) CC 6500 de la SNCF, en livrée Arzens d’origine, d’une locomotive diesel-électrique de la série (Reihe) CC 72000 de la SNCF, en livrée bleue et blanche d’origine, des locomotives des CFF, etc.
- Le 02/06/1981, une rame RGP 1 quadricaisses (en livrée orange et grise), composée des éléments X 2729 + XR 7729 + XR 7723 + X 2733 de la SNCF, inaugure le nouvel Alpazur entre (Nice) Digne, Grenoble et Genève/Genf/Genivra.
- Du 13/06/1981 au 26/09/1981, reprise de la circulation quotidienne (interrompue en 1975) de l’« Alpazur » entre Genève, Grenoble et Digne (Nice).
- En 1982, livraison des 4 locomotives électriques Re 4/4 IV n° 10101 à 10104 des CFF.
- Le 02/05/1982, les locomotives électriques Re 4/4 II n° 11237 des CFF, en livrée verte, et Re 4/4 II n ° 10103 des CFF, en livrée Swiss Express, stationnent côte à côte au dépôt de Genève.
- Le 22/05/1982, dernier jour de circulation du TEE le « Catalan-Talgo » assurant la liaison Genève/Genf/Genivra – Barcelona-França/Barcelone via Grenoble.
- Le 22/05/1982, dernier jour de circulation du TEE « Lemano » entre Genève/Genf/Genivra et Milano-Centrale/Milan/Mailand via Lausanne/Losanna, Brig/Brigue/Briga et Domodossola.
- Le 23/05/1982, mise en service de l’horaire cadencé sur les CFF et les principales entreprises suisses de transports publics.
- Le 23/05/1982, le train « Catalan-Talgo », assurant la liaison directe Genève/Genf/Genivra – Barcelona-França/Barcelone via Grenoble est supprimé en tant que TEE et devient un train classique mais toujours composé de la rame Talgo espagnole.
- Le 23/05/1982, création d’un train IC « Le Rhodanien », assurant la liaison directe Genève/Genf/Genivra – Marseille-Saint-Charles (IC 5642/43) via Grenoble (et retour IC 5694/95) avec arrêts à Bellegarde, Aix-les-Bains, Chambéry, Grenoble, Valence-Ville et Avignon-Centre. Ce train est composé d’une rame de 6 voitures Corail avec traction par une locomotive électrique de la série (Reihe) BB 7200, en livrée gris béton et bandeau orange, exceptée une UM2 de locomotives diesel-électriques de la série (Reihe) BB 67300 de Chambéry à Valence.
- En été 1982, roulements réguliers de rames ETG entre Valence-Ville et Genève/Genf/Genivra via Grenoble, Chambéry et Bellegarde.
- En été 1982, l’IC 422/423 « Lemano » reliant Genève/Genf/Genivra à Milano-Centrale/Milan/Mailand via Lausanne/Losanna, Brig/Brigue/Briga et Domodossola, était assuré par une rame de 3 voitures ex-TEE de 1ère classe des FS, en livrée TEE rouge et crème, et 3 voitures Eurofima VSE de 2ème classe, en livrée orange C1, tractée par une locomotive électrique de la série (Reihe) Re 4/4 II TEE des CFF de Genève à Domodossola et par une locomotive électrique de la série (Reihe) 444 des FS sur le parcours italien.
- Le 28/10/1982, la locomotive électrique BB 7294, en livrée gris béton et bandeau orange, tracte de Genève/Genf/Genivra à Chambéry l’EC « Catalan-Talgo » Genève/Genf/Genivra – Barcelona-França/Barcelone via Chambéry et Grenoble, composé d’une rame Talgo III de la RENFE.
- Le 27/11/1982, une rame spéciale Corail Grenoble (6h45) – Zürich-HB (13h09) et retour était affrétée par le SMTC de Grenoble pour emmener 400 grenoblois visiter le réseau de tramways de Zürich. Ce train fut tracté de Grenoble à Chambéry par la locomotive diesel-électrique BB 67327, en livrée d’origine bleue et blanche, de la SNCF, de Chambéry à Genève par la locomotive électrique CC 6568, en livrée Arzens, de la SNCF et de Genève à Zürich-HB par la locomotive électrique Re 4/4 II n° 11178, en livrée verte, des CFF qui fit une halte à Langenthal pour être dépassée par un train Intercités régulier. Les voitures Corail (7 B10tu et un fourgon DD4) avaient été spécialement acheminée du Nord de la France sur Grenoble pour assuré ce train. Par ailleurs, c’était la première fois qu’une rame Corail circulait en territoire suisse jusqu’à Zürich-HB. A Zürich, ce sont 6 tramways articulés de la série 2000 des VBZ qui transportèrent les grenoblois sur les lignes de leur réseau. C’est en fait 3 convois en double traction qui circulèrent dans Zürich et utilisèrent exceptionnellement la ligne menant au Zoo. Au retour, le train quitta Zürich-HB à 17h28 et regagna Grenoble à 23h53 via Genève, tracté par les mêmes locomotives mais dans l’ordre inverse. Ce voyage fut déterminant sur le résultat de la votation en faveur de la réalisation du réseau de tramways modernes grenoblois.
- De 1982 à 1983, livraison de 11 trolleybus articulés Saurer-Hess-BBC n° 663 à 674, aux TPG.
- Le 01/01/1983, en France, la SNCF devient un Etablissement Public Industriel et Commercial (EPIC).
- En été 1983, le train D 362/363 « Isar – Rhône » relie Genève/Genf/Genivra à München-Hbf/Munich-Ple et Nürnberg-Hbf/Nuremberg-Ple via Lausanne/Losanna, Bern/Berne/Berna, Zürich-HB et Lindau, avec traction par une locomotive électrique de la série (Reihe) Re 4/4 II des CFF, en livrée verte, sur parcours helvétique.
- Du 29/05/1983 au 24/09/1983, dernière période de circulation quotidienne au départ de Genève/Genf/Genivra du train « Alpazur » avec des autorails RGP1 de la série X 7700 aux couleurs orange et grise, sur Genève/Genf/Genivra – Grenoble – Veynes – Digne (et retour) par la ligne des Alpes françaises avec correspondance par les chemins de fer de la Provence (CP) pour Nice.
- Le 13/06/1983, mise en service de la nouvelle gare de Lyon Part-Dieu modifiant l’ensemble des dessertes Genève/Genf/Genivra – Lyon/Lione.
- Le 24/10/1983, inauguration de la gare de Lyon Part-Dieu qui remplace la gare de Lyon-Brotteaux.
- Le 21/01/1984, dernier jour de circulation du rapide « Jean-Jacques Rousseau » reliant Paris-GL/Parigi-GL à Genève/Genf/Genivra via Dijon-Ville/Dijone-Cità, Frasne, Vallorbe et Lausanne/Losanna.
- Le 15/04/1984, la locomotive diesel-électrique CC 72011 de la SNCF, en livrée bleue et blanche avec plaques reliefs et macarons d’extrémités rouges, tracte de bout en bout un train Genève/Genf/Genivra – Valence-Ville via Chambéry et Grenoble, composé d’une voiture A4t4 type USI, en livrée verte et grise, de 8 voitures DEV-AO, en livrée verte et grise, et d’un fourgon placé en queue.
- En 1984, acquisition d’une rame de tramways articulés doubles à plancher surbaissé DÜWAG-VEVEY n° 741 par les TPG.
- En 1984, la locomotive électrique prototype Re 4/4 n° 10101, en livrée grise et rouge, tracte l’EC Genève/Genf/Genivra – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand, composé d’un fourgon et de 5 voitures Eurofima des FS, tous en livrée orange C1.
- En 1984, une rame quadricourants de la série (Reihe) RAe 1050 EuroCity (ex-TEE), à six caisses et en livrée grise EuroCity, assure une course spéciale Lausanne/Losanna – Genève/Genf/Genivra.
- En 1984, la locomotive électrique prototype Re 4/4 n° 10101, en livrée grise et rouge, tracte de Lausanne/Losanna à Genève/Genf/Genivra une rame composée d’une voiture ABpm, une voiture Bpm, une voiture Apm, toutes en livrée verte, et une voiture Eurofima, en livrée orange C1.
- De mi-juin 1984 au mi-septembre 1984, circulation quotidienne de l’ « Alpazur » entre Lyon (au lieu de Genève), Grenoble et Digne (Nice).
- Le 29/06/1984, une voiture directe Hendaye/Hendaya – Zürich-HB type A4ü Schlieren des CFF est acheminée par l’Express saisonnier 55589/8 Hendaye/Hendaya – Genève/Genf/Genivra via Chambéry et Grenoble, composé 8 voitures Corail de la SNCF.
- En septembre 1984, mise en service d’un nouveau quai, dit quai « France » à deux voies n° 7 et 8 pour le trafic avec la France, avec services de douanes et de police.
- Le 19/09/1985, la Communauté d’Intérêts pour les Transports Publics (CITRAP), Section de Genève, organise à Genève une soirée débat sur le thème « Le Tram de Grenoble, un exemple ? », avec présentation de la maquette du futur tramway grenoblois. On a noté la présence du Sénateur Charles DESCOURS, Président du Syndicat Mixte des Transports en Commun (SMTC) de Grenoble et Président de la SEMITAG, de Monsieur COUPLAN, Directeur Général de la SEMITAG, et de Messieurs William LACHENAL et Eric RAHM, respectivement Président et Vice-Président de l’AEDTF.
- En 1986, mise en service du nouveau terminus et de la boucle de Moillesulaz pour les tramways des TPG.
- En 1986, un autorail de la série (Reihe) X 2100 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, effectue une course spéciale, Genève/Genf/Genivra – Lausanne/Losanna – Montreux – Le Bouveret (et retour).
- En mars 1986, la locomotive diesel-électrique CC 72058, en livrée bleue et blanche, tracte de bout en bout un train Grenoble – Genève/Genf/Genivra composé d’une rame homogène de voitures Corail.
- En mai 1986, une UM2 de rames TGV-PSE (dont la n° 64), en livrée d’origine orange à bande blanche, assure une relation Paris-GL/Parigi-GL – Genève/Genf/Genivra.
- En mai 1986, la locomotive électrique BB 25180 de la SNCF, en livrée verte et bandes blanches Arzens, tracte un train Lyon-Perrache/Lione-Perrache – Genève/Genf/Genivra, composé d’une rame de voitures Bruhat, toutes en livrée verte.
- En mai 1986, l’automotrice électrique 1500 volts cc BDe 4/4 n° 1302 des CFF, en livrée verte d’origine, assure une relation La Plaine – Genève/Genf/Genivra.
- En mai 1986, une automotrice électrique bicaisses type Z2 de la SNCF, en livrée d’origine bleue et grise à faces rouges, assure un train omnibus Bellegarde – Genève/Genf/Genivra.
- En mai 1986, la locomotive diesel-électrique CC 72011 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, tracte de bout en bout l’Express 5651 Corail Grenoble (6h54) – Genève/Genf/Genivra (9h00), composé d’une rame de 8 voitures Corail.
- En mai 1986, la locomotive diesel-électrique CC 72014 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, tracte de bout en bout l’Express 5644 Corail Genève/Genf/Genivra (18h42) – Grenoble (20h50) – Valence-Ville, composé d’une rame de 8 voitures Corail.
- En mai 1986, la locomotive diesel-électrique CC 72007 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, tracte un train Corail Genève/Genf/Genivra – Valence-Ville via Grenoble et Chambéry.
- En mai 1986, la locomotive électrique monocourant BB 7284 de la SNCF, en livrée gris béton, avec une autre BB 7200 en même livrée et en véhicule, tracte un train Corail au départ de Genève/Genf/Genivra pour Lyon-Perrache/Lione-Perrache sur la voie 7, tandis qu’un train pour Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand stationne voie 6 avec une rame de voitures « Eurofima » CFF et FS, en livrée orange C1.
- Le 31/05/1986, suppression du train IC « Le Rhodanien », assurant la liaison directe Genève/Genf/Genivra – Marseille-Saint-Charles (IC 5642/43) via Grenoble (et retour IC 5694/95) remplacé par un train express.
- Du 31/05/1986 au 24/09/1986, le train « Hispania Express » Hamburg-Altona/Hambourg-Altona – Port-Bou, circulait dans l’horaire suivant : Hamburg-Altona/Hambourg-Altona (10h00), Hannover-Hbf/Hanovre-Ple (11h20), Göttingen (12h17), Fulda (13h37), Frankfurt-(Main)-Hbf/Francfort-(Main)-Ple (14h45), Mannheim-Hbf (15h30), Karlsruhe-Hbf/Carlsruhe-Ple (16h02), Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS (17h59), Genève/Genf/Genivra (21h31), Avignon-Centre (01.53), Montpellier-Saint-Roch (02h58), Port-Bou (05h37) et en sens inverse Cerbère (22h48), Montpellier-Saint-Roch (01h40), Avignon-Centre (02.50), Genève/Genf/Genivra (8h03), Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS (11h14), Karlsruhe-Hbf/Carlsruhe-Ple (12h59), Mannheim-Hbf (13h33), Frankfurt-(Main)-Hbf/Francfort-(Main)-Ple (14h42), Fulda (15h16), Göttingen (16h34), Hannover-Hbf/Hanovre-Ple (17h32), Hamburg-Altona/Hambourg-Altona (18h56).
- Le 17/06/1986, la locomotive diesel-électrique CC 72006 de la SNCF, en livrée bleue et blanche avec plaques reliefs et macarons d’extrémités rouges, tracte de bout en bout le train n° 5655 Valence-Ville (14h08) – Grenoble (15h10) – Chambéry (15h49/15h59) – Aix-les-Bains – Bellegarde (16h45) – Genève/Genf/Genivra (17h14) via le raccordement direct de Culoz, composé d’une rame de 5 voitures dont une B11tul, une A10tul, une B7D UIC et deux B11tul. Le même jour, la CC 72006 assurera avec la même rame le train n° 5644/5 Genève/Genf/Genivra (18h38) – Valence-Ville (21h50) puis le train n° 8527 Valence-Ville (22h07) – Grenoble (23h22).
- Le 18/06/1986, la locomotive diesel-électrique CC 72006 de la SNCF, en livrée bleue et blanche avec plaques reliefs et macarons d’extrémités rouges, tracte de bout en bout le train n° 5651/0 Grenoble (6h54) – Genève/Genf/Genivra (9h00), composé d’une rame de 5 voitures dont une B11tul, une A10tul, une B7D UIC et deux B11tul. Le même jour, la CC 72006 assure avec la même rame le train n° 5637/6 Genève/Genf/Genivra (9h24) – Valence-Ville.
- Le 28/09/1986, mise en service de l’électrification de la ligne ferroviaire entre Genève-Eaux-Vives, Chêne-Bourg et Annemasse, par la SNCF, avec une UM2 de d’automotrices type Z2 de la SNCF.
- Du 18/12/1986 au 15/01/1987, grève de 29 jours du personnel de la SNCF (concernant le retrait de la grille salariale), la plus longue grève des cheminots depuis mai/juin 1968.
- En 1987, une rame automotrice électrique RAe 2/4 « Flèche Rouge » effectue une course spéciale de Lausanne/Losanna à Genève/Genf/Genivra.
- En 1987, une locomotive électrique prototype de la série (Reihe) Re 440, en livrée rouge Rail 2000, tracte entre Genève/Genf/Genivra et Lausanne/Losanna une rame de voitures Bpm, en livrée verte d’origine.
- En 1987, revente de 3 des 5 rames de tramways articulés doubles DÜWAG, achetées d’occasion à Aachen/Aix-la-Chapelle en Allemagne, à Lille en France par les TPG.
- Le 25/05/1987, mise en service du raccordement ferroviaire de Genève-Aéroport/Genf-Flughafen avec la gare centrale de Genève/Genf/Genivra dite de Cornavin.
- Le 31/05/1987, dernier jour de circulation du train TEE « Catalan-Talgo », assurant la liaison directe Genève/Genf/Genivra – Barcelona-França/Barcelone.
- Le 31/05/1987, création du TGV EC 921 « Le Genevois » Paris-GL/Parigi-GL (07h35) – Genève/Genf/Genivra (11h08) via Mâcon-TGV (09h17) et Bellegarde (10h37), avec en sens inverse TGV EC 929 « Le Genevois » Genève/Genf/Genivra (19h29) – Paris-GL/Parigi-GL (23h09) via Bellegarde (19h56) et sans arrêt à Mâcon-TGV.
- Le 31/05/1987, création du TGV EC 923 « Voltaire » Paris-GL/Parigi-GL (10h36) – Genève/Genf/Genivra (14h05) sans arrêt à Mâcon-TGV et arrêt à Bellegarde (13h34), avec en sens inverse TGV EC 924 « Voltaire » Genève/Genf/Genivra (13h01) – Paris-GL/Parigi-GL (16h38) via Bellegarde (13h28) et Mâcon-TGV (14h54).
- Le 31/05/1987, création du TGV EC 925 « Versailles » Paris-GL/Parigi-GL (14h32) – Genève/Genf/Genivra (18h16) via Mâcon-TGV (16h15) et Bellegarde (17h46), avec en sens inverse TGV EC 926 « Versailles » Genève/Genf/Genivra (16h50) – Paris-GL/Parigi-GL (20h31) via Bellegarde (17h17) et Mâcon-TGV (18h47).
- Le 31/05/1987, création du TGV EC 927 « Henri Dunant » Paris-GL/Parigi-GL (17h42) – Genève/Genf/Genivra (21h13) sans arrêt à Mâcon-TGV et arrêt à Bellegarde (20h43), avec en sens inverse TGV EC 929 « Henri Dunant » Genève/Genf/Genivra (10h04) – Paris-GL/Parigi-GL (13h36) via Bellegarde (10h31) et sans arrêt à Mâcon-TGV.
- Le 31/05/1987, création du TGV EC 929 « Jean-Jacques Rousseau » Paris-GL/Parigi-GL (19h13) – Genève/Genf/Genivra (22h46) sans arrêt à Mâcon-TGV et avec arrêt à Bellegarde (22h16), avec en sens inverse TGV EC 920 « Jean-Jacques Rousseau » Genève/Genf/Genivra (07h09) – Paris-GL/Parigi-GL (10h39) via Bellegarde (07h35) et sans arrêt à Mâcon-TGV.
- Le 31/05/1987, transformation du train TEE « Catalan-Talgo », assurant la liaison directe Genève/Genf/Genivra – Barcelona-França/Barcelone, en train EC mais toujours composé de la rame Talgo III-E espagnole.
- Le 31/05/1987, création des EC 76 « Mont-Blanc » Genève/Genf/Genivra (08h08) – Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS (11h17) – Hamburg-Altona/Hambourg-Altona (19h10) et EC 77 « Mont-Blanc » Hamburg-Altona/Hambourg-Altona (09h49) – Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS (18h02) – Genève/Genf/Genivra (h). Le trajet complet couvrait 1064 km et le train était assurée par une rame de 4 voitures ex-TEE (3 de 1ère classe + 1 WR) de la DB, de 5 voitures de 2ème classe en livrée bleue et crème de la DB et de 2 voitures RIC vertes des CFF (ces 2 dernières limitées au parcours Genève – Basel/Bâle), tractée par une locomotive électrique de la série (Reihe) Re 4/4 II des CFF, en livrée verte ou rouge, de Genève/Genf/Genivra à Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS et par une locomotive électrique de la série (Reihe) E 103 de la DB, en livrée TEE rouge et crème, sur le parcours de Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS à Hamburg-Altona/Hambourg-Altona.
- Du 31/05/1987 au 26/09/1987, on note la circulation de l’EC 76 « Mont-Blanc » Genève/Genf/Genivra (08h08) – Hamburg-Altona/Hambourg-Altona (19h10) via Lausanne/Losanna (08h49), Neuchâtel/Neuenburg (NE) (09h30), Biel/Bienne (09h57), Delémont (10h29), Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS (11h17), Basel-Bad.Bf/Bâle-Bad/Basilea-Bad (11h24), Freiburg-Breisgau)-Hbf/Fribourg-(Brisgau)-Ple (11h58), Offenburg (12h28), Karlsruhe-Hbf/Carlsruhe-Ple (13h02), Mannheim-Hbf (13h34), Frankfurt-(Main)-Hbf/Francfort-(Main)-Ple (14h23), Fulda (15h21), Göttingen (16h40), Hannover-Hbf/Hanovre-Ple (17h41), Hamburg-Hbf/Hambourg-Ple (18h56) et Hamburg-Dammtor/Hambourg-Dammtor (19h02), avec en sens inverse de l’EC 77 « Mont-Blanc » Hamburg-Altona/Hambourg-Altona (09h49) – Genève/Genf/Genivra (h) via Hamburg-Dammtor/Hambourg-Dammtor (09h56), Hamburg-Hbf/Hambourg-Ple (10h05), Hannover-Hbf/Hanovre-Ple (11h20), Göttingen (12h17), Fulda (13h37), Frankfurt-(Main)-Hbf/Francfort-(Main)-Ple (14h44), Mannheim-Hbf (15h30), Karlsruhe-Hbf/Carlsruhe-Ple (15h58), Baden-Baden (16h13), Freiburg-Breisgau)-Hbf/Fribourg-(Brisgau)-Ple (17h02), Basel-Bad.Bf/Bâle-Bad/Basilea-Bad (17h38), Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS (18h02), Delémont (18h39), Biel/Bienne (19h06), Neuchâtel/Neuenburg (NE) (19h26) et Lausanne/Losanna (20h20).
- Du 31/05/1987 au 26/09/1987, application des horaires du service d’été.
- En juin 1987, la locomotive électrique Re 4/4 II n° 11250, en livrée TEE rouge et crème, tracte un omnibus Genève/Genf/Genivra – Lausanne/Losanna, composé d’une rame de voitures EW II en livrée verte avec deux fourgons en tête.
- En juin 1987, une voiture pilote du Régional du Val de Travers (RVT), en livrée TEE rouge et blanche RVT, se trouve en tête d’un omnibus Lausanne/Losanna – Genève/Genf/Genivra, composé d’une rame EW I, en livrée Colibri.
- En été 1987, la locomotive électrique prototype Re 4/4 IV n° 10103, en livrée rouge 2000, tracte de Genève à Domodossola un train EC Genève/Genf/Genivra - Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand, composé d’une rame Eurofima en livrée orange C1.
- En 1987, début de la livraison des 1ères rames des 45 de série de tramways articulés doubles à plancher surbaissé DÜWAG-VEVEY aux les TPG.
- Le 03/10/1987, la Communauté d’Intérêts pour les Transports Publics (CITRAP), Section de Genève, organise un voyage d’étude à Grenoble pour visiter la 1ère ligne et les aménagements du nouveau tramway grenoblois, parcourant la ligne A avec une rame spéciale de tramway. On a noté la présence du Sénateur Charles DESCOURS, Président du Syndicat Mixte des Transports en Commun (SMTC) de Grenoble et Président de la SEMITAG, et de Messieurs William LACHENAL et Eric RAHM, respectivement Président et Vice-Président de l’AEDTF.
- En 1988, une des 4 locomotives électriques prototypes Re 440 n° 10100, en livrée rouge et inscriptions Rail 2000, tracte un train EC entre Brig/Brigue/Briga et Genève/Genf/Genivra composé de 7 voitures dont un fourgon FS à bogies, en livrée grenat à bandes grises placée en tête, 2 A Eurofima des FS, en livrée orange C1 et 4 B Eurofima des FS, en livrée orange C1.
- En 1988, la locomotive électrique Re 4/4 II n° 11341 des CFF, en livrée verte d’origine, tracte un train St.Gallen/Saint-Gall – Genève/Genf/Genivra, composé d’une rame homogène de voitures Mark III, en livrée orange et blanche « Swiss Express ».
- Le 27/05/1988, cérémonie du centenaire de la ligne ferroviaire entre Genève Eaux-Vives, Chêne-Bourg et Annemasse, avec édition d’une plaquette commémorative.
- Le 28/05/1988, suppression du train Express assurant la liaison directe Genève/Genf/Genivra – Marseille-Saint-Charles via Grenoble.
- Le 29/05/1988, création d’un train direct entre Genève/Genf/Genivra et Nice-Ville/Nizza-Città via Grenoble, par prolongation du train 5636/7 Genève/Genf/Genivra (9h42) - Valence-Ville (12h42) via Grenoble, sur Nice-Ville/Nizza-Città (17h30) et mais avec un retour Nice-Ville/Nizza-Città (8h42), Genève/Genf/Genivra (17h15) avec changement à Valence-Ville (13h35/14h09) via Grenoble. A cette occasion, le train 5642/3 Genève/Genf/Genivra (16H00) Marseille-Saint-Charles (21h25) ne circule plus que les vendredis entre Valence-Ville et Marseille-Saint-Charles de même que le train 5694/5 Marseille-Saint-Charles (7h09) Genève/Genf/Genivra (12h38) ne circule plus que les samedis entre Valence-Ville et Marseille-Saint-Charles.
- En 1988, fin de la livraison des dernières des 45 rames de série de tramways articulés doubles à plancher surbaissé Düwag-Vevey aux les TPG.
- En 1988, livraison de 19 trolleybus articulés NAW-Hess-BBC n° 681 à 700, aux TPG.
- En 1988, mise hors service progressives de 20 trolleybus articulés (les 1ers trolleybus articulés de Genève) type 4GTP de Berna-SWS-SAAS n° 601 à 621 des TPG.
- Le 28/05/1988, le trafic fret fut interrompu entre Evian et Saint-Gingolph, et la ligne neutralisée.
- Le 29/05/1988, mise en place des horaires d’été.
- Le 25/09/1988, mise en place des horaires d’hiver.
- Le 25/09/1988, le train Express Corail 5651 Grenoble (06h49) – Genève/Genf/Genivra (09h02) via Gières-Campus (06h59), Pontcharra (07h19), Montmélian (07h26), Chambéry (07h37/07/41), Aix-les-Bains (07h53) et Bellegarde (08h31), composé de 6 voitures Corail et tracté par une locomotive diesel-électrique CC 72000, en livrée bleue et blanche. Ce train dessert pour la 1ère fois la gare de Gières-Campus, future 2ème gare de l’agglomération grenobloise (Grenoble-Universités-Gières).
- En 1989, livraison de 13 trolleybus articulés NAW-Hess-Siemens n° 701 à 713, aux TPG.
- En 1989, mise en service des dernières des 3.892 nouvelles voitures Corail climatisées de 1ère et 2ème classe de la SNCF.
- En 1989, la locomotive électrique Re 4/4 II n° 11252, en livrée TEE rouge et crème, tracte un omnibus Lausanne/Losanna – Genève/Genf/Genivra, composé 7 véhicules dont 4 EW II B, en livrée verte, 2 EW II A, en livrée verte, et une voiture-fourgon-pilote Dt, en livrée verte, placé en queue.
- Le 28/05/1989, création du train international EuroCity « Pau Casals», en rame Talgo, assurant la liaison nocturne directe Bern/Berne/Berna – Barcelona/Barcelone via Genève/Genf/Genivra, Grenoble, Perpignan (et retour), mais sans aucun arrêt sur le territoire français.
- Le 25/06/1989, la rame automotrice quadricourants RABe n° 1054, en livrée grise EuroCity (dite souris grise), assure le train EC Milano-Centrale/Milan/Mailand – Brig/Brigue/Briga – Lausanne/Losanna – Genève/Genf/Genivra.
- Le 10/09/1989, la locomotive électrique Re 4/4 II n° 11108, en livrée orange et blanche « Swiss Express », tracte un train IC Luzern/Lucerne/Lucerna – Genève-Aéroport/Genf-Flughafen, composé d’une rame homogène de voitures Mark III, en livrée orange et blanche « Swiss Express ».
- Le 21/03/1990, la locomotive électrique Re 4/4 II n° 11144, en livrée rouge, tracte le train direct 1866 Luzern/Lucerne/Lucerna – Genève/Genf/Genivra via Bern/Berne/Berna (via Entlebuch), composé d’une rame homogène de voitures Mark III, en livrée orange et blanche « Swiss Express ».
- Le 27/05/1990, le train-hôtel EuroCity « Pablo Casals», en rame Talgo, assurant la liaison nocturne directe Bern/Berne/Berna – Barcelona-França/Barcelone via Genève/Genf/Genivra, via Grenoble (et retour), est désormais amorcé depuis Zürich-HB.
- Du 27/05/1990 au 029/09/1990, on note la circulation du train-hôtel EC « Pablo Casals» Zürich-HB (19h33) – Barcelona-França/Barcelone (09h10) via Bern/Berne (20h47), Fribourg/Freiburg FR (21h10), Lausanne/Losanna (21h57), Genève/Genf/Genivra (22h46) et Gerona/Gérone (07h54), avec en sens inverse le train EN « Pablo Casals» Barcelona-França/Barcelone (20h15) – Zürich-HB (09h13) via Gerona/Gérone (21h26), Genève/Genf/Genivra (05h52), Lausanne/Losanna (06h40), Fribourg/Freiburg FR (07h27), Bern/Berne (07h51), sans aucun arrêt commercial dans les deux sens sur le parcours français via Chambéry et Grenoble.
- Le 29/06/1990, la locomotive diesel-électrique CC 72070, en livrée bleue et blanche et logo nouille, tracte de bout en bout un train Corail Genève - Grenoble, composé de 6 voitures Corail.
- De fin juin au début septembre 1990, mise en service d’une voiture-lits soviétique (2 voitures SZD affectées à ce service à savoir, les n° 017 04139, 56 20 70-80 452-0 et 017 03487, 56 20 70-80 447-4) reliant Moskova/Moscou à Madrid (4.831 km, record européen de distance pour une voiture directe) via Berlin, Frankfurt (Main)-Hbf/Francfort-(Main)-Ple, Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS, Genève/Genf/Genivra, Grenoble, Valence-Ville, Avignon-Centre, Montpellier-Saint-Roch et Hendaye/Hendaya (et retour), le parcours étant effectué en 3 jours et 4 nuits. La voiture directe soviétique circulait une fois par semaine, le lundi au départ de Moscou avec arrivée le vendredi à Madrid, et retour le samedi de Madrid avec arrivée le mercredi à Moscou. Les autres jours, la voiture-lits soviétique était limitée au parcours Moskova/Moscou – Frankfurt/Francfort, Moskova/Moscou – Bern/Berne/Berna ou Moskova/Moscou – Genève/Genf/Genivra. De Moskova/Moscou à Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS, cette voiture lits soviétique était incorporée au train D 358/D 359. Sur le parcours français, elle était acheminée par le train n° 5479 Genève/Genf/Genivra – Hendaye/Hendaya via Chambéry et Grenoble ainsi qu’au train n° 4678 Hendaye/Hendaya – Genève/Genf/Genivra via Grenoble.
- Du 30/09/1990 au 01/06/91, on note, entre autres, la circulation du train Express Corail quotidien 5651 Grenoble (06h49) – Genève/Genf/Genivra (09h02) via Gières-Campus (06h59), Pontcharra-sur-Bréda (07h19), Montmélian (07h26), Chambéry (07h37/07/41), Aix-les-Bains (07h53) et Bellegarde (08h31), du train Express Corail quotidien 5694 Valence-Ville (9h22) – Genève/Genf/Genivra (12h38) via Grenoble (10h23/10h25) et Chambéry (11h05/11h17).
- Du 30/09/1990 au 01/06/91, on note, entre autres, la circulation des trains Express quotidien 5698 (ex-RG) Nice-Ville/Nizza-Città (20h22) – Marseille-Saint-Charles (23h17/23h42) – Avignon-Centre (0h54/1h31) – Valence-Ville (2h45/3h15) – Grenoble (4h20/4h25) – Chambéry (5h08/5h32) – Genève/Genf/Genivra (7h43), Rapide quotidien 6676 Nice-Ville/Nizza-Città (8h41) – Marseille-Saint-Charles (11h13/11h25) – Avignon-Centre (12h21/12h24) – Valence-Ville (13h33/14h09) – Grenoble (15h10/15h12) – Chambéry (15h50/16h00) – Genève/Genf/Genivra (17h18) et EC 73 « Catalan-Talgo » quotidien Barcelona-França/Barcelone – Montpellier-Saint-Roch (14h26/14h28) – Avignon-Centre (15h23) – Valence-Ville (16h24/16h32) – Grenoble (17h33/17h35) – Chambéry (18h17/18h25) – Genève/Genf/Genivra (19h44).
- En décembre 1990, on note la circulation des tains-hôtels nocturnes quotidiens bitranches EN 273/274 « Pablo Casals » Barcelona-França/Barcelone – Genève/Genf/Genivra – Zurich-HB (1195 km) et EN 371/372 « Salvador Dali » Barcelona-França/Barcelone – Milano-Centrale/Milan/Mailand (1198 km) circulant via Grenoble et fusionnés jusqu’à Chambéry.
- En 1991, mise en service de la voie d’évitement de la gare de Culoz (franchissable à 60 km/h) pour les trains reliant Aix-les-Bains à Genève.
- Le 15/03/1991, l’automotrice électrique en courant 1500 Volts cc BDe 4/4 n° 1302 avec voiture B en acier et une voiture pilote en queue, toutes en livrée verte, assure une navette Genève/Genf/Genivra – La Plaine.
- Le 29/04/1991, suite à une panne d’une des deux automotrices électriques en courant 1500 Volts cc BDe 4/4 n° 1301/2, deux locotracteurs électriques Ee 934, en livrée brun-rouge, encadrent un wagon marchandises à 2 essieux et deux voitures B légère en acier dont une voiture dotée d’un pantographe en position baissée, assurent une navette réversible entre Genève/Genf/Genivra et La Plaine.
- En mai 1991, livraison de la 1ère locomotive électrique de la série (Reihe) Re 4/4 460, la 460-000-3 aux CFF par la SLM de Winterthur.
- En mai 1991, la locomotive diesel-électrique CC 72083 de la SNCF, en livrée bleue et blanche et logo nouille, tracte de bout en bout le train Express Corail 5651/0 Grenoble (06h49) – Genève/Genf/Genivra (09h02) via Gières-Campus (06h59), Pontcharra-sur-Bréda (07h19), Montmélian (07h26), Chambéry (07h37/07/41), Aix-les-Bains (07h53) et Bellegarde (08h31), composé d’une rame homogène de 6 voitures Corail en livrée d’origine.
- Le 01/06/1991, dernier jour de circulation de l’EC 77/76 « Mont-Blanc » Hamburg-Altona/Hambourg-Altona – Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS – Genève/Genf/Genivra.
- Le 02/06/1991, création de l’EC 106 « Mont-Blanc » Genève/Genf/Genivra (13h08) – Berlin-Zoo (23h57) via Neuchâtel/Neuenburg NE (14h36), Biel/Bienne (14h55/14h57), Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS (16h01/16h17), Basel-Bad.Bf/Bâle-Bad/Basilea-Bad (16h24), Mannheim-Hbf (18h27/18h37), Mainz-Hbf/Mayence-Ple (19h16), Koblenz-Hbf/Coblence-Ple (20h05), Bonn-Hbf (20h37), Köln-Hbf/Cologne-Ple (20h59/21h09), Düsseldorf-Hbf (21h31), Duisburg-Hbf (21h44), Essen-Hbf (21h57h) et Dortmund-Hbf (22h50), ainsi que de l’EC 107 « Mont-Blanc » Berlin-Zoo – Genève/Genf/Genivra (14h55) via Dortmund-Hbf (05h38), Essen-Hbf (06h01), Duisburg-Hbf (06h14), Düsseldorf-Hbf (06h28), Köln-Hbf/Cologne-Ple (06h50/07h00), Bonn-Hbf (07h20), Koblenz-Hbf/Coblence-Ple (07h52), Mainz-Hbf/Mayence-Ple (08h42), Mannheim-Hbf (09h23/09h31), Basel-Bad.Bf/Bâle-Bad/Basilea-Bad (11h35), Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS (11h43/11h59), Biel/Bienne (13h04/13h06) et Neuchâtel/Neuenburg NE (13h25). Ces trains étaient bitranches jusqu’à Mannheim, la tranche Berlin passant via Frankfurt-(Main)-Hbf/Francfort-(Main)-Ple et Braunschweig-Hbf et Magdeburg-Hbf et vice-versa.
- Le 02/06/1991, le train IC Genève/Genf/Genivra – Nice-Ville/Nizza-Città via Grenoble est transformé en IC 370/1-379 Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS – Genève/Genf/Genivra – Grenoble – Nice-Ville/Nizza-Città.
- Du 02/06/1991 au 28/09/1991, suite à un manque de matériel roulant, la SNCF a loué aux CFF une rame de 7 voitures, composée de 4 à 3 voitures Eurofima, en livrée orange C1, et de 3 à 4 voitures Bpm51, en livrée grise et verte. Cette rame composait la tranche suisse du train Venezia-Santa-Lucia/Venise-Sainte-Lucie – Genève/Genf/Genivra qui repartait pour assurer le train 5644/5 Genève/Genf/Genivra (18h38) – Valence-Ville (22h00) via Chambéry (19h22/19h45) et Grenoble (20h47/20h50) , rame qui retournait ensuite avec le train 58527 Valence-Ville (22h05) - Grenoble (23h23), puis la rame CFF était remisée au dépôt de Grenoble pour pouvoir assurer le lendemain matin le train Express 5651/0 Grenoble (06h49) – Genève/Genf/Genivra (09h02) via Gières-Campus (06h59), Pontcharra-sur-Bréda (07h19), Montmélian (07h26), Chambéry (07h37/07/41), Aix-les-Bains (07h53) et Bellegarde (08h31) puis assurait ensuite au départ de Genève/Genf/Genivra (9h24) la relation Genève/Genf/Genivra – Venezia-Santa-Lucia/Venise-Sainte-Lucie de matinée. Sur parcours français, la rame CFF était tractée par une UM2 de locomotives diesel-électriques de la série (Reihe) BB 67300 ou par locomotive une diesel-électrique de la série (Reihe) CC 72000 de la SNCF.
- De fin juin au début septembre 1991, reconduction de la voiture-lits soviétique reliant Moskova/Moscou à Madrid (4.831 km, record européen de distance pour une voiture directe) via Genève/Genf/Genivra, Grenoble, Valence-Ville, Avignon-Centre, Nîmes, Montpellier-Saint-Roch et Hendaye/Hendaya (et retour), le parcours étant effectué en 3 jours et 4 nuits.
- Le 29/09/1991, mise en place des horaires d’hiver.
- De 1991 à 1992, mise en service de 12 voitures panoramiques Apm 61 de 1ère classe des CFF.
- Du 29/09/1991 au 30/05/1992, on note la circulation du train Express quotidien 5698 Nice-Ville/Nizza-Cità (20h37) – Genève/Genf/Genivra (07h43) via Antibes (20h53/20h56), Cannes (21h15/21h19), Saint-Raphaël-Valescure (21h40/21h43), Les Arcs (22h02/22h04), Toulon (22h41/22h47), Marseille-Saint-Charles (23h27/23h45), Avignon-Centre (00h51/01h31), Valence-Ville (02h43/02h59), Grenoble (04h16/04h22), Chambéry (05h05/05/40), Aix-les-Bains (05h51/06h16) et Bellegarde (07h01.
- Du 29/09/1991 au 30/05/1992, on note la circulation du train Express temporaire 6484 Hendaye/Hendaya (18h23) – Genève/Genf/Genivra (08h38) via Bayonne (19h15), Pau (20h28/20h32), Lourdes (21h21), Tarbes (21h17/21h21), Toulouse-Matabiau (23h41/23h47), Carcassonne (00h30/00h38), Narbonne (01h07/01h18), Béziers (01h33/01h36), Sète (02h02), Montpellier-Saint-Roch (02h07/02h32), Nîmes (02h59/03h06), Avignon-Centre (03h35/03h43), Valence-Ville (04h48/04h59), Romans – Bourg-de-Péage (05h19), Grenoble (06h20/06h24), Chambéry (07h08/07h18), Aix-les-Bains (07h28/07h32) et Bellegarde (08h08) , avec en sens inverse le train Express temporaire 6984 Genève/Genf/Genivra (20h29) – Irun (10h46) via Bellegarde (21h01), Aix-les-Bains (21h38/21h40), Chambéry (21h51/22h01), Grenoble (22h42/22h45), Saint-Marcellin (23h31), Romans – Bourg-de-Péage (23h51), Valence-Ville (00h09/00h20), Avignon-Centre (01h27/01h31), Nîmes (01h58/02h01), Montpellier-Saint-Roch (02h28/02h32), Sète (02h50), Béziers (03h14/03h17), Narbonne (03h32/04h33), Carcassonne (05h05/05h07), Toulouse-Matabiau (05h56/06h07), Tarbes (07h46/07h48), Lourdes (08h09), Pau (08h34/08h37) et Bayonne (10h00).
- Du 29/09/1991 au 30/05/1992, on note la circulation du train EC 370 Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS (h) – Nice-Ville/Nizza-Cità (17h34), via Genève/Genf/Genivra (09h44), Bellegarde (10h09), Aix-les-Bains (10h46/10h48), Chambéry (10h58/11h01), Grenoble (11h39/11h42), Romans – Bourg-de-Péage (12h27), Valence-Ville (12h43/12h54), Avignon-Centre (15h52), Marseille-Saint-Charles (14h5215h07), Toulon (15h47/15h49), Saint-Raphaël-Valescure (16h38/16h40), Cannes (17h05/17h08) et Antibes (17h17/17h19), avec en sens inverse le Rapide 372 Nice-Ville/Nizza-Cità (08h41) – Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS (h) via Antibes (08h54/08h55), Cannes (09h04/09h07), Saint-Raphaël-Valescure (09h29/09h32), Toulon (10h21/10h24), Marseille-Saint-Charles (11h13), Avignon-Centre (12h08/12h11), Valence-Ville (13h33/14h09), Romans – Bourg-de-Péage (14h24), Grenoble (15h10/15h12), Chambéry (15h50/16h00), Aix-les-Bains (16h09/16h10), Bellegarde (16h48), Genève/Genf/Genivra (17h18).
- Le 05/01/1992, une UM2 de locomotives diesel-électriques de la série (Reihe) BB 67300 (avec la BB 67354 en tête), toutes deux en livrée bleue et blanche, tracte un train Valence-Ville – Genève/Genf/Genivra, composé de 6 voitures Corail.
- En février 1992, une UM2 de locomotives diesel-électriques de la série (Reihe) BB 67300 (avec la BB 67347 en tête), toutes deux en livrée bleue et blanche, tracte le train 5644 Genève/Genf/Genivra (18h38) – Valence-Ville (21h53) via Bellegarde (19h05), Aix-les-Bains (19h44/19h47), Chambéry (19h57/20h07), Grenoble (20h46), composé de 7 voitures Corail.
- En mars 1992, la locomotive diesel-électrique CC 72085, en livrée bleue et blanche, tracte un train Valence-Ville – Genève/Genf/Genivra via Chambéry et Grenoble, composé d’une rame homogène de 6 voitures Corail.
- En avril 1992, une rame quadricourants RABe de la série (Reihe) 1050, en livrée grise EuroCity, assure le train EC 34 « Lutecia » Milano-Centrale/Milan/Mailand – Brig/Brigue/Briga – Lausanne/Losanna – Genève/Genf/Genivra.
- Le 01/06/1992, mise en place des horaires d’été.
- Du 26/06 au 21/08/1992, dernier été de circulation de la voiture-lits soviétique reliant Moskova/Moscou à Madrid (4.831 km, record européen de distance pour une voiture directe) via Genève/Genf/Genivra, Chambéry, Grenoble, Valence-Ville, Avignon-Centre, Nîmes, Montpellier-Saint-Roch, Narbonne, Toulouse-Matabiau et Hendaye (et retour), le parcours étant effectué en 3 jours et 4 nuits.
- En 1993, création des Trains Express Régionaux (TER) par les Régions et la SNCF.
- En 1993, une rame ETR 500 des FS, en livrée verte et blanche, assure une course d’essais Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand – Genève/Genf/Genivra.
- Les 20/03/1993 et 21/03/1993, exposition de matériel ferroviaire à Genève en gare fret de La-Praille avec présentation de 3 rames à grande vitesse dont la rame TGV-Atlantique n° 325 de la SNCF, en livrée bleue et grise, une rame ETR 500 de FS-Trenitalia et une rame ICE de la DB à 10 caisses. Côté CFF, on pouvait voir la locomotive électrique Re 4/4 n° 460-009 « Jet d’eau », en livrée rouge, des voitures voyageurs EuroCity, une voiture panoramique Apm, une voiture-restaurant libre-service Mac Donald et un train d’instruction du personnel.
- Le 22/05/1993, dernier jour de circulation du train direct 370/1 reliant Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS à Nice-Ville/Nizza-Città via Genève/Genf/Genivra, Chambéry, Grenoble, Valence-Ville, Avignon-Centre et Marseille-Saint-Charles, remplacé le lendemain par une relation Corail Genève/Genf/Genivra – Nice-Ville/Nizza-Città et retour, via Grenoble.
- Le 23/05/1993, suppression des arrêts de Bellegarde, Aix-les-Bains, Nîmes et Béziers de l’EC « Catalan-Talgo », assurant la liaison directe Genève/Genf/Genivra – Barcelona-França/Barcelone via Chambéry et Grenoble (et retour) et tracté par une locomotive électrique BB 7200. Une locomotive diesel-électrique des séries (Reihen) BB 67300 ou CC 72000, avec la locomotive électrique de la série (Reihe) BB 7200 en véhicule, tracte la rame de Chambéry à Valence-Ville.
- En juin 1993, la locomotive diesel-électrique BB 67327, en livrée bleue et blanche, tracte un train Valence-Ville – Grenoble – Genève/Genf/Genivra composé de 7 voitures Corail.
- Le 23/11/1993, création de la société Cisalpino AG regroupant les CFF et Trenitalia.
- En 1994, l’autorail Picasso X 4039, en livrée rouge et crème à toit crème, de la SNCF effectue une couse spéciale entre Genève et Lausanne.
- Du 29/05/1994 au 24/09/1994, on note la circulation du train de nuit n° 211 « Simplon Express » Genève-Aéroport/Genf/Flughafen (22h52) – Zagreb Gl. Kol. (14h50) via Genève/Genf/Genivra (23h02), Lausanne/Losanna (23h41/23h45), Sion (00h52), Brig/Brigue/Briga (01h27/01h30), Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand (03h37/03h42), Venezia Mestre (06h40/07h08), Trieste-Centrale (08h55), Villa Opicina (09h45), Sezana/Sézanne (10h35), Ljubljana (12h15), avec en sens inverse le train n° 220 « Simplon Express » Zagreb Gl. Kol. (14h10) – Genève-Aéroport/Genf/Flughafen (06h49) via Ljubljana (16h45), Sezana/Sézanne (18h25), Villa Opicina (19h20), Trieste-Centrale (20h28), Venezia-Mestre/Venise-Mestre (22h19/22h42), Milano-Centrale/Milan/Mailand (01h34/01h38), Brig/Brigue/Briga (03h55/04h15), Sion (04h48), Lausanne/Losanna (05h55/06h00) et Genève/Genf/Genivra (06h39). La tranche Genève/Genf/Genivra était composée de 3 voitures dont une voiture AB, une voiture-couchettes et une voiture-lits.
- Du 29/05/1994 au 24/09/1994, on note la circulation des trains de nuit bitranches EN 314/312 Roma-Termini/Rome-Termini (21h00), Firenze-SMN/Florence-SMN (23h46), Brig/Brigue/Briga (06h39) se séparant avec tranche EN 312 Sion (07h21), Lausanne/Losanna (08h27) et Genève/Genf/Genivra (09h12) et avec tranche EN 314 Thun/Thoune (08h16), Bern/Berne/Berna (08h38), Olten (09h30) et Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS (09h59) ainsi qu’en sens inverse avec la tranche EC 311 Genève/Genf/Genivra (20h25), Lausanne/Losanna (21h10) Sion (22h16) avec la tranche EC 313 Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS (20h01), Olten (20h29), Bern/Berne/Berna (21h22), Thun/Thoune (21h43) se rejoignant à Brig/Brigue/Briga (23h32), Firenze-SMN/Florence-SMN (06h31) et Roma-Termini/Rome-Termini (09h23).
- Du 29/05/1994 au 24/09/1994, on note la circulation des trains de nuit 5696/7 Genève/Genf/Genivra (23h12) – Nice-Ville/Nizza-Cità (09h11), via Chambéry (00h34) Grenoble (01h35), Valence-Ville (02h58/03h16), Avignon-Centre (04h19), Arles (05h00) et Marseille-Saint-Charles (05h47/06h20), ainsi que 5698/9 Nice-Ville/Nizza-Cità (20h45) – Genève/Genf/Genivra (07h43), via Marseille-Saint-Charles (23h33/23h45), Arles (00h31), Avignon-Centre (01h31), Valence-Ville (02h45/03h16), Grenoble (04h26) et Chambéry (05h15).
- Du 29/05/1994 au 24/09/1994, on note la circulation des TGV : EC 972 « Jean-Jacques Rousseau » Genève/Genf/Genivra (07h45) – Paris-GL/Parigi-GL (11h12), EC 974 « Henri Dunant » Genève/Genf/Genivra (10h00) – Paris-GL/Parigi-GL (13h29), EC 976 « Voltaire » Genève/Genf/Genivra (12h37) – Paris-GL/Parigi-GL (16h11), EC 978 « Versailles » Genève/Genf/Genivra (16h50) – Paris-GL/Parigi-GL (20h30), EC 980 « Le Genevois » Genève/Genf/Genivra (19h10) – Paris-GL/Parigi-GL (22h42) avec en sens inverse EC 971 « Le Genevois » Paris-GL/Parigi-GL (07h24) – Genève/Genf/Genivra (10h51), EC 973 Voltaire » Paris-GL/Parigi-GL (10h28) – Genève/Genf/Genivra (14h01), EC 975 « Versailles » Paris-GL/Parigi-GL (14h42) – Genève/Genf/Genivra (18h14), EC 977 « Henri Dunant » Paris-GL/Parigi-GL (17h40) – Genève/Genf/Genivra (21h11), EC 979 « Jean-Jacques Rousseau » Paris-GL/Parigi-GL (19h09) – Genève/Genf/Genivra (22h45).
- Du 29/05/1994 au 24/09/1994, on note la circulation du train 5651/0 Grenoble (6h38) – Genève/Genf/Genivra (9h02) via Gières-Campus (6h49), Chambéry (7h37/7h41), Aix-les-Bains (07h54), Bellegarde (08h33), et du train 5644/5 Genève/Genf/Genivra (18h38) – Bellegarde (19h03) via Aix-les-Bains (19h44), Chambéry (19h57), Grenoble (20h46/20h49) , Romans-Bourg-de-Péage (21h36), Valence-Ville (21h50).
- En été 1994, dernier été de circulation du train SP/PS 5984/5 Genève/Genf/Genivra (20h29) – Irún via Grenoble (22h47), quotidien jusqu’au 28/08/1994, les vendredis et dimanches jusqu’au 24/09/1994.
- En juillet 1994, la locomotive électrique Re 4/4 II n° 11347, en livrée verte d’origine, tracte un IC Basel/SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS – Genève/Genf/Genivra, composé d’une rame homogène de voitures unifiées du type IV, en livrée verte et blanche d’origine. Cette rame passe encore à cette époque par l’ancien tracé à voie unique entre Gorgier et Yverdon.
- En été 1994, dernier été de circulation du train SP/PS 5984/5 Genève/Genf/Genivra (20h29) – Irún via Grenoble (22h47), quotidien jusqu’au 28/08/1994, les vendredis et dimanches jusqu’au 24/09/1994.
- Le 05/09/1994, la locomotive électrique BB 7204 de la SNCF, en livrée gris béton, tracte l’EC « Catalan-Talgo » Genève/Genf/Genivra (11h32) – Barcelona-França/Barcelone via Chambéry (12h41), Grenoble (13h31), Valence-Ville (14h31/14h45), Avignon-Centre (15h45/15h47), Nîmes (15h34), Montpellier-Saint-Roch (16h37/16h39) et Narbonne (17h26).
- Le 24/09/1994, dernier jour de circulation du train SP/PS 5984/5 Genève/Genf/Genivra (20h29) – Irún via Grenoble (22h47).
- Le 24/09/1994, dernier jour de circulation l’EC « Catalan-Talgo », assurant la liaison directe Genève/Genf/Genivra – Barcelona-França/Barcelone via Chambéry et Grenoble (et retour).
- Le 25/09/1994, création d’un TGV Genève/Genf/Genivra – Montpellier-Saint-Roch via Lyon/Lione, la rame espagnole Talgo étant limitée au parcours Montpellier-Saint-Roch – Barcelona/Barcelone.
- En 1995, mise en service des 1ères voitures rénovées Corail Plus climatisées de 1ère et 2ème classe de la SNCF.
- En 1995, en France, l’Etat transfert à titre expérimental la compétence du transport ferroviaire 5 régions dont Rhône-Alpes.
- En 1995, mise en service des 3 voitures rénovées Corail B6Dux de la Région Rhône-Alpes en livrée grise et rouge (Ces voitures ont circulé sur la relation Lyon – Genève). La couleur rouge sera ensuite abandonnée au profit du bleu clair.
- Le 28/05/1995, les trains de nuit 5696/7 Genève/Genf/Genivra – Nice-Ville/Nizza-Cità et 5698/9 Nice-Ville/Nizza-Cità – Genève/Genf/Genivra, via Grenoble, sont accélérés sur le parcours et se voient réduire leurs temps de stationnement à Chambéry.
- Le 28/05/1995, création de la halte de Zimeysa dans la zone industrielle de Meyrin – Satigny près de Genève/Genf/Genivra.
- En 1995/1996, l’EC 106 « Mont-Blanc » Genève/Genf/Genivra – Dortmund-Hbf était tracté de Genève/Genf/Genivra à Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS par une locomotive électrique Re 4/4 II des CFF, en livrée rouge, et de Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS à Dortmund-Hbf par une locomotive électrique E 103 de la DB, en livrée rouge. La rame était composée de voitures de la DB avec comme composition 3 Avmz107, 1 WRmz135, 1 Bvmz, 1 Bpmbz, 1 Bpmz251, 2 Bpmz291 et 1 Bm(ov). Les vendredis et dimanches la rame comportait deux voitures Bm(ov) supplémentaires.
- En mars 1996, la locomotive diesel-électrique CC 72083 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, tracte de bout en bout un train Valence-Ville – Genève/Genf/Genivra via Chambéry et Grenoble, composé de 8 voitures Corail.
- Le 29/09/1996, création des relations « Cisalpino » Genève/Genf/Genivra – Milano-Centrale/Milan/Mailand par ETR 470 Pendolino.
- Le 29/09/1996, la gare SNCF de Gières-Campus devient seconde gare d’agglomération grenobloise et prend le nom de « Grenoble-Universités-Gières » au sud-est de Grenoble (sur la commune de Gières, pour la desserte du Campus universitaire), sur la ligne de (Genève) Montmélian à Grenoble.
- En 1997, six Régions expérimentent la régionalisation ferroviaire, à savoir l’Alsace, le Centre, le Nord-Pas-de-Calais, les Pays-de-la-Loire, Provence-Alpes-Côte-d’Azur et Rhône-Alpes.
- Le 14/08/1997, la locomotive diesel-électrique CC 72084 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, plaques reliefs et macarons rouges d’extrémités, tracte de bout en bout le train venant de Genève/Genf/Genivra – Valence-Ville via Grenoble et Chambéry, et dessert Gières-Campus (18h44).
- Le 28/09/1997, mise en service des horaires d’hiver.
- En octobre 1997, la locomotive diesel-électrique CC 72052 de la SNCF, en livrée bleue et blanche et logo nouille, tracte de bout en bout le train n° 5657 Valence-Ville – Genève/Genf/Genivra via Grenoble, composé d’une courte rame de 4 voitures Corail, en livrée d’origine, dont une B6D en tête.
- Le 12/03/1998, la nouvelle ligne de tramway n° 16 des TPG a été mise en service.
- Le 21/05/1998, un groupe de membres de l’AEDTF de Grenoble, venant de Grenoble arrive en gare de Genève/Genf/Genivra (Cornavin) et prend un train pour Montreux, lors d’un voyage circulaire en Suisse.
- Le 24/05/1998, mise en service des horaires d’été.
- Le 24/05/1998, un groupe de membres de l’AEDTF de Grenoble, venant de Bern/Berne/Berna arrive en gare de Genève/Genf/Genivra (Cornavin), revenant d’un voyage circulaire en Suisse.
- Le 27/06/1998, la locomotive diesel-électrique CC 72088 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, tracte de bout en bout le train Grenoble – Genève/Genf/Genivra, composé de 6 voitures Corail.
- Le 06/08/1998, la locomotive diesel-électrique CC 72056 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, tracte de bout en bout le train Grenoble – Genève/Genf/Genivra, composé de 6 voitures Corail desservant la gare de Gières-Campus (06h11).
- Le 06/08/1998, la locomotive électrique Re 465-012-3 du BLS, en livrée bleue du BLS, tracte l’EC « Mont-Blanc » le train Hamburg-Altona/Hambourg – Genève/Genf/Genivra, composé de 7 voitures de la DB, en livrée blanche et rouge.
- Le 14/08/1998, la locomotive diesel-électrique CC 72084 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, tracte de bout en bout le train n° 5644 Genève/Genf/Genivra – Valence-Ville, composé de 7 voitures Corail dont une B6D, et dessert Gières-Campus (18h44) et Grenoble (18h55).
- En novembre 1998, la locomotive diesel-électrique BB 67558 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, tracte de bout en bout le train n° 5644 Genève/Genf/Genivra – Valence-Ville via Grenoble, composé de 7 voitures Corail dont une B6D, et dessert exceptionnellement la gare de Gières-Campus un dimanche soir pour permettre la descente des étudiants allant au campus universitaire.
- Le 28/11/1998, la locomotive diesel-électrique CC 72069 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, tracte de bout en bout le train Grenoble – Genève/Genf/Genivra, composé de 6 voitures Corail.
- En 1999, la Région Limousin rallie les six Régions qui expérimentent la régionalisation ferroviaire.
- Le 30/05/1999, on note la circulation des trains de nuit 5696/7 Genève/Genf/Genivra (22h22) – Nice-Ville/Nizza-Cità (09h11), via Bellegarde (22h50), Aix-les-Bains (23h30), Chambéry (23h59) Grenoble (00h45), Valence-Ville (01h50/03h16), Avignon-Centre (04h19), Arles (05h00) et Marseille-Saint-Charles (05h47/06h20), ainsi que 5698/9 Nice-Ville/Nizza-Cità (20h45) – Genève/Genf/Genivra (07h18), via Marseille-Saint-Charles (23h33/23h45), Arles (00h31), Avignon-Centre (01h31), Valence-Ville (02h45/03h33), Grenoble (04h47), Chambéry (05h48), Aix-les-Bains (06h01) et Bellegarde (06h48).
- Le 30/05/1999, le train quotidien de matinée Valence (08h39) – Genève/Genf/Genivra (12h17) via Grenoble (09h56), dessert désormais la gare SNCF de Grenoble-Universités-Gières à 10h07.
- Le 21/08/1999, une locomotive diesel-électrique de la série (Reihe) CC 72000 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, tracte de bout en bout le train Grenoble (06h01) – Genève/Genf/Genivra (08h05) via Grenoble-Universités-Gières (06h11), Chambéry (06h49), Aix-les-Bains (07h00), Bellegarde (07h38), composé de 6 voitures Corail.
- En novembre 1999, la locomotive électrique Re 460-037-5, en livrée publicitaire « Ajax », tracte un train IC Genève/Genf/Genivra – Zürich-HB, composé d’un fourgon type II et de 14 voitures de type IV dont 4 A, une restaurant et 9 B.
- Le 28/11/1999, mise en place du nouveau service horaire 1999/2000.
- Le 20/12/1999, une locomotive diesel-électrique de la série (Reihe) CC 72000 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, tracte de bout en bout le train Grenoble (06h01) – Genève/Genf/Genivra (08h05) via Grenoble-Universités-Gières (06h11), Chambéry (06h49), Aix-les-Bains (07h00), Bellegarde (07h37), composé de 6 voitures Corail.
- Le 23/12/1999, une locomotive diesel-électrique de la série (Reihe) CC 72000 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, tracte de bout en bout le train n° 5644 Genève/Genf/Genivra (18h38) – Grenoble (20h56), via Bellegarde (19h04), Aix-les-Bains (19h53), Chambéry (20h08), Grenoble-Universités-Gières (20h43), composé de 7 voitures Corail dont une B6D. Ce train continuait sur Valence-Ville (21h59) les vendredis, dimanches et fêtes.
- Le 24/02/2000, une locomotive diesel-électrique de la série (Reihe) CC 72000 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, tracte de bout en bout le train (06h00) – Genève/Genf/Genivra (08h05) via Grenoble-Universités-Gières (06h10), Chambéry (06h50), Aix-les-Bains (07h00), Bellegarde (07h37), composé de 6 voitures Corail.
- Le 28/05/2000, création d’une relation TGV Thalys Genève/Genf/Genivra – Lille-Europe – Bruxelles-Midi/Brussel-Zuid/Brussels.
- Du 28/05/2000 au 02/12/2000, on note la circulation du TGV Genève/Genf/Genivra (10h42) – Marseille-Saint-Charles via Lyon-Part-Dieu/Lione-P.D. et Valence-TGV (13h07) et TGV Marseille-Saint-Charles – Genève/Genf/Genivra (17h44) via Valence-TGV (15h21) et Lyon-Part-Dieu/Lione-P.D.
- Du 28/05/2000 au 02/12/2000, on note la circulation des trains de nuit 5696/7 Genève/Genf/Genivra (22h22) – Nice-Ville/Nizza-Cità, via Bellegarde (22h51), Aix-les-Bains (23h30), Chambéry (23h59) Grenoble (00h44), Valence-Ville (01h50), Avignon-Centre, Arles et Marseille-Saint-Charles, ainsi que 5698/9 Nice-Ville/Nizza-Cità – Genève/Genf/Genivra (07h18), via Marseille-Saint-Charles, Arles, Avignon-Centre, Valence-Ville (03h33), Grenoble (04h48), Chambéry (05h48), Aix-les-Bains (06h01) et Bellegarde (06h48).
- Le 08/07/2000, une locomotive diesel-électrique de la série (Reihe) CC 72000 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, tracte de bout en bout le train (06h01) – Genève/Genf/Genivra (08h05) via Grenoble-Universités-Gières (06h11), Chambéry (06h49), Aix-les-Bains (07h00), Bellegarde (07h37), composé de 6 voitures Corail.
- Le 02/11/2000, une locomotive diesel-électrique de la série (Reihe) CC 72000 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, tracte de bout en bout le train (06h01) – Genève/Genf/Genivra (08h05) via Grenoble-Universités-Gières (06h11), Chambéry (06h49), Aix-les-Bains (07h00), Bellegarde (07h37), composé de 6 voitures Corail.
- Le 12/11/2000, une locomotive diesel-électrique de la série (Reihe) CC 72000 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, tracte de bout en bout le train (06h01) – Genève/Genf/Genivra (08h05) via Grenoble-Universités-Gières (06h11), Chambéry (06h49), Aix-les-Bains (07h00), Bellegarde (07h37), composé de 6 voitures Corail.
- Le 28/11/2000, une locomotive diesel-électrique de la série (Reihe) CC 72000 de la SNCF, en livrée bleue et blanche, tracte de bout en bout le train (06h01) – Genève/Genf/Genivra (08h05) via Grenoble-Universités-Gières (06h11), Chambéry (06h49), Aix-les-Bains (07h00), Bellegarde (07h37), composé de 6 voitures Corail.
- Le 03/12/2000, mise en place des horaires d’hiver.
- En 2001, suppression du train « Hispania Express » Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS – Port-Bou, via Biel/Bienne, Lausanne/Losanna, Genève/Genf/Genivra, Bellegarde, Lyon-Part-Dieu, Valence-Ville, Avignon-Centre, Nîmes, Montpellier-Saint-Roch, Béziers, Narbonne et Perpignan.
- Le 05/03/2001, la locomotive électrique Re 460-076-3 tracte un IC Zürich-HB – Genève/Genf/Genivra avec en tête un fourgon à vélo (ex-Dd Corail SNCF).
- Le 01/04/2001, création de la société espagnole « Elipsos » à parts égales de 50% entre la RENFE et la SNCF.
- Le 01/04/2001, reprise des tains-hôtels nocturnes quotidiens EN 273/274 « Pau Casals » Barcelona-França/Barcelone – Genève/Genf/Genivra – Zurich-HB (1195 km) et EN 371/372 « Salvador Dali » Barcelona/Barcelone – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand (1198 km) circulant via Grenoble (et fusionnés jusqu’à Chambéry) par le groupe « Elipsos », transitent désormais via Lyon/Lione et fusionnés jusqu’à Lyon/Lione et ne circulent désormais que 3 fois par semaine.
- Le 07/05/2001, un automoteur diesel bicaisses de la série (Reihe) X 72500 de la SNCF, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train matinal Grenoble – Genève/Genf/Genivra.
- Le 27/05/2001, un automoteur diesel bicaisses de la série (Reihe) X 72500 de la SNCF, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train matinal Grenoble – Genève/Genf/Genivra.
- Le 31/05/2001, dernier jour de circulation de l’EC 107/106 « Mont-Blanc » Berlin-Zoo – Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS – Genève/Genf/Genivra.
- Le 01/06/2001, création de Trenitalia et de Rete Ferroviaria Italiana (RFI).
- Le 03/06/2001, l’automoteur diesel bicaisses X 72681 de la SNCF, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure la relation Genève/Genf/Genivra (18h44) - Grenoble (20h50).
- Le 09/06/2001, dernier jour de circulation du train direct reliant Genève/Genf/Genivra à Nice-Ville/Nizza-Cità via Chambéry, Grenoble, Valence-Ville, Avignon-Centre et Marseille-Saint-Charles.
- Le 10/06/2001, mise en service de la LGV Méditerranée et suppression des trains TRN de jour et de nuit Genève/Saint-Gervais – Nice-Ville/Nizza-Cità. La Région Rhône-Alpes renforce l’axe Valence-Ville – Grenoble – Annecy avec un cadencement aux 2 heures (dont 3 trains sont bitranches jusqu’à Aix-les-Bains, pour Genève), avec la mise en circulation de 30 trains jours entre Valence-Ville et Grenoble, 51 trains jours entre Grenoble et Chambéry et 51 trains jours entre Chambéry et Annecy.
- Le 07/07/2001, un automoteur diesel de la série (Reihe) X 72500 de la SNCF, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train matinal Grenoble – Genève/Genf/Genivra.
- Le 04/09/2001, prolongation de 5 navettes de la ligne Genève/Genf/Genivra – La Plaine du RER genevois, sur Bellegarde-sur-Valserine.
- Le 30/09/2001, dernier jour de circulation du train « Hispania Express » Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS – Port-Bou, via Biel/Bienne, Lausanne/Losanna, Genève/Genf/Genivra, Bellegarde, Lyon-Part-Dieu, Valence-Ville, Avignon-Centre, Nîmes, Montpellier-Saint-Roch, Béziers, Narbonne et Perpignan.
- Le 02/11/2001, un automoteur diesel de la série (Reihe) X 72500 de la SNCF, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train matinal Grenoble – Genève/Genf/Genivra.
- Le 27/12/2001, la locomotive électrique Re 6/6 n° 11622 des CFF, en livrée rouge, tracte le train de nuit Roma-Termini/Rome-Termini – Genève/Genf/Genivra, composé de voitures FS et CFF.
- Le 01/01/2002, en France, la loi SRU transfert la compétence du transport ferroviaire aux Régions.
- Le 31/03/2002, une locomotive électrique de la série (Reihe) Re 4/4 II des CFF, en livrée rouge, tracte une rame de voitures Mark III, en livrée orange et blanche « Swiss Express » Genève/Genf/Genivra – Zürich-HB via Lausanne/Losanna et Bern/Berne/Berna.
- Le 06/04/2002, une locomotive électrique Re 4/4 II, toujours en livrée rouge, tracte une rame de voitures Mark III, en livrée orange et blanche « Swiss Express » Genève/Genf/Genivra – Zürich-HB via Lausanne/Losanna et Bern/Berne/Berna.
- Du 15/05/2002 au 20/10/2002, Exposition Nationale Suisse (Expo 02) à Biel/Bienne, Neuchâtel/Neuenburg (NE), Yverdon-les-Bains et Morat, avec de nombreux trains spéciaux en provenance de toute la Suisse.
- Au service d’été 2002, on note la circulation de 4 allers-retours quotidiens par TGV entre Genève/Genf/Genivra et Paris-GL via Culoz.
- Du 26/06 au 14/09/2002, circulation quotidienne du train autos-couchettes « Rhône-Océan » Genève/Genf/Genivra (19h54) – Nantes (05h56) – Auray (08h05) avec retour Auray (20h31) – Nantes (23h02) – Genève/Genf/Genivra (09h19) assuré par du matériel roulant de la SNCF.
- Le 01/09/2002, suppression de la relation TGV Thalys Genève/Genf/Genivra – Lille-Europe – Bruxelles-Midi/Brussel-Zuid/Brussels.
- Le 15/12/2002, mise en service des horaires d’hiver.
- Le 16/12/2002, mise en service de la halte ferroviaire de Lancy – Pont Rouge, sur la ligne du chemin de fer située sur le tracé de la gare marchandises de la Praille, et constitue le premier maillon de la future desserte CEVA en direction de la Gare des Eaux-Vives, projet soutenu par l’AEDTF.
- Le 30/12/2002, un automoteur diesel de la série (Reihe) X 72500, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train 96600 Grenoble (6h05) – Genève/Genf/Genivra (8h23) via Grenoble-Universités-Gières (06h15), Pontcharra (06h36), Montmélian (06h44), Chambéry (06h56), Aix-les-Bains (07h06/07h09) et Bellegarde (07h55).
- Le 16/03/2003, mise en service de la halte ferroviaire de Genève-Stade avec arrêt des trains n° 31052 et 31064.
- En 2003, le trolleybus articulés NAW-Hess-Siemens n° 709 des TPG est doté d’une 3ème caisse intermédiaire par les ateliers du réseau et devient le 1er trolleybus articulés à 3 caisses de Suisse. Il servira de base au futur trolleybus tricaisses du constructeur Hess.
- Le 15/06/2003, mise en service des horaires d’été.
- Le 30/06/2003, un automoteur diesel de la série (Reihe) X 72500, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train 96600 Grenoble (6h05) – Genève/Genf/Genivra (8h23) via Grenoble-Universités-Gières (06h15), Chambéry (06h56), Aix-les-Bains (07h06) et Bellegarde (07h55).
- Le 15/12/2003, mise en service des horaires d’hiver.
- Le 09/03/2004, une rame TER 470, en livrée Cisalpino blanche avec bandes rouge et bleue, assure une relation Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand – Genève/Genf/Genivra.
- Le 15/04/2004, l’automoteur diesel tricaisses X 72707, en livrée TER bleue et grise d’origine avec logos Rhône-Alpes, assure une relation Genève/Genf/Genivra – Grenoble – Valence-Ville.
- Le 15/05/2004, inauguration de la nouvelle ligne de tramway n° 15 des TPG, à 15h15.
- Le 05/06/2004, inauguration de RailCity à Genève/Genf/Genivra.
- En juillet 2004, création des Comités de ligne par la Région Rhône-Alpes.
- Le 10/12/2004, mise en service de la halte ferroviaire de Genève-Sécheron, sur la ligne Genève/Genf/Genivra – Coppet.
- Le 12/12/2004, changement d’horaire important Rail 2000 pour les CFF avec de nombreuses nouveautés dont un cadencement Genève/Genf/Genivra – Neuchâtel/Neuenburg (NE) – Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS.
- Le 08/03/2005, la Chambre du peuple à Bern/Berne/Berna a voté (99 oui et 71 non) les crédits de 165 M de CHF pour la réalisation de la ligne des Carpates qui mettra Genève/Genf/Genivra à 3 heures de Paris/Parigi.
- En 2005, livraison de 38 trolleybus articulés Swiss-Trolley d’Hess-Vossloh-Kiepe n° 731 à 768, aux TPG.
- Le 20/09/2005, inauguration et pose de la première pierre du chantier de CEVA en gare de Genève/Genf/Genivra (Cornavin) en présence des Présidents Robert CRAMER (du Canton de Genève), Jean-Jacques QUEYRANNE (de la région Rhône-Alpes), Benedikt WEIBEL (de l’UIC et des CFF), et de William LACHENAL (de l’AEDTF et de l’ARDSL).
- Le 19/11/2005, un automoteur diesel tricaisses de la série (Reihe) X 72500, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train matinal Grenoble (6h05) – Genève/Genf/Genivra (8h23).
- Le 19/11/2005, voyage circulaire du Président de l’AEDTF Grenoble, Genève/Genf/Genivra, Lausanne/Losanna, Brig/Brigue/Briga, Lötschberg sommital, Bern/Berne, Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS, Biel/Bienne, Neuchâtel/Neuenburg (NE), Genève/Genf/Genivra, Grenoble.
- Le 11/12/2005, mise en service d’un TGV direct reliant Genève/Genf/Genivra (départ : 6h40) à Marseille-Saint-Charles (et retour) via Lyon/Lione.
- Le 11/12/2005, mise en service de la ligne de tramway n° 17 des TPG entre les gares des Eaux Vives et de Lancy Pont Rouge.
- De 2005 à 2006, livraison de 10 trolleybus articulés à trois caisses Swiss-Trolley Longo d’Hess-Vossloh-Kiepe n° 781 à 790, aux TPG.
- Le 05/01/2006, une UM2 d’automoteurs monocaisses diesel (X-TER) de la série (Reihe) X 73500 (dont l’X 73667 en queue), tous deux en livrée kaléidoscope RRA, assure exceptionnellement (à la place d’un X 72500) la relation Grenoble (05h58) – Genève/Genf/Genivra (8h35) via Grenoble-Universités-Gières (06h09), Pontcharra-sur-Bréda (06h31), Montmélian (06h38), Chambéry (06h49), Aix-les-Bains (07h02) et Bellegarde (07h48).
- Le 27/03/2006, une rame ETR 470, en livrée Cisalpino blanche avec bande bleue, assure une relation de soirée Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand – Genève/Genf/Genivra.
- Le 20/04/2006, l’automoteur diesel tricaisses X 72531, le seul en livrée kaléidoscope RRA, assure la relation Grenoble (05h58) – Genève/Genf/Genivra (8h35) via Grenoble-Universités-Gières (06h09), Pontcharra (06h31), Montmélian (06h38), Chambéry (06h49), Aix-les-Bains (07h02) et Bellegarde (07h48).
- Le 20/04/2006, un automoteur diesel tricaisses de la série (Reihe) X 72500, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure la relation Genève/Genf/Genivra (18h46) – Grenoble (21h00) via Bellegarde (19h15), Aix-les-Bains (19h56), Chambéry (20h11), Montmélian (20h23), Pontcharra-sur-Bréda (20h31) et Grenoble-Universités-Gières (20h51).
- Le 03/05/2006, la locomotive électrique E 483-013 SR, en livrée CFF-Cargo bleue et rouge, tracte une relation Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand – Genève/Genf/Genivra, composée d’une rame de voitures FS, en livrée crème a bandes turquoises et bleues.
- Le 12/05/2006, la locomotive électrique E 484-017 SR, en livrée Cisalpino rouge, grise et bleue, tracte le train de nuit EN Roma-Termini/Rome-Termini – Genève/Genf/Genivra via le Simplon/Sempione.
- Le 17/05/2006, la locomotive électrique (Loc 2000) Re 460-061-5, en livrée rouge d’origine, tracte un train Brig/Brigue/Briga – Genève/Genf/Genivra, composé d’une rame de voiture Bpm 51, en livrée verte et grise.
- Le 27/06/2006, le groupe BLS Lötschbergbahn AG (BLS) fusionne avec le Regionalverkehr Mittelland (RM).
- Le 14/08/2006, la locomotive électrique E 484-013 SR, en livrée Cisalpino rouge, grise et bleue, tracte le train Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand – Genève/Genf/Genivra, composé de voitures FS, en livrée beige à bandes turquoises et bleues.
- Le 14/08/2006, la rame TGV Duplex n° 206, en livrée grise et bleue, assure une relation Paris-GL/Parigi-GL – Genève/Genf/Genivra via Culoz.
- Le 31/08/2006, mise en service par les CFF de la locomotive électrique BB 25547 de la SNCF louée pour assurer des RER Genève/Genf/Genivra – La Plaine et Genève/Genf/Genivra – Bellegarde.
- Le 05/09/2006, un automoteur diesel tricaisses de la série (Reihe) X 72500, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train Grenoble (05h58) – Genève/Genf/Genivra (8h35) via Grenoble-Universités-Gières (06h09), Pontcharra-sur-Bréda (06h31), Montmélian (06h38), Chambéry (06h49), Aix-les-Bains (07h02) et Bellegarde (07h48).
- Le 18/09/2006, lancement officiel des travaux de la ligne de 65 km du Haut-Bugey, dite des Carpates, entre Bellegarde et Bourg-en-Bresse pour permettre le passage des TGV Genève/Genf/Genivra – Paris/Parigi (en 3 heures) en 2009/2010.
- Le 09/10/2006, une rame ETR 470, en livrée Cisalpino blanche avec bande bleue, assure une relation Genève/Genf/Genivra – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand.
- Le 09/10/2006, la locomotive électrique Re 4/4 II n° 11319, en livrée rouge, tracte de Genève/Genf/Genivra vers Lausanne/Losanna un train complet de conteneurs postaux.
- Le 14/10/2006, la locomotive électrique Re 460-098-7, en livrée rouge, tracte un IC Genève/Genf/Genivra – Brig/Brigue/Briga, composé d’un fourgon (à vélo) à bogies (ex-fourgon Dd Corail SNCF) et d’une rame de voitures Bpm, en livrée verte et grise.
- Le 06/11/2006, début de la location par la SNCF d’une rame de 8 voitures CFF (7 Bpm 51 et 1 Apm 61) pour assurer des TER sur Lyon/Lione – Genève/Genf/Genivra.
- Le 10/12/2006, début de la location par les CFF de 2 rames RIO pour assurer des RER Genève/Genf/Genivra – La Plaine et Genève/Genf/Genivra – Bellegarde.
- Le 10/12/2006, mise en service d’une nouvelle desserte entre Genève/Genf/Genivra (14h10) et Aix-les-Bains (15h17) et retour Aix-les-Bains (16h41) et Genève/Genf/Genivra (17h48) donnant dans les deux sens correspondance avec des trains en provenance d’Annecy pour Grenoble et Valence-Ville et inversement. Ces nouveaux trains desservent Bellegarde.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train Genève/Genf/Genivra (07h26) – Grenoble via Bellegarde, Aix-les-Bains et Chambéry.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train Grenoble (5h57) – Genève/Genf/Genivra (08h17) via Chambéry, Aix-les-Bains et Bellegarde.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train Grenoble – Genève/Genf/Genivra (09h34) via Lyon-Part-Dieu et Bellegarde.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train Genève/Genf/Genivra (10h13) – Valence-Ville via Bellegarde, Aix-les-Bains, Chambéry, Grenoble-Universités-Gières et Grenoble.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train temporaire Valence-Ville – Genève/Genf/Genivra (11h35) via Grenoble, Grenoble-Universités-Gières, Chambéry, Aix-les-Bains et Bellegarde.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train Genève/Genf/Genivra (14h10) – Aix-les-Bains via Bellegarde.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train Genève/Genf/Genivra (16h21) – Grenoble via Bellegarde et Lyon-Part-Dieu.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train Valence-Ville – Genève/Genf/Genivra (19h38) via Grenoble, Grenoble-Universités-Gières, Chambéry, Aix-les-Bains et Bellegarde.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train Genève/Genf/Genivra (18h46) – Grenoble via Bellegarde, Aix-les-Bains, Chambéry, Grenoble-Universités-Gières et Grenoble. Ce train était prolongé sur Valence-Ville les vendredis, dimanches et fêtes.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train périodique TGV Genève/Genf/Genivra (06h40) – Marseille-Saint-Charles via Bellegarde, Lyon-Part-Dieu/Lione-P.D., Valence-TGV, Avignon-TGV et Aix-en-Provence-TGV.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train périodique TGV Genève/Genf/Genivra (13h36) – Nice-Ville/Nizza-Cità via Bellegarde, Lyon-Part-Dieu/Lione-P.D., Valence-TGV, Avignon-TGV, Marseille-Saint-Charles, Toulon et Cannes, avec en sens inverse le train périodique TGV Nice-Ville – Genève (19h52) via Lyon-Part-Dieu et Bellegarde.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train périodique TGV Montpellier-Saint-Roch – Genève/Genf/Genivra (17h19) via Lyon-Part-Dieu/Lione-P.D. et Bellegarde.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train périodique TGV Lyria Genève/Genf/Genivra (05h48) – Paris-GL/Parigi-GL via Bellegarde.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train périodique TGV Lyria Genève/Genf/Genivra (07h51) – Paris-GL/Parigi-GL via Bellegarde.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train périodique TGV Lyria Genève/Genf/Genivra (12h40) – Paris-GL/Parigi-GL via Bellegarde.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train périodique TGV Lyria Genève/Genf/Genivra (12h40) – Paris-GL/Parigi-GL via Bellegarde.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train périodique TGV Lyria Genève/Genf/Genivra (19h23) – Paris-GL/Parigi-GL via Bellegarde et Mâcon-TGV.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train périodique TGV Lyria Genève/Genf/Genivra (17h52) – Paris-GL/Parigi-GL via Bellegarde et Mâcon-TGV.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train TGV Lyria Paris-GL/Parigi-GL – Genève/Genf/Genivra (10h45) via Bellegarde.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train TGV Lyria Paris-GL/Parigi-GL – Genève/Genf/Genivra (15h58) via Bellegarde.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train TGV Lyria Paris-GL/Parigi-GL – Genève/Genf/Genivra (16h42) via Bellegarde.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train périodique TGV Lyria Paris-GL/Parigi-GL – Genève/Genf/Genivra (17h05) via Bellegarde.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train périodique TGV Lyria Paris-GL/Parigi-GL – Genève/Genf/Genivra (21h08) via Bellegarde.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train CIS Genève/Genf/Ginevra (08h50) – Venezia-Santa-Lucia/Venise-Sainte-Lucie via Lausanne/Losanna, Montreux, Sion, Brig/Brigue/Briga, Domodossola et Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand, avec en sens inverse le train CIS Venezia-Santa-Lucia/Venise-Sainte-Lucie – Genève/Genf/Genivra (00h10) via Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand, Domodossola, Brig/Brigue/Briga, Sion, Montreux et Lausanne/Losanna.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train CIS « Lemano » Genève-Aéroport/Genf-Flughafen/Ginevra-Aeroperto – Milano-Centrale/Milan/Mailand via Genève/Genf/Genivra (11h07/11h10), Lausanne/Losanna, Montreux, Sion, Sierre/Siders/Sierra, Brig/Brigue/Briga et Domodossola, avec en sens inverse le train CIS « Lemano » Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand – Genève-Aéroport/Genf-Flughafen via Domodossola, Brig/Brigue/Briga, Sion, Sierre/Siders/Sierra, Montreux, Lausanne/Losanna et Genève/Genf/Genivra (20h50/20h53).
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train CIS « Vallese » Genève-Aéroport/Genf-Flughafen – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand via Genève/Genf/Genivra (15h07/15h10), Lausanne/Losanna, Montreux, Sion, Brig/Brigue/Briga et Domodossola, avec en sens inverse le train CIS « Vallese » Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand – Genève-Aéroport/Genf-Flughafen via Domodossola, Brig/Brigue/Briga, Sion, Montreux, Lausanne/Losanna et Genève/Genf/Ginevra (12h50/12h53).
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train CIS « Monte Rosa » Genève-Aéroport/Genf-Flughafen – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand via Genève (18h07/18h10), Lausanne/Losanna, Montreux, Sion, Brig/Brigue/Briga et Domodossola, avec en sens inverse le train CIS « Monte Rasa » Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand – Genève-Aéroport/Genf-Flughafen via Domodossola, Brig/Brigue/Briga, Sierre/Siders/Sierra, Sion, Montreux, Lausanne/Losanna, et Genève/Genf/Genivra (16h50/16h53).
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train de nuit LUNA Roma-Termini/Rome-Termini – Genève-Aéroport/Genf-Flughafen via Domodossola, Brig/Brigue/Briga, Sierre/Siders/Sierra, Sion, Montreux, Lausanne/Losanna, Morges, Nyon et Genève/Genf/Genivra (09h24/09h27), avec en sens inverse le train de nuit LUNA Genève-Aéroport/Genf-Flughafen – Roma-Termini/Rome-Termini via Genève/Genf/Genivra (21h33/21h36), Nyon, Morges, Lausanne/Losanna, Montreux, Sion, Sierre/Siders/Sierra, Brig/Brigue/Briga et Domodossola.
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train de nuit temporaire « Le Côte Basque – Léman » Genève/Genf/Genivra (20h37) – Irun via Lyon-Part-Dieu/Lione-P.D., Valence-Ville, Avignon-Centre, Nîmes, Montpellier-Saint-Roch, Béziers, Narbonne, Carcassonne, Toulouse-Matabiau, Lourdes et Hendaye), avec en sens inverse le train de nuit « Le Côte Basque – Léman » Irun – Genève/Genf/Genivra (08h54).
- Du 10/12/2006 au 08/12/2007, on note la circulation du train hôtel temporaire « Pau Casals » Zürich-HB – Barcelona-França/Barcelone via Bern/Berne/Berna, Fribourg/Freiburg (FR), Lausanne/Losanna, Genève/Genf/Genivra (23h26), Figueras/Figuères et Gerona/Gérone, avec en sens inverse le train hôtel temporaire « Pau Casals » Barcelona-França/Barcelone – Zürich-HB via Gerona/Gérone, Figueras/Figuères, Genève/Genf/Genivra (05h30), Lausanne/Losanna, Fribourg/Freiburg (FR) et Bern/Berne/Berna.
- En décembre 2006, diminution de la période de circulation des trains Quimper – Lyon/Lione et Genève/Genf/Genivra – Hendaye/Hendaya.
- Le 05/02/2007, la locomotive électrique Ae 6/6 n° 11468, en livrée verte sans moustaches, tracte de Saint-Triphon à Genève-Vernier un train complet de wagons citernes à bogies et transportant de l’essence.
- Le 08/02/2007, la locomotive électrique Ae 6/6 n° 11513, en livrée verte sans moustaches, assure une marche HLP de Genève à Morges.
- Le 31/03/2007, l’automotrice électrique (Z2) Z 17506/7506 de la SNCF, en livrée TER bleue clair et blanche, assure un RER Genève – Bellegarde via La Plaine.
- Le 15/06/2007, inauguration du tunnel de base du Lötschberg (TBL).
- Du 22/06/2007 au 09/09/2007, on note la circulation du train temporaire d’été de nuit « Rhône – Océan » Genève/Genf/Genivra (19h38) – Quimper via Lyon-Part-Dieu, Nantes et Auray, avec en sens inverse du 23/06/2007 au 10/09/2007 le train de nuit « Rhône – Océan » Quimper – Genève/Genf/Genivra (9h23h) via Auray, Nantes et Lyon-Part-Dieu.
- Le 21/07/2007, un automoteur diesel tricaisses de la série (Reihe) X 72500, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train Grenoble (5h57) – Genève/Genf/Genivra (8h17).
- Le 10/11/2007, un automoteur diesel tricaisses de la série (Reihe) X 72500, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train Grenoble (5h57) Genève/Genf/Genivra (8h17).
- Le 22/11/2007, circulation en soirée de la rame de tramways Be 6/8 n° 877 avec un groupe d’invité sur la nouvelle ligne des TPG entre Cornavin et Les Avanchets.
- Le 08/12/2007, un automoteur diesel tricaisses de la série (Reihe) X 72500, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train Grenoble (5h57) Genève/Genf/Genivra (8h17).
- Le 08/12/2007, inauguration en fin de matinée de la section de ligne de tramways de 3,5 km entre Cornavin et Les Avanchets avec les rames de tramways Be 6/8 n° 866, 870 et 878 suivie dès 14 h d’un service gratuit pour le public de la nouvelle ligne n° 14 limité au nouveau tronçon, avec rames historiques de l’AGMT.
- Le 08/12/2007, dernier jour de circulation des ETR 470 de « Cisalpino » sur la relation Genève/Genf/Genivra – Lausanne/Losanna – Brig/Brigue/Briga – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand, avant leur transfert sur l’axe Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand. Toutes les dessertes Genève/Genf/Genivra – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand se font désormais en rames tractées soit directes soit avec changement à Visp/Viège ou Brig/Brigue/Briga.
- Le 09/12/2007, mise en service commercial de ligne de tramway n° 14 Avanchets – Cornavin – Augustin – Bachet et prolongement de la ligne n° 16 de Cornavin à Avanchets, par les TPG.
- Le 09/12/2007, prolongation systématique de tous les trains Genève/Genf/Genivra – Lausanne/Losanna – Sion jusqu’à Brig/Brigue/Briga avec desserte de Sierre/Siders/Sierra et Visp/Viège, par les CFF.
- Le 09/12/2007, mise en service de l’horaire cadencé sur les principales lignes de la Région Rhône-Alpes, dont Lyon/Lione – Genève/Genf/Genivra.
- Le 09/12/2007, mise en service des nouveaux horaires régionaux avec amélioration des dessertes Genève/Genf/Genivra – Lyon/Lione, mais suppression de plusieurs trains de matinée entre Genève/Genf/Genivra, Bellegarde, Aix-les-Bains, Chambéry et Grenoble (et vice-versa), forte réduction des dessertes ferroviaires entre Annemasse, La-Roche-sur-Foron et Saint-Gervais, suppression totale et transfert par autocars des dessertes Genève-Eaux-Vives et Annecy, par la Région Rhône-Alpes.
- Le 09/12/2007, certains TER Grenoble – Genève/Genf/Genivra (et retour) assurés en automoteurs diesel tricaisses de la série (Reihe) X 72500 desservent Seyssel-Corbonod et Culoz, pénalisant de 20 minutes la desserte Intercités Grenoble – Chambéry – Genève/Genf/Genivra (et retour).
- Le 06/05/2008, un automoteur diesel tricaisses de la série (Reihe) X 72500, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train Grenoble (6h22) – Genève/Genf/Genivra (8h35).
- Le 02/06/2008, une rame ETR 470, en livrée Cisalpino blanche avec bande bleue, assure une relation Genève/Genf/Genivra – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand.
- Le 10/06/2008, un automoteur diesel tricaisses de la série (Reihe) X 72500, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train Grenoble (6h22) – Genève/Genf/Genivra (8h35).
- Le 21/08/2008, un automoteur diesel tricaisses de la série (Reihe) X 72500, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train Grenoble (6h22) – Genève/Genf/Genivra (8h35).
- Le 02/09/2008, une rame ETR 610-001, en livrée Cisalpino grise à bande bleue, assure une marche d’essais Genève/Genf/Genivra – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand via le Simplon/Sempione.
- Le 26/09/2008, une rame ETR 610-001, en livrée Cisalpino grise à bande bleue, assure une marche d’essais Genève/Genf/Genivra – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand via le Simplon/Sempione.
- Le 27/09/2008, la locomotive électrique BB 22214, en livrée « en voyage », tracte le TER Lyon-Perrache – Genève/Genf/Genivra via Lyon-Part-Dieu et Culoz, composé de 9 voitures dont 5 voitures Corail en livrée TER « Bourgogne », 2 Corail Intercités et 2 Corail en livrée TER-RRA.
- Le 26/09/2008, un groupe de membres de l’AEDTF de Grenoble arrive à Genève/Genf/Genivra et prend un train IC Genève/Genf/Genivra – Zürich-HB pour prendre à Zürich-HB un train direct pour Innsbruck.
- Le 30/09/2008, un groupe de membres de l’AEDTF de Grenoble revenant d’Innsbruck via Sargans, Chur/Coire, Andermatt et Brig/Brigue/Briga prend un train IC Cisalpino Brig/Brigue/Briga – Genève/Genf/Genivra pour rentrer sur Grenoble.
- Le 23/10/2008, une automotrice électrique Z2N n° 352, en livrée TER bleue et grise d’origine, assure un TER Lyon/Lione – Genève/Genf/Genivra.
- Le 05/11/2008, un automoteur diesel tricaisses de la série (Reihe) X 72500, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train Grenoble (6h22) – Genève/Genf/Genivra (8h35).
- Le 24/11/2008, début des travaux de la ligne de tramway entre la gare de Cornavin, Onex et Bernex.
- Le 28/11/2008, un automoteur diesel tricaisses de la série (Reihe) X 72500, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train Grenoble (6h22) – Genève/Genf/Genivra (8h35).
- Le 30/11/2008, un automoteur diesel tricaisses de la série (Reihe) X 72500, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train Genève/Genf/Genivra (18h42) – Grenoble (20h50).
- Le 02/12/2008, l’automotrice électrique Bem 550-004 des CFF assure une navette Genève/Genf/Genivra – Bellegarde.
- Le 13/12/2008, dernier jour de circulation du train Cisalpino « Borromeo » Genève/Genf/Genivra (9h07) – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand via Lausanne/Losanna et Brig/Brigue/Briga.
- Le 14/12/2008, mise en service des nouveaux horaires des CFF et modifications des dessertes Cisalpino.
- Le 14/12/2008, début de la location à la SNCF par les CFF de 2 rames RIO supplémentaires, portant la location à 4 RIO toutes en livrée bleue clair, pour assurer des RER Genève/Genf/Genivra – La Plaine et Genève/Genf/Genivra – Bellegarde, pour palier aux pannes multiples des Bem 550 des CFF.
- Le 14/12/2008, la Suisse entre dans l’Espace Schengen et opte ainsi pour la libre circulation des personnes en Europe.
- Le 24/12/2008, la rame automotrice diesel tricaisses X 72695/696, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le TER 96630 Genève/Genf/Genivra – Grenoble – Valence-Ville.
- En 2009, les TPG commandent une série de 32 nouvelles rames de tramways de type Tango à Stadler, livrables de 2011 à 2012.
- Le 30/01/2009, la locomotive électrique Re 460-030-0, en livrée rouge, tracte un IC Genève-Aéroport/Genf-Flughafen – Brig/Brigue/Briga, composé d’une rame de voitures Intercités, en livrée verte et grise, avec en tête une voiture Bpm 51 de forcement, en livrée verte et grise.
- Le 26/02/2009, un automoteur diesel tricaisses de la série (Reihe) X 72500, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train Grenoble (6h22) – Genève/Genf/Genivra (8h35).
- Le 05/05/2009, l’automoteur diesel tricaisses X 72683, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure un TER Grenoble – Genève/Genf/Genivra (9h00) et arrive à Genève/Genf/Genivra tandis que la locomotive électrique BB 25553, en livrée multiservices, tractant une RIO, en livrée bleue claire Basse-Normandie va partir de la voie 6 à Genève/Genf/Genivra pour Bellegarde.
- Le 05/05/2009, l’automotrice électrique quadricaisses Z 27685, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure un TER Genève/Genf/Genivra – Lyon/Lione.
- Le 05/05/2009, l’automotrice bimode Bem (4/6) 550- 001 « La Donzelle » manœuvre en gare de Genève/Genf/Genivra (Cornavin).
- Le 29/05/2009, la locomotive diesel 66214 d’Euro Cargo Rail, en livrée jaune et grenat, tracte une train de wagons porte-autos à 2 niveaux (chargés de voitures) entre Genève/Genf/Genivra et Bellegarde.
- En juillet 2009, l’automoteur diesel tricaisses X 72531, le seul exemplaire en livrée TER Kaléidoscope Rhône-Alpes, assure un TER Genève/Genf/Genivra – Grenoble.
- En juillet 2009, une UM2 d’automoteurs diesel tricaisses de la série (Reihe) X 72500 (X 72695 en tête), en livrée TER bleue et grive avec logo Rhône-Alpes, assure un TER Grenoble – Genève/Genf/Genivra.
- Le 16/07/2009, une UM2 des automotrices bimodes Bem 550-003 + Bem 550-000 assure une navette Bellegarde – Genève/Genf/Genivra.
- Le 20/07/2009, mise en service des 1ères rames ETR 610 pour assurer les EC Genève/Genf/Genivra – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand.
- Le 30/07/2009, un automoteur diesel tricaisses de la série (Reihe) X 72500, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train Grenoble (6h54) – Genève/Genf/Genivra (9h00).
- Le 11/08/2009, un automoteur diesel tricaisses de la série (Reihe) X 72500, en livrée TER bleue et grise avec logo Rhône-Alpes, assure le train Grenoble (6h54) – Genève/Genf/Genivra (9h00).
- Le 14/08/2009, la locomotive électrique BB 25585 SNCF, en livrée multiservices et louée par les CFF, pousse une rame RIO, en livrée bleue claire Basse-Normandie et assure une navette Bellegarde – Genève/Genf/Genivra.
- En août 2009, la locomotive électrique Re 460-111-8, en livrée rouge, tracte un train IR Genève-Aéroport/Genf-Flughafen – St.Gallen/Saint-Gall, composé d’une rame à 2 niveau IC 2000, voiture pilote en queue.
- En août 2009, la locomotive électrique Re 4/4 460-062, en livrée rouge 2000, trace l’IC Brig/Brigue/Briga – Genève/Genf/Ginevra, composé d’un fourgon à vélos (ex- Dd Corail SNCF) et d’une rame de voitures Intercités panachée en livrée d’origine et en livrée modernisée.
- Le 05/09/2009, dernier jour de circulation des automoteurs diesel tricaisses de la série (Reihe) X 72500 sur la ligne Valence – Grenoble – Chambéry – Annecy/Genève.
- Le 06/09/2009, mise en service des rames automotrices quadricaisses « Bi-Bi » Bimodes-Bicourants de la série (Reihe) B 82500 sur la ligne Valence – Grenoble – Chambéry – Annecy/Genève.
- En septembre 2009, dernière circulation du train « Rhône-Océan » Genève/Genf/Genivra – Quimper au départ de Genève/Genf/Genivra (Cornavin).
- Le 17/09/2009, une automotrice quadricaisses B 82500, en livrée TER, assure le train Grenoble (6h54) – Genève/Genf/Genivra (9h00).
- Le 17/09/2009, l’automotrice bimode Bem (4/6) 550- 001 « La Donzelle » quitte Genève/Genf/Genivra (12h05) sur la voie 6 pour assurer un RER pour La Plaine.
- Du 21/09/2009 au 12/12/2009, on note la circulation du train hôtels « Elipsos » n° 274 « Pau Casals » Zürich-HB (19h27) – Barcelona-França/Barcelone (09h43) via Bern/Berne/Berna (21h08), Fribourg/Freiburg (FR) (21h45), Lausanne/Losanna (22h38), Genève/Genf/Genivra (23h35), Perpignan (06h14), Figueras/Figuères (07h44) et Girona/Gérone (08h18) et en sens inverse du train hôtels « Elipsos » n° 273 « Pau Casals » Barcelona-França/Barcelone (19h38) – Zürich-HB (10h07) via Girona/Gérone (20h57), Figueras/Figuères (21h25), Perpignan (22h44), Genève/Genf/Genivra (05h45), Lausanne/Losanna (06h54), Fribourg/Freiburg (FR) (07h46) et Bern/Berne/Berna (08h49). Ce train était assurée en rame Talgo, en livrée blanche avec bandeau latéral violet, avec 4 types d’offres (Gran Classe, Affaires, Touriste et Sleeperettes). Il ne desservait qu’une seule ville française (Perpignan).
- Le 02/10/2009, la locomotive électrique BB 25547, en livrée multiservices, poussant une RIO, en livrée bleue claire Basse-Normandie, (toutes deux louées par les CFF à la SNCF) assure le train Bellegarde – Genève/Genf/Genivra (8h11).
- Le 02/10/2009, l’automotrice électrique Flirt RABe 524-009-8 (Allondon) assure le train 96722 Genève/Genf/Genivra (8h25) – La Plaine.
- Le 02/10/2009, l’automotrice quadricaisses (Bibi) B 82568/567, en livrée TER bleue et grise, assure le train 96605 Grenoble – Genève/Genf/Genivra (8h36).
- Le 02/10/2009, l’automotrice électrique B 81715, en livrée TER bleue et grise, assure le train 96500 Lyon/Lione – Genève/Genf/Genivra (8h55).
- Le 17/11/2009, une automotrice quadricaisses (Bibi) de la série (Reihe) B 82500, en livrée TER, assure le train Grenoble (6h54) – Genève/Genf/Genivra (9h00).
- Le 29/11/2009, le peuple genevois vote à 61% la réalisation du projet ferroviaire CEVA reliant Eaux-Vives à Annemasse.
- Le 06/12/2009, mise en service des rames ETR 610 pour assurer les EC Genève/Genf/Genivra – Venezia-Santa-Lucia/Venise-Sainte-Lucie via le Simplon/Sempione et Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand.
- Le 11/12/2009, dernier jour de circulation du train de nuit Genève/Genf/Genivra – Roma-Termini/Rome-Termini, et retour, via Lausanne/Losanna, Montreux, Sion, Brig/Brigue/Briga, Domodossola, Bergamo/Bergame, Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand, Bologna/Bologne, Firenze-SMN/Florence-SMN.
- Le 11/12/2009, dernier service et fin de la location à la SNCF par les CFF des locomotives électriques BB 25547, BB 25550, BB 25553, ainsi que des 4 rames RIO en livrée bleue clair (Basse-Normandie), pour assurer des RER Genève/Genf/Genivra – La Plaine et Genève/Genf/Genivra – Bellegarde.
- Le 12/12/2009, une automotrice quadricaisses (Bibi) de la série (Reihe) B 82500, en livrée TER, assure le train Grenoble (6h54) – Genève/Genf/Genivra (9h00).
- le 12/12/2009, les rames (Flirt) RABe 524 des CFF assurent les relations Genève – La Plaine, tandis que les Bem 4/6 type 550 assurent les relations Genève – Bellegarde.
- Le 13/12/2009, le train bitranches « Rhône-Océan » Quimper – Lyon – Bourg-Saint-Maurice/Genève est limité au parcours Quimper – Lyon/Lione et devient monotranche.
- le 14/12/2009, la rame ETR 610-006, en livrée Cisalpino grise et bleue, assure l’EC 39 Genève/Genf/Genivra – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand.
- De janvier 2010 à août 2011, 1ère phase des travaux de rénovation et de transformation du bâtiment voyageurs de la gare de Genève/Genf/Genivra (Cornavin), concernant la partie Ouest du hall central au passage Montbrillant.
- Le 04/03/2010, la locomotive électrique Re 4/4 II n° 11144, en livrée rouge, tracte un train spécial pour le salon de l’auto St.Gallen/Saint-Gall – Genève-Aéroport/Genf-Flughafen, composé de 3 voitures Apm EC (dont une aux couleurs CIC sans logo placée en tête), 2 VRm EW IV (voitures-restaurant placée en 4ème et 6ème position), 3 voitures A EW IV (dont deux en ancienne livrée) et de deux voitures Ap Schlieren 80 81 97-32 975 et 077 louées aux ÖBB.
- Le 04/03/2010, la locomotive électrique Re 4/4 II n° 11147, en livrée rouge, tracte un train spécial pour le salon de l’auto» St.Gallen/Saint-Gall – Genève-Aéroport/Genf-Flughafen, composé d’une rame de 11 voitures dont une Bt EW IV en tête et une VRm EW IV, en livrée blanche et rouge, placé en 8ème position.
- Le 04/03/2010, la locomotive électrique Re 460-053, en publicitaire « Login », pousse le train spécial 30310 pour le salon de l’auto» Saint-Gall – Genève-Aéroport, composé de 4 voitures Apm EC (dont une aux couleurs CIC sans logo placée en seconde position), une voiture EW IV salon, et 5 voitures Bpm EC.
- Le 16/04/2010, les TPG commandent 32 rames de tramways articulés à 5 caisses de type Tango II chez Stadler-Rail.
- Le 30/04/2010, inauguration de la prolongation de la ligne de tramway n° 18 entre le Jardin Alpin, Meyrin-Village et le CERN.
- Le 02/05/2010, mise de la prolongation de la ligne de tramway n° 18 entre le Jardin Alpin, Meyrin-Village et le CERN, par les TPG.
- Le 22/05/2010, circulation d’un train de pèlerinage Sion – Lourdes via Genève/Genf/Genivra et Lyon/Lione, composé d’une rame de voiture Corail de la SNCF.
- Le 03/07/2010, la rame TGV Duplex n° 4701, en livrée grise et bleue, circule entre Genève/Genf/Genivra et Lausanne/Losanna.
- Le 18/08/2010, la rame automotrice pendulaire 612-901/902 de la DB, en livrée rouge à bande blanche, effectue une marche d’essais entre Brig/Brigue/Briga, Montreux, Lausanne/Losanna et Genève/Genf/Genivra.
- Le 08/10/2010, une automotrice quadricaisses (Bibi) de la série (Reihe) B 82500, en livrée TER, assure le train Grenoble (6h21) – Genève/Genf/Genivra (8h29) via Grenoble-Universités- Gières (06h30) – Chambéry (07h09) – Aix-les-Bains (07h21), Culoz (07h42) et Bellegarde (08h29).
- Le 12/12/2010, mise de la prolongation de la ligne de tramway entre Cornavin et Coutance et mise en service de la ligne de tramway n° 18, par les TPG.
- Le 12/12/2010, réouverture de la ligne entre Bellegarde-sur-Valserine, La Cluse et Nurieux, par la SNCF.
- Le 12/12/2010, mise en service de nouveaux horaires pour les TGV Paris-GL/Parigi-GL – Genève/Genf/Genivra circulant désormais via la ligne des Carpates dite aussi ligne du Haut-Bugey (via Nurieux et non plus par Culoz).
- Le 12/12/2010, mise en service de nouveaux horaires sur Genève/Genf/Genivra – Chambéry – Grenoble, avec 5 allers-retours (au lieu de 3,5 allers-retours).
- Du 12/12/2010 au 16/06/2011, on note la circulation du train hôtels « Elipsos » n° 274 « Pau Casals » Zürich-HB (19h27) – Barcelona-França/Barcelone (09h43) via Bern/Berne/Berna (21h08), Fribourg/Freiburg (FR) (21h45), Lausanne/Losanna (22h34), Genève/Genf/Genivra (23h41), Perpignan (06h16), Figueras/Figuères (07h44) et Girona/Gérone (08h18) et en sens inverse du train hôtels « Elipsos » n° 273 « Pau Casals » Barcelona-França/Barcelone (19h38) – Zürich-HB (10h09) via Girona/Gérone (20h57), Figueras/Figuères (21h25), Perpignan (22h42), Genève/Genf/Genivra (05h39), Lausanne/Losanna (06h55), Fribourg/Freiburg (FR) (07h46) et Bern/Berne/Berna (08h49). Ce train était assurée en rame Talgo, en livrée blanche avec bandeau latéral violet, avec 4 types d’offres (Gran Classe, Affaires, Touriste et Sleeperettes). Il ne desservait qu’une seule ville française (Perpignan).
- Le 29/01/2011, la locomotive électrique Re (4/4) 460-036-7, en livrée publicitaire rouge « My Switzerland », trace un train de neige (Snowtrain/Schneezug) Genève-Aéroport/Genf-Flughafen – Brig/Brigue/Briga, composé de 5 voitures dont une EW IV salon, 3 EW IV A et une autre EW IV salon, toutes en livrée publicitaire blanche et rouge « Valais My Switzerland ». (EW = VU).
- Le 05/03/2011, la locomotive électrique Ré 4/4 460-036-7, en livrée publicitaire rouge « My Switzerland », trace un train de neige (Snowtrain/Schneezug) Genève-Aéroport/Genf-Flughafen – Brig/Brigue/Briga, composé de 5 voitures dont une EW IV salon, 3 EW IV A et une autre EW IV salon, toutes en livrée publicitaire blanche et rouge « Valais My Switzerland ». (EW = VU).
- Le 01/04/2011, une UM2 des automotrices électriques (bimodes et bicourants, dites « Bibi ») B 82617/618 + B 82609/610, toutes deux en livrée TER bleue et grise, assure le TER 96632 Genève/Genf/Genivra (8h41) – Grenoble (11h05) via Bellegarde (09h09), Culoz (09h37), Aix-les-Bains (10h00), Chambéry (10h14), et Grenoble-Universités-Gières (10h56).
- Le 02/04/2011, la locomotive électrique Re (4/4) 460-103, en livrée rouge 2000, trace l’IC Brig/Brigue/Briga – Genève/Genf/Genivra, composé d’une voiture Bpm et d’une rame de voitures Intercités panachée en livrée d’origine et en livrée modernisée.
- Le 08/04/2011, une automotrice quadricaisses de la série (Reihe) (Bibi) B 82500, en livrée TER, assure le train Grenoble (6h56) – Genève/Genf/Genivra (8h58) via Grenoble-Universités- Gières (07h06) – Chambéry (07h41) – Aix-les-Bains (07h54) et Bellegarde (08h32).
- Mi-avril 2011, une UM2 des rames ETR 610-008 et 610-009 des CFF, en livrée blanche, rouge et noire, assure une marche d’essais Genève/Genf/Genivra – Brig/Brigue/Briga – Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS – Genève/Genf/Genivra.
- Le 30/04/2011, une automotrice quadricaisses (Bibi) de la série (Reihe) B 82500, en livrée TER, assure le train Grenoble (6h56) – Genève/Genf/Genivra (8h58) via Grenoble-Universités- Gières (07h06) – Chambéry (07h41) – Aix-les-Bains (07h54) et Bellegarde (08h32).
- Le 18/05/2011, une automotrice quadricaisses (Bibi) de la série (Reihe) B 82500, en livrée TER, assure le train Grenoble (6h56) – Genève/Genf/Genivra (8h58) via Grenoble-Universités- Gières (07h06) – Chambéry (07h41) – Aix-les-Bains (07h54) et Bellegarde (08h32).
- Le 23/05/2011, une automotrice quadricaisses (Bibi) de la série (Reihe) B 82500, en livrée TER, assure le train Grenoble (6h56) – Genève/Genf/Genivra (8h58) via Grenoble-Universités- Gières (07h06) – Chambéry (07h41) – Aix-les-Bains (07h54) et Bellegarde (08h32).
- D’août 2011 à fin 2013, 2ème phase des travaux de rénovation et de transformation du bâtiment voyageurs de la gare de Genève/Genf/Genivra (Cornavin), concernant la partie Est du hall central à la rue de Lausanne. La façade historique de la gare Cornavin ainsi que les peintures murales sont conservées, en accord avec les services de protection du patrimoine.
- Le 06/09/2011, une automotrice quadricaisses (Bibi) de la série (Reihe) B 82500, en livrée TER, assure le train Grenoble (6h56) – Grenoble-Universités- Gières (07h06) – Chambéry (07h41) – Genève/Genf/Genivra (8h58).
- Le 16/09/2011, les TPG reçoivent la 1ère des 32 rames de tramways articulés à 5 caisses de type Tango II de Stadler-Rail et portant le n° 1801, au dépôt du Bachet-de-Pesay.
- Le 15/11/2011, une automotrice quadricaisses (Bibi) de la série (Reihe) B 82500, en livrée TER, assure le train Grenoble (6h56) – Grenoble-Universités- Gières (07h06) – Chambéry (07h41) – Genève/Genf/Genivra (8h58).
- Le 15/11/2011, inauguration officielle du début du chantier du CEVA à Lancy – Pont-Rouge en présence de la Conseillère Fédérale en charge des transports, Doris LEUTHARD, des Présidents Mark MULLER (du Canton de Genève), Jean-Jacques QUEYRANNE (de la région Rhône-Alpes), Andreas MAYER (des CFF), et de William LACHENAL (de l’AEDTF et de l’ARDSL), Sigmund MAXWELL (d’Alp’Rail), avec la locomotive à vapeur historique Eb 3/5 n° 5819 en chauffe et la nouvelle rame Flirt 524-005-6 des CFF.
- Le 27/11/2011, fermeture définitive de la gare actuelle de Genève – Eaux-Vives, en raison du début du chantier de CEVA. La gare typique avec colombages de Genève Eaux-Vives existait encore.
- Le 10/12/2011, inauguration de la ligne de tramway entre la gare de Cornavin, Onex et Bernex dite TCOB des TPG.
- Le 11/12/2011, la gare de Cointrin devient celle de Vernier et celle de Vernier-Meyrin devient celle de Meyrin.
- Le 11/12/2011, mise en service de la restructuration du réseau des tramways des TPG.
- Le 11/12/2011, mise en service de nouveaux horaires sur Genève/Genf/Genivra – Chambéry – Grenoble, avec 6 allers-retours (au lieu de 5 allers-retours).
- Le 18/12/2011, réouverture provisoire de la gare de Chêne-Bourg avec quai neuf et abris de quai, en remplacement de la gare des Eaux-Vives.
- Le 02/01/2012, la SNCF abandonne la dénomination Lunéa au profit de celle plus générale d’Intercités.
- Le 26/01/2012, l’automotrice quadricaisses (Bibi) B 82569/670, en livrée TER bleue et grise, et seul exemplaire avec décoration Sillon Alpin Sud (SAS), assure un train Grenoble (6h54) – Genève/Genf/Genivra (9h00) et est reçu en gare de Cornavin sur la voie 7 tandis que la locomotive électrique Re 4/4 II n ° 11210, en livrée rouge, stationne en tête d’une rame voyageurs sur la voie 6.
- Le 29/02/2012, l’automotrice électrique (Flirt) RABe 524-005 assure le train régional n° 11144 entre Genève/Genf/Genivra et La Plaine.
- Le 06/04/2012, une rames ETR 610 des CFF, en livrée blanche et rouge, tracte un EC Genève/Genf/Genivra – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand.
- Le 17/04/2012, l’automotrice quadricaisses (Bibi) B 82569/670, en livrée TER bleue et grise avec décoration Sillon Alpin Sud (SAS), assure un train Grenoble (6h07) – Genève/Genf/Genivra (7h29) et est reçu en gare de Cornavin sur la voie 6.
- Le 17/04/2012, une locomotive de la série (Reihe) Re 4/4 II des CFF, en livrée rouge, tracte en position intercalée centrale une rame de voitures unifiées avec voitures-pilotes à chaque extrémités et assure une relation régionale Genève/Genf/Genivra – Nyon.
- Le 17/04/2012, la rame TGV tricourant n° 112 des CFF, en livrée grise et bleue, assure une relation Paris-GL/Parigi-GL – Genève/Genf/Genivra.
- Le 17/04/2012, la rame TGV-PSE n° 73 de la SNCF, en livrée grise et bleue, assure la relation 9769 Paris-GL/Parigi-GL (11h11) – Genève/Genf/Genivra (14h16).
- Le 17/04/2012, la rame TGV-PSE n° 29 de la SNCF, en livrée grise et bleue, assure la relation 9778 Genève/Genf/Genivra (16h17) – Paris-GL/Parigi-GL tandis que vient d’arriver la locomotive électrique BB 22384, en livrée en voyage, poussant un TER Lyon/Lione – Genève/Genf/Genivra, composé d’une rame Corail réversible en livrée TER avec B5Dux en tête.
- Le 01/05/2012, la locomotive électrique BB 22269R, en livrée « en voyage », tracte un TER Genève/Genf/Genivra – Lyon/Lione, composé d’une rame Corail réversible, en livrée TER bleue et grise, avec voiture pilote B5Dux en queue.
- Le 07/05/2012, une automotrice quadricaisses (Bibi) de la série (Reihe) B 82500, en livrée TER, assure le train Grenoble (06h55) – Genève/Genf/Genivra (9h00) via Grenoble-Universités-Gières (07h06) – Chambéry (07h44) – Aix-les-Bains (07h57), et Bellegarde (08h33).
- Le 07/05/2012, la rame TGV tricourant n° 112 des CFF, en livrée grise et bleue, est rapatriée par ses propres moyens de Genève/Genf/Genivra sur Lausanne/Losanna.
- Le 31/05/2012, circulation expérimentale de l’automotrice bimodes pendulaire VT n° 612-901 de la DB entre Genève/Genf/Genivra – Lausanne/Losanna.
- Le 07/07/2012, une rame ETR 610 des CFF, en livrée blanche et rouge, assure un EC Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand – Genève/Genf/Genivra.
- Le 23/07/2012, l’automotrice quadricaisses Bimodes-Bicourants (Bibi – BGC) B 82599/600, en livrée TER, assure le TER Grenoble (6h54) – Genève/Genf/Genivra (9h00) et arrive en gare de Cornavin sur la voie 6.
- Le 23/07/2012, la locomotive électrique Re 4/4 II n° 11138, en livrée rouge, tracte un train régional Genève/Genf/Genivra – Lausanne/Losanna, composé d’une rame d’anciennes voitures unifiées en livrée Colibri.
- Le 23/07/2012, la locomotive électrique Re 460-042-5, en livrée rouge, tracte un IC Genève-Aéroport/Genf-Flughafen – St.Gallen/Saint-Gall composé d’une rame de voitures à deux niveaux.
- Le 23/07/2012, la locomotive électrique Re 460-027-6, en livrée rouge, tracte un IC Genève-Aéroport/Genf-Flughafen – St.Gallen/Saint-Gall composé d’une rame de voitures à deux niveaux.
- Le 23/07/2012, la rame automotrice électrique (KISS-2N) 511-101 assure une relation commerciale Genève/Genf/Genivra (10h20) – Lausanne/Losanna.
- Le 23/07/2012, la locomotive électrique Re 460-058-1, en livrée rouge, tracte un IC Brig/Brigue/Briga – Genève-Aéroport/Genf-Flughafen composé d’une rame comportant une voiture Bpm 51, en livrée verte et grise, placée en tête, d’une rame de voitures EW IV EC, en livrée blanche à bandes noire et portes rouges et 3 voitures Bpm 51, en livrée verte et grise, placées en queue du train.
- Le 23/07/2012, la locomotive électrique Re 4/4 II n° 11250, en livrée rouge, quitte la gare de Genève/Genf/Genivra (Cornavin) avec un train de marchandises en direction de Lausanne/Losanna, avec en tête deux wagons porte-conteneurs à bogies (chargés chacun de deux conteneurs réfrigérants Mc Donald’s), de deux wagons Hbbilins-ry CFF-Cargo à parois coulissantes, du wagon Hbbilins 245-7 119-5 Migros « Klimatfreudlich / Climat compatible », de 4 wagons Hbbilins-ry CFF-Cargo à parois coulissantes, etc.
- Le 23/07/2012, le locotracteur électrique Ee 3/3 934-555-4 manœuvre en gare de Genève-Cornavin.
- Le 23/07/2012, l’automotrice bimode Bem 4/6 550-000-4 « Mouille-Galand » manœuvre un wagon postal 00-73 583-4 « échange de mots doux » en gare de Genève-Cornavin.
- Le 23/07/2012, la locomotive électrique BB 7305, en livrée gris béton, stationne sur le faisceau en gare de Genève-Cornavin.
- Le 23/07/2012, les rames électriques ICN « Friedrich Dürrenmatt » et « Johanna Spyri » assure ensemble une relation Zürich-HB – Genève via Biel/Bienne.
- Le 23/07/2012, la locomotive électrique Re 460-042-5, en livrée rouge, tracte un IC Genève-Aéroport/Genf-Flughafen – St.Gallen/Saint-Gall composé d’une rame de voitures à deux niveaux.
- Le 23/07/2012, la locomotive électrique Re 460-027-6, en livrée rouge, tracte un IC Genève-Aéroport/Genf-Flughafen – St.Gallen/Saint-Gall composé d’une rame de voitures à deux niveaux.
- Le 15/09/2012, une automotrice quadricaisses B 82500, en livrée TER, assure le train Grenoble (6h54) – Genève (9h00).
- Le 15/09/2012, la rame électrique (KISS-2N) 511-101 fait l’objet d’une présentation au public en gare de Cornavin sur la voie 6.
- Le 15/09/2012, un groupe de membres de l’AEDTF et de l’ARDSL voyage à bord de la rame (KISS-2N) 511-101 de Genève (15h20) - Lausanne jusqu’à Coppet et revient en gare de Cornavin avec la rame (FLIRT) 524-010 Coppet – Lancy-Pont-Rouge.
- Le 15/09/2012, l’automotrice quadricaisses Bimodes Bicourants (Bibi – BGC) B 82613, en livrée TER, assure un TER Genève (18h42) – Grenoble (20h50) et part de la gare de Cornavin sur la voie 8.
- Le 15/09/2012, la rame TGV n° 614 assure une relation Genève (14h42) – Montpellier-Saint-Roch et part de la gare de Cornavin sur la voie 8.
- Le 09/12/2012, mise en service des nouvelles dessertes cadencées RE, par rames à deux niveaux type KISS de Stadler-Rail, sur la relation Genève – Vevey (et retour) avec desserte des gares de Coppet, Nyon, Gland, Rolle, Allaman, Morges, Renens et Lausanne.
- Le 13/12/2012, suppression du train de nuit Genève – Irun.
- Le 18/12/2012, l’automotrice quadricaisses (Bibi) B 82500, en livrée TER, assure le train Grenoble (5h54) – Genève (7h32).
- Le 29/12/2012, l’automotrice quadricaisses (Bibi – BGC) B 82569/82570, en livrée Sillon Alpin Sud, assure une relation Genève (18h42) – Grenoble (20h50) via Culoz.
- Le 31/03/2013, fermeture définitive de l’ancienne gare de l’ancienne gare de Chêne-Bourg.
- Le 11/06/2013, la rame TGV POS 4411, en livrée grise et bleue, assure le TGV 9756/57 Genève/Genf/Genivra (12h42) – Nice-Ville/Nizza-Cità (19h05) via Bellegarde (13h11), Lyon-Part-Dieu/Lione-P.D. (14h26), Valence-TGV (15h10, Avignon-TGV (15h45), Marseille-Saint-Charles (16h18), Toulon (17h14), Saint-Raphaël-Valescure (18h07), Cannes (18h32) et Antibes (18h43).
- Le 18/06/2013, une rame ETR 610, en livrée CFF, blanche et rouge, assure une relation Genève/Genf/Genivra (07h42) – Lausanne/Losanna (08h15/08h20) – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand – Venezia-Santa-Lucia/Venise-Sainte-Lucie.
- Le 18/06/2013, la locomotive électrique Re 460-104-3, en livrée rouge, tracte de Genève/Genf/Genivra à Zürich le train IC Genève-Aéroport/Genf-Flughafen (07h36) – Genève/Genf/Genivra (07h45) – Lausanne/Losanna (08h18/08h20) – Fribourg/Freiburg FR (09h03) – Bern/Berne/Berna (09h26) – Olten (10h00) – Zürich-HB (10h28) – Zürich-Flughafen/Zürich-Aéroport (10h50) – Winterthur (11h05) – St.Gallen/Saint-Gall (11h53), composé d’une rame IC 2000 2N.
- Le 18/06/2013, la locomotive électrique Re 460-019-3, en livrée publicitaire « Verkehrshaus Luzern », tracte un IC Genève-Aéroport/Genf-Flughafen (07h47) – Genève/Genf/Genivra (07h54/07h56) – Lausanne/Losanna (08h40/8h45) – Montreux (09h04) – Aigle (09h15) – Sion (09h52) - Brig/Brigue/Briga (10h31), composé d’une rame avec une voiture Bpm 51, en livrée verte et grise, placée en tête, d’une voitures EW IV, en livrée blanche à bandes noire et portes rouges, d’une voiture Bpm 51, en livrée verte et grise, et d’une rame de voitures EW IV, en livrée blanche à bandes noire et portes rouges, une voiture Bpm 20-70 non climatisée, en livrée verte et grise, et le fourgon D 50 85 92-75-319-0 (ex-SNCF), en livrée blanche à bande latérale noire.
- Le 18/06/2013, la locomotive électrique Re 4/4 II n° 11299 des CFF, en livrée rouge, tracte un train régional Genève/Genf/Genivra – Lausanne/Losanna composé d’une rame d’anciennes voitures unifiées en livrée Colibri.
- Le 18/06/2013, la locomotive électrique Re 6/6 n° 11632 des CFF, en livrée rouge, tracte un train de wagons-citernes à bogies Genève/Genf/Genivra – Saint-Triphon via Lausanne/Losanna et Aigle.
- Le 18/06/2013, la locomotive diesel Bm 4/4 n° 18438 des CFF, en livrée brun-rouge, tracte le train de secours remorquant lui-même une rame Domino et traverse la gare de Genève-Cornavin.
- Le 18/06/2013, la rame TGV n° 4418 de la SNCF, en livrée grise et bleue, assure la relation 9780 Genève/Genf/Genivra (18h29) – Paris-GL/Parigi-GL (22h49).
- Le 18/06/2013, l’automotrice quadricaisses (Bibi – BGC) B 82714, en livrée TER, assure une relation Genève/Genf/Genivra (18h42) – Grenoble (20h50) via Culoz et Chambéry.
- Le 18/06/2013, une rame ETR 610, en livrée CFF blanche et rouge, assure une relation Genève/Genf/Genivra (18h46) – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand.
- Le 16/07/2013, la rame TGV Lyria n° 4412, en livrée grise et blanche Lyria, assure le TGV 9757 Genève/Genf/Genivra – Nice-Ville/Nizza-Cità.
- En août 2013, fermeture de la ligne Genève/Genf/Genivra – La Plaine durant deux week-end durant les travaux de réélectrifation (25 Kv-50 Hz au lieu de 1.500 V cc).
- Le 15/08/2013, la locomotive électrique 186-101, en livrée publicitaire grise « CAT’SEVE » tracte le train de fret Genève – Vufflens-la-Ville, composé de wagons porte-conteneurs chargés de conteneurs de la Société « Coop ».
- Le 24/09/2013, la locomotive diesel Am 843-023-3, en livrée rouge, tracte un train de marchandises et traverse la gare de Genève/Genf/Genivra (Cornavin).
- Le 08/11/2013, la locomotive électrique Re 465-015 du BLS, en livrée blanche « Railcare », tracte un train de fret Genève-La Praille – Vufflens-la-Ville via Allaman composé de 6 wagons à bogies chargés de conteneurs de la société « Coop ».
- En novembre 2013, la locomotive électrique Re 460-111, en livrée rouge, tracte un train IR Brig/Brigue/Briga – Genève-Aéroport/Genf-Flughafen, composé d’un fourgon D 92-75 (ex DD Corail SNCF), une voiture Bpm non climatisée, en livrée grise et verte, une voiture Bpm climatisée en livrée blanche et noire avec portes rouges, 5 voitures EW IV EC en livrée blanche et noire avec portes rouges, et une voiture Bt.
- En novembre 2013, la locomotive électrique Re 460-064, en livrée rouge, tracte le train IR 1711 Genève-Aéroport/Genf-Flughafen – Brig/Brigue/Briga, composé de deux voitures Bpm 21-70 non climatisée, en livrée grise et verte, une voiture Bpm 20-73 climatisée en livrée blanche et noire avec portes rouges, 7 voitures EW IV EC, en livrée blanche et noire à portes rouges, et un fourgon D 92-75 (ex DD Corail SNCF).
- Le 13/12/2013, signature de la convention sur les Trains d’Equilibre du Territoire (TET) entre l’Etat français et la SNCF.
- Le 14/12/2013, mise en service commerciale de l’électrification en 25 kV-50 Hz de la section de ligne de Gières à Montmélian de la ligne Grenoble – Genève/Genf/Genivra.
- En janvier 2014, la locomotive électrique Re 460-118, en livrée rouge, tracte un train IR Genève-Aéroport/Genf-Flughafen – Brig/Brigue, composé de deux voitures Bpm 21-70 non climatisée, récemment repeinte en livrée blanche et noire à portes rouges et 8 voitures EW IV EC, en livrée blanche et noire à portes rouges.
- Le 11/01/2014, l’automotrice électrique quadricaisses Z 27592 assure un TER Lyon/Lione – Genève/Genf/Genivra (14h27) où il arrive sur la voie 6.
- Le 11/01/2014, la rame TGV Duplex n° 202 (en livrée grise et bleue, avec motrice 29003) assure le TGV 9756/57 Genève/Genf/Genivra (14h42) – Montpellier-Saint-Roch (18h30) via Bellegarde (15h11), Lyon-Part-Dieu/Lione-P.D. (16h26) et Nîmes (18h02) et part de la gare de Cornavin sur la voie 8.
- Le 20/01/2014, les TPG possède un parc de 90 trolleybus articulés dont 1 véhicule école.
- Le 21/01/2014, inauguration sur la ligne n° 3 du 1er (le n° 1601) des 33 nouveaux trolleybus articulés ExquiCity de Vanhool/Kiepe de la série n° 1601 à 1633 des TPG.
- Le 15/02/2014, mise en service commerciale de l’électrification en 25 kV-50 Hz de la section de ligne de Romans à Moirans de la ligne Valence – Grenoble (Genève).
- En février 2014, la locomotive électrique Re 460-064, en livrée rouge, tracte un train IR Brig/Brigue/Briga – Genève-Aéroport/Genf-Flughafen, composé d’un fourgon D 92-75 (ex DD Corail SNCF), et 10 voitures EW IV EC modernisées, toutes en livrée noire et blanche à portes rouges.
- En février 2014, la locomotive électrique Re 6/6 n° 11618 des CFF, en livrée rouge, tracte le train de marchandises n° 41623 Genève-La Praille –Domodossola, composé d’une rame de wagons de conteneurs chargés de déchets de bois pour une centrale de chauffage italienne.
- Le 18/03/2014, une rame TGV Duplex Lyria, en livrée grise et blanche Lyria, assure le TGV 9750/51 Nice-Ville/Nizza-Città (10h57) – Genève/Genf/Genivra (17h16) via Toulon (10h46) Marseille- Saint-Charles (13h45), Avignon-TGV (14h22) et Lyon-Part-Dieu (15h34).
- Le 15/04/2014, la rame quadricourants RAe n° 1053 ex-TEE de SBB-Historic effectue une course spéciale à Genève/Genf/Genivra. Elle poursuit sa course jusqu’à la gare de La Plaine afin de tester son fonctionnement sous 1.500 volts continu. Elle retourne ensuite sur Genève/Genf/Genivra (Cornavin) et repart pour Neuchâtel/Neuenburg (NE).
- Le 25/04/2014, mise en service par les CFF des nouvelles structures commerciales du bâtiment-voyageurs de la gare de Genève/Genf/Genivra (Cornavin).
- Le 17/05/2014, le train IR 2526 Luzern/Lucerne/Lucerna – Genève-Aéroport via Bern/Berne/Berna et Lausanne/Losanna est composé d’une rame à 2 niveau IC 2000, voiture pilote en tête et locomotive électrique Re 4/4 460 des CFF en pousse.
- Le 14/06/2014, circulation spéciale de la motrice de tramway historique n° 67 de l’AGMT pour un groupe de membres de l’AEDTF et de l’ARDSL.
- Le 28/06/2014, prolongation de la ligne de tramways n° 18 sur Carouge, par les TPG.
- Le 05/07/2014, la locomotive électrique historique CC 6558 (ex-SNCF), en livrée Maurienne verte et blanche, et propriété de l’Association de Préservation du Matériel Ferroviaire Savoyard (APMFS), tracte de bout en bout un train spécial APMFS « d’adieu aux 1500 volts entre Bellegarde et Genève/Genf/Genivra (Cornavin) » Chambéry (9h20) – Aix-les-Bains (9h30) – Genève/Genf/Genivra (11h00) et Genève/Genf/Genivra (18h00) – Aix-les-Bains (19h40) – Chambéry (19h50), composé de 4 voitures Corail, en livrée TER grise à bande bleue foncée d’origine.
- Du 15/07 au 24/08/2014, fermeture de la ligne ferroviaire entre Bellegarde et La Plaine durant les travaux de réélectrifation (25 Kv-50 Hz au lieu de 1.500 V cc).
- Du 15/07 au 24/08/2014, limitation des IC (Valence-Ville) – Grenoble – Genève/Genf/Genivra à Bellegarde, en raison des travaux de réélectrification de la ligne Bellegarde – Genève/Genf/Genivra.
- Du 15/07 au 24/08/2014, détournement via Vallorbe et Lausanne/Losanna de certains TGV Paris-GL/Parigi-GL – Genève/Genf/Genivra (et vice-versa), en raison des travaux de réélectrification de la ligne Bellegarde – Genève/Genf/Genivra.
- Le 28/08/2014, l’automotrice Flirt-France RABe 522-201assure une navette La Plaine – Genève/Genf/Genivra tandis que l’automotrice Flirt-France RABe 522-213 assure une navette Genève/Genf/Genivra – Bellegarde.
- En septembre 2014, fin des travaux de réfection complète du bâtiment de la gare de Genève/Genf/Genivra (Cornavin).
- Le 06/09/2014, la rame (ICN) RABDe n° 500-042-7 « Steivan Brunies » Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS (15h03) – Genève/Genf/Genivra (17h41) – Genève-Aéroport/Genf/Flughafen circule avec à son bord un groupe de membres de l’AEDTF pour Genève et rentrant sur Grenoble. Il est accouplé depuis Biel/Bienne à l’ICN RABDe n° 500-028-6 « Francesco Borromini » en provenance de Zürich-HB.
- Le 13/09/2014, une locomotive électrique type BB 22200, en livrée en voyage, tracte rame TER Corail réversible Grenoble (06h54) – Genève/Genf/Genivra (09h00).
- Le 13/09/2014, l’automotrice Flirt-France 522-201 des CFF effectue une desserte Genève/Genf/Genivra – La Plaine.
- Le 13/09/2014, une UM2 d’automotrices quadricaisses bimodes bicourants (Bibi) B 82582 et B 82615, en livrée TER grise et bleue et logos RRA, assure un TER Valence-Ville – Grenoble – Genève/Genf/Genivra.
- Le 13/09/2014, la locomotive électrique BB 22358, en livrée en voyage, pousse un rame TER Corail réversible Lyon-Perrache/Lione-Perrache – Genève/Genf/Genivra.
- Le 13/09/2014, la rame TGV n° 4413 de Lyria, en livrée Lyria, assure une relation TGV Genève/Genf/Genivra – Paris-GL/Parigi-GL.
- Les 13 et 14/09/2014, exposition de matériel ferroviaire chez ABB-Sécheron à Zimeysa avec les locomotives électriques 2CC2 n° 3402 ex-PLM/SNCF, en livrée verte, 2D2 5525 ex- SNCF, en livrée verte, CC 20001 dite « Grand-mère » ex-SNCF et CC 6558 ex-SNCF, en livrée verte « Maurienne », toutes trois de l’AMPFS, la locomotive électrique BB 9301 de la SNCF, en livrée multiservices, la locomotive électrique Ae 4/7 n° 10976 des CFF, en livrée verte, la locomotive électrique Ae 6/6 n° 11407 des CFF, en livrée verte avec moustaches chromées et armoirie de, la locomotive diesel Bm 6/6 n° 18508 des CFF, en livrée rouge, le locotracteur Ee 3/3 n° 934-555-4 des CFF, en livrée rouge, l’automotrice Be 4/4 n° 461 ex-BN du BLS, ainsi qu’une voiture restaurant rouge ex-SNCF de l’AMPFS.
- Le 13/09/2014, une UM3 d’automotrices quadricaisses (Bibi) de la série (Reihe) B 82500 (avec B 82276 en tête), toutes trois en livrée TER grise et bleue et logos RRA, assure un TER Genève/Genf/Genivra (18h56, départ normal de 18h42 retardé suite à travaux sur La Plaine) – Genève/Genf/Genivra. (21h12) et part de Genève sur la voie 7.
- Le 13/09/2014, une UM2 d’automotrices quadricaisses (Bibi) de la série (Reihe) type B 82500, toutes deux en livrée TER grise et bleue et logos RRA, assure un TER Valence-Ville (06h46) – Grenoble (07h51/07h54) – Chambéry (08h23) – Genève/Genf/Genivra (10h00).
- Le 04/10/2014, la locomotive électrique Re 460-025-0, « Striegel » en livrée rouge, tracte le train IC Genève/Genf/Genivra (13h03) – Brig/Brigue/Briga (15h32), composé d’une rame de voitures IC EW IV.
- Le 04/10/2014, la locomotive électrique Re 460-062-3, « Ergolz » en livrée rouge, tracte le train IC Genève/Genf/Genivra (13h15) – Luzern/Lucerne/Lucerna (16h00), composé d’une rame de voitures IC EW IV.
- Le 04/10/2014, la rame (ICN) 500-002-6, « Annemarie Schwarzenbach » en livrée blanche et rouge, assure la relation Genève/Genf/Genivra (13h18) – Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS (15h53).
- Le 04/10/2014, l’automotrice électrique (KISS-2N) 511-119-2 des CFF assure le train RE Genève/Genf/Genivra (13h21) – Vevey (14h25).
- Le 04/10/2014, la locomotive électrique BB 22400R de la SNCF, en livrée « en voyage » et armoirie « Montigny-en-Ostrevent », tracte le TER Genève/Genf/Genivra (13h29) – Lyon-Perrache/Lione-Perrache, composé d’une rame réversible de 7 voitures Corail, en livrée TER avec logos RRA, dont une B5Dux placée en queue.
- Le 04/10/2014, la locomotive électrique Re 460-107-6, en livrée publicitaire « Alptransit », tracte le train IC Genève/Genf/Genivra (13h33) – Brig/Brigue/Briga (16h02), composé d’une rame de voitures IC EW IV, avec en queue le fourgon 50-85-92-75-311-7 (ex- DD Corail SNCF).
- Le 04/10/2014, la rame TGV n° 4417, en livrée Lyria, assure la relation 9772 Genève/Genf/Genivra (13h42) – Paris-GL/Parigi-GL (16h49) via Bellegarde (14h07).
- Le 04/10/2014, l’ETR 610-706-9 des CFF, en livrée blanche et rouge, assure l’EC Genève/Genf/Genivra (13h42) – Brig/Brigue/Briga (15h40) – Milano-Centrale/Milan-Centrale/Mailand.
- Le 04/10/2014, la locomotive électrique Re 460-017-7, « Les Diablerets » en livrée rouge, tracte le train IC Genève/Genf/Genivra (13h45) – St.Gallen/Saint-Gall (17h53), composé d’une rame de voitures IC 2000 à deux niveaux.
- Le 04/10/2014, l’automotrice (KISS-2N) 511-106 des CFF assure le train RE Genève/Genf/Genivra (13h51) – Romont (15h13) via Coppet (14h00), Nyon (14h06), Gland (14h10), Rolle (14h15), Allaman (14h20), Morges (14h27), Renens (14h33), Lausanne/Losanna (14h39) et Palézieux (14h57).
- Le 23/10/2014, une locomotive électrique bicourants de la série (Reihe) BB 22200, en livrée en voyage, tracte une rame TER Corail réversible Grenoble (06h54) – Genève/Genf/Genivra (09h00).
- Le 11/12/2014, dernier jour de circulation du TGV Lyria Genève/Genf/Genivra – Montpellier-Saint-Roch (et retour).
- En janvier 2015, le bâtiment voyageurs de gare de Genève Eaux-Vives, typique avec ses colombages, existait encore.
- Le 15/06/2015, la locomotive électrique Re 460 098-7 des CFF, en livrée publicitaire blanche et inscriptions rouges « Gottardo 2016 » tracte le train IC 717 Genève-Aéroport/Genf-Flughafen – St.Gallen/Saint-Gall.
- Le 18/08/2015, une UM2 des automotrices quadricaisses bimodes et bicourants (Bibi) B 82726/82825 + B 82594/82593, en livrée TER, assure le TER 96601 Grenoble (5h07) – Grenoble-Universités-Gières (05h18) – Chambéry (05h57) – Genève/Genf/Genivra (7h26) via Culoz et arrive en gare de Cornavin sur la voie 8.
- Le 18/08/2015, l’automotrice quadricaisses bimodes et bicourants (Bibi) B 82620/82619, en livrée TER, assure le train Grenoble (6h54) – Grenoble-Universités-Gières (07h05) – Chambéry (07h43) – Genève/Genf/Genivra (9h00) et arrive en gare de Cornavin sur la voie 8.
- Le 18/08/2015, la locomotive électrique de la série (Reihe) 265 n° 017-2 du BLS louée à RailCare, en livrée publicitaire blanche et rose « Pink Panther » tracte un train de fret Genève-La-Praille – Vufflens-la-Ville, composé de 10 wagons porte-conteneurs chargés chacun de 2 conteneurs réfrigérants de la Société « Coop » et traverse à 08h25 la gare de Genève/Genf/Genivra (Cornavin).
- Le 18/08/2015, la locomotive électrique bicourants BB 22394R de la SNCF, en livrée « en voyage », pousse le TER Lyon-Perrache – Genève/Genf/Genivra (08h35), composé d’une rame réversible de 7 voitures Corail, en livrée TER avec logos RRA, dont une B5Dux placée en tête et arrive en gare de Cornavin sur la voie 6.
- Le 18/08/2015, l’automotrice quadricaisses bimodes et bicourants (Bibi) B 82620/82619, en livrée TER, assure l’IC-SA 96605 Grenoble (6h54) – Grenoble-Universités-Gières (07h05) – Chambéry (07h43) – Genève/Genf/Genivra (9h00).
- Le 18/08/2015, une UM2 des automotrices quadricaisses bimodes et bicourants (Bibi – BGC) B 82719/82720 + B 82617, en livrée Sillon Alpin Sud, assure une relation Genève/Genf/Genivra (16h42) – Chambéry (18h18) – Grenoble-Universités-Gières (18h55) – Grenoble (19h04) via Culoz et part de la gare de Cornavin sur la voie 8.
- Le 08/11/2015, la rame ETR 610 013 assurant l’EC 30034 Milano-Centrale/Milan-centrale/Mailand – Genève/Genf/Genivra via Brig/Brigue/Briga est détourné via le tunnel de base du Lötschberg (Lötschberg-Basistunnel), Bern/Berne/Berna et Fribourg/Freiburg (FR).
- Le 21/11/2015, les anciens locotracteurs électriques E 3/3 n° 934 558 et 934 559 de Genève, en livrée brun-rouge, sont chez le ferrailleur Schrotthändler à Ecublens (VD).
- Le 06/12/2015, dernier jour de circulation des TGV Lyria 9769 Paris-GL/Parigi-GL (11h11) – Genève/Genf/Genivra (14h16) et 9778 Genève/Genf/Genivra (17h42) – Paris-GL/Parigi-GL (20h49), 9750/1 Genève/Genf/Genivra (10h30) – Lille-Europe (14h46) circulant tous trois jusqu’alors les dimanches et fêtes.
- Le 11/12/2015, dernier jour de circulation des TGV Lyria 9745 Paris-GL/Parigi-GL (09h11) – Genève/Genf/Genivra (11h48) circulant jusqu’alors du lundi au vendredi, 9750/1 Genève/Genf/Genivra (08h30) – Lille-Europe (12h57) du lundi au samedi, 9792/3 Lille-Europe (16h07) – Genève/Genf/Genivra (20h16), 9752/3 Genève/Genf/Genivra (08h42) – Marseille-Saint-Charles (12h12) et 9748/9 Marseille-Saint-Charles (17h43) – Genève/Genf/Genivra (21h16).
- Le 13/12/2015, certains automoteurs quadricaisses de la série (Reihe) B 82500 (bimodes, bicourants) sont remplacés par des automoteurs quadricaisses Z 27500 (bicourants) sur les dessertes du Sillon-Alpin Valence – Grenoble – Chambéry – Annecy/Genève. Des automotrices électriques tricaisses (type Z3N) Z 24500 font également leur apparition sur certains TER Valence – Annecy et vice-versa.
- Le 26/01/2016, l’automotrice quadricaisses (Bibi) B 82622/621, en livrée bleue et grise TER, assure le train IC-SA Valence-Ville (13h44) – Grenoble (14h51/14h54) – Grenoble-Universités-Gières (15h06) – Chambéry (15h41) – Genève/Genf/Genivra (17h00) et passe à Gières avec 25 minutes de retard.
- Le 07/03/2016, une UM2 des automotrices quadricaisses bicourants Z 27691/692 et Z 27671/672, en livrée bleue et grise TER, assure l’IC-SA 96613 Grenoble (11h54) – Grenoble-Universités-Gières (12h06) – Chambéry (12h41) – Aix-les-Bains (12h55) – Bellegarde (13h32) – Genève/Genf/Genivra (14h00).
- Le 07/03/2016, la locomotive diesel (type Mak 1700) Am 4/4 n° 843 076-1, en livrée rouge et bleue CFF-Cargo, tracte le wagon plat à bogies 21 85 330 1 523 4, avec ridelles et rangers, en livrée grise et chargé de deux essieux moteurs de locomotives, et traverse la gare de Genève/Genf/Genivra (Cornavin) dans le sens Ouest – Est à 14h46 sur la voie 2, juste derrière un train de conteneurs de la Coop.
- Le 07/03/2016, l’automotrice électrique NPZ Colibri RBDe 562 005-9 + AB 50 85 30-35 606-4 + Bt 50 85 29-35 952-5, en livrée Colibri des CFF, assure au départ de la voie 5 un RE Genève/Genf/Genivra (14h47) – La Plaine.
- Le 07/03/2016, une UM2 des automotrices quadricaisses bicourants Z 27671/672 et Z 27691/692 de la SNCF, en livrée bleue et grise TER, assure l’IC-SA 96646 Genève/Genf/Genivra (16h42) – Bellegarde (17h09) – Seyssel-Corbonod (h) – Culoz (17h46) – Aix-les – Bains (18h05) – Chambéry (18h17) – Grenoble-Universités-Gières (18h54) – Grenoble (19h04) .
- Le 08/03/2016, l’automotrice quadricaisses (Bibi) B 82718/717, en livrée bleue et grise TER, assure le train IC-SA Valence-Ville (13h44) – Grenoble (14h51/14h54) – Grenoble-Universités- Gières (15h06) – Chambéry (15h41) – Aix-les-Bains (15h54) – Bellegarde (16h32) – Genève/Genf/Genivra (17h00).
- Du 14/03/2016 au 03/04/2016, les travaux de prolongement du passage souterrain sud de la gare de Grenoble y entraine la fermeture de deux voies et nécessitent la suppression de certains trains entre Valence – Grenoble et Chambéry, principalement en milieu de journée.
- Le 30/03/2016, la locomotive électrique bicourants BB 22373R, en livrée fantôme et armoiries, tracte une rame Corail réversible (B5Dux en queue) assurant l’IC-SA 96646 Genève/Genf/Genivra (16h42) – Bellegarde (17h09) – Seyssel-Corbonod (17h25) – Culoz (17h46) – Aix-les – Bains (18h05) – Chambéry (18h17) – Grenoble-Universités-Gières (18h54) – Grenoble (19h04).
- Du 14/04/2016 au 07/07/2016, travaux de Renouvellement Voies Ballast (RVB) de nuit entre Chambéry et Montmélian. Certains trains sont supprimés en raison de la limitation de la vitesse pendant ces travaux, notamment la plupart des trains de et pour Genève/Genf/Genivra sont limités à Chambéry.
- Le 21/07/2016, l’automotrice quadricaisses (Bibi – BGC) B 82569/82570, en livrée Sillon Alpin Sud assure le TER n° 96638 Genève/Genf/Genivra – Grenoble.
- Le 12/08/2016, la locomotive électrique bicourants BB 22364R, en livrée « fantôme », tracte une rame Corail réversible (B5Dux en queue) assurant l’IC-SA n° 96601 Grenoble (05h04) – Grenoble-Universités-Gières (05h18) – Pontcharra-sur-Bréda (05h37) – Montmélian (05h44) – Chambéry (05h57) – Aix-les-Bains (06h10) – Culoz (06h32) – Seyssel-Corbonod (06h43) – Bellegarde (07h00) – Genève/Genf/Genivra (07h29). Retard de 10 mn à l’arrivée à Genève/Genf/Genivra (07h39).
- Le 12/08/2016, la locomotive électrique (type Re 4/4 II) Re 420-143-7 tractant une rame vide, composée de voitures Apm et Bpm en livrée rouge et blanche, en provenance de Genève-Aéroport arrive en gare de Genève/Genf/Genivra (Cornavin).
- Le 12/08/2016, la locomotive électrique bicourants BB 22260R, en livrée « fantôme », pousse un train TER Lyon-Part-Dieu/Lione-P.D. (06h36) – Genève/Genf/Genivra (08h27), composé d’une rame réversible Corail avec voiture-pilote B6D de 1ère génération en tête.
- Le 12/08/2016, la locomotive électrique Re 460-001-1 « Lötschberg » des CFF, en livrée rouge, tracte le train IC 713 Genève-Aéroport/Genf-Flughafen (08h33), Genève/Genf/Genivra (08h42) – Lausanne/Losanna (09h18/09h20) – Fribourg/Freiburg (FR) (10h03) – Bern/Berne/Berna (10h26/10h32) – Zürich-HB (11h28/11h33) – Zürich-Flughafen/Zurich-Aéroport (11h42/11h44) –Winterthur/Winterthur (11h57/11h59) – St.Gallen/Saint-Gall (12h35).
- Le 12/08/2016, la locomotive électrique bicourants BB 22360R, en livrée « en voyage », tracte une rame Corail réversible (B5Dux en queue) assurant un TER Genève/Genf/Genivra (15h30) Lyon-Part-Dieu/Lione-P.D. (17h24).
- Le 12/08/2016, la locomotive électrique Re 460-083-9 tracte le train IC Brig/Brigue/Briga (12h58) – Sion (13h36) – Lausanne/Losanna (14h48) – Genève/Genf/Genivra (15h30), composé de 9 voitures Apm et Bpm 61-85, en livrée rouge et blanche.
- Le 12/08/2016, la locomotive électrique tricourants BB 37059 de la SNCF, en livrée Fret-SNCF verte et blanche, tracte de bout en bout le train Denges (Lausanne-triage) – Sibelin (Lyon-triage) via Genève/Genf/Genivra (arrivée en gare de Cornavin en retard à 15h42), composé de cinq wagons à bogies chargés de matières dangereuses (codes 50, 60 et 265).
- Le 12/08/2016, la locomotive électrique bicourants BB 22313R, en livrée « en voyage », tracte une rame Corail réversible (B5Dux en queue) assurant l’IC-SA n° 96646 Genève/Genf/Genivra (16h42) – Bellegarde (17h09) – Seyssel-Corbonod (17h25) – Culoz (17h46) – Aix-les-Bains (18h05) – Chambéry (18h17) – Grenoble-Universités-Gières (18h54) – Grenoble (19h04/07) – Saint-Marcellin (19h40) – Romans-Bourg-de-Péage (19h58) – Valence-TGV (20h04) – Valence-Ville (20h15).
- Le 11/12/2016, suppression des ICN Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS – Genève/Genf/Genivra (directs) entrainant un changement systématique de train en gare de Biel/Bienne entre les trains ICN Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS – Zürich-HB et les trains ICN Zürich-HB – Genève/Genf/Genivra (et vice-versa en sens inverse).
- Le 26/11/2016, la locomotive électrique (série/Reihe 460) Re 460 075-5 des CFF, en livrée blanche Léman 2030, tracte un train Brig/Brigue/Briga – Genève/Genf/Genivra, composé de voitures IC.
- Fin 2016, début du chantier du prolongement de la ligne de tramway n° 12 des TPG de Moillesulaz à Annemasse.
- En 2017, début des travaux d’agrandissement de la gare CFF de Lausanne.
- En janvier 2017, démolition de l’ancien bâtiment-voyageurs (BV) de la gare de Genève-Eaux-Vives.
- Le 22/02/2017, l’automotrice quadricaisses Bimodes-Bicourants (Bibi – BGC) B 82599/82600 de la SNCF, en livrée TER, assure l’IC-SA n° 96601 Grenoble (05h04) – Grenoble-Universités-Gières (05h18) – Pontcharra-sur-Bréda (05h37) – Montmélian (05h44) – Chambéry (05h57) – Aix-les-Bains (06h10) – Culoz (06h32) – Seyssel-Corbonod (06h43) – Bellegarde (07h00) – Genève/Genf/Genivra (07h29).
- Le 22/02/2017, la locomotive électrique (série/Reihe 420) Re 4/4 II n° 11106 des CFF, toujours en livrée « Swiss Express », tracte le train Genève-Aéroport/Genf-Flughafen/Genivra-Aeroporto (16h20) – Genève/Genf/Genivra (16h30) – Nyon (16h43/16h44) – Morges (16h59/17h00) – Lausanne/Losanna (17h12/17h17) – Vevey (17h30/17h31) – Montreux (17h37/17h38) – Aigle (17h48/17h49) – Bex (17h56) – Martigny (18h08/18h09) – Sion (18h22/18h24) – Sierre/Siders/Sierra (18h33/18h34) – Leuk/Loèche (18h42) – Brigue/Brig/Briga (19h02), avec une rame composée de voitures Apm et Bpm 61-85, en livrée rouge et blanche des CFF.
- Le 30/03/2017, l’automotrice quadricaisses (Bibi – BGC) B 82569/82570, en livrée Sillon Alpin Sud assure le TER Valence (13h46) – Grenoble (14h51/14h54) – Grenoble-Universités-Gières (15h08) – Chambéry (15h42) – Aix-les-Bains (15h56) – Bellegarde (16h32) – Genève/Genf/Genivra (17h00).
- Le 17/06/2017, l’automotrice tricaisses (type NPZ) RBDe 562 000 + AB 30-35 600 + Bt 29-35 954, en livrée Colibri, assure le train RE 11225 La Plaine – Genève/Genf/Genivra.
- Le 29/07/2017, la locomotive électrique bicourants BB 22350R, en livrée « en voyage », tracte le TER n° 96605 Grenoble (06h54) – Genève/Genf/Genivra (09h00) avec desserte de Grenoble-Universités-Gières (07h08) composé d’un coupon de 7 voitures Corail TER Rhône-Alpes dont une B5Duxh placée en queue du train.
- Le 29/07/2017, l’automotrice électrique (type Z2N) Z 24513, en livrée TER Aubergine Rhône-Alpes, assure le TER n° 96648 Genève/Genf/Genivra (18h41) – Grenoble (21h00) avec desserte de Grenoble-Universités-Gières (20h52).
- Le 03/09/2017, un groupe de membres de l’AEDTF a effectué un voyage avec l’Association « Rêve de Train » de Grenoble à Koblenz/Coblence (18h11, heure d’arrivée réelle 18h19) via Genève/Genf/Genivra (10h15 avec ICN), Yverdon-les-Bains (11h05/11h07), Neuchâtel/Neuenburg (NE) (11h25/11h27), Biel/Bienne (arrivée : 11h43, changement de train/Kreuzung départ : 11h49 avec ICN Henri Dufaux), Delémont (12h18/12h23), Laufen (12h35), Basel-SBB/Bâle-CFF/Basilea-FFS (arrivée : 12h53 , changement de train/Kreuzung départ :13h13 avec lok 101-136-0 de la DB), Basel-Bad.Bf (13h22), Freiburg-(Breisgau)-Hbf/Fribourg-(Brisgau)-Ple, Offenburg, Baden-Baden (14h48) (15h06 transbordement par autobus articulé), Rastatt (arrivée à 15h27, départ à 15h52 par train ICE pour Berlin), Karlsruhe-Hbf/Carlsruhe-Ple (16h13), Mannheim-Hbf (arrivée : 16h24 , changement de train/Kreuzung départ : 16h39 avec IC 6 pour Munster avec lok 101-083-4 de la DB), Ludwigshafen-Hbf (16h48), Mainz-Hbf/Mayence-Ple (heure normale de départ : 17h20, heure réelle ; 17h25 retard 5 mn).
- Le 09/09/2017, un groupe de membres de l’AEDTF a effectué un déplacement avec l’Association « Rêve de Train » de Nürnberg-Hbf/Nuremberg-Ple (09h39 avec l’IC 2160 pour Karlsruhe-Hbf/Carlsruhe-Ple) à Grenoble via Ansbach, Crailsheim, Aalen, (arrivée : 11h01, changement de train/Kreuzung départ : 11h07 avec rame automotrice 612-506 de la DB en livrée blanche et jaune), Ulm (arrivée : 11h54, changement de train/Kreuzung départ : 12h05 avec une UM2 d’automotrices diesel pendulaires VT 611 de la DB, en livrée rouge), Biberach (Riss), Ravensburg, Friedrichshafen Stadt, Uberlingen, Radolfzell, Singen (Hohentwiel), Schaffhausen/Schaffhouse (arrivée : 14h14, changement de train/Kreuzung départ : 14h21 avec rame Flirt Thurbo du S33), Winterthur/Winterthour (arrivée : 14h54 , changement de train/Kreuzung départ : 14h58), Zürich-Flughafen/Zurich-Aéroport (15h10), Zürich-HB arrivée : 15h23 , changement de train/Kreuzung départ : 16h03 avec ICN 528), Aarau (16h29), Olten (16h40), Solothurn/Soleure (16h58), Biel/Bienne (17h13/17h16), Neuchâtel/Neuenburg (NE) (17h32/17h34), Yverdon-les-Bains (17h51/17h53), et Genève/Genf/Genivra (18h45).
- Le 17/10/2017, la locomotive électrique bicourants BB 22314R, en livrée « fantôme », pousse le TER n° 96605 Grenoble (06h54) – Genève/Genf/Genivra (09h00 sur voie 8) avec desserte de Grenoble-Universités-Gières (07h11) composé d’un coupon de 7 voitures Corail TER Rhône-Alpes dont une B5Duxh placée en tête du train.
- Le 17/10/2017, la locomotive électrique (série/Reihe 420) Re 4/4 II, en livrée rouge, tracte le train IR 1927 Genève/Genf/Genivra (16h31 sur voie 6) – Lausanne/Losanna (17h12/17h21) – Vevey (17h34/17h35) – Montreux (17h41/17h42) – Aigle (17h52/17h53) – Bex (18h00) – Saint-Maurice (18h05/18h06) – Martigny (18h16/18h17) – Sion (18h32), composé d’une rame de voitures Apm 61 et Bpm6 modernisées, toutes en livrée blanche, rouge et noire.
- Le 14/11/2017, l’automotrice quadricaisses Bimodes-Bicourants (Bibi – BGC) B 82615 de la SNCF, en livrée TER, assure l’IC-SA n° 96601 Grenoble (05h04) – Grenoble-Universités-Gières (05h18) – Pontcharra-sur-Bréda (05h37) – Montmélian (05h44) – Chambéry (05h57) – Aix-les-Bains (06h10) – Culoz (06h32) – Seyssel-Corbonod (06h43) – Bellegarde (07h00) – Genève/Genf/Genivra (07h29).
- Le 14/11/2017, la locomotive électrique 460 056-5 des CFF, en livrée rouge, tracte le train IC Genève-Aéroport/Genf-Flughafen/Genivra-Aeroporto – Genève/Genf/Genivra (09h42) – Lausanne/Losanna (09h18/09h20 + 8 mn de retard/Später) – Fribourg/Freiburg (FR) (10h03+ 8 mn de retard/Später) – Bern/Berne/Berna (10h33 au lieu de 10h26, + 7 mn de retard/Später) – Zürich-HB (11h42/11h44) – Zurich-Aéroport/Zürich-Flughafen (11h42/11h44) –Winterthur/Winterthour (11h57/11h59) – St.Gallen/Saint-Gall (12h35) – Romanshorn.
- Le 10/12/2017, diminution de 12 minutes du temps de parcours des trains IC Genève/Genf/Genivra – Brig/Brigue/Briga par suppression des arrêts de Nyon et de Morges, ces derniers arrêts étant desservis désormais par les trains IC Genève/Genf/Genivra – Luzern/Lucerne/Lucerna.
- Le 28/12/2017, l’automotrice quadricaisses (Bibi – BGC) B 82588 de la SNCF, en livrée bleue et grise TER, assure le train IC-SA Valence-Ville (06h32) – Valence-TGV (06h50) – Roman-Bourg-de-Péage (07h03) – Saint-Marcellin (07h23) – Grenoble (07h54/07h57) – Grenoble-Universités- Gières (08h09) – Chambéry (08h42) – Aix-les-Bains (08h55) – Bellegarde (09h39) – Genève/Genf/Genivra (10h09).
- Le 28/12/2017, la locomotive électrique tricourants BB 37060 de la SNCF, en livrée Fret-SNCF verte et blanche, tracte de bout en bout le train Sibelin (Lyon-triage) – Denges (Lausanne-triage) via Genève/Genf/Genivra (arrivée en gare de Cornavin à 11h10), composé de wagons à bogies chargés de matières dangereuses.
- Le 28/12/2017, l’automotrice électrique quadricaisses RABe 522.216 des CFF, destinée au CEVA et en livrée « Léman Express », et rentre d’une course d’essais et manœuvre vers 18h20 en gare de Genève (Cornavin) côté Nyon.
- Le 28/12/2017, l’automotrice quadricaisses (Bibi – BGC) B 82569/82570 de la SNCF, en livrée Sillon Alpin Sud assure le TER n° 96648 Genève/Genf/Genivra (18h38) – Bellegarde (19h09) – Seyssel-Corbonod (h) – Culoz (19h46) – Aix-les – Bains (20h07) – Chambéry (20h20) – Grenoble-Universités-Gières (20h52) – Grenoble (21h02).
- Le 09/12/2018, réouverture de la ligne ferroviaire Delle – Belfort-Montbéliard-TGV.
- En décembre 2019, mise en service probable du CEVA, permettant de relier la gare de Genève-Cornavin et d’Annemasse, avec mise en place d’une desserte cadencée entre Coppet et Annemasse, avec réouverture de la Gare de Genève-Eaux-Vives.
- Fin 2019, mise en service probable du prolongement de la ligne de tramway n° 12 des TPG de Moillesulaz à Annemasse.
- En 2019/2020, mise en service probable du prolongement de la ligne de tramway n° 12 des TPG de Moillesulaz à Annemasse.
- En décembre 2020, mise en service commerciale du tunnel de base du Ceneri / Operativ in Betrieb des Ceneri-Basistunnel.
- En 2025, achèvement des travaux d’agrandissement de la gare CFF de Lausanne.
- (Voir aussi, la partie historique des autres gares genevoises, Genève-Aéroport, Genève Eaux-Vives, Genève-Sécheron, Lancy-Pont-Rouge, Chêne-Bourg et Zimeysa).
 

 
ACTIVITES DE L'AEDTF / AEDTF ACTIVITIES / AKTIVITÄT FUR DIE AEDTF / ATTIVITA PER L'AEDTF / ACTIVIDAD DE AEDTF / AEDTF DZIALALNOSE :
- Depuis sa création en 1988, l’AEDTF milite pour l’ensemble des dessertes ferroviaires et plus particulièrement l’amélioration des dessertes ferroviaires internationales, nationales, interrégionales, régionales, transversales et transfrontalières.
- L’AEDTF souhaite une priorité sur les ouvrages ferroviaires (ponts et tunnels) permettant de franchir les obstacles naturels (fleuves et montagnes) et le développement des transports ferroviaires urbains tels que les Trams-trains / Regiotram, Tramways / Strassenbahn, RER / S-Bahn et métro / U-bahn.
- L’AEDTF soutient le développement des dessertes ferroviaires genevoises et la réouverture de la ligne du Tonkin au Sud -Léman. L’AEDTF est favorable aux tunnels ferroviaires de base du Lötschberg, du Grand Saint Bernard, du Fréjus, et du Montgenèvre.
- L’AEDTF soutient le développement des lignes régionales et touristiques, ainsi que le projet genevois CEVA qui permettrait de relier directement les villes des Cantons de Vaud et de Genève à Annecy ou à Saint - Gervais (en France).
- L’AEDTF soutient le développement des lignes ferroviaires de cette région dont l’amélioration de l’offre du RER genevois dont elle a été l’un des initiateurs, le projet CEVA et la réouverture de la ligne du TONKIN entre Saint-Gingolph et Evian-les-Bains.
- De même, l’AEDTF souhaite la création de trains directs Lausanne – Genève – Annecy – Grenoble (via CEVA), Lausanne – Genève – Lyon, Lyon – Torino – Milano/Milan/Mailand, et Genève – Chambéry – Torino/Turin. Ceci, pour conforter le rôle de carrefour ferroviaire international de Genève
- L’AEDTF demande la mise en place d’un service cadencé aux 2 heures entre (Valence) Grenoble et Genève via Chambéry, Aix-les-Bains et Bellegarde.
- L’AEDTF a créée une association d’usagers, l’Association Rail Dauphiné Savoie Léman (ARDSL) qui a pour but de regrouper les usagers et acteurs économiques de l’axe Suisse – Méditerranée via La Suisse (avec antennes Lausanne - Genève – CEVA et Sion – Martigny – Evian via le Tonkin), Annemasse, Annecy, Aix les Bains, Chambéry, Grenoble et Valence (Sillon Alpin), ainsi que de l’axe Genève - Aix les Bains, Chambéry, Grenoble, Veynes, Sisteron, Aix en Provence et Marseille (Alpazur). L’ARDSL prévoit la modernisation (augmentation de la capacité avec signalisation adaptée, électrification prioritaire de Gières-Montmélian puis de Moirans – Saint-Paul-les-Romans, et mise à double voie intégrale), la promotion, voire l’exploitation de ces itinéraires. Les principaux responsables de l’ARDSL sont Messieurs Roland KALLMANN (Berne), Eric RAHM (Genève, Vice-Président), Lionel BRASIER (Annecy, Secrétaire-Général), William LACHENAL (Grenoble, Président) et Pierre LEVY (Grenoble, Trésorier).
- Adrien LACHENAL, ancien Président de la Confédération Helvétique (1896) et Président du Conseil d’Administration des CFF dont il fut membre pendant près de 20 ans, fut le principal initiateur du projet CEVA et compta parmi les principaux promoteurs du tunnel du Simplon.
- Le Docteur Jean, Albert, Eugène LACHENAL, Syndic d’Annecy et Député du Parlement Sarde, Gouverneur et Régent de la Province d’Annecy, né le 17/07/1821 à Annecy, obtint lors des négociations pour le rattachement de la Haute-Savoie à la France (dont il était l’un des principaux artisan) la réalisation de la ligne ferroviaire entre Annecy et Aix-les-Bains.
- William LACHENAL, Président de l’AEDTF depuis sa création en 1988, est natif de Sierre/Siders (1948) et est également l'arrière petit fils de Charles (Karl) PAILLER, Ministre de la Justice (Oberjustizrat) du Roi Louis II de Bavière et membre du Conseil d'Administration des Chemins de fer royaux de Bavière. Ironie du sort, ce dernier fut mortellement blessé par un tramway en 09/1884 à München/Munich.